Rapport technique but et type de voyage : Voyage consacré essentiellement au Champa et aux Khmers du delta du Mékong; suite des voyages du Cycle 2 «L’Inde extérieure»








télécharger 25.76 Kb.
titreRapport technique but et type de voyage : Voyage consacré essentiellement au Champa et aux Khmers du delta du Mékong; suite des voyages du Cycle 2 «L’Inde extérieure»
date de publication07.07.2017
taille25.76 Kb.
typeRapport
ar.21-bal.com > loi > Rapport

Géo-Découverte ‘Circuits culturels’ 

Rue du Cendrier 12-14

CH 1201 Genève (Suisse)

Tél. (00-41) 22 716 30 00

www.geo-decouverte.com

GÉRARD ROVILLÉ

‘’Shatûnâbâd’’ 8 allée de la Colline

93370 Montfermeil (France)

Tél. : (00-33) 1.43.30.52.45

Email : g.roville@hotmail.fr



CHAMPA et DELTA DU MÉKONG - (Centre et Sud du Viêt Nam)

Avec Gérard Rovillé

17 jours - du samedi 15 janvier au lundi 31 janvier 2011
RAPPORT TECHNIQUE
But et type de voyage : Voyage consacré essentiellement au Champa et aux Khmers du delta du Mékong ; suite des voyages du Cycle 2 « L’Inde extérieure » : 1) Inde du Sud (fév.2009) – 2) Cambodge (oct.2009) – 3) Champa (jan.2011).

Ce circuit peut être envisagé aussi comme la première partie d’un voyage en deux ou trois parties à travers le Viêt Nam avec : 2) Au cœur de la civilisation vietnamienne (Hà Nôi et le delta du Fleuve Rouge) ; 3) Ethnies des hautes vallées du Tonkin

Bien que faisant partie d’un cycle de trois voyages, il n’y eut aucun client sur ce voyage qui avait participé à l’un ou l’autre des deux premiers voyages du cycle. Par contre toutes les clientes avaient déjà voyagé avec moi, dont deux au Viet Nam (Haut Tonkin) et cinq en Inde (entre autres voyages). En fin de compte, je ne suis pas sûr que ce voyage puisse être à nouveau proposé, tel quel, car il apparaît peut-être comme trop « pointu ». Pourtant c’est un itinéraire qui permet de visiter le Viêt Nam en plusieurs fois, pour bien profiter de ce pays en visitant chacune des grandes régions séparément et en 15-17 jours chacune, plutôt que de se contenter d’un voyage express en 15 jours du Nord au Sud. Mais pour cela, il faudrait peut-être insister sur la notion de « cycle », de suivi, de progression.
NOMBRE DE PARTICIPANTS : 5
PRESTATAIRE LOCAL :

Très bien comme d’habitude. Tous les services demandés ont été fournis, sauf le concert particulier à Hué, mais la taille du groupe (5 pax) ne permettait pas, sauf augmentation du prix, d’organiser ce concert privé. Il a été remplacé par un dîner en restaurant avec concert de musique vietnamienne touristiquement classique mais de bonne tenue tout de même.

Si un hôtel a été changé par rapport au choix initial (Hoi An Riverside à Hoi an à la place du Hoi An) ce changement n’a pu être que favorable pour le groupe car cet hôtel Riverside est plus agréable que celui précédemment choisi ; son seul défaut est d’être loin du centre-ville.

Les minibus (voir ci-dessous) ont tous été impeccables et les repas appréciés.
Tonkin Travel

(Mme Nguyên thi Huê)

Add: 164 Xuan Dieu str. Tay ho dist, Hanoi, VN
Tel: (84.4) 37191184 - Fax: (84.4) 37191181
Mobile: (84)913305520  - Skype: Huetonkin2
Email: hue@tonkintravel.com ou Tonkin@tonkintravel.com
Web: www.tonkintravel.vn (Français)
TRANSPORT AÉRIEN :

4 vols de suite à l’aller pour les « Parisiens », 3 vols pour les deux autres participantes, cela fait un peu beaucoup, certes, mais au début le voyage était prévu avec le vol Bangkok – Dà Nang qui a été supprimé entre temps. Toutefois, comme il s’agissait d’un circuit avec un programme un peu pointu et d’un tout petit groupe très motivé, ces 3 ou 4 vols sont apparus comme un « mal nécessaire ». Il est certain que ceci peut rebuter une clientèle plus classique.

