Essais et contrôle sur le chantier








télécharger 128.17 Kb.
titreEssais et contrôle sur le chantier
date de publication30.01.2018
taille128.17 Kb.
typeEssais
ar.21-bal.com > loi > Essais

Affaire : EHPAD LA CHENAIE – SAINT CIERS SUR GIRONDE. D.C.E. : Page sur

Lot : N°010 – TERRASSEMENTS - V.R.D.


1. GENERALITES.
1.1. Consistance des travaux.

1.2. Vérification des documents.

1.3. Implantation de niveaux.

1.4. Essais et contrôle sur le chantier.

1.5. Nettoyage du chantier et des abords.

1.6. Accès au chantier.

1.7. Cantonnement.

1.8. Liste des C.C.T.G. applicables pour le présent marché.
2. RESPONSABILITE PROFESSIONNELLE DE L'ENTREPRENEUR.
3. COORDINATION DE SECURITE.

LOCALISATION, DESCRIPTION ET DESIGNATION DES OUVRAGES



LOCALISATION BATIMENTS OU SECTEURS CONCERNES

Bâtiment A : existant

Bâtiment B : R+1 extension

Bâtiment C : extension aile Sud existante

Bâtiment D : démolitions atelier et aire conteneurs, réalisation chaufferie

Bâtiment E : démolitions chaufferie et silo existants, réalisation atelier et aire conteneurs

Bâtiment F : réalisation dalle groupe électrogène
DESCRIPTION ET POSITION DES OUVRAGES
4. DESCRIPTION ET POSITION DES OUVRAGES.

4.1. ARBRES, ARBUSTES ET HAIES.

4.1.1 Arbres, arbustes et haies SUPPRIMES

4.1.2 Arbres, arbustes et haies CONSERVES
4.2. DECAPAGE DE LA TERRE VEGETALE.

4.3. TERRASSEMENT EN PLEINE MASSE.

4.4. REMBLAIS – EVACUATION.

4.5. REMISE EN PLACE DE TERRE VEGETALE.

4.6. RESEAUX.

4.6.1 Réseaux CFO - CFA

4.6.2 Réseaux ef, ech et chauffage

4.6.3 Réseaux E.U. - E.V.

4.6.4 Réseaux E. P.
4.7. VOIRIES PARKINGS ALLEES ET TERRASSES.

4.7.1 Bordures béton

4.7.2 Empierrement allées et terrasses

4.7.3 Empierrement voiries et parkings

4.7.4 Revêtement enrobé voiries et parkings

4.7.5 Revêtement enrobé noir allées

4.7.6 Revêtement béton désactivé terrasses
4.8. JARDINS THERAPEUTIQUES.

4.8.1 Escalier UASA

4.8.2 Revêtement pavés

4.8.3 Revêtement gravillon gris
4.9. PLACES PARKINGS HANDICAPES.

4.9.1 Marquage au sol

4.9.2 Signalétique
4.10. RACCORDS ET DIVERS.
4.11. VARIANTE GALERIE TECHNIQUE BATIMENT B.


1. GENERALITES.
Le présent C.C.T.P. a pour objet l'exécution des travaux de terrassements généraux, voirie, réseaux courants forts et courants faibles, évacuations EU/EV et EP, du projet de construction d'une Maison de Retraite situé :

6, rue André Lafon – 33820 SAINT CIERS SUR GIRONDE - 33820
- Il est indispensable que l'entrepreneur du présent lot prenne connaissance des descriptifs des autres lots et du PGC
du Coordonnateur Sécurité Santé.
- Il devra en outre se conformer à l'ensemble des Normes et D.T.U. en vigueur, et plus particulièrement en ce qui
concerne la réglementation en matière de Sécurité Incendie.
- Bien que non joints au dossier DCE dans leur intégralité, ces documents sont réputés connus de l'entrepreneur qui en
reconnaît le caractère contractuel.
- Le présent descriptif, même s'il est matériellement dissocié, n'a de valeur qu'associé aux descriptifs des autres lots.
- Constat d’huissier avant travaux :

