Résumé Ce document permet d’appréhender les évolutions de la plateforme SharePoint 2010 en termes d’accessibilité numérique et d’«utilisabilité»








télécharger 0.63 Mb.
titreRésumé Ce document permet d’appréhender les évolutions de la plateforme SharePoint 2010 en termes d’accessibilité numérique et d’«utilisabilité»
page4/13
date de publication27.10.2016
taille0.63 Mb.
typeRésumé
ar.21-bal.com > loi > Résumé
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   13

Microsoft SharePoint 2010


SharePoint 2010 est un produit Web, ce qui facilite l’accès des utilisateurs à leurs informations, quel que soit l’endroit où ils se trouvent. Les fonctionnalités intégrées de gestion des documents et des listes que les utilisateurs de SharePoint connaissent déjà ont été étendues de différentes façons pour accélérer les solutions qui n’étaient pas faciles auparavant. Les améliorations apportées à la gestion des données permettent une meilleure prise en charge des listes, une meilleure validation et une connectivité à des systèmes métier.

SharePoint 2010 constitue un portail naturel pour les données d’applications métier. Les systèmes métier correspondent à un besoin fondamental des organisations quelles qu’elles soient ; il en va de même des systèmes frontaux qui peuvent aider à obtenir des informations dans les systèmes métier centraux qui pilotent les résultats de l’organisation en termes de transactions et de production. Les systèmes métier traditionnels ont un noyau central d’utilisateurs qui sont bien formés à leur utilisation et une audience plus large d’utilisateurs qui sont moins formés et interagissent seulement de façon limitée ou occasionnelle. L’intégration de SharePoint 2010 avec des systèmes principaux via les services BCS (Business Connectivity Services en anglais) permet à SharePoint d’être utilisé pour fournir des données aux systèmes métier.

De façon connexe à cette dimension d’intégration, SharePoint 2010 s’articule autour de six capacités offrant des fonctionnalités prêtes à l’emploi comme suit :

  1. sites : la capacité de stocker et d’extraire du contenu de listes et de documents d’une manière facile et souple avec une connectivité aux applications clientes Microsoft Office ;

  2. communautés : la capacité de localiser et d’interagir avec des personnes à travers l’expertise, les relations, le marquage et l’évaluation de contenu ;

  3. contenu : la capacité de gérer du contenu, que ce contenu soit une page Web, un document ou un ensemble de documents, et une gestion d’enregistrements du contenu qui est créé ;

  4. recherche : la capacité de rechercher du contenu dans et en dehors de SharePoint, y compris les informations dans des systèmes de bases de données structurées ;

  5. aperçu : la capacité de tirer parti de Microsoft Office Excel pour accéder à des données et les afficher sur une page Web, des tableaux de bord et des indicateurs de performance clés pour transformer des données brutes en informations exploitables ;

  6. composites : la capacité pour les utilisateurs métiers de créer leurs propres solutions via la connexion et la manipulation des fonctionnalités de la plateforme.

Des informations plus détaillées sur chacune de ces capacités intrinsèques se trouvent dans le Guide d’évaluation de SharePoint Server 2010 précédemment mentionné.

Dans le contexte de ce livre blanc, nous nous intéresserons plus particulièrement aux capacités Sites et Contenu qui font de SharePoint 2010 une plateforme puissante, unifiée et flexible de gestion de contenu pour tous les utilisateurs et pour les éventuelles extensions réalisées par des développeurs. La documentation de SharePoint fait référence à l’acronyme WCM (Web Content Management en anglais) pour illustrer cette dimension.

Ces capacités couvrent, en effet, pour des sites de type Internet, intranet d’entreprise, portail de division, wiki interne, etc., avec une gouvernance ajustable :

  • la définition d’une identité visuelle,

  • l’écriture et/ou la composition de pages riches,

  • les (éventuels) mécanismes/circuits d’approbation avec les flux de travail (workflows en anglais) associés,

  • etc.

