Avec Echangeur collectif à Haute Performance








télécharger 42.94 Kb.
titreAvec Echangeur collectif à Haute Performance
date de publication20.10.2016
taille42.94 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > loi > Documentos
Descriptif Type

Système de ventilation double flux statique

Habitat Collectif

Avec Echangeur collectif à Haute Performance

  1. GENERALITES

1.1Application

Ce cahier des charges a pour objet de définir les clauses concernant l’exécution des travaux du chantier __________________________ référencé sous le numéro : _______.

1.2Remarque

L’entrepreneur du présent lot devra respecter les obligations législatives et contractuelles.

Les travaux seront réalisés conformément au présent cahier des charges.

L’installation sera faite par un professionnel qualifié par le fabricant, conformément à la notice d’installation du produit, aux règles de l’art, et aux réglementations en vigueur.

L’entrepreneur du présent lot devra se mettre en rapport avec les entrepreneurs des lots :

  • Gros œuvre,

  • Menuiseries intérieures,

  • Chauffage,

  • Plomberie,

  • Electricité,

Cloisonnement :

Ceci afin de prendre connaissance des différents problèmes ayant une interférence avec ses propres prestations telles que :

  • Raccordements des appareils,

  • Réservations.

1.3Etude du système

Pour permettre une intégration optimale du système dans l’habitation, le système sera prévu dès la conception des volumes par l’architecte.

Elle comprendra le descriptif et le dimensionnement de l’installation, l’implantation des matériels sur plan, le quantitatif et le chiffrage des matériels. En cas d’évolution sur chantier des plans d’implantation, le maître d’œuvre devra en être tenu informé.

Les calculs thermiques du Cep seront réalisés par le bureau d’étude, conformément à la réglementation thermique en vigueur.

Il dimensionnera les systèmes de chauffage de façon classique, en tenant de l’efficacité de l’échangeur de chaleur et des apports de la ventilation thermodynamique.

  1. DEFINITION DU SYSTEME DE VENTILATION

1.4Principe de la ventilation double flux statique

Le principe est celui d’un système de ventilation mécanique double flux pour pavillon avec récupération de chaleur. Ce système apporte aux occupants un confort de qualité. Ce principe est appliqué en collectif avec un échangeur en tête de batiment sachant que l’amenée d’air neuf et le rejet d’air vicié est commun à l’ensemble des logements.

Le système garanti que les débits de ventilation nécessaires sont régulés en permanence, en insufflation comme en extraction. La circulation de l’air se fait depuis les bouches de soufflage placées dans les pièces principales vers les bouches d’extraction situées dans les pièces de service. Afin de respecter cette exigence, des passages de transit seront réalisés.

Les bouches d’extraction garantissent le débit réglementaire extrait du logement. Les bouches d’amenée d’air fournissent, par zones, en fonction du choix de l’utilisateur, les débits de renouvellement d’air.

L’air insufflé et l’air rejeté seront filtrés pour garantir un air de qualité à l’intérieur du logement.

1.5Insufflation de l’air neuf



Bouche BIO

L’arrivée d’air neuf dans les chambres et séjour se fera par des bouches d’insufflation de type BIO , permettant un positionnement en mur ou en plafond, grâce à un double positionnement. Afin d’éviter les courants d’air, elles seront installées en partie haute de la pièce (effet Coanda).

Ces bouches seront associées à une manchette spécifique, permettant le raccordement aux conduits d’insufflation.

La régulation des bouches de soufflage se fera par un module de régulation auto-réglable, composé d’un corps en matière plastique, et d’une membrane souple permettant de stabiliser le débit.

La bouche d’amenée d’air ne devra pas dépasser un niveau de pression acoustique résultant dans la pièce de 30 dB(A)

Il sera installé 2 bouches d’amenée d’air en séjour, et 1 par chambre.

1.6Passages de transit

Les passages de transit seront réalisés selon l’une des méthodes ci-après :

  • passage d’air de 2 cm sous les portes de la cuisine, et de 1 cm sous les portes des autres pièces,

  • utilisation de blocs portes présentant de construction, des passages d’air sur leur périphérie,

  • utilisation de bouches de transfert répondant aux exigences de dépression suivante : 2.5 Pa pour les pièces principales (soit une surface de passage de 60 cm2), et 5 Pa pour les pièces techniques (soit une surface de passage de 8 à 215 cm2 selon la pièce technique considérée).

1.7L’extraction

La bouche d’extraction située en cuisine sera une bouche bi-débit de diamètre D.125. La commande du débit de pointe cuisine se fera par cordelette. Les bouches d’extraction situées en salle de bains et dans les sanitaires seront de type auto-réglable, avec une large plage de pression d’utilisation: de 50 à 160 Pa. Les bouches seront en plastique blanc, sans grille en façade.

