Car IL nous faut tous comparaître devant le tribunal du Christ, afin qu’il soit rendu à chacun d’après ce qu’il aura fait dans son corps, soit en bien, soit en








télécharger 25.77 Kb.
titreCar IL nous faut tous comparaître devant le tribunal du Christ, afin qu’il soit rendu à chacun d’après ce qu’il aura fait dans son corps, soit en bien, soit en
date de publication30.01.2018
taille25.77 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > loi > Documentos




LE TRIBUNAL DE CHRIST


1/ DEFINITION
Car il nous faut tous comparaître devant le tribunal du Christ, afin qu’il soit rendu à chacun d’après ce qu’il aura fait dans son corps, soit en bien, soit en mal. (2 Co 5:10)

Il s’agit du bema, c’est-à-dire non pas le tribunal du jugement dernier destiné à fixer le sort éternel des incroyants mais le tribunal des récompenses comme lors des Jeux Olympiques.

Cette comparution aura lieu juste après l’enlèvement de l’Eglise.

Tous les croyants passeront devant le tribunal de Christ afin d’être jugés et de recevoir d’éventuelles récompenses en fonction de la vie qu’ils auront vécue ici-bas.

Il s’agit d’une comparution individuelle et solennelle : chacun rendra compte pour lui-même. Chacun est responsable de sa propre vie. Personne ne pourra se réfugier derrière ses parents, son conjoint, son pasteur, son église etc. Personne ne pourra échapper à ce divin rendez-vous.

Tout sera mis à nu devant le juste juge : Il n’y a aucune créature, qui soit invisible devant lui : tout est mis à nu et terrassé aux yeux de Celui à qui nous devons rendre compte. (Hé 4:13)
2/ LE JUGEMENT DU CROYANT
Il ne s’agit pas du jugement par rapport au péché, puisque Jésus a déjà été jugé à la place du croyant sur la croix : En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole et qui croit à celui qui m’a envoyé, a la vie éternelle et ne vient pas en jugement, mais il est passé de la mort à la vie. (Jn 5:24)

Néanmoins tous les croyants, sans exception, devront rendre compte à Dieu de ce qu’ils auront fait sur la terre : Mais toi, pourquoi juges–tu ton frère ? Ou toi, pourquoi méprises–tu ton frère ? Nous comparaîtrons tous devant le tribunal de Dieu. Car il est écrit : Je suis vivant, dit le Seigneur, tout genou fléchira devant moi, et toute langue donnera gloire à Dieu. Ainsi chacun de nous rendra compte à Dieu pour lui–même. (Ro 14:10-12)

Le croyant sera jugé par rapport à l’utilisation des talents que Dieu lui a confiés:

Il en sera comme d’un homme qui en partant pour un voyage appela ses serviteurs, et leur confia ses biens. Il donna cinq talents à l’un, deux à l’autre, et un au troisième, à chacun selon sa capacité et il partit en voyage. (Mt 25:14-15)…Longtemps après, le maître de ces serviteurs revint et leur fit rendre compte. (Mt 25:19)

Il sera jugé en fonction de ses paroles :

Je vous le dis : au jour du jugement, les hommes rendront compte de toute parole vaine, qu’ils auront proférée. Car par tes paroles tu seras justifié, et par tes paroles tu seras condamné.

(Mt 12:36-37)

Il sera jugé en fonction des œuvres qu’il aura accomplies pour Dieu ; nous ne sommes pas sauvés par les œuvres mais nous avons été sauvés pour faire des œuvres :

Car nous sommes son ouvrage, nous avons été créés en Christ–Jésus pour des œuvres bonnes que Dieu a préparées d’avance, afin que nous les pratiquions. (Ep 2:10)

Cette parole est certaine, et je veux que tu insistes là–dessus, afin que ceux qui ont cru en Dieu s’appliquent à exceller dans les œuvres bonnes. Voilà qui est beau et utile aux hommes ! (Tt 3:8)

La validité de chaque œuvre, c’est à dire les motivations des coeurs seront dévoilées :

C’est pourquoi ne jugez de rien avant le temps, avant la venue du Seigneur, qui mettra en lumière ce qui est caché dans les ténèbres, et qui manifestera les desseins des cœurs. Alors la louange de chacun viendra de la part de Dieu. (1 Co 4:5)

Le fondement de toute œuvre doit être Jésus-Christ lui-même :

Selon la grâce de Dieu qui m’a été donnée, comme un sage architecte, j’ai posé le fondement et un autre bâtit dessus. Mais que chacun prenne garde à la manière dont il bâtit dessus. Car personne ne peut poser un autre fondement que celui qui a été posé, savoir Jésus–Christ. Or, si quelqu’un bâtit sur ce fondement avec de l’or, de l’argent, des pierres précieuses, du bois, du foin, du chaume, l’œuvre de chacun sera manifestée ; car le Jour la fera connaître, parce qu’elle se révélera dans le feu, et le feu éprouvera de quelle nature est l’œuvre de chacun.

