Musée d'Art moderne et d'Art contemporain








télécharger 64.02 Kb.
titreMusée d'Art moderne et d'Art contemporain
date de publication07.07.2017
taille64.02 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > loi > Documentos




Dossier de presse

Sarah Sze


Sarah Sze

5 février - 5 juin 2011


Sarah Sze - The Uncountables (Encyclopedia), 2010 - Techniques mixtes, étagères en métal et en bois,lampes de bureau, bouteilles en plastique, briques de lait - 454.7 x 1389.4 x 1242.1 cm - Vue de l'installation à la Tanya Bonakdar Gallery à New York, 2010 - © Sarah Sze - crédits photographiques : Tom Powel Imaging

Vernissage le vendredi 4 février 2011 à 18h30

1er étage du MAMAC


Musée d'Art moderne et d'Art contemporain

Promenade des Arts - Nice - ( : + 00 33(0) 497.13.42.01 - www.mamac-nice.org

Ouvert tous les jours sauf le lundi de 10h00 à 18h00 - Entrée Libre

Sommaire

Communiqué de presse p. 3

Texte de présentation p. 4
Biographie p. 5

Visuels disponibles p. 8



Sarah Sze

5 février - 5 juin 2011

1er étage du MAMAC
Vernissage le vendredi 4 février 2011 à 18h30
Christian Estrosi, Député des Alpes Maritimes, Maire de Nice, Président de Nice Côte d’Azur, vous invite au vernissage des expositions d'Assan Smati - Vincent Ganivet - Sarah Sze, le vendredi 4 février 2011 à 18h30 au 1er étage du Musée d’Art moderne et d’Art contemporain de la Ville de Nice, en présence de Muriel Marland-Militello, Députée, Adjointe au Maire déléguée à la Politique culturelle de la Ville de Nice.
Le Mamac présente trois expositions monographiques consacrées à de jeunes artistes venant d’horizons différents (Berlin - Paris - New York). Le premier Assan Smati pratique une œuvre figurative et polymorphe empreinte  de références artistiques allant de l’art primitif et classique, à Baselitz et Bacon. Attaché au travail en atelier, Assan Smati exerce un art où la plastique se mêle au ressenti. A l’image des constructeurs des édifices gothiques, Vincent Ganivet expérimente la mise en tension et l’assemblage de matériaux de construction. L’étude et l’expérimentation des charges, des poids et des contrepoids lui permettent d’obtenir une grande diversité d’arcatures défiant les lois de la gravité. Sarah Sze, enfin, présentera une installation aérienne et foisonnante à partir de matériaux de récupération et de déchets domestiques (bouteilles en plastique, briques de lait…) constituant une sorte de base expérimentale ou de planétarium.
Née en 1969 à Boston, Sarah Sze vit et travaille à New York. Après des études à la New York School of Visual Arts, où elle obtient son diplôme en 1997, elle développe une œuvre originale qui associe sculpture et expérience architecturale. Depuis sa première pièce, présentée en 1996 dans un immeuble new-yorkais à l'occasion du Soho Annual, Sarah Sze transforme une multitude d'objets collectés pour la plupart sur les étalages de boutiques bon marché, ou de quincailleries, en constructions tentaculaires créant ainsi une succession d'expériences visuelles. Dispersées en constellations, souvent en fonction du lieu de réalisation, ses installations sont orchestrées à la manière d'un miniaturiste. Chaque objet, souvent des témoins de la civilisation industrielle, est minutieusement placé selon sa taille, sa forme et son appartenance à un sous ensemble, comme un Muséum d'Histoire Naturelle cataloguerait sa collection.

Alors que les matériaux qu'elle emploie reflètent l'ordinaire et la vie quotidienne, son travail matérialise des gestes simples comme empiler, coller, assembler afin de produire des systèmes labyrinthiques, incroyablement organisés et chaotiques à la fois et qui jouent sur des effets de tension entre le détail et l'ensemble, le grand et le petit, le temps et l'espace.

