Résumé Ce document permet d’appréhender les évolutions de la plateforme SharePoint 2010 en termes d’accessibilité numérique et d’«utilisabilité»








télécharger 0.63 Mb.
titreRésumé Ce document permet d’appréhender les évolutions de la plateforme SharePoint 2010 en termes d’accessibilité numérique et d’«utilisabilité»
page7/13
date de publication27.10.2016
taille0.63 Mb.
typeRésumé
ar.21-bal.com > loi > Résumé
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   ...   13

En guise de synthèse


SharePoint 2010 offre une plateforme de collaboration métier proposant de très nombreuses fonctionnalités prêtes à l’emploi tout en permettant aux développeurs de créer rapidement des solutions à l’aide d’outils connus.

SharePoint 2010 rend le développement de ces solutions plus facile, plus rapide et plus souple. Une grande partie du travail qui devait être effectué jadis par les développeurs avec les versions antérieures de SharePoint a été remplacé par une configuration simple de la plateforme SharePoint 2010, par l’utilisation de Visual Studio 2010 et de SharePoint Designer 2010, ou par des appels à l’API SharePoint.

SharePoint Designer 2010 et Visual Studio 2010 rendent, en effet, les développeurs plus productifs, et Visual Studio Team Foundation Server offre la prise en charge de la gestion du cycle de vie des applications. Les développeurs peuvent intégrer des données métier dans SharePoint 2010 avec des capacités de lecture/écriture fournies par les services BCS (Business Connectivity Services en anglais). Des solutions en mode bac à sable (sandbox en anglais) peuvent être déployées dans un environnement d’hébergement partagé de façon à limiter l’impact du code non prévisible auprès des autres applications utilisées.

SharePoint 2010 constitue un grand pas en avant pour SharePoint en tant que plateforme de développement, non seulement en raison de la plus grande richesse des fonctionnalités globales prises en charge par la plateforme, mais aussi parce que des investissements significatifs ont été effectués dans la suite d’outils pour rendre les développeurs plus productifs, et aussi pour rendre ces outils plus accessibles aux développeurs, quel que soit leur niveau de compétence. Le livre blanc SharePoint 2010: Developer Platform White Paper33 revient sur cette dimension, au-delà des éléments développés ci-avant.

4.Un mot sur les technologies d’assistance en préambule


Depuis plus de deux décennies, Microsoft s’est efforcé de rendre les ordinateurs accessibles aux personnes handicapées. Pendant toute cette période, nous avons écouté, appris et appliqué ce que nous avons appris afin d’essayer de rendre les ordinateurs plus accessibles et plus utiles au plus grand nombre.

Microsoft travaille étroitement au travers du Programme pour les fournisseurs de technologies d'assistance (en abrégé MATvp)34 avec les entreprises qui conçoivent et fabriquent des technologies d’assistance (Assistive Technology en anglais ou AT en abrégé), équipements innovants adaptés aux différentes situations de chacun.
    1. Les technologies d’assistance


Une technologie d’assistance est conçue pour améliorer l’accessibilité à l’ordinateur pour des personnes présentant des handicaps, des difficultés motrices et certaines déficiences.

Les partenaires fournisseurs de technologies d’assistance (en abrégé FTA) impliqués disposent d’une expérience démontrée dans la conception, la réalisation, et le support de technologies d'assistance.

Ces technologies d’assistance sont aujourd’hui très variées (avec des centaines de produits disponibles) et concernent, par exemple, les dispositifs de zoom, de lecture vocale d’un texte, de reconnaissance vocale (dictée vocale) ou bien encore les claviers spécifiques (claviers adaptés, claviers virtuels), etc.

description : image d\'un afficheur braille éphémère

Figure . Illustration d'un afficheur braille éphémère

Autant de types de technologies d’assistance35 actuellement disponibles sur le marché qui permettent à tout un large ensemble d’utilisateurs de communiquer, de s’informer, de suivre des études et de travailler.

Si vous utilisez une technologie d’assistance, vous pouvez contacter le fabricant36 pour vous assurer de sa compatibilité avec les produits Microsoft et vous informer sur la manière de la paramétrer pour optimiser la compatibilité.

Une technologie d’assistance se situe donc entre un utilisateur et une application (Web (riche)) et permet à ce dernier de mieux interagir avec l’application considérée.

La technologie d’assistance « traduit » l’information (ou les données) de l’application dans un format avec lequel l'utilisateur peut accéder et interagir et, en retour, convertit les entrées utilisateur dans un format que l’application peut interpréter. Pour ce faire, la création de pages Web (riches) accessibles suppose d’avoir une bonne compréhension de la façon dont la technologie d’assistance interagit avec la page.

Pour fonctionner de manière efficace, une technologie d’assistance (matérielle et/ou logicielle) doit être compatible avec le système d'exploitation et les programmes installés sur l'ordinateur concerné comme le navigateur Web dans le contexte de ce document.

