Vente Historia à Saint-Germain-en-Laye le Dimanche 12 décembre 2010








télécharger 0.61 Mb.
titreVente Historia à Saint-Germain-en-Laye le Dimanche 12 décembre 2010
page8/12
date de publication07.07.2017
taille0.61 Mb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > loi > Documentos
1   ...   4   5   6   7   8   9   10   11   12

179

[Ordre de la Réunion] École française du XIXème siècle. Portrait d’un chevalier de l’Ordre de la Réunion, probablement le comte de Chérisey. Circa 1811. Huile sur toile. Dimensions : 25 x 19,5 cm. Dans son cadre de bois doré, d’époque. Le modèle se présente assis, accoudé sur le dossier de sa chaise, dans une posture décontractée & désinvolte qui évoque le portrait de l’ambassadeur Ferdinand Guillemardet, peint par Goya. Le port altier, le regard défiant, les traits altérés par les épreuves, il semble s’être détourné du paysage crépusculaire pour poser devant le pinceau de l’artiste. Ce dernier a situé le portrait sur une terrasse qui domine un parc et d’où l’on peut contempler le soleil se couchant à l’horizon. La teinte automnale des nuages ajoute un effet dramatique et une forte psychologie à ce portrait empreint d’un romantisme et d’une mélancolie certains. Sur son habit, le modèle déjà âgé arbore l’insigne de l’Ordre de la Réunion, créé en 1811 par Napoléon Ier afin de récompenser les hauts-mérites dans l’administration, la magistrature et l’armée. Jusqu’en 1815, on ne comptabilisa que 527 chevaliers. Quoique ce personnage soit décoré de cet insigne nouveau, son regard est celui de la mélancolie & de la désillusion devant ce monde naissant qui différe tant de celui des idéaux de sa jeunesse. Au dos, étiquette manuscrite partiellement effacée : « Portrait de (…) beau-père de Mme la comtesse de (…) née de Jency » (XIXème siècle).

1000

1200

180

D’après Anton van Dyck. Portrait équestre de marquis de Moncade. XIXème siècle. Huile sur toile. Dimensions : 18 x 24,5 cm. La version définitive de cette composition appartient aux collections du Musée du Louvre. Une version en buste de ce chef de guerre espagnol se trouve très étrangement dans la chambre du Roi en son château de Versailles.

800

1000

181

Recueil de monogrammes couronnés et d’armoiries, découpés sur des lettres ou autres. France, fin du XIXème ou début du XXème siècle. Un volume in-folio oblong monté sur onglets, à l’italienne, pleine toile (reliure de l’époque). Extraordinaire recueil de plus de 1300 monogrammes de toute l’aristocratie française. Sur le premier plat : « Marguerite ».

800

1000

182

Épingle à cravate en or, sommée d’une couronne de comte ornée de petits brillants. En or. Dimensions : 60 x 16 mm. Début XXème siècle. Dans un écrin provenant de « Ravault, 15, rue de la Paix ».

150

200

183

Portrait d’un chevalier de Saint-Louis de la fin du XVIIIème siècle. XIXème siècle. Huile sur panneau. Dimensions : 24 x 19 cm.

200

300

184

P. Menestrier. Nouvelle méthode raisonnée du blason, ou L’art héraldique. Lyon, Pierre Bruyset Ponthus, 1770. Un volume in-8°, plein maroquin bleu-nuit, filet doré encadrant les plats, dos à nerfs orné, roulette dorée courant sur les coupes, frise dorée sur les chasses, toutes tranches dorées sur gueules (reliure du XIXème siècle). Complet de la planche dépliante héraldique aux armes de l’Archevêque de Lyon, ainsi que la planche dépliante généalogique de Louis XV. Bon exemplaire.

200

250

185

Portrait du duc Matthieu de Montmorency. 1826. Une gravure. Dimensions : 420 x 290 mm. Portrait par Isabey. Imprimerie lithographiquee de Bove.

100

120

186

Langlumé. Portrait en buste de Jean-Claude Michaud d’Arcon, inspecteur général des fortifications en 1793. Lithographie, début du XIXe siècle.

