Tél. 02 53 35 70 10 Fax 02 53 35 70 11








télécharger 90.68 Kb.
titreTél. 02 53 35 70 10 Fax 02 53 35 70 11
date de publication07.02.2018
taille90.68 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > loi > Documentos

Tél. 02 53 35 70 10 - Fax 02 53 35 70 11


contact@zen-fr.com


SAVEURS D'INDOCHINE
15 jours / 12 nuits




Pays de plaines noyées de soleil que d’infatigables chapeaux coniques façonnent en de vastes rizières verdoyantes. Pays d’eau où les fleuves portent sur leurs veines soyeuses des sampans chargés de fruits odorants. Pays de pagodes enfumées au cœur desquelles les bouddhas sourient aux grands-mères agenouillées. Pays d’aubes bleues où les villas coloniales entrouvrent leurs paupières de bois sur les allées ombragées par les tamariniers. Pays de crépuscules où les pêcheurs traînent sur le sable leurs esquifs et leurs filets mousseux, pour gagner l’horizon d’encre de la mer de Chine. Mais, surtout, pays d’hommes, de femmes, d’enfants issus de cinquante-quatre ethnies et qui en font la plus extraordinaire mosaïque de visages, de langues, d’histoires et de couleurs.


Jour 01 – PARIS HANOI


Rendez-vous des participants à l’aéroport de Paris CDG.

Formalités d’enregistrement et d’embarquement aéroport et envol pour Hanoi.

Toutes prestations à bord.
Jour 02 - HANOI

Petit déjeuner à bord.
Arrivée à Hanoi en début d’après-midi..
Accueil par votre guide francophone et transfert à l’hôtel.
Hanoï, d'une effervescence toute asiatique, porte la marque de l'époque coloniale : au sud du lac Hoàn Kiêm, dans le quartier des ambassades, les bâtisses, à commencer par le Sofitel Métropole, cultivent un certain goût du passé. Mais, comme ailleurs, on ne peut se satisfaire uniquement de ce clin d'oeil à la civilisation occidentale.
Départ pour un tour de ville de Hanoi avec la découverte de son temple de la littérature…
Le temple de la Littérature (Van Mieu) offre un cadre agréable. Erigé en 1070 par l’empereur Ly Thanh Tong, il fut dédié à Confucius (Khong Tu en vietnamien), afin d’honorer les lettrés et les grands écrivains. Ce temple constitue un rare exemple d’architecture vietnamienne traditionnelle bien préservée, et sa visite mérite le détour. Ici fut inauguré, en 1076, la première université du Vietnam, destinée à l’instruction des princes et des fils de mandarins. L'ensemble du temple se divise en 5 cours intérieures. L'allée et la porte centrale étaient réservées à l'empereur, les allées latérales aux mandarins lettrés et aux mandarins militaires.
La pagode Tran Quoc…
Non loin du temple Quan Thanh, s'élève sur une presqu'île la pagode Tran Quoc ou pagode de la Défense du Pays. La pagode date du VIème siècle.
et du Temple Ngoc Son (Montagne de Jade)
Datant du 18ème siècle, le temple de la montagne de Jade s’élève sur une île paisible et ombragée, au nord du lac Hoan Kiem. Il est dédié à l’érudit Van Xuong, au général Tran Hung Dao (vainqueur des Mongols au 13ème siècle) et à La To, saint patron des physiciens. Son accès se fait par le pont de bois laqué rouge The Huc (Soleil Levant), construit en 1885.
En fin d’après midi, petite balade en cyclo-pousse dans le vieux Hanoi, dans le centre historique des 36 corporations, chaque artère de ce quartier au passé millénaire porte le nom des produits qu'on y trouve, cela va des épices colorées, chaussures mais aussi aux faux billets (Hang Ma) destinés aux offrandes.
Dîner au restaurant local.
Nuit à Hanoi à l’hôtel Thien Thai 3* ou similaire.
Jour 03 - HANOI / BAIE D’ HALONG

Petit déjeuner à l’hôtel.
Visite de l’extérieur du Mausolée de Ho Chi Minh…
Haut lieu de pèlerinage vietnamien, le mausolée fut construit en 1973 à l’aide de matériaux provenant des quatre coins de la nation. L’entrée du mausolée regarde la place Ba Dinh, où Ho Chi Minh proclama l’indépendance du pays, le 2 septembre 1945.