(1 Co 3:10-13)
3/ LES RECOMPENSES DU CROYANT
1/ La base des récompenses

Nous serons récompensés en fonction de notre fidélité dans notre service pour Dieu.

Matthieu 25:14-23

Les deux serviteurs ont ramené l’un 5 talents, l’autre 2 talents mais ils ont reçu tous les deux la même récompense. C’est parce que leur fidélité a exactement été la même.

La récompense ne dépend pas de la quantité de ce que nous faisons pour Dieu ni de notre position dans l’église mais du rendement, en fonction des talents que nous avons reçus.

Nous ne devons pas nous comparer les uns avec les autres car chacun recevra sa propre récompense :

Celui qui plante et celui qui arrose ne font qu’un, et chacun recevra sa propre récompense selon son propre labeur. (1 Co 3:8)

Notre travail pour être récompensé doit être basé sur la pureté :

1 Corinthiens 3:12-15

Ce qui intéresse le Seigneur ce sont nos motivations plus que nos actes proprement dits.

Que représentent l’or, l’argent, les pierres précieuses c’est-à-dire des matériaux nobles et indestructibles ?

Ce sont les œuvres inspirées et accomplies par l’Esprit. Elles sont faites en obéissance à la Parole, par amour pour Jésus, dans le seul but de glorifier Dieu.

A contrario, les matériaux vils et périssables que sont le bois, le foin et le chaume représentent

les œuvres faites par la chair, la volonté propre, par intérêt personnel, pour jouir égoïstement des bénédictions divines, dans le but de glorifier l’homme ou une église quelconque.

Il est clairement démontré que toutes nos œuvres ne seront pas agréées par Dieu : certaines seront acceptées, d’autres rejetées.

Le Seigneur déclare à l’église de Sardes :

Sois vigilant et affermis le reste qui allait mourir, car je n’ai pas trouvé tes œuvres parfaites devant mon Dieu. (Ap 3:2)

Travaillons uniquement en fonction de ce que Dieu nous demande et selon la force qu’Il nous a donnée. Il ne faut pas accomplir des œuvres au-delà de nos capacités.

Les biens que nous recevons ici-bas ne nous appartiennent pas ; ce sont des biens que Dieu nous a confiés ; nous ne sommes que des administrateurs ou des intendants :

Et le Seigneur dit : Quel est donc l’intendant fidèle et prudent que le maître établira sur ses gens de service pour leur donner leur ration de blé au moment convenable ? Heureux ce serviteur, que son maître, à son arrivée, trouvera occupé de la sorte ! Je vous le dis en vérité, il l’établira sur tous ses biens. (Lu 12:42-44)

Ainsi, qu’on nous regarde comme des serviteurs de Christ et des administrateurs des mystères de Dieu. Du reste, ce qu’on demande des administrateurs, c’est que chacun soit trouvé fidèle. (1 Co 4:1-2)

Le principe des semailles et de la moisson s’applique aux récompenses :

En fait, celui qui sème peu moissonnera peu, et celui qui sème en abondance moissonnera en abondance. (2 Co 9:6)

En fonction de notre investissement et de notre générosité dans l’œuvre de Dieu nous serons plus ou moins récompensés.
Une récompense est promise dans diverses situations :

- Ceux qui se seront sacrifiés pour Christ :

Pierre dit : Voici : nous avons quitté ce qui nous appartenait, et nous t’avons suivi. Et Jésus leur répondit : En vérité, je vous le dis, il n’est personne qui ayant quitté, à cause du royaume de Dieu, maison, femme, frères, parents ou enfants, ne reçoive beaucoup plus dans ce temps–ci et, dans le siècle à venir, la vie éternelle. (Lu 18:28-30)

- Ceux qui auront été persécutés pour la cause de Christ :

Heureux serez–vous, lorsqu’on vous insultera, qu’on vous persécutera et qu’on répandra sur vous toute sorte de mal, à cause de moi. Réjouissez–vous et soyez dans l’allégresse, parce que votre récompense sera grande dans les cieux, car c’est ainsi qu’on a persécuté les prophètes qui vous ont précédés. (Mt 5:11-12)

- Ceux qui auront enseigné la Parole de Christ : pas seulement les pasteurs, évangélistes mais tous ceux qui auront témoigné, expliqué la bonne nouvelle aux autres :