80

100

187

Brevet par lequel le roi Louis XIV nomme le sieur chevallier de Noisel, en la qualité de lieutenant dans la compagnie de l’Hospital. Saint-Germain en Laye, 1677. Feuille de parchemin , signature « Louis » (secrétaire), contresignature de Louvois, encadrée. Dimensions : 252 x 325 mm.

150

200

188

188 à 205 : [Maisons ducales]. Tables généalogiques des Maisons des Ducs et Pairs de France et seigneurs illustres qui en descendent par alliances. Paris, Robert Balard, 1664. Nombreuses planches généalogiques, entièrement gravées, extraites de cet ouvrage , chacune comportant deux grandes armoiries gravées et parfois de petits blasons. Claires mouillures marginales mais entamant rarement la cuvette gravée. Dimensions : 35 x 43 cm environ. De la plus grande rareté. On vend donc séparément chaque planche suivante. Chaque planche :

150

200

188

Crussol & Sainte Maure Montausier

 

 

189

Levis-Ventadour & La Guiche

 

 

190

Rohan & Rohan

 

 

191

La Trémouille & Hesse

 

 

192

Sully & Séguier-Villemor

 

 

193

Albert-Luynes-Chevreuse & Ailly

 

 

194

Bonne-Lesdiguières & Créquy

 

 

195

Cossé-Brissac & Rouvroy Saint-Simon

 

 

196

La Rochefoucauld & Vivonne

 

 

197

Rouvroy Saint-Simon & Budos

 

 

198

Monaco & Gramont

 

 

199

Rohan-Chabot & Rohan

 

 

200

La Tour d’Auvergne & Mancini

 

 

201

Montmorency-Luxembourg & Clermont-Tonnerre

 

 

202

Bidache Grammont & du Plessis de Chivry

 

 

203

Rochechouart-Mortemart & Escars-Carency

 

 

204

Noailles-Ayen & Boyer

 

 

205

L’ensemble des dix planches suivantes en un seul lot : Louis le Victorieux heureusement régnant & Monseigneur le Dauphin • Lorraine-Joyeuse & Lorraine-Guise • Richelieu & Mazarin (Vignerot & La Porte) • Gondi & Gondi • Estrées & Béthune • Neufville-Villeroy & Créquy • Beauvilliers Saint-Aignan & Servient • Foix-Candale-Randan & Ailly • Potier & Luxembourg • Cambout-Coislin & Halgoet (mauvais état).

 

 