Fort heureusement, les développeurs n'ont pas besoin de comprendre les rouages de chaque technologie d’assistance.

Les technologies d’assistance s’appuient, en effet, sur une base commune ou cadre d’accessibilité qui propose un modèle objet standard sous forme d’arbre, comme le modèle objet de document (en abrégé DOM pour Document Object Model en anglais) et/ou un ensemble d'interfaces qui permettent d'exposer des informations sémantiques importantes relatives à l'interface graphique homme - machine (interface utilisateur) du système d’exploitation ou d'une application, mais également d'utiliser ces informations pour créer des technologies d'assistance.

Une telle approche fournit une source unique et fiable d'informations sur l'interface utilisateur pour l’ensemble des applications, navigateurs Web compris, et permet aux développeurs de technologie d'assistance d'écrire dans un modèle cohérent qui fonctionne avec toutes les applications disposant d'une interface graphique utilisateur. Il s’agit d’un accès (par programmation) à la plupart des éléments de l’interface utilisateur.

Ceci permet non seulement de fournir des informations sur chaque élément de l'interface utilisateur ainsi que des notifications de changements de statut et des informations sémantiques relatives aux comportements des contrôles (y compris pour les contrôles personnalisés), mais également de manipuler directement des éléments de l’interface graphique utilisateur au moyen de classes bien définies.

Pour faire court, cet accès par programmation permet:

  • de naviguer entre les éléments de l’interface utilisateur,

  • de collecter des informations au sujet de l’interface utilisateur,

  • d’interagir avec les éléments de l’interface utilisateur,

  • de recevoir des notifications lors des changements de l’interface utilisateur.

Les technologies d’assistance peuvent alors utiliser cette information pour communiquer avec l’interface graphique utilisateur sous des formats alternatifs, comme la voix ou le Braille, et des applications de contrôle et de commande vocales peuvent manipuler à distance l’interface graphique utilisateur.

Une large variété de technologies d’assistance est ainsi construite sur cette base commune.

La technologie Microsoft Active Accessibility (en abrégé MSAA)37 dont la première version remonte à 1997 constitue, pour le système d’exploitation Windows, le premier Framework d’accessibilité pour communiquer avec une application. Conformément à la description précédente, MSAA constitue une interface de programmation (Application Programming Interface en anglais ou API en abrégé) qui fournit une manière fiable d'exposer et de collecter des informations sur les éléments d’une interface utilisateur comme restituée, par exemple, au travers d’un navigateur Web. Les technologies d’assistance peuvent alors utiliser cette information pour communiquer avec l’interface utilisateur sous des formats alternatifs, comme la voix de synthèse ou le braille, et des applications de contrôle et de commandes vocales peuvent manipuler à distance l’UI.

Microsoft User Interface Automation (en abrégé UI Automation)38 constitue le nouveau modèle d’accessibilité pour Microsoft Windows qui est appelé à remplacer progressivement MSAA dont la version 2.0 actuelle remonte à 2003. Le Framework UI Automation propose un accès programmatique uniforme indépendamment des environnements (API Win32, Framework .NET, HTML, etc.) sous-jacents.

UI automation est préinstallé en standard avec Windows Vista, Windows Server 2008 et ultérieur; MSAA restant supporté, même s’il n’évolue plus. UI Automation peut également être téléchargé gratuitement et installé en environnement Windows XP SP2 et Windows Server 2003. Il convient pour ce faire d’installer le package redistribuable du Framework .NET 3.039, 3.540 ou 4.041 (le SP3 est nécessaire pour Windows XP ainsi que le SP2 pour Windows Server 2003).

Nous pensons que l’adoption de cette technologie permettra d’améliorer de manière significative la qualité des applications et de réduire le temps de mise sur le marché des technologies d’assistance ou des produits d’assistance.

Les technologies MSAA et UI Automation font parties de la plateforme de programmation « Windows Automation API 3.0 » qui constitue une combinaison des technologies anciennes et nouvelles. Par exemple, l'interface IAccessibleEx ponte deux mondes de façon très organique. Même du côté d'UI Automation, le nouveau modèle de contrôle LegacyIAccessible et la nouvelle API client, à savoir ElementFromIAccessible, permet de « sauter » entre l'arborescence d’objets accessibles MSAA et l’arborescence d'éléments UI Automation. La version 3.0 de Windows Automation API respecte le numéro de la version précédente de MSAA ainsi que les générations des nouvelles implémentations d'UI Automation au sein de l’environnement Windows.

Comme précisé dans l’annonce42 du 7 novembre 2007 avec la société Novell Inc., les spécifications d’UI Automation (ainsi que celles de MSAA) sont désormais à la disposition de tous sous l’appellation Community Promise Specification for UI Automation sur le site Microsoft MSDN UI Automation Community Promise43.