Un huissier sera mandaté par le Maître d’Ouvrage pour constat contradictoire d’huissier avant travaux avec :

. le représentant du Maître d’Ouvrage
. le représentant du service voirie de la ville de Saint Ciers sur Gironde
. le Maître d’Oeuvre
. le représentant des entreprises VRD et Gros Oeuvre.
1.1. Consistance des travaux.
Les travaux comprennent les terrassements, les ouvrages de voirie, la réalisation des réseaux et les ouvrages annexes, tous les ouvrages de la profession nécessaires à leur parfait et complet achèvement, d'après le présent Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) et les plans.
L'entrepreneur suppléera par sa connaissance professionnelle aux détails qui pourraient être mal indiqués ou omis dans les plans et au présent C.C.T.P.
En conséquence, l'entrepreneur ne pourra en aucun cas arguer que des erreurs où omissions aux plans et au C.C.T.P. le dispense d'exécuter intégralement tous les ouvrages nécessaires à l'achèvement complet des travaux et installations.
La fourniture en cinq exemplaires en fin de chantier du dossier des ouvrages exécutés, plans d'exécution remis à jour, documentations, avis techniques des produits employés et rapport vidéo sur réseaux EU et EP.
1.2. Vérification des documents.
Avant toute exécution, l'entrepreneur devra vérifier toutes les côtes des dessins qui lui sont ou lui seront soumis. Il signalera en temps utile à l’Architecte les erreurs ou omissions qui auraient pu se produire ainsi que les changements qu'il croit utiles d'apporter.

Il provoquera tous les renseignements complémentaires pour tout ce qui lui semblerait douteux, non conforme aux Règles de l'Art et aux prescriptions légales.

Faute de se conformer à ces prescriptions, il deviendra responsable de toutes les erreurs relevées au cours de l'exécution ainsi que des conséquences qui en résulteraient.

Ainsi, aucun travail supplémentaire, ni aucun travail refait provenant des erreurs ou omissions ne fera l'objet d'un supplément de prix.
1.3. Implantation de niveaux.
L'Entrepreneur réunira dès le début du chantier tous renseignements sur les niveaux des différents ouvrages et canalisations et signalera à l’Architecte les anomalies qu'il pourrait constater.

L'implantation générale des bâtiments sera réalisée par un Géomètre à la charge du lot Gros - Oeuvre.

L'Entrepreneur sera tenu de procéder aux piquetages complémentaires dans les conditions prévues au C.C.T.G applicables aux marchés des travaux publics relevant des Services de l'équipement, Fascicule n° 2 annexé au Décret n° 65.798 du 7 Septembre 1985.

Cette implantation sera soumise à l'acceptation de l'autorité compétente et de l’Architecte.

Les frais de piquetage complémentaires seront à la charge de l'entreprise qui fournira à cet effet, le matériel et le personnel nécessaire.

L’Architecte se réserve le droit d'imposer à l'entrepreneur le Géomètre expert travaillant sur le site, afin d'assurer une coordination entre tous les ouvrages.
1.4. Essais et contrôles sur chantier.

Essais.


Les essais dont l'entrepreneur sera soumis porteront sur :

Granulométrie des agrégats, essais PROCTOR normal et modifié, teneur en eau des matériaux, dosage des liants, essais COPREC sur les réseaux d'assainissement EU et EP et réseau d'eau potable.

Les résultats des essais devront faire l'objet de procès-verbaux adressés à l’Architecte et au Bureau de Contrôle.

Le Laboratoire spécialisé sera soumis au contrôle de l’Architecte et du Bureau de Contrôle.
Les frais des essais et des contrôles sont implicitement inclus dans les prix unitaires de l'entreprise.
1.5. Nettoyage du chantier et des abords.
Le chantier devra être constamment tenu en état de propreté. A cet effet il sera fait application des prescriptions de la Directive de l'Office Général du Bâtiment.