4 exemples de sites sharepoint 2010

Figure .Type de site SharePoint 2010

Le tableau suivant illustre les gouvernances selon le type de site.

Tableau  : Gouvernance selon le type de site

Wiki interne

Portail de division

Intranet d’entreprise

Internet

  • Aucune approbation

  • De multiples auteurs/ contributeurs

  • Non structuré

  • Faible identité visuelle

  • Approbation légère

  • Peu d’auteurs/ contributeurs

  • Flux de travail simple

  • Identité visuelle avec page maître personnalisé

  • Publication très contrôlé

  • Contenu structuré

  • Identité visuelle « au pixel »

Dans ce contexte, et compte tenu de la diversité des types de site que SharePoint 2010 permet de couvrir, les points d’extensibilité considérer dans ce cadre sont ici typiquement :

  • des pages Web,

  • des pages maîtres (master pages en anglais),

  • des mises de page (page layouts en anglais),

  • des types de contenus (content types en anglais),

  • des contrôles de champs (field controls en anglais),

  • des composants WebPart,

  • des formulaires (InfoPath),

  • ou encore, par exemple, des solutions tirant profit du service de conversion de fichier Word, des flux de travail et de Word Services, avec à la clé, le support du format Office Open XML conformes à la norme ISO 29500:2008 pour la classe de conformité « transitional ».

Les notes d'implémentation de la norme ISO 29500:2008 [MS-OI29500]22 disponibles sur le site MSDN du support des normes et standards par Word, Excel et PowerPoint23 donnent des informations détaillées sur la prise en charge par la suite Microsoft Office 2010 de la norme ISO 29500:2008.

  • etc.

La section § Un bref rappel des principes de structuration du contenu dans SharePoint propose présentation des principaux points d’extensibilité mentionnés ici.

Par ailleurs, la plateforme SharePoint 2010 introduit trois nouveaux modèles objet client pour interagir avec les sites SharePoint: i) à l'aide de scripts qui s'exécute dans le navigateur, ii) à l'aide de code qui s'exécute au sein d’une application sur la base du Framework .NET 2.0 ou ultérieur, ou iii) à l'aide de code qui s'exécute dans une application Microsoft Silverlight (Cf. section § 1.5.6 Les considérations relatives à la technologie Silverlight 2 et ultérieur).

Les nouveaux modèles objet JavaScript, .NET et Silverlight fournissent chacun un sous-ensemble du modèle d'objet qui est défini dans le fichier Microsoft.SharePoint.dll, y compris des objets qui correspondent aux objets principaux dans le modèle objet côté serveur au niveau de la collection de site ou et à un niveau inférieur dans la hiérarchie de SharePoint 2010. Les nouveaux modèles objet sont conçus pour réduire le nombre d'aller-retour nécessaires à la réalisation d’actions communes. Ils proposent une approche orientée objet, cohérente et facile d’utilisation pour interagir avec les données SharePoint.

La plateforme SharePoint 2010 est disponible dans les versions SharePoint Foundation 2010, SharePoint Server Enterprise 2010 et SharePoint Server for Internet Sites Enterprise 2010. SharePoint Foundation 2010 est disponible sur le Centre de téléchargement Microsoft24.

En termes de configuration, comme on peut l'imaginer, une plateforme de ce type nécessite un environnement serveur capable de la soutenir. Pour mettre en œuvre une plateforme SharePoint 2010, l’infrastructure sous-jacente doit exploiter la configuration minimale suivante :

  • Microsoft Windows Server 2008 64 bits avec le Service Pack 2 (SP2) ou ultérieur ou Windows Server 2008 R2 ;

  • Microsoft SQL Server 2005 64 bits avec le Service Pack 2 (SP2) ou ultérieur ou Microsoft SQL Server 2008 64 bits ;

  • Microsoft .NET Framework 3.5 avec le Service Pack 1 (SP1) installé.