Pour cette exposition, Sarah Sze investit une salle du MAMAC avec une œuvre intitulée The Uncountables (Encyclopedia), réalisée en 2010 pour son exposition personnelle à la Tanya Bonakdar Gallery à New York. Cette installation propose une encyclopédie visuelle monumentale de centaines d'objets qui paraissent à la fois défier la gravité et désorienter le spectateur. Ainsi des étagères industrielles, des lampes de bureau, des briques de lait et autres objets issus du quotidien penchent presque jusqu'à leur point de bascule, pendant que le sol tout entier semble défier les lois de la physique. Cette pièce de Sarah Sze aborde le passé et le futur comme étant à la fois une ruine archéologique et un site en construction. L'œuvre, légère et aérienne, mais pourtant structurée, s'expérimente différemment selon l'angle de vue du spectateur. En pénétrant dans la structure les objets semblent planer dans une animation suspendue. On se rend compte que l'œuvre semble bien plus fragile, que les lignes entre l'architecture et l'ornement, le réel et l'imaginaire deviennent floues.

1er étage du MAMAC

Promenade des Arts - Nice - ( : + 00 33(0) 497 13 42 01 - www.mamac-nice.org

Ouvert tous les jours sauf le lundi de 10h00 à 18h00 - Entrée Libre

Les installations de Sarah Sze défient les lois de la pesanteur, flottent nonchalamment dans l’espace d’exposition, s’accaparent la tridimensionnalité. Ce désir de conquête, d’envahissement, d’imprégnation spatiale rappelle la formation des galaxies, des constellations, du cosmos ramené à l’échelle humaine. Cet univers tentaculaire nous laisse penser que nous sommes dans une sorte de base spatiale ou expérimentale. L’envie d’y pénétrer, de s’y laisser englober est implacable. Les œuvres de Sarah Sze ne se regardent pas, elles s’expérimentent, elles s’explorent, impliquant l’engagement du corps du spectateur. Ce monde à la fois macrocosmique et microcosmique établit une dialectique entre le détail et l’ensemble, l’infiniment grand et l’infiniment petit sur le principe des poupées russes, comme si chaque élément en comportait inlassablement un autre.
Pour découvrir ces micros-mondes, il faut s’en approcher à la manière d’un chineur dans un vide-grenier labyrinthique. Fait de petites choses, ce monde n’est pas constitué d’éléments technologiques, bien au contraire, il est fait d’objets extraits de la vie quotidienne. Que voit-on ? Des ampoules ; des bouts de papier, de tissu ou de scotch ; des récipients, des pots en plastique, des seaux, des bouteilles d’eau, des briques de lait, de la vaisselle ; des outils ; des pierres ; un transat… tout un tas d’objets réinvestis. A la manière des Nouveaux Réalistes, Sarah Sze s’approprie les articles de notre société de consommation. Empilés, collés, assemblés, réorganisés dans une logique naturaliste qui nous échappe et nous déstabilise, ces objets manufacturés prennent une nouvelle dimension. Détournés de leur fonction, ils se muent en une architecture fragile et nomade faite de constructions d’une extrême légèreté. Ensembles, ils érigent des étagères, des échafaudages, des constructions, des axes de circulation, de parcours, soutenus par un réseau de fils et de câbles métalliques. Ils se réfèrent à l’urbanisation croissante, mais aussi à l’organique, au végétal. Certaines installations prolifèrent par le sol de manière orthogonale à l’image du territoire architectural quand d’autres propositions sont en lévitation et évoquent davantage la nature ou le cosmos. La forme spiralée, celle du nid et des branchages, sont omniprésentes. Ludiques et colorées, ces constructions nous renvoient au monde de l’enfance. A partir de la réorganisation d’objets hétéroclites, chaotiques et négligés, Sarah Sze nous laisse penser la possible création d’un autre monde.
Par définition, les installations de Sarah Sze se meuvent dans le temps et dans l’espace. Chaque présentation les réactive, les modifie. The Uncountables (Encyclopedia), installation spécialement conçue pour la Tanya Bonakdar Gallery, sera présentée au premier étage du Mamac de Nice aux côtés de deux autres expositions personnelles consacrées à Vincent Ganivet et à Assan Smati. Cette réitération ne manquera pas de mettre en lumière l’œuvre de cette jeune artiste américaine.


