La commission accessibilité de l’union des aveugles vous propose une version remaniée du journal «Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un








télécharger 0.51 Mb.
titreLa commission accessibilité de l’union des aveugles vous propose une version remaniée du journal «Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un
page9/14
date de publication03.02.2018
taille0.51 Mb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > loi > Documentos
1   ...   6   7   8   9   10   11   12   13   14

primaire et ados) fonctionnent du 7 juillet au 1er août puis du 25 au 29 août.

Bal de quartier dimanche 13 juillet à 20h sur la place du marché des halles de la Paillade.
Maison pour tous Georges-Brassens 04 67 40 40 11

La maison pour tous est ouverte tout l’été.

Les centres de loisirs (maternel - primaire et ados) fonctionnent jusqu’au 25 août.
Maison pour tous Marie-Curie 04 67 75 10 34

La maison pour tous est ouverte du 7 juillet au 1er août. Les centres de loisirs (maternel -

primaire) fonctionnent du 7 juillet au 1er août.


Brèves

Travaux d’été dans les crèches

Comme chaque année, la Ville profite des mois de juillet et août pour réaliser un certain nombre de travaux dans les établissements petite enfance. Dans le quartier, les parties communes sont rénovées à la crèche Louise-Guiraud (70 000 €) et la cour de la halte-garderie Les chats bottés est refaite (70 000 €). L’ensemble des établissements seront équipés de terminaux, pour permettre les paiements par carte bancaire.
La Cram s’installe à Celleneuve

L’agence retraite de la caisse régionale d’assurance maladie développe ses services

de proximité et a ouvert une antenne depuis le 17 juin à Celleneuve (rue André-Lenôtre) pour le secteur Ouest de Montpellier. Le public est accueilli par onze conseillers du lundi au vendredi de 8h à 17h.

Infos. 0 821 10 34 34 (prix d’un appel local)


Pages 30 et 31

Vies de QUARTIER
Port marianne

La Pompignane - Richter - Millénaire - Grammont - Jacques-Coeur - Odysseum

Légende photo colonne

Baden-Powell vient de donner son nom à une rue du Millénaire. Des scouts sont venus saluer « l’un des premiers à avoir conçu une méthode éducative pour les jeunes ».

Le billet de votre élu

Perla Danan, adjointe déléguée au quartier

« Faisons de notre quartier un village dans la ville. »
Les fêtes organisées par les maisons pour tous et par les comités de quartiers sont des moments privilégiés pour se rencontrer. Bénévoles et animateurs y consacrent

beaucoup d’efforts et ont envie d’en faire profiter plus de monde. Ce lien social est vecteur de convivialité, de solidarité et de lien intergénérationnel. Les personnes qui travaillent ont peu de temps pour se tenir au courant des activités qui se déroulent à leur porte. Je propose à ceux qui le souhaitent, de leur faire parvenir l’information sur le quartier, par mail. Si vous êtes intéressé, n’hésitez pas à contacter ma secrétaire. Vous aussi, vous pourrez devenir acteur en faisant circuler l’information. L’enjeu n’est pas anodin. Il est important que la vie du quartier intègre tout le monde. Vivre ensemble est le résultat d’une motivation commune. C’est une convivialité qui se construit en découvrant l’autre. Faisons de notre quartier un village dans la ville.
Contacts

Perla Danan. maison pour tous

Mélina-Mercouri, 842 rue de la Vieille-Poste.

Tél : 04 99 92 21 68

Chargé de mission au cabinet du maire pour

le quartier : Fabrice Pages. Tél : 04 67 34 87 31

Article 1
Les centres de loisirs des maisons pour tous étaient réunis au grand complet dans le parc Rimbaud pour fêter l’arrivée des vacances. L’occasion de joutes, ripailles et jeux hauts en couleurs, comme à la cour du roi Jacques 1er d’Aragon, guest star de la journée.
Plein les mirettes !
Histoire d’effectuer une plongée dans le Montpellier du xiiie siècle, il y avait des chevaliers, des princesses, des troubadours, des jongleurs et des cracheurs de feu. Il y avait aussi beaucoup d’enfants, comme autant de “hobbits” surgis de nulle part, 1 200 au total, vêtus de tee-shirts de couleur, afin de distinguer le thème de la vie au Moyen-Age sur lequel ils avaient travaillé dans leur centre de loisirs respectif, en prévision de la fête. Les enfants en “vert clair” (Chopin, Dubout), avaient effectué moultes activités en relation avec la chevalerie, les “rouge” sur les voyages (Brassens, Léo-Lagrange, Paul-Emile Victor), les “jaune” sur les marchés (Sand, Azéma, Mercouri), les “orange” sur les tavernes (Voltaire, Escoutaïre, Vian, Caillens), les “violet” sur le monde paysan (Curie, Villon), les “bleu”sur les troubadours (Camus, Ricôme, Guillerme) et les “vert foncé”, sur les métiers anciens (Colucci, Pagnol, Saint-Exupéry et Chamson). Une panoplie, complète et didactique sur l’époque de Jacques d’Aragon (dont la ville fête cette année les 800 ans de la naissance), permettant ainsi d’allier divertissement et connaissance historique. En cela, les 180 animateurs présents avaient bien fait les choses. Ils avaient mutualisé les moyens pour mieux réaliser la mission pédagogique qui leur incombe, pendant les loisirs des mercredis et des vacances scolaires, en leur qualité d’éducateurs : permettre aux enfants de s’amuser, tout en apprenant.