L’élément de régulation sera constitué d’un volet et d’un ressort de rappel.

Enfin, elle aura un système de fixation et d’étanchéité par joint en caoutchouc type « Rollin System ». Elles devront permettre un nettoyage aisé, et comporter une notice d’utilisation et d’entretien.



Il sera installé 1 bouche en cuisine bi-débit et une bouche par sanitaire.

Les débits devront varier suivant le type de logement (nombre de pièces principales) et le nombre de sanitaires.



Les bouches d’extraction devront satisfaire aux exigences de la NRA, qui auront un niveau de pression engendrée par la VMC en position de débit minimal:

  • LnAT  30 dB(A) en pièce principale

  • LnAT  35 dB(A) en pièces techniques.

Le raccordement de la bouche d’extraction au conduit sera réalisé à l’aide d’une manchette métallique.

Les bouches d’extraction seront placées au minimum à 1,80 m du sol et à 10 cm de toute paroi ou obstacle.

1.8La centrale double flux:

Mise en place en terrasse ou en local technique, d’une centrale double flux de marque ALDES ou équivalent, modèle DFE+, avec by-pass pré câblé et équipée d’un échangeur contre flux à très haute efficacité.

Cet appareil devra être choisi pour fonctionner avec un niveau sonore compatible avec l’occupation des locaux.
L’ unité de ventilation mécanique contrôlée avec récupération de chaleur à haut rendement entre 86 et 92 % de récupération, est composée d’un échangeur à plaques en aluminium à contre flux, d’un bac de condensats, de filtres (classe F7 au soufflage et G4 à la reprise), d’un by-pass (permettant le free-cooling en été) et de ventilateurs centrifuges avec moteur à commutation électronique à haut rendement.
Le rendement de l’échangeur rend superflu l’adjonction d’un système de post-chauffe.


=>Construction

La structure du caisson est en profilé d’aluminium extrudé et anodisé, articulé autour de modules injectés en polypropylène renforcé.

Les panneaux sont à doubles parois de 30 mm: l’extérieur est en acier pré peint type polyester thermoréticulable siliconé (5 ym primaire + 20 ym de polyester), l’intérieur en acier galvanisé (DIN 17162).

L’isolation thermique est réalisée par des plaques de PSE (Polystyrène expansé en 30 g./L) conforme aux normes européennes sur l’environnement, insérées entre les tôles. Toutes les portes d’accès sont équipées de poignées.

Si l’unité est composée de plusieurs sections, elles sont assemblées entre elles par un système d’entretoise de serrage, fournis avec les caissons.

Si l’’unité de récupération est installée à l’extérieur, elle comprendra:

- Une embase

- Un clapet motorisable pour la prise d’air extérieur.

- Un clapet anti-retour pour le rejet d'air vers l’extérieur.

- Une toiture pare-pluie.

- Un sifflet pare-pluie (à l'entrée d'air neuf).
=>Equipements
Ventilateurs
Les groupes de récupération sont équipés de ventilateurs de type centrifuge à entraînement direct avec moteur incorporé dans le flux d’air. Ils sont équilibrés statiquement et dynamiquement.
Les turbines sont à pales avant (action), l’ensemble étant exécuté en acier galvanisé (norme EU 142-79).
Le moteur est à courant continu à aimants permanents et sans balais. Son rendement est compris entre 60 et 85 %. Il est alimenté en courant alternatif 230 V / 50 Hz. Une partie électronique assure l’autorégulation du moteur (couple et vitesse de rotation). Son boîtier de contrôle permet de fonctionner en débit constant, pression constante ou via un signal 0-10V.

Boîtier de contrôle / régulation
La régulation couplée à une commande déportée avec écran LCD permet de:
-Piloter les ventilateurs dans 3 modes de fonctionnement: CA (débit constant sans
sonde externe), LS (lien entre la consigne de débit constant et un signal 0-10V), CP (pression constante).
-Gérer automatiquement le by-pass (paramètres de température pour le free-cooling ajustables).
-Protéger automatiquement l’échangeur de tout risque de gel.
-Reporter (contact libre de potentiel) / signaler les différents types d’alarme.

Tous les paramètres sont introduits au niveau de la commande déportée via un écran LCD et 5 touches de paramétrage, ce qui rend cette opération extrêmement aisée et simple. Toutes les valeurs en fonctionnement peuvent également être consultées via cet écran.

  • Type de DFE+

  • Mode de fonctionnement et consignes

  • Débit/Pression de chaque réseau

  • Etat des alarmes

  • Etat des entrées

  • Etat de la protection antigel

  • Valeur des sondes de température

  • Etat du registre motorisé

  • Etat du bypass.

L’unité est livrée entièrement pré-câblée et prête à être branchée (Plug and play).

