Quelques détails sur M. et Mme de Hédouville








titreQuelques détails sur M. et Mme de Hédouville
page9/29
date de publication01.02.2018
taille0.5 Mb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > loi > Documentos
1   ...   5   6   7   8   9   10   11   12   ...   29

Le travail


Rglt tome 2, p. 124 - Du travail - Celui qui ne regardera cet exercice que d’un œil tout humain n’y trouvera sans doute rien de bien important, mais celui qui le considérera d’après les lumières de Dieu en jugera bien autrement. Il se rappellera que le travail est la première pénitence à laquelle le Seigneur a condamné l’homme et il verra dès lors qu’il faut qu’il se soumette au travail, qu’il aime le travail et un travail pénible qui fasse couler (comme Dieu dit au premier homme) la sueur de son front, In sudore vultus tui vesceris pane et qui soit capable de lui faire faire pénitence, ou qu’il renonce à la qualité de pénitent et au Ciel qui doit en être la récompense. Il remarquera que saint Benoît lui dit beaucoup de choses et croit lui avoir tout dit en lui disant que l’oisiveté est l’ennemie de son âme, qu’il lui prescrit un temps très considérable pour cet exercice et dès lors bien loin de se plaindre le soir de la fatigue du travail du jour, il tremblera lorsqu’il aura passé un seul jour sans travailler assez. (…) Enfin il avouera que tant que les religieux ont aimé les travaux pénibles, ils ont été fidèles à leurs autres devoirs et se sont maintenus dans la régularité, mais que, dès qu’ils se sont ralentis sur ce point, on les a vus tomber dans toute sorte de relâchements et il aura autant de crainte de n’avoir point assez de zèle pour le travail, qu’il en aura de renverser à jamais cette réforme.

Rglt tome 2, p. 127 - 12°- On ira au travail d’une manière qui n’ait rien de précipité, ni aussi qui marque de la lâcheté et de la négligence, mais les religieux porteront à cet exercice, selon les termes de l’apôtre, la mortification de Jésus Christ dans leur corps et dans leur âme, c’est-à-dire qu’ils s’y emploieront avec affection et courage et en même temps avec des sentiments tout particuliers d’humilité et de pénitence, considérant que le travail des mains est la première peine du péché, un exercice qui convient à l’état d’un pénitent et d’un pauvre et que c’est un moyen très puissant pour les sanctifier dans leur profession.

Rglt tome 2, p. 444 - Des travaux extraordinaires - Comme on ne peut faucher aisément que le matin, on tâchera d’y aller le plus tôt possible ; pour cela nos Pères chantaient l’office plus promptement. Il nous semble que nous ne pourrions pas aller plus vite qu’à l’ordinaire sans nous exposer à le célébrer d’une manière peu décente. Nous aimons mieux nous lever alors une heure plus tôt. Cependant comme ces travaux sont pénibles et qu’on sera quelques fois dans le cas de s’y employer plusieurs jours de suite, on tâchera de gagner par la méridienne le temps qu’on aura pris sur le repos de la nuit. - Aussitôt après l’office de la nuit on va au dortoir ranger sa couche et on prend en même temps sa fourche et son râteau ou sa faux, parce que durant ce temps on doit les garder sous sa couche ou vis-à-vis.


Annexe 12

De la rasure


Rglt tome 1, p. 294 - Du raseur - Comme la tonsure des religieux est une des principales marques extérieures de leur état et de leur profession, elle est aussi la marque de la principale obligation qu’ils contractent lorsqu’ils s’y engagent, qui est le renoncement général à toutes les créatures pour se consacrer entièrement et uniquement à Jésus Christ : car le retranchement des cheveux qui sont des superfluités du corps, signifie le renoncement à toutes les choses extérieures qui est un moyen certain de s’attacher à Dieu sans division ni partage, comme à l’unique bien qui peut nous rendre heureux et qui seul mérite d’être l’objet de nos pensées, de nos désirs et de nos affections.

Comme cette vérité est l’essence de notre profession, nous devons l’avoir incessamment devant les yeux. Le renouvellement des tonsures (Rglt tome 1, p. 296 - 12 fois par an pour les moines de chœur et 7 fois pour les convers) en rappelle le souvenir et nous marque que nous devons incessamment retrancher toutes ces dispositions, ces inclinations de la nature qui renaissent incessamment en nous, quelque soin que nous puissions prendre de l’empêcher. Pour la forme et la figure de la couronne, elle nous représente celle que nous devons attendre de la main de Dieu, si nous nous séparons sans ménagement et sans réserve de toutes les choses ici-bas par lesquelles nous pouvons lui déplaire. (…)

Les couronnes : elles doivent être grandes et faites entièrement, prenant un peu au-dessus du front et faisant le tour de la tête, sans cependant trop enfoncer. Le cercle ne doit être que la largeur d’un petit doigt. (…)

On se lave soi-même : on ne se sert du savon que pour la barbe et jamais pour les cheveux. (…) On ne rase point les cheveux des novices, on les coupe seulement avec des ciseaux. (…)

On ne doit pas plus perdre de vue dans cet exercice que dans tous les autres, que notre vie est une vie de souffrances et il se trouve bien des religieux pour qui ces jours sont des plus pénibles qu’ils aient à passer à cause du peu d’aptitude des raseurs, mais ils ne doivent pas oublier que Dieu voit tout ce qu’ils souffrent et leur en tient compte, quel qu’en soit l’occasion, pourvu qu’ils reçoivent ces souffrances en esprit de pénitence.



Annexe 13
1   ...   5   6   7   8   9   10   11   12   ...   29

similaire:

Quelques détails sur M. et Mme de Hédouville icon3 – Réforme des Rythmes Scolaires rentrée 2014 4
«Julie» foulquier, Mme Marie-Noëlle binet, M. Serge kindel, Mme Marie-Françoise bernard, Mme Monique verne, Mme Claudine lebon, M....

Quelques détails sur M. et Mme de Hédouville iconVictor f, mise en scène de Laurent Gutmann
«Où l'on trouvera de plus amples détails sur l'aimable vieillard et ses remarquables élèves», «Qui contient quelques nouvelles découvertes...

Quelques détails sur M. et Mme de Hédouville iconMme Barbe, Mme Jourda, Mme Jacomy, ainsi que Mme Roseline Boussac,...
«club» (sic) est un regroupement bien informel, mais dont le maître mot est la solidarité et le principe, «20 euros» pour celle qui...

Quelques détails sur M. et Mme de Hédouville iconEn cette belle matinée d’octobre
«anciens» quelques souvenirs nostalgiques et aux plus jeunes quelques idées sur la vie lycéenne d’antan…

Quelques détails sur M. et Mme de Hédouville iconCts-v avec V8 de 6,2 L suralimenté d'une puissance 640 ch (voir communiqué...

Quelques détails sur M. et Mme de Hédouville iconM. Mme Misrahi Roger Paulette M. Mme Misrahi Michel Sokleng et leurs enfants

Quelques détails sur M. et Mme de Hédouville iconNotice sur les livres de Denis Duclos disponibles
«le Translatador»- plusieurs de mes livres récents. Je vous en adresse la liste ainsi que quelques lignes de sommaire, le fac-similé...

Quelques détails sur M. et Mme de Hédouville iconMr Le Sous-Préfet, Mr Stéphane demilly, notre Député, Mme Maryse...

Quelques détails sur M. et Mme de Hédouville iconNote : les numéros suivis d’un h sont des hors-série tous les bateaux...

Quelques détails sur M. et Mme de Hédouville iconNote : les numéros suivis d’un h sont des hors-série tous les bateaux...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com