La Community Promise Specification for UI Automation  est très proche de l’Open Specification Promise (en abrégé OSP)44 de Microsoft. L'OSP est une manière claire et simple de garantir que le plus grand nombre possible de développeurs et de clients qui utilisent des logiciels commerciaux ou Open Source peuvent implémenter des spécifications par le biais d'une méthode simplifiée de partage des ressources techniques, tout en reconnaissant la légitimité de la propriété intellectuelle. La différence essentielle est que cette promesse exige d'un implémenteur qu’il supporte le jeu de fonctions exigé au minimum décrites dans les spécifications d'UI Automation comme fonctions qui doivent être implémentées. Afin de s'assurer que le support d’UI Automation est cohérent d'une implémentation à une autre, un certain ensemble de minimum de fonctionnalités est exigé.

De façon connexe, et afin de promouvoir l’interopérabilité entre les différents Frameworks d’accessibilité, la société Novell Inc. développe sous contrat de licence de logiciel libre et délivrera une couche de translation ou adaptateur qui permettra au Framework UI Automation de bien fonctionner avec d’autres projets d’accessibilité Linux comme le Linux Accessibility Toolkit (en abrégé ATK), disponible avec SuSE Linux Enterprise, Red Hat Enterprise Linux et Ubuntu Linux. Ainsi, UI Automation deviendra disponible sur différentes plateformes.

logo aia Microsoft travaille aujourd’hui avec les autres acteurs de l'industrie (Adobe, HP, Novell, Oracle et d’autres, en conjonction avec des fournisseurs de technologies d’assistance (FTA en abrégé) comme GW Micro, Dolphin, AI Squared et HiSoftware) au sein de l'alliance formée autour de l'interopérabilité d'accessibilité, en l’occurrence l’AIA (Accessibility Interoperability Alliance)45, la division technique et d’ingénierie de l’ATIA (Assistive Technology Industry Association)46, l’association de l’industrie des technologies d’assistance.

L’AIA propose un cadre aux entreprises membre afin de collaborer sur la conception et la mise à disposition de technologies d’assistance et de technologies de l’information accessibles, et de relever les défis d'interopérabilité associés.
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   ...   13

similaire:

Résumé Ce document permet d’appréhender les évolutions de la plateforme SharePoint 2010 en termes d’accessibilité numérique et d’«utilisabilité» iconRésumé Ce livre blanc permet de mieux appréhender les enjeux de l’accessibilité...
«La puissance du Web réside dans son universalité. L’accès par tous quel que soit le handicap en est un aspect essentiel»

Résumé Ce document permet d’appréhender les évolutions de la plateforme SharePoint 2010 en termes d’accessibilité numérique et d’«utilisabilité» iconRésumé Ce document fournit des instructions pour vous aider à déterminer...

Résumé Ce document permet d’appréhender les évolutions de la plateforme SharePoint 2010 en termes d’accessibilité numérique et d’«utilisabilité» iconRésumé Ce manuel est conçu pour guider les administrateurs et les...

Résumé Ce document permet d’appréhender les évolutions de la plateforme SharePoint 2010 en termes d’accessibilité numérique et d’«utilisabilité» iconRésumé Ce document contient des informations sur le fournisseur Microsoft...

Résumé Ce document permet d’appréhender les évolutions de la plateforme SharePoint 2010 en termes d’accessibilité numérique et d’«utilisabilité» iconRésumé Ce manuel est conçu pour guider les administrateurs et les...

Résumé Ce document permet d’appréhender les évolutions de la plateforme SharePoint 2010 en termes d’accessibilité numérique et d’«utilisabilité» iconDe Microsoft SharePoint 2010 pour les professionnels de l’informatique
«en l’état». Les informations et les éléments visuels contenus dans ce document, y compris les url et les autres références à des...

Résumé Ce document permet d’appréhender les évolutions de la plateforme SharePoint 2010 en termes d’accessibilité numérique et d’«utilisabilité» iconRésumé : Dans le cadre du concours d’idées objet de l’action 10 du Plan Réseaux Electriques
«Réseaux Electriques Intelligents», ce document décrit les besoins de rte en termes de solutions innovantes de monitoring, ainsi...

Résumé Ce document permet d’appréhender les évolutions de la plateforme SharePoint 2010 en termes d’accessibilité numérique et d’«utilisabilité» iconRecherche et formation
«mon expérience d’aide-soignante me permet de mieux appréhender les projets de loi en lien avec la santé ou le social»

Résumé Ce document permet d’appréhender les évolutions de la plateforme SharePoint 2010 en termes d’accessibilité numérique et d’«utilisabilité» iconRésumé Ce document contient des informations sur la façon d’utiliser...

Résumé Ce document permet d’appréhender les évolutions de la plateforme SharePoint 2010 en termes d’accessibilité numérique et d’«utilisabilité» iconCompte-rendu de la seance du 19 mars 2010
«réaménagement de la mairie et amélioration des conditions d’accessibilité pour personnes à mobilité réduite», lot n°3 charpente








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com