Et on s’y serait cru. Ils avaient déployé tout leur savoir-faire, leur créativité et leur imagination pour cette grande fresque. Il y avait de la musique occitane, des jeux médiévaux, des ateliers de calligraphie, une tente aux fabliaux, des spectacles chevaleresques. Et surtout, il y avait des combats à l’épée et du tir à l’arbalète. Le succès a été total. Les enfants couraient partout, afin de tout voir, tout essayer. « Je me suis battue contre un chevalier, raconte fièrement Océane, 7 ans et demi, le feu aux joues. J’ai gagné et j’ai même eu un diplôme ». « Le tir à l’arc, c’était trop bien, mais il faut bien viser, poursuit Maxime, 7 ans, ravi de sa découverte, parce qu’on tire avec des vraies flèches ». « Moi, j’ai bien aimé l’épreuve de l’araignée, c’est rigolo, mais il ne faut pas toucher les fils. C’est la 4e fois que je le fais, ajoute Lilia, 6 ans et demi, décidément très joueuse, qui y retourne en courant. » Quant à Arno, 8 ans, un artiste en herbe, il a dessiné deux blasons en s’inspirant des couleurs et des symboles du roi, rajoutant château, aigle et couronne à loisir « Pour faire plus joli, précise-t-il très sérieux. C’est ça qu’il y avait sur les écus des chevaliers ». La leçon sur la chevalerie a donc bien porté ses fruits. Mais pour ce faire, la régie des maisons pour tous avait fait ce qu’il faut. Elle avait convié des associations à travailler de concert avec les animateurs, à l’image de Contelicot, La Cie des jeux, Faï Tir a Marius, Les chevaliers de l’ordre des quatre vents et le comité départemental de tir à l’arc. Du spectaculaire de spécialistes, assuré en tenues d’époque, qui a complètement “bluffé” les enfants. C’était le but du jeu : leur en mettre plein les mirettes !
Légende photo

Les 1 200 enfants des centres de loisirs ont “transplané” au Moyen Age, le temps d’une journée.

Article 2
Les Foulées du Millénaire, outre l’événement médiatique que tout le monde connaît depuis 7 ans, ont aussi donné leur nom à une association dynamique du quartier. Elle renouvelle prochainement son bureau. Avis aux bénévoles !

Qui prend la relève ?
Franck Tartonne, Bernard Sabatier et son fils Bruno, le président, sont les pionniers de l’association. Depuis cinq ans, ils organisent l’événement qui a justifié la création de l’association, les Foulées du Millénaire, une des animations majeures du quartier qui a lieu le 1er dimanche de mai. « Elle était intégrée au départ, dans le cadre de la fête de quartier, qui était organisée en 2001, à l’école Blaise-Pascal, explique Franck. Elle se tient maintenant à la maison pour tous Mélina-Mercouri, depuis son ouverture ». D’année en année, sa renommée a grandi, au point d’être devenue une compétition courue par des amateurs venus de toute la France. Cette année, par exemple, 240 coureurs étaient inscrits, une cinquantaine de plus que l’an dernier. Le plus petit avait 5 ans et le plus âgé, un habitué, né en 1928 : 80 ans. On ne peut pas faire mieux comme course intergénérationnelle

Au programme : 3 courses, celles des moins de 7 ans, celle des 9 à 12 ans et puis la course principale avec 193 coureurs, dont le parcours de 12 km s’effectue sur un circuit vallonné à travers les coteaux de la Méjanelles, derrière Grammont. Ce parcours, « un des plus beaux qui existe », a été bouclé cette année par un montpelliérain, en 40 minutes et par le dernier, notre doyen, en 2 heures. Bien sûr, les records c’est important, surtout pour ceux qui viennent de loin (on a recensé une provenance de coureurs d’une quinzaine de départements de toute la France), mais ce n’est pas l’essentiel. « L’ambition, c’est surtout d’animer le

quartier », précise Bernard.