206

Louis Gadbois (1770-1826). « La montée au Ciel de Louis XVI : Louis XVI, roi martyr, est présenté à la Très-Sainte-Trinité par le pape Pie VI ». Circa 1815. Gouache sur papier. Signature en bas, à droite. Dimensions : 88 x 77 cm  (111 x 100 cm avec son cadre en bois doré). Louis XVI en costume de sacre, portant la palme du martyre, s’avance sur des nuées, présenté par la Mère de Dieu, vers la Sainte Trinité. Le Pape Pie VI se tient à ses côtés et lui indique la voie du Ciel. Derrière le Roi se trouve la reine Marie-Antoinette, les deux dauphins leurs fils, Madame Elisabeth sa sœur, la princesse de Lamballe, puis, en arrière-plan : Madame Louise sa tante carmélite, M. Bossuet et les rois Henri IV & saint Louis. A gauche, saint Pierre les accueille accompagné d’un aréopage de saintes en prière. Sous cette évocation du Paradis, la partie inférieure de la composition présente un couple de voyageurs se soutenant mutuellement dans la tempête, et s’éloignant d’une voiture accidentée au milieu d’arbres foudroyés, un petit chien les précède. L’homme porte sous son manteau le cordon de l’ordre du saint-Esprit. À leurs traits on reconnaît aisément Louis XVI & Marie-Antoinette. « Ô jour de triomphe pour Louis XVI à qui Dieu a donné et la patience dans les tribulations et la victoire au milieu de son supplice ! Nous avons la confiance qu’il a échangé une couronne royale toujours fragile et des lys qui se seraient flétris bientôt contre cet autre diadème impérissable que les anges ont tissé de lys immortels. » Voilà ce que l’Europe entière a pu lire dans le trés émouvant discours « Super obitu regis Galliarum » prononcé par le Pape Pie VI, le 11 juin 1793. Le 21 janvier de cette même année, Louis XVI avait péri sur l’échafaud, après quatre années d’épreuves grandissantes. Pie VI, dès le départ, n’a pas cessé de dénoncer l’essence anti-chrétienne de la Révolution. Il paiera son témoignage en mourant six ans plus tard dans les geôles de la République. Par sa composition qui illustre à merveille la pensée du Pape, Louis Gadbois, gouachiste de talent, adresse une très belle répartie à L’apothéose des héros français morts pour la patrie pendant les guerres de la liberté de Girodet, laquelle œuvre a fortement influencé le pinceau de Gadbois. Notre artiste est en outre dépendant d’une iconographie séculaire, remontant à la Renaissance du paganisme antique, qui mélange les données de la Foi chrétienne aux imaginations des mythologies payennes : par exemple, Dieu le Père est représenté comme un vieillard issant des nuées (ce qui est contraire à la vérité de la Foi et s’oppose aux prescriptions iconographiques de l’Église comme étant particulièrement ridicule), ou encore, les anges, qui en soi sont de purs esprits et furent représentés dans la vraie tradition artistique chrétienne sous les traits de personnages dignes & majestueux, sont ici remplacés par les putti rondouillards & musants de l’iconographie payenne. Cette œuvre de Louis Gadbois est donc très intéressante à plusieurs titres. L’importance du format & le caractère très original de l’oeuvre en font un témoignage d’exception & de la plus grande rareté.

4000

6000

207

Martin. Louis Seize, Roy des Français. Dessin à l’encre en calligraphie rehaussé aux couleurs. Signé Martin fecit, situé et daté Tarascon, 2 février 1792. Dimensions : 53,5 x 41,5 cm.

600

800

1   ...   4   5   6   7   8   9   10   11   12

similaire:

Vente Historia à Saint-Germain-en-Laye le Dimanche 12 décembre 2010 iconVente «voyage» à Saint-Germain-en-Laye le Dimanche 20 mars 2011 à 14h30

Vente Historia à Saint-Germain-en-Laye le Dimanche 12 décembre 2010 iconSaint-Germain-en-Laye La lisière Pereire comme si vous y étiez

Vente Historia à Saint-Germain-en-Laye le Dimanche 12 décembre 2010 iconDrouot richelieu vendredi 25 fevrier – salle 2 à 14h
«Louis»; ou encore une lettre du roi pour la convocation des États de Bourgogne datée du 30 mars 1671, donnée à Saint-Germain-en-Laye,...

Vente Historia à Saint-Germain-en-Laye le Dimanche 12 décembre 2010 iconAu fil de sa biographie s’inscrivent ses œuvres
«prit son enfance de travers», ainsi qu’elle l’a confié. Elle fréquenta les lycées d’Orléans, de Paris, de Blois, de Romorantin,...

Vente Historia à Saint-Germain-en-Laye le Dimanche 12 décembre 2010 iconVente de livres du 11 décembre 2010

Vente Historia à Saint-Germain-en-Laye le Dimanche 12 décembre 2010 iconVente du lundi 20 decembre 2010

Vente Historia à Saint-Germain-en-Laye le Dimanche 12 décembre 2010 iconExpositions publiques vendredi 10 décembre 2010 de 14h à 18h et le...

Vente Historia à Saint-Germain-en-Laye le Dimanche 12 décembre 2010 iconVente livres du dimanche 24 Octobre 2010
«La vie quotidienne au temps» Environ 140 volumes in 8 brochés; Quelques uns avec des défauts. Rare important ensemble de cette collection....

Vente Historia à Saint-Germain-en-Laye le Dimanche 12 décembre 2010 iconParcours Saint Germain

Vente Historia à Saint-Germain-en-Laye le Dimanche 12 décembre 2010 iconI/ Le club du Paris Saint Germain








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com