Les véhicules seront nettoyés avant la sortie du chantier pour ne pas souiller les voiries publiques empruntées par ces véhicules.
L'entreprise assurera en outre le nettoyage permanent de la voie publique d'accès dans un rayon de 200 m du chantier.
Les frais afférents à la mise en place de ces dispositions de nettoiement seront à la charge du présent entrepreneur.
1.6. Accès au chantier.
Les entreprises pourront utiliser les voiries publiques, sous réserve de l'accord des Services de Voirie de la Ville de SAINT CIERS SUR GIRONDE, qui leur impose toutes mesures de police appropriées.

À cet effet, les entrepreneurs se mettront en rapport avec les représentants des Services Municipaux avant le démarrage des travaux.

Accès au chantier suivant cahier OPC.
1.7. Cantonnement.
Le cantonnement et les frais de l'installation qui en découlent restent à la charge de l'entrepreneur. La localisation et l'implantation détaillées seront soumises à l'approbation du MaÎtre d'Ouvrage et de l’Architecte.
1.8. Liste des C.C.T.G. applicables pour le présent marché.
Fascicule n° 1 : Dispositions générales et communes aux diverses natures de travaux.

Fascicule n° 2 : Terrassements généraux.

Fascicule n° 3 : Fourniture de liants hydrauliques.

Fascicule n° 4 : Aciers pour béton armé.

Fascicule n° 23 : Granulats routiers.

Fascicule n° 24 : Fournitures de liants hydrocarbonés employés à la construction et à l'entretien des chaussées.

Fascicule n° 26 : Exécution des enduits superficiels.

Fascicule n° 31 : Bordures et caniveaux en pierre ou en béton.

Fascicule n° 32 : Construction des trottoirs.

Fascicule n° 35 : Travaux d'espaces verts, aires de sport et de loisir.

Fascicule n° 63 : Confection et mise en œuvre des bétons non armés - Confection des mortiers.

Fascicule n° 64 : Travaux de maçonnerie.

Fascicule n° 65 : Exécution des ouvrages et constructions en béton armé.

Fascicule n° 67 : Etanchéité des ouvrages d'Art.

Fascicule n° 68 : Exécution des travaux de fondation d'ouvrage.

Fascicule n° 70 : Canalisations d'assainissement et ouvrages annexes.

Fascicule n° 71 : Fourniture et pose des canalisations d'eau, accessoires et branchements.
- La circulaire n° 772 41 INT du Ministère de l'intérieur.
- Le Règlement sanitaire du Département.
2. RESPONSABILITE PROFESSIONNELLE DE L'ENTREPRENEUR.
- L'entrepreneur suppléera par ses connaissances professionnelles aux détails qui pourraient être omis dans le présent
descriptif ou mal définis sur les plans.
- Il signalera à l’Architecte, avant la signature du Marché, toutes erreurs, omissions, ou ambiguïtés relevées dans les
plans ou pièces écrites.
- Une fois le Marché signé et la commande passée, l'entrepreneur exécutera, sans pouvoir prétendre à un supplément
de prix, tous les ouvrages qui, quoique non explicitement prévus aux plans et descriptifs, s'avèreraient nécessaires à
un complet et parfait achèvement des travaux, conformément aux D.T.U. et aux Règles de l'Art.
3. COORDINATION DE SECURITE.
L'attention de l'entreprise est attirée sur le respect contraint découlant des textes et lois en vigueur découlant de :

1/ Directive du Conseil des communautés européennes N° 92-57 du 24 juin 1992.

2/ Loi N° 94-1418 du 31 décembre 1993.
Concernant notamment :

Prise en compte des principes généraux de prévention.

- Articles L.235-5, L.236-10.

Visite préalable avant intervention.

- Article R.238-18.

Remise du PPSPS au coordonnateur SPS.

- Articles L.235-7, L.263-10.

Transmission du PPSPS aux organismes de prévention.

- Article L.238-34.

Toutes demandes et déclarations préalables aux services concessionnaires.

Diffusion des PPSPS aux sous-traitants.

- Article R.238-53.

Conservation du PPSPS pendant 5 ans.