Les éléments suivants doivent être livrés montés et raccordés: servomoteur pour by-pass et registre motorisé, interrupteur général, régulation, câbles de puissance et de contrôle des ventilateurs.

Options à prévoir:
-Circuit satellite avec relais (SAT3): permet un report par contact libre de potentiel dune alarme de pression et/ou de la marche/arrêt des ventilateurs.

Échangeur air/air
L’échangeur est de type air/air à contre flux et est exécuté en aluminium «  seawater résistant » ». Il est conçu pour une température jusqu’à 80° C. Les tests d’étanchéité effectués selon D1N1946 montrent un taux de fuite de 0,0017 % à 400Pa de différence entre les 2 flux d’air.
L’échangeur est muni d’un registre by-pass motorisable permettant le free-cooling en été. La fermeture d’un clapet sur l’échangeur lors de l’ouverture du clapet by-pass, garantit que 100 % du débit d’air passe par le by-pass(et vice versa).
Un bac de condensat en inox largement dimensionné doit être prévu sous l’échangeur.
Filtres L’unité de récupération est équipée de filtres plans plissés G4 à la reprise d’air vicié et de filtres fins type cassette de classe F7 à l’aspiration d’air frais. Ils sont facilement accessibles par le côté, via une porte d’accès équipée de poignée et de clames asymétriques.
Filtres G4 (N 779),
Cadre: profilé en U d’acier galvanisé.
Média: F7 Efficacité opacimétrique 85 %: Papier fibre de verre plissé régulièrement calibrées et liées entre elles à l’aide de résines inaltérables. Le filtre est ininflammable (comportement au feu classe Ml) et plissé en Z.
Accessoires
- Manchette souple.
- Entrée / sortie ronde

- Capot pare pluie pour installation en terrasse

- Sifflet pare pluie (entrée air neuf).


Les liaisons entre le caisson ventilateur et les réseaux d’extraction et d’insufflation se feront
avec des manchettes souples M0.
Des pièges à sons seront installés à l’aspiration et au refoulement de la centrale.

ELECTRICITE

Alimentations et protections électriques de la centrale double flux depuis l’armoire électrique générale.
Report d’alarme dans le hall d’entrée.
Mise en place dans le hall d’un arrêt d’urgence général coupant l’ensemble de l’installation de ventilation, compris raccordements électriques.
Alimentation et protection électrique des clapets coupe-feu. compris tableau de position et toutes suggestions de mise en œuvre



1.9By pass C4 réglementaire :

Le principe du classement C4 ( 400°C pendant 1/2h) devra être conservé ; la réglementation impose donc un système by-passant l’échangeur en cas de feu dans les logements afin de ne pas transmettre l’incendie au réseau de soufflage.

Ce by-pass sera composé d’un clapet coupe feu 2H 500 Pa type ISONE équipé d’un contact de fin de course et d’un registre étanche motorisé équipé lui aussi d’un contact sec.

La sonde de fumée pourra être remplacé par l’ensemble des 2 contacts secs (clapet CF et registre étanche).

Cet ensemble sera construit comme suit :



1.10Ventilateur C4 pour BY-PASS



En cas de détection incendie, l’air vicié sera évacué par un ventilateur du type VEC de catégorie 4 (400°C ½ heures) comportant :

La puissance sera à déterminer par l’entrepreneur en fonction des débits nécessaires. Les ventilateurs devront reposer sur une chape de béton ainsi que sur des plots anti-vibratiles afin de limiter les transmissions solidiennes au bâti ou suspendu à la dalle dans le local technique.

Des manchettes souples devront être mises en œuvre entre les conduits et les ventilateurs afin de limiter les transmissions solidiennes au réseau.

L’entrepreneur prévoira dans son installation un détecteur préssostatique mesurant toute anomalie de dépression sur le ventilateur . La transmission électrique du « défaut » est à la charge du lot électricité.

Le raccordement électrique est à la charge du présent lot à partir d’une alimentation mono 220V due par le lot électricité à proximité. Puissance nécessaire à communiquer au lot électricité. Le moteur devra être protégé contre les surcharges et les courts-circuits. Il sera prévu deux commandes du moteur dont une à proximité de celui-ci (à la charge du présent lot). La vitesse de rotation du ventilateur sera comprise entre 1500 et 750 tr /min.

1.11Le réseau de conduits dans le logement

Les traînasses devront être obligatoirement en conduit rigide ; le conduit souple ne sera utilisé que pour le raccordement terminal ( maxi 1.5 ml) des bouches. Ils devront respecter les préconisations suivantes :

  • Tendre les parties droites pour que le conduit soit lisse et rectiligne;

  • Éviter de faire trop de coudes (coudes progressifs, avec de larges rayons de courbure);

  • Ne pas écraser le conduit ou l’étrangler pour faciliter sa mise en place dans un passage étroit;

Les réseaux d’insufflation en volume chauffé, et tous les conduits en gaine technique et comble seront isolés.

