«Ohé ! les braves gens versez votre or, nous versons bien notre sang ». Ce slogan de propagande semble bien s’appliquer au village de Préveranges (18)








télécharger 314.55 Kb.
titre«Ohé ! les braves gens versez votre or, nous versons bien notre sang ». Ce slogan de propagande semble bien s’appliquer au village de Préveranges (18)
page1/6
date de publication01.02.2018
taille314.55 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > loi > Documentos
  1   2   3   4   5   6






INTRODUCTION


« Ohé ! les braves gens... versez votre or, nous versons bien notre sang... ». Ce slogan de propagande semble bien s’appliquer au village de Préveranges (18), dont le patriotisme se teinte d’aspects financiers, notamment lors de la construction du monument aux morts. Cependant, pour qu’il y ait monument aux morts, il faut qu’il y ait une guerre. La Première Guerre Mondiale est aussi la première où la question de la mémoire s’est réellement posée. Bruno CABANES parle ainsi de l’impossible « démobilisation culturelle » de la France1. Ce phénomène est causé, selon lui, par le caractère sacré des combats menés par les soldats français, ainsi que par leur « dimension eschatologique ». La société est frappée par un deuil qu’elle n’avait jamais connu auparavant, et le besoin d’une « culture de guerre » émerge très vite. Parallèlement à la vague patriotique générée par la Première Guerre Mondiale, on constate une véritable saignée démographique à l’échelle nationale, ce qui prouve que toute la France a participé à l’effort de guerre. Et la commune de Préveranges, dans le Cher, aussi. Dans le canton de St-Amand-Montrond, à quelques kilomètres de Chateaumeillant, cette petite commune rurale du Cher accueille 2082 habitants en 1911.

On peut observer à Préveranges une volonté claire de rendre hommage au patriotisme des soldats, qui ont « vers[é] leur sang », en versant son or, comme le disent les affiches de propagande. Ainsi, Lambert LABAT, père de Marcel LABAT, « mort pour la France », a versé 22 000 francs pour la construction du monument2. Le deuil est sans doute encore plus difficile lorsque le soldat n’est pas mort au combat mais, comme c’est le cas pour Marcel LABAT, à la suite de ses blessures. Par ailleurs, le monument aux morts de la commune est, selon les critères d’Antoine PROST3, de type patriotique-funéraire. C’est un choix « patriotique conservateur », qui souligne bien la volonté de la commune de célébrer ses morts. On trouve sur la plaque funéraire cinquante-six noms. Nous n’avons pas pu retrouver les fiches Mémoire des hommes pour huit d’entre eux, considérés comme inconnus pour le calcul des statistiques. Cependant, nous avons pu retrouver de nombreux documents d’archives concernant le monument aux morts (un échange de lettre dont nous parlerons plus loin s’est avéré particulièrement intéressant).

Mais quel a été, véritablement, l’impact de la Première Guerre Mondiale sur la commune rurale qu’est Préveranges ?

1 CABANES Bruno, La Victoire Endeuillée, La sortie de guerre des soldats français (1918-1920), L’Univers Historique, Seuil 2004

2 Procès-verbal de la séance du 9 aout 1925 du Comité du monument (pages 39-42)

3 PROST Antoine, Les Anciens combattants et la société française, 1914-1939, Tome 3 Politique et mentalités, Paris, Presse de la Fondation nationales des sciences politiques, 1977, p.51


  1. Les soldats préverangeois morts dans « la Grande Guerre »



Nous avons travaillé sur les cinquante-six soldats dont le nom est inscrit sur la plaque du monument aux morts. Ainsi, 67% d’entre eux sont nés dans le Cher (dont 52,5% à Préveranges), 9% en Allier et 9% en Creuse. 50 % d’entre eux ont été tué à l’ennemi, et seulement deux soldats sont portés « disparus ». 38% sont morts alors qu’ils étaient âgés de 21 à 25 ans, et 12,75% sont morts à plus de 36 ans. La majorité sont morts en Meuse (22%) et dans le Pas-de-Calais (12,75%). Enfin, 1914 est l’année qui a vu mourir le plus de soldats préverangeois. Préveranges se place donc dans la moyenne nationale.
Année de décès des soldats de Préveranges pendant la