Son fils Bruno étant démissionnaire de la présidence de l’association, en raison d’une mutation professionnelle en Suisse, l’avenir des Foulées du Millénaire est maintenant en suspens. Qui prendra la suite, pour continuer à faire vivre cette course qui appartient maintenant aux événements montpelliérains ? Le bureau va être renouvelé prochainement. Franck et Bernard, bien investis et décidés à continuer, souhaitent néanmoins ne pas en prendre les commandes. Ils recherchent des volontaires, des bénévoles qui prendraient la suite, épaulés par eux, dans un premier temps (ils transmettront leur savoir et leur savoir-faire). Sachant qu’ils verraient d’un bon œil, l’évolution de l’association dans le sens, pourquoi pas, d’un club de course. Toutes les suggestions sont possibles. Tout est permis. Merci de prendre contact au plus tôt, si vous êtes intéressé, avec Evelyne Martin, à la Maison pour tous Mélina-Mercouri, au 04 99 92 21 68.

Légende photo

Aux côtés de Bruno, Bernard et Franck, la quarantaine de bénévoles impliqués dans l’organisation de la course, le jour J.


Agenda Les manifestations signalées par sont gratuites
Semaine portes ouvertes et inscriptions dans les maisons pour tous, du 8 au 12 septembre. Réouverture des maisons pour tous le 1er septembre, pour un début des activités, le 15 septembre.
Maison de quartier Pierre-Azéma 04 67 02 48 52

La maison pour tous est ouverte du 1er juillet au 1er août et du 18 au 29 août. Les centres de loisirs maternel, primaire et ado sont ouverts du 4 juillet au 1er août et du 18 au 29 août.

La fête de la Pompignane, sur le thème des guinguettes, a battu son plein le 14 juin au parc Rimbaud, avec manège, poneys, bal avec accordéoniste et pique-nique à la bonne franquette.
Maison pour tous Mélina-Mercouri 04 99 92 23 80

La maison pour tous est ouverte du 1er juillet

au 14 août. Les centres de loisirs primaire et ado sont ouverts du 4 juillet au 14 août.

La fête du quartier de la maison pour tous, le 21 juin, a été l’occasion de présenter le travail des ateliers et de proposer pendant le repas, une scène folk qui a donné lieu à un bal aux musiques entraînantes très suivi, jusqu’à tard.

Les enfants du centre de loisirs de la maison pour tous sont venus, dans le cadre de la semaine de la presse, à la maison de la démocratie pour s’informer du fonctionnement de la rédaction des journaux municipaux.

Brèves

La crèche de Dell inaugurée

La crèche de Dell a été inaugurée le 4 juin. Elle offre 40 places pour les enfants des employés de l’entreprise. Cela a été l’occasion pour le préfet, de remettre officiellement à cette société informatique, le label de l’égalité professionnelle hommes / femmes pour ses actions en matière de ressources humaines.
Chorale des enfants

Le 21 juin, la chorale des enfants des écoles maternelle et élémentaire du groupe scolaire Jean-Zay a chanté à la maison pour tous Mélina-Mercouri, un répertoire de chansons du monde (dont certaines dans la langue du pays !). Les 150 écoliers ont travaillé le chant et les rythmes toute l’année dans cette perspective.
Pages 32 et 33

Vies de QUARTIER
Près d’arènes

Saint-Martin - Aiguerelles Cité Mion - La Rauze - Tournezy

Légende photo colonne

Le repas de quartier organisé par l’association de quartier

A l’écoute- St Martin-Près d’Arénes qui s’est tenu le 20 juin a regroupé 5O personnes lors d’une soirée très conviviale.
Le billet de votre élu

Annie Bénézech, adjointe déléguée au quartier

« Coup de chapeau aux animateurs sportifs du quartier »
Aux Prés d’Arènes, les enfants peuvent pratiquer tous les sports qu’ils désirent.

Pour animer ces activités, tout au long de l’année scolaire, la mairie a délégué au quartier 3 animateurs sportifs. Ils méritent un vrai coup de chapeau : les enfants qu’ils reçoivent sont les citoyens de demain, et à travers le sport, c’est beaucoup des valeurs fondamentales de la citoyenneté qui sont transmises. Ces enfants savent qu’ils trouveront toujours une oreille attentive.

Pour cet été, des programmes hebdomadaires d’activités sportives sont établis chaque semaine, sous la responsabilité d’une demi-douzaine d’éducateurs sportifs. Les animations sont gratuites, mais tout participant doit prendre une carte Montpellier Sports qui s’élève à 5 € pour l’année. Le programme des activités d’été est consultable sur le site www.montpellier.fr, ou au 04 67 34 72 73.

Bonnes vacances.
Contacts

Annie Bénézech. Maison pour tous l’Escoutaïre.