Biographie Née à Boston en 1969. Vit et travaille à New York
1997 School of Visual Arts, MFA, New York

1991 Yale University, BA, New Haven, CT
Expositions personnelles et projets

*indique une exposition accompagnée d'un catalogue
2011 Infinite Line: Sculpture, Drawings and Prints of Sarah Sze, Asia Society, New York, NY

Mudam Luxembourg, Luxembourg

Installation permanente pour l' Estuaire, Nantes, France

2010 Sarah Sze : The Uncountables (Encyclopedia), MAMAC, Nice, France

Tanya Bonakdar Gallery, New York, NY

Installation permanente, University of California, San Francisco Library, San Francisco, CA

Installation permanente, Mott Haven School Campus, Bronx, New York

Projet chorégraphique en collaboration avec Trajal Harell, ICA Boston. Projet présenté au New Museum, New York, NY

2009 Sarah Sze: Tilting Planet, Baltic Centre for Contemporary Art, Newcastle, Grande Bretagne

2008 Sarah Sze, Maison Hermès 8F Le Forum, Tokyo, Japon*

2007 Sarah Sze, Victoria Miro Gallery, Londres, Grande Bretagne

2006 Sarah Sze: A Swiftly Tilting Planet, Malmo Konsthall, Malmo, Suède*

Corner Plot, Doris C. Freedman Plaza, Central Park, New York, commission pour le Public Art Fund, New York

Model for Corner Plot, Agassiz House, Radcliffe Yard, Cambridge, MA

2005 Sarah Sze, Marianne Boesky Gallery, New York

An Equal and Opposite Reaction, Hall Marion Oliver McCaw Hall à l'Opéra de Seattle, Seattle, WA, (installation permanente)

2004 Blue Poles, Massachusetts Institute of Technology, Cambridge, MA, (installation permanente)

Sarah Sze: The Triple Point of Water, Fondazione Davide Halevim, Milan, Italie*

2003 Sarah Sze: The Triple Point of Water, The Whitney Museum of American Art, New York

2002 Sarah Sze, Museum of Fine Arts, Boston, Boston, MA

Grow or Die, Walker Art Center, Minneapolis, MN, (installation permanente)

2001 Sarah Sze, Center for Curatorial Studies Museum, Bard College, Annandale-on-Hudson, NY*

Drawn, Museum of Contemporary Art, San Diego, San Diego, CA

2000 Sarah Sze, Marianne Boesky Gallery, New York, 20 octobre - 18 novembre 2000

1999 Sarah Sze, Museum of Contemporary Art, Chicago, Chicago, IL*

Sarah Sze: Still Life with Flowers, Galerie fur Zeitgenossische Kunst, Leipzig, Allemagne*

Sarah Sze, Fondation Cartier pour l’art contemporain, Paris, France*

1998 Sarah Sze, Institute of Contemporary Arts, Londres, UK*

Migrateurs, Musee d’Art Moderne de la Ville de Paris, Paris, France

1997 White Room, White Columns, New York

Expositions collectives (sélection)
2010 Contemplating the Void: Interventions in the Guggenheim Museum Rotunda, Guggenheim Museum, New York

Transformaton, Museum of Contemporary Art, Tokyo, Japon

Multiple Pleasures: Functional Objects in Contemporary Art, commissariat par Nathalie Karg/Cumulus Studios, Tanya Bonakdar Gallery, New York

2009-2010 The Spectacle of the Everyday, 10e Biennale de Lyon, Lyon, France
2009 Hundred Stories about Love, 21st Century Museum of Contemporary Art, Kanazawa, Japon

The Collection, Victoria Miro Gallery, Londres, Grande Bretagne
2008 International 08: Made Up, Liverpool Biennial, Liverpool, Grande Bretagne *

Landscope, Galerie Thaddaeus Ropac, Paris, France*

Artists in Depth: Works from the MCA Collection, Museum of Contemporary Art, Chicago, Chicago, IL