Il est certain que pour les « Parisiens », la solution de vols direct Paris – Bangkok serait plus agréable, mais les « Parisiens » qui viennent en voyage avec Géo-Découverte savent aussi que cette agence est Suisse et que, a priori, les départs se font de Suisse. Et il semblerait que les « Parisiens » partent plus facilement de Suisse que les Suisses de Paris !!!
Sinon, vols Swiss : Ok ; vols TG : OK ; vols Vietnam airlines : OK. Bon confort, services à bord corrects, respect des horaires proches du parfait pour l’ensemble des vols.

TRANSPORTS TERRESTRES :

  1. Minibus de Hué à Nha Trang : Minibus impeccable, plutôt neuf, toujours propre, chauffeur (M. Hùng) prudent et attentif*

  2. Minibus de Nha Trang à Phan Thiêt : Minibus impeccable, plutôt neuf, toujours propre, chauffeur (M. Lâm) prudent et relativement attentif*

  3. Minibus de Phan Thiêt à Sai Gon : Minibus impeccable, plutôt neuf, toujours propre, chauffeur (M. Dùng) prudent et relativement attentif*

  4. Minibus de Rach Gia à Sai Gon : Minibus impeccable, tout neuf, toujours propre, chauffeur (M. Dông ?) prudent et très attentif*

  5. Tous les transports en bateaux (sampans sur la rivière des Parfums à Hué, pour la visite du marché flottant de Can Thô, pour l’excursion sur les canaux et le Mékong de Can Thô à Cai Bé) ont toujours été ponctuels, avec un service à bord simple, certes, mais toujours avec un personnel attentif, en particulier vis-à-vis de Christine Hubert

* Cette mention « attentif » concerne le comportement des chauffeurs vis-à-vis du groupe, et l’entretien du bus est une des attentions, mais est motivée aussi par l’aide que chacun de ces chauffeurs a apportée à Christine Hubert, cliente hémiplégique.
HÔTELS :

Hué - Hôtel Morin 4* : Hôtel prévu, très bien situé, confort impeccable, petits-déjeuners copieux (buffet avec large choix)

Hoi An - Hôtel Hoi An Riverside 4* (au lieu de l’Hotel Hoi An) : La résa pour cegroupe ayant été tardive, l’hôtel Hoi An n’était pas disponible et le groupe a été logé au Hoi An Riverside. Question hôtel , cadre, confort, service, le Hoi An Riverside est mieux que le Hoi An et le groupe n’a rien perdu au change ; le seul inconvénient du Riverside est d’’être éloigné du centre ville, surtout pour le soir du dîner libre. Toutefois, avec ce petit groupe de 5 pax, cela n’a posé aucun problème, d’autant que chacune (et moi de même) a pu apprécier un petit-déjeuner en terrasse avec vue sur des rizières verdoyantes avec aigrettes picorant dans les champs en plus d’un petit-déjeuner de très bonne qualité. Les chambres, réparties par quatre dans des petits pavillons, sont bien conçues, propres ; certaines sont équipées de futons en guise de lits.

Quy Nhon - Hôtel Hai Au 4* : Hôtel récemment transformé par l’ajout d’une nouvelle aile très moderne où nous étions logés. Confort impeccable, repas correct, petit-déjeuner idem.

Nha Trang - Hôtel Asia Paradise 3* : Ce n’est pas le meilleur hôtel de la ville, mais le rapport qualité/prix est très correct. Ce qui fut le plus gênant a&u dîner ne fut pas le menu mais la présence à proximité de notre table d’un groupe plus franchouillard que français !!! Côté chambre, pas de problème.

Phan Rang - Hôtel Saigon Ninh Chu 4* : Établissement étonnant qui rappelle les grandes heures des hôtels soviétiques, même si la construction de cet hôtel est postérieure à la chute de l’URSS. Manifestement les architectes vietnamiens qui l’ont conçu avaient fait leurs classes du côté de Moscou. Quoiqu’il en soit, les chambres sont suffisamment confortables pour un séjour d’une nuit, le restaurant et le service correct et le petit-déjeuner de bon niveau même si il n’est peut-être pas à la hauteur des autres hôtels. La clientèle de cet hôtel est surtout vietnamienne familiale et seuls quelques touristes étrangers individuels s’y arrêtent car Phan Rang n’est pas une étape classique pour les groupes.

Phan Thiêt - Hôtel Bamboo 3* : Un hôtel qui donne envie de faire du tourisme balnéaire, même à un récalcitrant comme moi vis-à-vis de ce type de tourisme. Très beau cadre, aménagement beau et intelligent, tout y est agréable, même la richesse du plateau de fruits au petit-déjeuner.