- Article R.238-36.
Liste non exhaustive.
LOCALISATION, DESCRIPTION ET POSITION DES OUVRAGES.
4.1. ARBRES, ARBUSTES ET HAIES.
4.1.1 Arbres, arbustes et haies SUPPRIMES
Abattage comprenant :

Abattage et dessouchage.

Evacuation de tous éléments provenant des travaux d’abattage, compris souches et remblaiement des trous.
Compris toutes sujétions de mise en œuvre et de parfaite finition.
A prévoir :
Localisation : voir planche quantitative.
4.1.2 Arbres, arbustes et haies CONSERVES
Protection, avant tout démarrage des travaux, des troncs des arbres maintenus par paillage et barrière enveloppante.

L’entreprise du présent lot devra s’assurer du maintien de ces protections durant toute la durée du chantier.
A prévoir :
Localisation : voir planche quantitative.
4.2. DECAPAGE DE LA TERRE VEGETALE.
Travail réalisé à l'engin mécanique sur l'ensemble de la surface à travailler comprenant le décapage de la couche de terre végétale sur environ 0.10 m.
Le stockage dans l'emprise du chantier aux endroits indiqués par l’Architecte sur une hauteur maximale de 2.50 et toutes sujétions d'exécution.
Compris le nettoyage des voies empruntées, la protection des ouvrages existants et toutes sujétions d'exécution.
Compris toutes sujétions de mise en œuvre et de parfaite finition.
A prévoir :

Bâtiment B : R+1 extension
Bâtiment C : extension aile Sud existante.



4.3. TERRASSEMENT EN PLEINE MASSE.
Travail réalisé à l'engin mécanique en terrain de toute nature comprenant l'extraction des déblais et leur stockage dans l'emprise du chantier si la nature du déblai permet le réemploi, le blindage et renforcement,

si nécessaire, des parois y compris terrassement généraux de la galerie technique dans le bâtiment

principal créé.
Pente des talus : 1/1.
La distance entre le lieu d'extraction et la zone de stockage étant inférieure à 100 mètres, le chargement et le transport des déblais sont laissés à l'appréciation de l'entrepreneur.

Dans l’éventualité ou les matériaux extraits ne pourraient être réemployés, l’entreprise devra dans le cadre du marché, le chargement et l’évacuation à la décharge la plus proche compris droits.
En cas de présence d’eau, l’entreprise fera son affaire des diverses sujétions nécessaires à la réalisation de ces travaux, jusqu’a réception des plates-formes par l’entreprise de gros œuvre.
Compris le nettoyage des voies empruntées, la protection des ouvrages existants et toutes sujétions d'exécution.
Compris toutes sujétions de mise en œuvre et de parfaite finition.
A prévoir :
Mise à niveaux des plates-formes à –0.20 du fini pour les bâtiments, hauteur à confirmer par l’entreprise du lot Gros-Œuvre, suivant plans pour voiries, parkings, allées, bâtiments :
Bâtiment A : existant
Bâtiment B : R+1 extension
Bâtiment C : extension aile Sud existante
Bâtiment D : démolitions atelier et aire conteneurs, réalisation chaufferie
Bâtiment E : démolitions chaufferie et silo existants, réalisation atelier et aire conteneurs
Bâtiment F : réalisation dalle groupe électrogène.
4.4. REMBLAIS – EVACUATION.
Travail comprenant le chargement et le transport des remblais, leur mise en place, le compactage soigné par couches de 30 cm, l’extraction des matières et matériaux impropres aux remblais.
Évacuation des excédents à la décharge la plus proche, compris droits.
Nota : Les matériaux réutilisée pour le remblaiement seront laissés en dépôt sur le site, en attente de
réemploi.
Le nettoyage des voies empruntées et toutes sujétions de mise en œuvre et de protection des ouvrages existants.
Compris toutes sujétions de mise en œuvre et de parfaite finition.
A prévoir :
Autour des voiries, parkings, allées, bâtiments suivant niveaux définis :



Bâtiment A : existant
Bâtiment B : R+1 extension
Bâtiment C : extension aile Sud existante
Bâtiment D : démolitions atelier et aire conteneurs, réalisation chaufferie
Bâtiment E : démolitions chaufferie et silo existants, réalisation atelier et aire conteneurs
Bâtiment F : réalisation dalle groupe électrogène.
4.5. REMISE EN PLACE DE TERRE VEGETALE.
Travail comprenant le chargement et le transport des terres et leur mise en place.