Ceux qui auront été des clairvoyants resplendiront comme la splendeur de l’étendue céleste, et ceux qui auront enseigné la justice à la multitude comme des étoiles, à toujours et à perpétuité. (Daniel 12:3)

- Ceux qui auront pratiqué l’hospitalité :

Qui vous reçoit me reçoit, et qui me reçoit, reçoit celui qui m’a envoyé. Qui reçoit un prophète en qualité de prophète obtiendra une récompense de prophète, et qui reçoit un juste en qualité de juste obtiendra une récompense de juste. Quiconque donnera à boire même un seul verre d’eau froide à l’un de ces petits en qualité de disciple, en vérité je vous le dis, il ne perdra point sa récompense. (Mt 10:40-42)

- Ceux qui auront pratiqué la libéralité :

Qu’ils fassent le bien, qu’ils soient riches en œuvres bonnes, qu’ils aient de la libéralité, de la générosité, et qu’ils s’amassent ainsi un beau et solide trésor pour l’avenir, afin de saisir la vraie vie. (1 Ti 6:18-19)
2/ La nature des récompenses

Tout le monde n’aura pas la même récompense dans le ciel ; tout le monde ne brillera pas du même éclat :

Autre est l’éclat du soleil, autre l’éclat de la lune, et autre l’éclat des étoiles ; même une étoile diffère en éclat d’une autre étoile. (1 Co 15:41)

Les récompenses seront des responsabilités plus grandes :

Son maître lui dit : Bien, bon et fidèle serviteur, tu as été fidèle en peu de choses, je t’établirai sur beaucoup ; entre dans la joie de ton maître. (Mt 25:21)

Il lui dit : C’est bien, bon serviteur ; parce que tu as été fidèle en peu de chose, reçois le gouvernement de dix villes. (Lu 19:17)
Il est parlé dans la Bible de plusieurs couronnes :

- Une couronne incorruptible : Tout lutteur s’impose toute espèce d’abstinences ; eux, pour recevoir une couronne corruptible, nous, pour une couronne incorruptible. (1 Co 9:25)

- Une couronne de justice : Désormais la couronne de justice m’est réservée ; le Seigneur, le juste juge, me la donnera en ce Jour–là, et non seulement à moi, mais à tous ceux qui auront aimé son apparition. (2 Ti 4:8)

- Une couronne de vie : Heureux l’homme qui endure la tentation ; car après avoir été mis à l’épreuve, il recevra la couronne de vie, que le Seigneur a promise à ceux qui l’aiment.

(Ja 1:12)

- une couronne de joie : C’est pourquoi, frères bien–aimés que je désire vivement revoir, ma joie et ma couronne, demeurez ainsi fermes dans le Seigneur, mes bien–aimés ! (Ph 4:1)

Elle est réservée pour les gagneurs d’âme, les pères et les mères spirituels.

- Une couronne de gloire : …et, lorsque le souverain pasteur paraîtra, vous remporterez la couronne incorruptible de la gloire. (1 Pi 5:4)

Les récompenses les plus belles seront la louange et les félicitations du Seigneur :

C’est pourquoi ne jugez de rien avant le temps, avant la venue du Seigneur, qui mettra en lumière ce qui est caché dans les ténèbres, et qui manifestera les desseins des cœurs. Alors la louange de chacun viendra de la part de Dieu. (1 Co 4:5)
3/ Le moment des récompenses

Les récompenses seront distribuées lors du retour de Christ, juste après l’enlèvement de l’Eglise :

Car le Fils de l’homme va venir dans la gloire de son Père avec ses anges, et alors il rendra à chacun selon sa manière d’agir. (Mt 16:27)

Voici : je viens bientôt, et j’apporte avec moi ma rétribution pour rendre à chacun selon son œuvre. (Ap 22:12)
4/ LA PERTE DE LA RECOMPENSE
Hélas, tous les chrétiens n’auront pas droit à la récompense :

Si l’œuvre de quelqu’un est consumée, il en subira la perte ; pour lui il sera sauvé, mais comme au travers du feu. (1 Co 3:15)

Le feu en question ne brûle personne mais les œuvres.

Ces œuvres ne seront pas jugées dignes car elles ne reposeront pas sur le seul fondement valable qu’est Jésus-Christ.

Ce croyant sera quand même sauvé mais il n’aura rien de valable à présenter à Dieu.

Et maintenant, petits enfants, demeurez en lui, afin qu’au moment où il sera manifesté, nous ayons de l’assurance, et qu’à son avènement, nous n’ayons pas honte devant lui. (1 Jn 2:28)

Prenez garde à vous–mêmes, afin de ne pas perdre le fruit de notre travail, mais de recevoir une pleine récompense. (2 Jn 1:8)
Conclusion 

La doctrine du jugement et des récompenses ne doit pas nous intimider.