Première Guerre Mondiale

40% 38%
35%
30%
25%

20%

16,50%

15%

12,75%

10%

9%

5,50%

5%

3,50%

0%

1914

1915

1916

1917

1918

1919

Le graphique nous permet de remarquer un phénomène : durant l’année 1918, les décès ont augmenté : c’est sans doute le retour à une guerre de mouvement qui a provoqué cette augmentation, puisque seulement un soldat préverangeois a participé aux combats de Verdun, qui ont marqué cette année-là.

Enfin, les noms de deux soldats morts en 1919 apparaissent sur le monument aux morts. Nous avons pu, grâce à leur fiche mémoire des hommes, identifier pourquoi. MORAT Auguste est mort d’une maladie qu’il avait contractée en captivité4. MIGNON Charles, lui, est mort des suites d’une intoxication au gaz, considérée comme blessure de guerre5. Ils font donc partie de


4 Fiche mémoire des hommes MORAT Auguste (page 22)

5 Fiche mémoire des hommes MIGNON Charles (page 24)

ceux qui sont morts pour leur patrie, et la lente construction du monument aux morts6 a permis l’inscription de leur nom sur la plaque commémorative.


  1   2   3   4   5   6

similaire:

«Ohé ! les braves gens versez votre or, nous versons bien notre sang ». Ce slogan de propagande semble bien s’appliquer au village de Préveranges (18) iconMembre du Comité International pour le Bien Etre des Gens de Mer (iscw)
Redevance de bien être portuaire, à caractère obligatoire. Ce serait pour un mieux être du marin, mais aussi un encouragement pour...

«Ohé ! les braves gens versez votre or, nous versons bien notre sang ». Ce slogan de propagande semble bien s’appliquer au village de Préveranges (18) iconEn réponse à votre demande, nous avons le plaisir de vous transmettre...

«Ohé ! les braves gens versez votre or, nous versons bien notre sang ». Ce slogan de propagande semble bien s’appliquer au village de Préveranges (18) iconQuoique notre séjour à Wistrice ne fut pas pour nous fort agréable,...

«Ohé ! les braves gens versez votre or, nous versons bien notre sang ». Ce slogan de propagande semble bien s’appliquer au village de Préveranges (18) iconMarrakech all inclusive
«Jeunesse – beauté» et vous offre la reconquête de votre forme et de votre beauté dans une ambiance de calme, de détente et de bien...

«Ohé ! les braves gens versez votre or, nous versons bien notre sang ». Ce slogan de propagande semble bien s’appliquer au village de Préveranges (18) iconTranscription du reportage sur l’afp sur les métamorphoses de Sotchi
Maintenant tout va bien. Les gens voient les résultats, ce qui a été fait sur le plan social, les routes, les travaux et la ville...

«Ohé ! les braves gens versez votre or, nous versons bien notre sang ». Ce slogan de propagande semble bien s’appliquer au village de Préveranges (18) iconImportant : Nous vous remercions de bien vouloir contacter Madame...

«Ohé ! les braves gens versez votre or, nous versons bien notre sang ». Ce slogan de propagande semble bien s’appliquer au village de Préveranges (18) iconBien choisir votre stand

«Ohé ! les braves gens versez votre or, nous versons bien notre sang ». Ce slogan de propagande semble bien s’appliquer au village de Préveranges (18) iconPrologue La ville d’Avignon
«Voilà le sang des Albigeois; voilà le sang des Cévennois; voilà le sang des républicains; voilà le sang des royalistes; voilà le...

«Ohé ! les braves gens versez votre or, nous versons bien notre sang ». Ce slogan de propagande semble bien s’appliquer au village de Préveranges (18) iconIl me semble nécessaire de les lire dans leur entièreté de telle...

«Ohé ! les braves gens versez votre or, nous versons bien notre sang ». Ce slogan de propagande semble bien s’appliquer au village de Préveranges (18) iconL’entreprise que nous avons lancée IL y a un an et que la contribution...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com