Epaisseur moyenne : Variable.
Le nettoyage des voies empruntées et toutes sujétions de mise en œuvre et de protection des ouvrages existants.
Régalage de la terre végétale, mise en forme des terrains et talus.
Remise en place à l'engin ou à la main jusqu'à + ou - 5 cm du niveau fini.
Compris toutes sujétions de mise en œuvre et de parfaite finition.
A prévoir :
Espaces verts suivant niveaux définis sur les plans, terre végétale même niveau pour les allées
Localisation : voir planche quantitative.
4.6. RESEAUX.
4.6.1 Réseaux CFO - CFA.
Alimentations CFO :
Fouille en tranchée :

Réalisée à l'engin mécanique en terrain de toute nature comprenant : extraction et mise en place des déblais sur zone de remblais ou en berge des tranchées, dressement et nivellement des parois et du fond de fouilles.



Remblaiement soigneusement compacté et évacuation des excédents à la décharge.
Section moyenne : 0,40/0,80 environ.
Fourniture et mise en œuvre :

Lit de sable.

Grillage avertisseur (couleur normalisée) après mise en place des fourreaux par l’entreprise des CFO - CFA.

Lit de sable.
Chambre de tirage CFO :

Dim 50 x 50 x 80 cm pr compris couvercle fonte

Compris toutes sujétions d’exécution.
A prévoir :
Localisation : voir planche quantitative
Eclairage extérieur :
Fouille en tranchée :

Réalisée à l'engin mécanique en terrain de toute nature comprenant : extraction et mise en place des déblais sur zone de remblais ou en berge des tranchées, dressement et nivellement des parois et du fond de fouilles.



Remblaiement soigneusement compacté et évacuation des excédents à la décharge.
Section moyenne : 0,40/0,60 environ.
Fourniture et mise en œuvre :

Lit de sable.

Grillage avertisseur (couleur normalisée) après mise en place des fourreaux par l’entreprise des CFO - CFA

Lit de sable.
Socles béton : néant : fournis et posés par l’entreprise des Courants Forts

A prévoir :
Localisation : voir planche quantitative
Alimentations CFA :
Fouille en tranchée :

Réalisée à l'engin mécanique en terrain de toute nature comprenant : extraction et mise en place des déblais sur zone de remblais ou en berge des tranchées, dressement et nivellement des parois et du fond de fouilles.
Remblaiement soigneusement compacté et évacuation des excédents à la décharge.
Section moyenne : 0,40/0,80 environ.
Fourniture et mise en œuvre :

Lit de sable.

Grillage avertisseur (couleur normalisée) après mise en place des fourreaux par l’entreprise des CFO - CFA.

Lit de sable.
Chambre de tirage CFA :

Dim 50 x 50 x 80 cm pr compris couvercle fonte

Compris toutes sujétions d’exécution.

Coordination avec l’entreprise des CFO - CFA
A prévoir :
Localisation : voir planche quantitative
4.6.2 Réseau ef, ech et chauffage :
Fouille en tranchée :

Réalisée à l'engin mécanique en terrain de toute nature comprenant : Extraction et mise en place des déblais sur zone de remblais ou en berge des tranchées, dressement et nivellement des parois et du fond de fouilles.
Remblaiement soigneusement compacté et évacuation des excédents à la décharge.
Section moyenne : 0,40/0,80 environ.
Fourniture et mise en œuvre :

Lit de sable.

Grillage avertisseur (couleur normalisée) après mise en place des canalisations par l’entreprise Plomberie.

Lit de sable.