Elle est là pour nous encourager, nous stimuler et à vivre dans la « crainte du Seigneur » tout au long de notre vie terrestre.

Ne travaillons pas pour être félicités des hommes. Soyons prêts à travailler pour Dieu, même dans l’ombre.

Dieu est juste et Il sait récompenser équitablement Ses serviteurs. Ce n’est jamais en vain que nous Le servons.

Notre privilège sera non seulement de recevoir les couronnes mais de les offrir à Jésus comme les anciens dans le ciel :

Les vingt–quatre anciens se prosterneront devant celui qui est assis sur le trône, ils adoreront celui qui vit aux siècles des siècles, et ils jetteront leurs couronnes devant le trône, en disant : Tu es digne, notre Seigneur et notre Dieu, de recevoir la gloire, l’honneur et la puissance, car tu as créé toutes choses, et c’est par ta volonté qu’elles existent et qu’elles furent créées.

(Ap 4:10-11)

similaire:

Car IL nous faut tous comparaître devant le tribunal du Christ, afin qu’il soit rendu à chacun d’après ce qu’il aura fait dans son corps, soit en bien, soit en iconNotes personnelles
«en puissance», stockés dans des espaces de moins en moins visibles, et dont IL faut imaginer et espérer l'existence, alors que le...

Car IL nous faut tous comparaître devant le tribunal du Christ, afin qu’il soit rendu à chacun d’après ce qu’il aura fait dans son corps, soit en bien, soit en iconÉpreuve E4 Élaboration de l’offre touristique
Toutes les calculatrices de poche, y compris les calculatrices programmables, alphanumériques ou à écran graphique, à condition que...

Car IL nous faut tous comparaître devant le tribunal du Christ, afin qu’il soit rendu à chacun d’après ce qu’il aura fait dans son corps, soit en bien, soit en iconRésumé Ce livre blanc permet de mieux appréhender les enjeux de l’accessibilité...
«La puissance du Web réside dans son universalité. L’accès par tous quel que soit le handicap en est un aspect essentiel»

Car IL nous faut tous comparaître devant le tribunal du Christ, afin qu’il soit rendu à chacun d’après ce qu’il aura fait dans son corps, soit en bien, soit en icon«Le monde de la chiralité»
«Celui qui n’éclate pas de rire, lorsqu’il se penche pour regarder ses pieds nus, celui-là n’a soit aucun sens de l’humour, soit...

Car IL nous faut tous comparaître devant le tribunal du Christ, afin qu’il soit rendu à chacun d’après ce qu’il aura fait dans son corps, soit en bien, soit en iconRecours à des textes qu’à des documents graphiques, soit un "montage" thématique de documents de
«connaissons», quand nous parvenons à reconstituer toutes les pièces manquantes du passé qui l’entoure. Toute la valeur est concentrée...

Car IL nous faut tous comparaître devant le tribunal du Christ, afin qu’il soit rendu à chacun d’après ce qu’il aura fait dans son corps, soit en bien, soit en iconLes grandes étapes de la construction européenne L’Europe avant le traité de Rome
«pères fondateurs» soit à la mouvance démocratechrétienne soit aux courants sociaux-démocrates proches des syndicats a favorisé cette...

Car IL nous faut tous comparaître devant le tribunal du Christ, afin qu’il soit rendu à chacun d’après ce qu’il aura fait dans son corps, soit en bien, soit en iconNotePad
«Commision scolaire» liée à la liste des professeurs pour que celle-ci soit moins longue et ceci dans tous les formulaires

Car IL nous faut tous comparaître devant le tribunal du Christ, afin qu’il soit rendu à chacun d’après ce qu’il aura fait dans son corps, soit en bien, soit en iconElectronic Shadow : habiter l’image
«y compris d’idées non réalisables puis nous allons le plus loin possible dans la réalisation jusqu’à arriver à l’impossibilité et...

Car IL nous faut tous comparaître devant le tribunal du Christ, afin qu’il soit rendu à chacun d’après ce qu’il aura fait dans son corps, soit en bien, soit en iconL´évolution des sciences a travers le temps et les civilisations
«la connaissance claire et certaine de quelque chose, fondée soit sur des principes évidents et des démonstrations, soit sur des...

Car IL nous faut tous comparaître devant le tribunal du Christ, afin qu’il soit rendu à chacun d’après ce qu’il aura fait dans son corps, soit en bien, soit en iconPréliminaires historiques
«l'évolution va à grands pas vers la compilation de toutes les lois religieuses pour en faire une loi unique qui soit nationale pour...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com