Sai Gon/HCMV - Hôtel Continental 4* : Charme un peu désuet au niveau des parties communes, mais ce n’est pas gênant, et même plutôt sympathique, d’autant que cet hôtel est très très bien situé, au centre du cœur de la ville. Les chambres sont grandes, bien équipées et bien entretenues, donc rien à dire, et le petit-déjeuner buffet est tout à fait satisfaisant, avec possibilité de le prendre en intérieur (belle salle d’architecture coloniale) ou en extérieur (jardin privatif). Il y aeu la possibilité d’obtenir une chambre avec cabine de douche (au lieu d’une baignoire) pour Christine Hubert qui en a été très satisfaite car une cabine de douche est beaucoup plus pratique pour elle.

Long xuyên - Hôtel Dong xuyên 3* : Difficile de juger cet hôtel, de confort correct mais moyen (ou moyen mais correct !!) car au moment où nous y avons passé la nuit l’hôtel était en plein travaux et seules quelques chambres étaient disponibles (suffisamment pour le petit groupe que nous étions, mais pas beaucoup plus !!). 3en tous cas, malgré les couloirs encombrés par du matériel sanitaire et des pans de moquette en cours de remplacement, les chambres mises à notre disposition étaient très bien tenues et la poussière des travaux en cours en était absente. Petit-déjeuner correct, sans plus.

Can Thô - Hôtel Kim Thô 3* : Bien situé à proximité du fleuve, du marché au fleurs, de l’embarcadère pour les excursions en bateau sur le Mékong et les canaux adjacents, cet hôtel est très correct, bien tenu, même si les chambres sont un peu petites (ou plutôt : pas très grandes). Les salles de bains sont bien équipées, impeccables. Petit-déjeuner tout à fait appétissant.
En résumé, pas le moindre problème d’hôtellerie, si ce n’est que, dans certains hôtels Christine Hubert a eu quelques difficultés pour se doucher du fait que son handicap ne lui permet pas toujours d’enjamber des rebords de baignoire trop conséquent. Mais Christine est très volontaire et nes’arrêtera pas de voyager pour si peux, d’ailleurs elle prévoie de retrouver les autres membres du groupe lors du voyage d’octobre 2011 en Inde du Nord « Art indo-musulman en Inde du Nord » (et oui, affaire à suivre !!).
REPAS :

Si quelques rares repas ont été presque décevants (parce que trop occidentalisés) il n’y a eu aucun problème de repas, sauf une fois où le groupe a expliqué à M. Kim (guide au Sud) que nous ne voulions pas déjeuner (à Long Xuyên) dans un restaurant d’affaires avec nappe blanche et carte très occidentalisée, mais dans un restaurant local vietnamien fréquenté par les Vietnamiens … de base. M. Kim n’a pas compris tout de suite, mais a fini par admettre et nous a conduit ensuite dans un vrai restaurant local. La plus acharnée des clientes à vouloir déjeuner / dîner (le midi, je précise) dans des restaurants locaux fut Paula Sylvia Indermaur, la seule Helvète du groupe, pour le plus grand plaisir des autres clientes (avec peut-être un peu de réticence de la part de Gabrielle Wagner qui a toutefois bien suivi le reste du groupe). Un grand merci à Liên, de Tonkin Travel et qui nous a accompagné pendant une bonne partie du voyage, pour avoir su trouver des restaurants locaux de grande qualité culinaire (le boui-boui gastronomique).
GUIDES :

  1. De Hué à Sai Gon : Mlle Đô Thị Bích Liên : Je connaissais déjà Liên pour avoir travailler avec elle l’an passé et pour être en contact régulier avec elle puisqu’elle s’occupe de l’organisation technique des voyages des groupes francophones chez Tonkin Travel. Liên connaissait aussi Christine Hubert qui avait voyagé avec moi l’an passé au Viet Nam. Bien que n’étant pas guide (et elle n’a aucune prétention à l’être) Liên a été un atout majeur dans la réussite de ce voyage. Non seulement lorsque,bien en amont, nous avions ensemble élaboré le programme, mais ensuite pour le suivi de l’organisation, pour le suivi de sa réalisation, sans compter sa disponibilité, son amabilité de tous les instants et l’aide, entre autre, qu’elle a aussi apportée à Christine Hubert.Certes, il ne faut pas avoir recours à Liên comme guide pour des clients individuels sans accompagnateur, ou pour un groupe constitué sans accompagnateur, mais dans le cas présent, alors que je me chargeais du guidage culturel sur les sites, Liên a été parfaite dans son rôle technique. Je ne regrette pas de lui avoir demandé de m’accompagner de nouveau cette année, et remercie Mme Nguyên Thi Huê, sa directrice, de l’avoir laissé venir avec nous alors que son poste principal est au bureau à Hà Noi.