2007 Not for Sale, PS1 Contemporary Art Center, New York

Atelier Calder, Ambassade Française, New York

2006 Selections from the LeRoy Neiman Center Studies, Columbia University, New York

Foundation Cartier Collection, Museum of Contemporary Art, Tokyo, Japon*

2005 Swarm, The Fabric Workshop and Museum, Philadelphie, PA*

Artists & Prints: Masterworks from the Museum of Modern Art, The Museum of Modern Art, New York*

The Fluidity of Time: Selections from the MCA collection, Museum of Contemporary Art, Chicago, Chicago, IL

2004 The Encounters in the 21st Century, Polyphony – Emerging Resonances, 21st Century Museum of Contemporary Art, Kanazawa, Japan*

Beginning Here: 101 Ways, School of Visual Arts, New York

Seeing Other People, Marianne Boesky Gallery, New York

State of Play, Serpentine Gallery, Londres, Grande Bretagne *

2003 world rush_4 artists, National Gallery of Victoria, Australie*

Reflection: Seven Years in Print, The LeRoy Neiman Center for Print Studies, Miriam and Ira D. Wallach Art Gallery, Columbia University, New York

The Paper Sculpture Show, Sculpture Center, New York*

The Moderns, Castello di Rivoli, Turin, Italie*

2002 Penetration, Marianne Boesky Gallery, New York

Artist to Artist: A Decade of the Space Program, The Marie Walsh Sharpe Art Foundation, Ace Gallery, New York*

177th Annual: An Invitational Exhibition, National Academy of Design, New York, Cidades: 25th Bienal de Sao Paulo, curated by Alfons Hug, Iconografias Metropolitanas, Sao Paulo, Brésil*

2001 The Americans-New Art, Barbican Centre, Londres, Grande Bretagne *

Let’s Get to Work, Susquehanna Art Museum, Harrisburg, PA

010101: Art in Technological Times, San Francisco Museum of Modern Art, San Francisco, CA*

Bo01 City of Tomorrow, European Housing Expo, Malmo, Suède

Hidden Relief, Asia Society, New York, 1er octobre 2001 - 1er octobre 2004*

2000 2000 Whitney Biennial, The Whitney Museum of American Art, New York*

La Beauté, Mission pour la célébration de l’an 2000, commissariat par Jean de Loisy, Avignon, France*

1999 48th International Exhibition of Contemporary Art, commissariat par Harald Szeeman, Biennale de Venise, Italie*

The Carnegie International 1999-2000, commissariat par Madeline Grynsztejn Carnegie Museum of Art, Pittsburg, PA*

1998 Berlin/Berlin, Berlin Biennial, curated by Klaus Biesenbach, Nancy Spector, and Hans- Ulrich Obrist, Akademie der Kunste, Berlin, Allemagne*

Deep Thought, Part II, Basilico Fine Arts, New York

Where: Allegories of Site in Contemporary Art, The Whitney Museum of American Art at Champion, Stamford, CT

People, Places, and Things, Marianne Boesky Gallery, New York

European Biennial of Contemporary Art, Manifesta 2, Casino, Luxembourg*

Construction Drawing, PS1 Contemporary Art Center, Long Island City, NY

1997 Cities on the Move, The Vienna Secession, Austria, commissariat par Hou Hanru et Hans-Ulrich Obrist. Exposition itinérante : Capc Musee d’art Contemporian, Bordeaux ; Louisiana Museum, Danemark ; Haward Gallery, Londres

Some Young New Yorkers, commissariat par Klaus Biesenbach et Alanna Heiss, PS1 Contemporary Art Center, Long Island City, New York

Drawings and Paintings, Wooster Gardens, New York

The Name of the Place, commissariat par Laurie Simmons, Casey Kaplan Gallery, New York

Visual Arts Gallery, commissariat par Tommy Lannigan-Schmidt, School of Visual Arts, New York

New York Area MFA Exhibition, College Art Association, Hunter College Fine Arts Building, New York

1996 SoHo Annual, Pratt Artist’s League, commissariat par Michael Brenson, Susan Hort, Robert Storr and Simon Watson, 420 West Broadway Building, New York.