67 rue des Razeteurs. Tél : 04 67 65 59 99

Chargé de mission au cabinet du maire pour

le quartier : Julien Bonhomme. Tél : 04 67 34 71 76

Article 1
Le Conseil municipal d’enfants a présenté son bilan de fin de mandat le 18 juin. Les élus des Prés d’Arènes ont porté de beaux projets cette année.
Vacances méritées
C’est très officiellement à l’Hôtel de ville que le conseil municipal des enfants a tenu son assemblée générale de fin de mandat le 18 juin. Accueillis par le maire, les jeunes conseillers ont présenté les réalisations de l’année. Les écoles élémentaires Diderot, Dickens et Jacques-Brel avaient été sélectionnées en octobre, pour participer au Conseil municipal d’enfants, aux côtés de neuf autres écoles des quartiers Mosson, Croix d’Argent et Hôpitaux-Facultés. Dans les 29 classes concernées, près de 600 électeurs (les élèves de cm2) ont pu choisir leurs 72 représentants parmi 115 candidats.
Informer sur l’environnement

Les élus se sont réunis tous les 15 jours afin d’élaborer puis de réaliser des projets d’intérêt général, un travail effectué avec un encadrement municipal. Les petits conseillers se sont trouvés confrontés au principe de réalité. « Tout n’est pas toujours possible à réaliser, admet Angsane, de l’école Dickens. Mais ce n’est pas très grave. C’est une bonne expérience et ça m’a permis de me faire de nouveaux amis dans les autres écoles. » Une de ses idées d’ailleurs a été reprise par l’ensemble du conseil. Très sensible à l’environnement, les élus ont tenus à faire appel à l’Agence de l’énergie pour réaliser une plaquette d’information sur les économies d’énergie. Avec 4 élus d’autres écoles, Angsane a illustré la plaquette qui sera distribuée dans les écoles de la ville et dans tous les lieux publics. Quant à la proposition des élus de Dickens de créer des vélomagg pour enfants, elle a été prise en compte et est actuellement étudiée par TaM. Un autre projet, porté par les conseillers issus de l’école Jacques-Brel, s’est concrétisé cette année. Il s’agissait de collecter des livres scolaires pour l’association Echanges et culture qui les a apporté au Maroc pour des élèves qui en avaient besoin.

Au cours de leur mandat, les élus ont découvert les arcanes de l’administration municipale, ont rencontré plusieurs services techniques et ne se sont pas privés de questionner les responsables de la cuisine centrale ! « Lors d’une séance du conseil du quartier Prés d’Arènes, se souvient Laurène, nous avons rencontré une styliste et une costumière de cinéma. Nous voulions rencontrer des professionnels ayant des métiers originaux. »

En s’engageant dans cette aventure que représente le Conseil municipal d’enfants, tous se sont initiés à la démocratie active. Cette expérience les prépare à leur vie de citoyen adulte... ou de futur maire de Montpellier. Qui sait?
1   ...   6   7   8   9   10   11   12   13   14

similaire:

La commission accessibilité de l’union des aveugles vous propose une version remaniée du journal «Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un iconLa commission accessibilité de l’union des aveugles vous propose...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

La commission accessibilité de l’union des aveugles vous propose une version remaniée du journal «Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un iconLa commission accessibilité de l’union des aveugles vous propose...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

La commission accessibilité de l’union des aveugles vous propose une version remaniée du journal «Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un iconLa commission accessibilité de l’union des aveugles vous propose...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

La commission accessibilité de l’union des aveugles vous propose une version remaniée du journal «Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un iconMontpellier Notre Ville : Vous avez déclaré votre candidature à la...
«soigner la vie quotidienne» et «réparer la ville». Deux expressions clés de notre campagne

La commission accessibilité de l’union des aveugles vous propose une version remaniée du journal «Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un iconLa Ville est partenaire de Suivez le Phil, une émission radio qui...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

La commission accessibilité de l’union des aveugles vous propose une version remaniée du journal «Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un iconLe catalan, l’occitan et l’espéranto. Cliquez sur "International"...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

La commission accessibilité de l’union des aveugles vous propose une version remaniée du journal «Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un iconMontpellier notre ville / n ° 3

La commission accessibilité de l’union des aveugles vous propose une version remaniée du journal «Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un iconMontpellier notre ville / n ° 3

La commission accessibilité de l’union des aveugles vous propose une version remaniée du journal «Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un iconRésumé Ce document permet d’appréhender les évolutions de la plateforme...
«utilisabilité» et précise, dans ce contexte, comment se traduit le meilleur respect possible des standards et des cadres de références...

La commission accessibilité de l’union des aveugles vous propose une version remaniée du journal «Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un iconMontpellier notre ville / n° 365 • février 2012
«Son caractère de ville méditerranéenne, médiévale, mais néanmoins moderne et jeune» a également séduit le New York Times sensible...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com