  2. De Rach Gia à Sai Gon : M.Kim : Celui qui a fait regretter Liên à tout le groupe. Mais cette première appréciation est injuste. En fait, M. Kim, avec qui j’avais déjà travaillé dans les années nonante, est un bon guide, avec des connaissances de base pour accompagner des groupes classiques et une conscience professionnelle qu’on ne peut mettre en doute. Mais, car il y a un mais : son élocution en français est difficile à comprendre, même après plus de 20 ans de pratique professionnelle de cette langue, et, malgré toute sa bonne volonté, il est un guide classique et restera toujours un guide classique, bien formaté comme tel et pas vraiment capable de s’adapter à des situations particulières. Il est cependant certain que si nous avions eu M. Kim pour nous accompagner avant Mlle Liên, il aurait été mieux apprécié par les clientes.



EN RÉSUMÉ :

Un voyage qui s’est très bien passé, techniquement parfait, et avec un groupe petit certes, mais très sympathique, attentif, intéressé et prêt à recommencer, au Vietnam ou ailleurs.

similaire:

Rapport technique but et type de voyage : Voyage consacré essentiellement au Champa et aux Khmers du delta du Mékong; suite des voyages du Cycle 2 «L’Inde extérieure» iconDe tous les plaisirs, le voyage est le plus triste. Qui est curieux...

Rapport technique but et type de voyage : Voyage consacré essentiellement au Champa et aux Khmers du delta du Mékong; suite des voyages du Cycle 2 «L’Inde extérieure» iconVoyage en Inde du Sud
«Hindoue» concernant les mariages en Inde, les divinités et la vie en général. Ce fut très intéressant et nous as permit de supporter...

Rapport technique but et type de voyage : Voyage consacré essentiellement au Champa et aux Khmers du delta du Mékong; suite des voyages du Cycle 2 «L’Inde extérieure» iconL’atelier voyage De Laurence
«Tout puissant». Continuation avec la visite de Castelbuono fondée par les Byzantins: promenade dans le centre-ville avec visite...

Rapport technique but et type de voyage : Voyage consacré essentiellement au Champa et aux Khmers du delta du Mékong; suite des voyages du Cycle 2 «L’Inde extérieure» iconVoltaire Histoire des voyages de Scarmentado écrite par lui-même
«grand tour», c’est-à-dire un voyage que les jeunes aristocrates du xviiiè siècle faisaient à travers l’Europe pour parfaire leur...

Rapport technique but et type de voyage : Voyage consacré essentiellement au Champa et aux Khmers du delta du Mékong; suite des voyages du Cycle 2 «L’Inde extérieure» iconContact@zen-fr com
«Saigon» est une ville tournée vers l’extérieur. Centre économique du Vietnam la ville est située au cœur de la Cochinchine dans...

Rapport technique but et type de voyage : Voyage consacré essentiellement au Champa et aux Khmers du delta du Mékong; suite des voyages du Cycle 2 «L’Inde extérieure» iconEnfin arrivée après 47 h de voyage (initialement 23h prévues) et...
«on» parce que j’ai rencontré a Roissy un couple de Français qui se rendaient également à ush compagnons de voyage, de galère

Rapport technique but et type de voyage : Voyage consacré essentiellement au Champa et aux Khmers du delta du Mékong; suite des voyages du Cycle 2 «L’Inde extérieure» iconTu devras faire une présentation live d’un dialogue entre un(e) agent(e)...
«J’aimerais faire une voyage dans un pays francophone.» conditionnel présent

Rapport technique but et type de voyage : Voyage consacré essentiellement au Champa et aux Khmers du delta du Mékong; suite des voyages du Cycle 2 «L’Inde extérieure» iconProgramme et fiche technique du voyage Programme

Rapport technique but et type de voyage : Voyage consacré essentiellement au Champa et aux Khmers du delta du Mékong; suite des voyages du Cycle 2 «L’Inde extérieure» iconRoyaume du Maroc
«cooconing», IL est également synonyme de voyages pour un bon nombre d’entre vous. En effet, une année bien exploitée ne peut, selon...

Rapport technique but et type de voyage : Voyage consacré essentiellement au Champa et aux Khmers du delta du Mékong; suite des voyages du Cycle 2 «L’Inde extérieure» iconRoyaume du Maroc
«cooconing», IL est également synonyme de voyages pour un bon nombre d’entre vous. En effet, une année bien exploitée ne peut, selon...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com