Collections Publiques
21st Century Museum of Art, Kanazawa, Japon

Albright Knox Gallery, Buffalo, NY

Boston Museum of Fine Arts, Boston, MA

Cartier Foundation, Paris, France

Detroit Institute of Art, Detroit, MI

Fogg Museum of Art, Boston, MA

Guggenheim Museum, New York

Los Angeles Museum of Contemporary Art, Los Angeles, CA

Museum of Contemporary Art, Chicago, Chicago, IL

Museum of Contemporary Art, San Diego, San Diego, CA

Museum of Modern Art, New York

The New Museum, New York

National Gallery of Victoria, Australie

San Francisco Museum of Modern Art, San Francisco, CA

Walker Art Center, Minneapolis, MN

Whitney Museum of American Art, New York

Visuels disponibles










Sarah Sze

The Uncountables (Encyclopedia), 2010

Techniques mixtes, étagères en métal et en bois, lampes de bureau, bouteilles en plastique, briques de lait

454.7 x 1389.4 x 1242.1 cm

Vues de l'installation à la Tanya Bonakdar Gallery à New York, 2010

© Sarah Sze - crédits photographiques : Tom Powel Imaging

1. 2.



3.


1. et 2. Sarah Sze - 360 (Portable Planetarium), 2010 - Techniques mixtes, bois, papier, ficelle, jeans, pierres - 411.5 x 345.4 x 469.9 cm

Vues de l'installation à la Tanya Bonakdar Gallery à New York, 2010 - © Sarah Sze - crédits photographiques : Tom Powel Imaging
3. Sarah Sze - The Uncountables (Encyclopedia), 2010 - Techniques mixtes, étagères en métal et en bois, lampes de bureau, bouteilles en plastique, briques de lait - 454.7 x 1389.4 x 1242.1 cm - Vues de l'installation à la Tanya Bonakdar Gallery à New York, 2010 - © Sarah Sze - crédits photographiques : Tom Powel Imaging





Contact presse : Anne-Sophie Bruyère ( : 04 97 13 22 37 – anne-sophie.bruyere@ville-nice.fr

Elodie Ching ( : 04 97 13 51 08 – elodie.ching@ville-nice.fr


similaire:

Musée d\1 minute au musée Thèmes Arts, arts plastiques, Histoire d’art
«1 minute au musée – L’art moderne et contemporain», que cette fiche aborde plus particulièrement

Musée d\Encadreur : Madame Sarra Chabaane 2015 /2016 Sommaire
«Analyse des salle expo Africain Musée d’Angoulême & Musée Mohamed VI d’art moderne et Contemporain»

Musée d\Qpc la rochette novembre 2011
«métal rouge», a pour symbole chimique «Cu «? Le cuivre 3 Qui est l’auteur du tableau «les arlequins» exposé au musée national d’art...

Musée d\Musée d’Art et d’Histoire – Rue du Palais Tous les jours sauf mardi de 14h30 à 18h30
«Autour de la nature morte» -musée de la crèche et Musée d'Art et d'Histoire – tous les jours sauf le mardi de 14h30 à 18h30

Musée d\Musée d’Art et d’Histoire – Rue du Palais Tous les jours sauf mardi de 14h30 à 18h30
«Autour de la nature morte» -musée de la crèche et Musée d'Art et d'Histoire – tous les jours sauf le mardi de 14h30 à 18h30

Musée d\La biennale d’art contemporain : un événement culturel de moins en...
«la» des arts plastiques mondiaux. La principale biennale étasunienne, celle du Whitney Museum of Art de New York, se consacre pour...

Musée d\Atelier Céramique
«Autour de la nature morte» -musée de la crèche et Musée d'Art et d'Histoire – tous les jours sauf le mardi de 14h30 à 18h30

Musée d\Histoire de l'art contemporain

Musée d\La cabane dans l'art contemporain

Musée d\Atelier Céramique «l’émaux pour le dire»
«Autour de la nature morte» -musée de la crèche et Musée d'Art et d'Histoire – tous les jours sauf le mardi de 14h30 à 18h30








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com