Les options de niveau 1 en termes de navigateur s’exécutant sous Windows sont les suivantes :

  • Windows Internet Explorer 7 32 bits ;

  • Internet Explorer 8 32 bits ;

  • Firefox 3.x 32 bits.

Et les options de niveau 2 :

  • Internet Explorer 7 64 bits ;

  • Internet Explorer 8 64 bit ;

  • Firefox 3.x sur les systèmes d’exploitation non Windows;

  • Safari 3.x ;

Pour la liste complète à jour des conditions préalables à l'installation de SharePoint 2010, vous pouvez vous reporter à la section Déterminer la configuration matérielle et logicielle requise (SharePoint Server 2010) sur le site Web Microsoft TechNet25.

Par ailleurs, de façon à pouvoir disposer très rapidement d’une plateforme de développement complète sous forme de machine virtuelle, il est possible de s‘appuyer l’ensemble d’outils pré packagés SharePoint 2010 Easy Setup26.
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   13

similaire:

Résumé Ce document permet d’appréhender les évolutions de la plateforme SharePoint 2010 en termes d’accessibilité numérique et d’«utilisabilité» iconRésumé Ce livre blanc permet de mieux appréhender les enjeux de l’accessibilité...
«La puissance du Web réside dans son universalité. L’accès par tous quel que soit le handicap en est un aspect essentiel»

Résumé Ce document permet d’appréhender les évolutions de la plateforme SharePoint 2010 en termes d’accessibilité numérique et d’«utilisabilité» iconRésumé Ce document fournit des instructions pour vous aider à déterminer...

Résumé Ce document permet d’appréhender les évolutions de la plateforme SharePoint 2010 en termes d’accessibilité numérique et d’«utilisabilité» iconRésumé Ce manuel est conçu pour guider les administrateurs et les...

Résumé Ce document permet d’appréhender les évolutions de la plateforme SharePoint 2010 en termes d’accessibilité numérique et d’«utilisabilité» iconRésumé Ce document contient des informations sur le fournisseur Microsoft...

Résumé Ce document permet d’appréhender les évolutions de la plateforme SharePoint 2010 en termes d’accessibilité numérique et d’«utilisabilité» iconRésumé Ce manuel est conçu pour guider les administrateurs et les...

Résumé Ce document permet d’appréhender les évolutions de la plateforme SharePoint 2010 en termes d’accessibilité numérique et d’«utilisabilité» iconDe Microsoft SharePoint 2010 pour les professionnels de l’informatique
«en l’état». Les informations et les éléments visuels contenus dans ce document, y compris les url et les autres références à des...

Résumé Ce document permet d’appréhender les évolutions de la plateforme SharePoint 2010 en termes d’accessibilité numérique et d’«utilisabilité» iconRésumé : Dans le cadre du concours d’idées objet de l’action 10 du Plan Réseaux Electriques
«Réseaux Electriques Intelligents», ce document décrit les besoins de rte en termes de solutions innovantes de monitoring, ainsi...

Résumé Ce document permet d’appréhender les évolutions de la plateforme SharePoint 2010 en termes d’accessibilité numérique et d’«utilisabilité» iconRecherche et formation
«mon expérience d’aide-soignante me permet de mieux appréhender les projets de loi en lien avec la santé ou le social»

Résumé Ce document permet d’appréhender les évolutions de la plateforme SharePoint 2010 en termes d’accessibilité numérique et d’«utilisabilité» iconRésumé Ce document contient des informations sur la façon d’utiliser...

Résumé Ce document permet d’appréhender les évolutions de la plateforme SharePoint 2010 en termes d’accessibilité numérique et d’«utilisabilité» iconCompte-rendu de la seance du 19 mars 2010
«réaménagement de la mairie et amélioration des conditions d’accessibilité pour personnes à mobilité réduite», lot n°3 charpente








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com