A prévoir :
Localisation : voir planche quantitative
4.6.3 Réseaux E.U. - E.V.
Fouille en tranchée :

Réalisée à l'engin mécanique en terrain de toute nature comprenant : Extraction et mise en place des déblais sur zone de remblais ou en berge des tranchées, dressement et nivellement des parois et du fond de fouilles.
Remblaiement soigneusement compacté et évacuation des excédents à la décharge.

Section moyenne : 0,40/0,80 environ.
Canalisations :

Fourniture et mise en place de canalisations en PVC.

Avant remblais, les canalisations sous voirie recevront une protection par enrobage béton, conformément aux D.T.U., et règles de l’art si couverture insuffisante.

Rigide série I "assainissement" y compris, lit de pose 0,10 m et recouvrement de la canalisation sur 0,20 au sable, pièces spéciales et toutes fournitures, pose selon directives précisées dans "le guide du poseur" de canalisations PVC édité par le Syndicat National des Fabricants de tubes et raccords, en polychlorure de vinyle rigide.
Diamètre suivant étude à charge de l’entreprise du présent lot, Ø160 mm minimum, Série 10 bars,

des sorties bâtiments jusqu’aux regards existants.
Regards de branchement :

diam. 400 mm ou 800 mm.

Profondeur : suivant étude à charge de l’entreprise.

Réalisation de regard préfabriqué comprenant :

Fouilles complémentaires.

Radier en béton armé de 0.30 m d'épaisseur.

Cunette préfabriquée

Passage des canalisations.

Façon des joints au mortier.

Tampon rond en fonte série chaussée.

Remblaiement.
A prévoir :
Localisation : voir planche quantitative
4.6.4 Réseaux E. P.
Fouille en tranchée :

Réalisée à l'engin mécanique en terrain de toute nature comprenant : extraction et mise en place des déblais sur zone de remblais ou en berge des tranchées, dressement et nivellement des parois et du fond de fouilles.
Remblaiement soigneusement compacté et évacuation des excédents à la décharge.

Regards pieds de chute de toiture :

En béton préfabriqué.

Section : 40/40/40 cm.

Couverture par tampon béton.
Canalisations :

Fourniture et pose de tuyaux PVC :


Rigide série I "assainissement" y compris, lit de pose 0,10 m et recouvrement de la canalisation sur 0,20 au sable, pièce spéciale et toutes fournitures, pose selon directives précisées dans "le guide du poseur" de canalisations PVC édité par le Syndicat National des Fabricants de tubes et raccords, en polychlorure de vinyle rigide.
Diamètres suivant étude à charge de l’entreprise du présent lot, Ø100 mm minimum.
Regards EP :

Profondeur : suivant étude, avec décantation.

Réalisation de regard préfabriqué comprenant :

Fouilles complémentaires.

Radier en béton armé de 0.30 m d'épaisseur

Passage des canalisations.

Façon des joints au mortier.

Remblaiement.
A prévoir :
. Regard pied de chute EP, 40 x 40 x 40, couverture par tampon béton

. Regard à grille fonte EP, 40 x 40 avec décantation

. Regard intermédiaire EP, Ø 80, couverture tampon rond en fonte série chaussée
Localisation : voir planche quantitative.
4.7. VOIRIES, PARKINGS, ALLEES ET TERRASSES.
L’ensemble des cheminements extérieurs, voiries, parkings, allées et terrasses devront être conformes

à l’arrêté du 11 septembre 2007 : pente longitudinale 4 % maximum, pente transversale 2 % maximum,

ressaut inférieur à 2 cm.
4.7.1 Bordures béton.
Fourniture et mise en place de bordure préfabriquée, compris fouilles, massif de fondation coffré, dosé à 250 kg/m3 de C.P.J. 45 sur une épaisseur de 0,20 m, pose des bordures en alignement droit ou courbe, calage des bords, jointoiement, nettoyage soigneux après travaux.

Compris façon de surbaissement pour accès véhicule.
Compris toutes sujétions de mise en œuvre et de parfaite finition.
A prévoir :
. Type A2 : sur parkings 1 et 2 / espaces verts et limite trottoir public.