Pour permettre le passage des conduits, des faux plafonds ou soffite seront créés.

Quel que soit le type de conduits utilisés, il conviendra de respecter le tracé de réseau fourni par le fabricant et le maître d’œuvre. Toute modification de ce tracé devra être confirmée par le fabricant ou le maître d’œuvre.

1.12Le réseau vertical et en comble ou terrasse

Les colonnes seront en conduit rigide. Les accessoires seront équipés de joints d'étanchéités (joints dans bords retournés pour des diamètres compris entre 125mm à 315mm, et joint bi-dureté pour des diamètres compris entre 355mm et 560mm) et certifiés Classe C par un essai conforme à la norme NF EN 12-237.



L'utilisation d'accessoires à joint classe C permettra de :

- faciliter la mise en œuvre et réduire le temps de pose.

- assurer une étanchéité du réseau sans ajout de mastic/bande

- être à la référence réseau de la RT2005 (accessoires à joint classe C ≤> réseau classe A en RT2005) avec un coefficient de fuite de 1,05, au lieu du coefficient par défaut de 1.10.

Le réseau sera sur le principe de la VMC inversée ; les vitesses suivantes devront être respectées :

    vitesse maxi pour les colonnes d’extraction : 4 m/s

    vitesse maxi pour les colonnes d’insufflation : 3 m/s



Afin de garantir la qualité et la pérennité de l'installation, l'épaisseur des conduits sera conforme aux exigences de résistance de la NF XP 51-620. L'acier galvanisé utilisé aura une qualité conforme à la norme EN 10-142 (homogénéité de la galvanisation).

Enfin, les conduits et accessoires seront conformes aux exigences dimensionnelles de fabrication de la norme EN 15-06 qui garantit une qualité de fabrication et une compatibilité des conduits et accessoires dans le temps.

Par sa nature, l'acier galvanisé, rigide comme flexible est classé A1 (ancien classement M0) (arrêté du 21/11/2002, Annexe 3).

La mise en œuvre des conduits devra être conforme aux préconisations du DTU 68.1.

1.13Rejet de l’air vicié en toiture ou en façade

L’air vicié devra être rejetée à l’extérieur. Le débouché se fera en toiture ou en façade.

Le rejet et la prise d’air seront séparés par une distance minimum de 4 m entre le rejet et la prise d’air, ou par un angle de mur.

  1. MISE EN ROUTE / SUIVI / ENTRETIEN

L’installateur remettra à l’utilisateur final un guide d’entretien et d’utilisation.

L’installateur agréé par le fabricant devra assurer la mise en main de l’installation auprès de l’utilisateur.

Avant réception l’entrepreneur effectuera les essais et les réglages de son installation. Puis, il procédera aux vérifications de dépressions et de débits.

Lors de la mise en route les filtres de l’échangeur devra être systématiquement changé afin de supprimer le risque de colmatage lié au montage du réseau et des poussières de plaques de plâtre lors des opérations de ponçage.

similaire:

Avec Echangeur collectif à Haute Performance icon1. Concept, vocation et qualités. 3 Nom du modèle et label hp. 5
«2» dans le nom de ce trail sportif désigne le bicylindre à plat (boxer). La notion de «High Performance» ou «Haute Performance»...

Avec Echangeur collectif à Haute Performance iconLeaderShip- management d’équipes de haute performance Communication...

Avec Echangeur collectif à Haute Performance iconL'ats-v 2016 de cadillac enrichit sa gamme de produits réputés et...
«La série V est le meilleur exemple de produit émergent de Cadillac et la plus pure expression de la passion au coeur de la marque,...

Avec Echangeur collectif à Haute Performance iconHabitat collectif / Chaufferies p > 85 kW habitat collectif / Installations à usage collectif

Avec Echangeur collectif à Haute Performance iconDuralkote 240 est un système de revêtement époxydique à deux composantes,...

Avec Echangeur collectif à Haute Performance iconEnsemble de 6 commerces et 9 appartements avec terrasses situé à Crolles (38)
«bois de pays», suivant l’étude de la structure avec 145 mm d’isolant en laine de roche entre montants, apportant une grande performance...

Avec Echangeur collectif à Haute Performance icon1Rapport des essais du producteur indiquant la conformité avec la performance spécifiée

Avec Echangeur collectif à Haute Performance iconRapport des essais du producteur indiquant la conformité avec la performance spécifiée

Avec Echangeur collectif à Haute Performance iconNexsan lance une nouvelle solution de stockage professionnelle sas...

Avec Echangeur collectif à Haute Performance iconDe presse
«Itesoft a obtenu le meilleur taux de réussite sur notre cahier des charges: technologique avec la performance de son approche full-text,...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com