. Type P1 : entre circulations piétonnes et espaces verts : néant : niveau fini des revêtements allées et autres =

niveau des espaces verts.
Localisation : voir planche quantitative.
4.7.2 Empierrement allées et terrasses.
Préparation du fond de forme.

Travail comprenant le dressement, le nivellement, la mise au repère du fond de forme, le compactage soigné et toutes sujétions d'exécution.
Feutre anti-contaminant.

Fourniture et mise en place d’un feutre anti-contaminant type Bidim B3.
Tout venant :

Mise en place de tout venant sur une épaisseur de 20 cm, compris damage.

Utilisation du matériau récupéré provenant des terrassements généraux si possible.
Compris toutes sujétions de mise en oeuvre et de parfaite finition.
A prévoir :
Localisation : voir planche quantitative.
4.7.3 Empierrement voiries et parkings.

Préparation du fond de forme.

Travail comprenant le dressement, le nivellement, la mise au repère du fond de forme, le compactage soigné et toutes sujétions d'exécution.
Feutre anti-contaminant.

Fourniture et mise en place d’un feutre anti-contaminant type Bidim B3.
Structure :

Epaisseur structure : étude à charge de l’entreprise du présent lot, suivant nature sous-sol et besoins.

Par exemple : mise en place de Roche dure calcaire ou diorite sur une épaisseur de 30 cm de 40/70 et 10 cm de 20/40 résultats aux essais micro Duval humide <26, compris compactage.
Compris toutes sujétions de mise en oeuvre et de parfaite finition.
A prévoir :
Localisation : voir planche quantitative.
4.7.4 Revêtement enrobé voiries et parkings.
Après dressage et compactage des fonds de forme, réalisation d'un tapis en enrobés, épaisseur 6 cm, compris formes de pentes permettant l'évacuation des eaux.

Toutes contre-pentes ou retenues d'eau seront reprises partiellement ou en totalité afin d'obtenir les pentes recommandées et l'évacuation des eaux pluviales.
A prévoir :
. Voie intérieure accès depuis Place Publique : reprise en enrobé rouge, épaisseur 6 cm, avec révision structure

. Voies créées, parkings créés : enrobé noir épaisseur 6 cm
Localisation : voir planche quantitative.
4.7.5 Revêtement enrobé noir allées.
Après dressage et compactage des fonds de forme, réalisation d'un tapis en enrobé rouge 0/10 épaisseur 4cm.

Compris formes de pentes vers les espaces verts permettant l'évacuation des eaux.

Toutes contre-pentes ou retenues d'eau seront reprises partiellement ou en totalité afin d'obtenir les pentes recommandées et l'évacuation des eaux pluviales.
A prévoir :
. Allées existantes en bicouche, reprises en enrobé rouge avec révision structure

. Allées créées.
Localisation : voir planche quantitative.
4.7.6 Revêtement béton désactivé terrasses.
Support : Empierrement ci-avant idem allées.

Dallage de 15 cm d’épaisseur, finition béton désactivé compris joints de fractionnement et traitement des joints.

Compris toutes sujétions de protection lors de la réalisation du béton désactivé.
A prévoir :
Localisation : voir planche quantitative


4.8. JARDINS THERAPEUTIQUES.
Support : Empierrement dito allées décrit ci-dessus.
4.8.1 Escalier UASA

escalier à 2 niveaux,1 marche montante, 1 palier et 1 marche descendante

contremarches 1° niveau,1m x 1.5m, réalisé par bastaing classe 4

contremarches 2°niveau,1m x 0.9m, réalisé par bastaing classe 5

remplissage entre bastaing : béton, finition béton désactivé, pour marches et palier haut
4.8.2 Revêtement pavés.

Prestation dito Revêtement pavés allée entrée rue André Lafon décrite ci-dessus.
4.8.3 Revêtement gravillon gris.
Support : Empierrement ci-avant idem allées.

Fourniture et mise en place de gravillon gris épaisseur 2 cm.

.

A prévoir :
Localisation : voir planche quantitative
4.9. PLACES PARKINGS HANDICAPES.
4.9.1 Marquage au sol.

Réalisation de peinture blanche au sol pour le marquage des places de stationnement places handicapées

y compris logo.

Exécution soignée.

Largeur des bandes  : 10 cm.

Compris toutes sujétions d’exécution.
A prévoir :
. 4 places de parking rue André Lafon
4.9.2 Signalétique.
Fourniture et mise en place de panneaux de signalisation normalisés sur poteaux.

Compris terrassement et fondation.
A prévoir :
. 4 places de parking rue André Lafon
4.10. RACCORDS ET DIVERS.
Travaux de dépose et évacuation des parties existantes non maintenues tel que :

. aménagements extérieurs actuels sur rue André Lafon non maintenus

. allées existantes non maintenues

. éclairage extérieur non maintenu

. démolition chaufferie et silo existant

. démolition aire conteneurs poubelles

. reprise structure accès rue des Combattants d’Afrique du Nord
Travaux de raccords et finitions diverses compris toutes sujétions de raccordement avec l’existant.
A prévoir :
Localisation : voir planche quantitative
4.11. VARIANTE GALERIE TECHNIQUE BATIMENT B.
Travail réalisé à l'engin mécanique en terrain de toute nature comprenant l'extraction des déblais et leur stockage dans l'emprise du chantier si la nature du déblai permet le réemploi, le blindage et renforcement, si nécessaire, des parois y compris terrassement généraux de la galerie technique dans le bâtiment principal créé.
Pente des talus : 1/1.


La distance entre le lieu d'extraction et la zone de stockage étant inférieure à 100 mètres, le chargement et le transport des déblais sont laissés à l'appréciation de l'entrepreneur.
Dans l’éventualité ou les matériaux extraits ne pourraient être réemployés, l’entreprise devra dans le cadre du marché, le chargement et l’évacuation à la décharge la plus proche compris droits.
En cas de présence d’eau, l’entreprise fera son affaire des diverses sujétions nécessaires à la réalisation de ces travaux, jusqu’a réception des plates-formes par l’entreprise de gros œuvre.

Compris le nettoyage des voies empruntées, la protection des ouvrages existants et toutes sujétions d'exécution.
Compris toutes sujétions de mise en œuvre et de parfaite finition.
A prévoir :

Variante galerie technique bâtiment B dim 1.40 x 1.40 m longitudinale.

Sarl Christian DUPRE Maître d'Oeuvre Donnezac, le 30.10.09

similaire:

Essais et contrôle sur le chantier iconAnnick Daymard Traduction
«Betontechnik», «Bauen in der Landwirtschaft» sur les thèmes contrôle de qualité, résultats d’essais, matériaux de recyclage, contribution...

Essais et contrôle sur le chantier iconFiche de Poste Activité : controle et support pour l’instrumentation d’essais vol/sol chez evic

Essais et contrôle sur le chantier iconDossier ressource
«Powershift» Mercedes est montée sur porteur et tracteur actros. Elle existe en version 12 ou 16 rapports et peut se décliner avec...

Essais et contrôle sur le chantier iconEssais normalises, autres essais 4
«Transformation du Bois» dans le cadre du Transfert de technologie vers les entreprises

Essais et contrôle sur le chantier iconEssais sur

Essais et contrôle sur le chantier iconEssais sur le roman

Essais et contrôle sur le chantier iconEssais sur la littérature canadienne

Essais et contrôle sur le chantier iconEssais de type et essais de routine 10
«risque minimisé» suivant le C2-112 édition de mars 2015, édité par Synergrid, la fédération des gestionnaires de réseaux électricité...

Essais et contrôle sur le chantier iconEssais sur le béton hydraulique et ses constituants

Essais et contrôle sur le chantier iconI. presentation de l'homme
«d'avoir des problèmes sur le chantier», ce qui peut se résumer par le tableau suivant








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com