Au nord du mausolée se trouve le palais présidentiel, qui servait de résidence au gouverneur général de l’Indochine. En contraste, la maison sur pilotis qu’habita Ho Chi Minh entre 1958 et 1969 occupe un modeste coin du jardin, au bord d’un étang où le président se plaisait à nourrir les carpes.

La pagode au Pilier unique…
Le roi Ly Thai Tô fit construire la pagode en 1049, en l’honneur de Quan Âm, déesse de la fertilité. Sans enfants, l’empereur rêva là un jour à la déesse, qui, assise sur une fleur de lotus, lui tendait un garçon. Il épousa alors une paysanne et eut d’elle un fils. La pagode prend la forme d’une fleur de lotus émergeant d’un étang.

Puis, visite du musée d’Ethnographie.
Inauguré en 1997, il regroupe de riches collections d’objets et de documents retraçant les us et coutumes des différentes ethnies du pays.
Déjeuner dans un restaurant local.
Dans l’après-midi, départ pour Halong en passant les villages ruraux.
Vous arriverez à Halong en fin de journée et serez transférés jusqu'à votre hôtel.
Dîner au restaurant local.
Nuit à l’hôtel Blue Sky 3* ou similaire à Halong.
Jour 04 - BAIE D’ HALONG / HANOI

Petit déjeuner à l’hôtel.




Départ pour une journée croisière dans une baie magnifique de 3000 îlots éparpillés sur 1500 km².
Par sa beauté naturelle, la baie d'Halong est considérée comme l’une des merveilles du monde. La légende raconte qu’un dragon y est descendu se désaltérer, et trouvant l’endroit magnifique il n’en est plus reparti. Ses écailles, aujourd’hui des rochers boisés, parsèment la baie.
Durant la promenade en bateau, vous visiterez les grottes du palais céleste ou celle de Dau Go.
Déjeuner de fruits de mer à bord.
Retour à Hanoi dans l'après-midi.
Spectacle de marionnettes sur l’eau en soirée.
Dîner au restaurant local.
Nuit à l’hôtel Thien Thai 3* ou similaire.
Jour 05 - HANOI Q HUE

Petit déjeuner à l’hôtel.
Transfert à l'aéroport de Hanoi tôt le matin, où vous prendrez un vol à destination de Hue.
A l'arrivée, vous serez accueillis par votre guide local francophone et transférés au centre de Hue, l'ancienne capitale du Vietnam.

Hué est l'ancienne capitale impériale du Viêt Nam. Elle est située au centre du pays, juste au sud du fameux 17e parallèle, non loin de la mer. Le fleuve Sông Hương (rivière des Parfums) le traverse et sépare la vieille ville au nord de la cité moderne au sud. Hué vit essentiellement de la pêche et du tourisme. Le fait qu'elle ait été capitale impériale du Viêt Nam, l'aristocratique culture de la cour mandarinale, la finesse de sa poésie et son agilité intellectuelle donnent à Huê un caractère particulier.

Excursion matinale en sampan sur la Rivière des Parfums pour la visite de la Pagode Thien Mu.
Bâtie sur une colline, la pagode domine la rivière des Parfums. Symbole officieux de la ville, l’illustre sanctuaire borde la rivière, là où la dame Céleste en aurait dicté la construction en 1601. Son stûpa octogonal date de 1844 et comporte 7 étages dédiés à 7 bouddhas du passé. De part et d’autre se trouve une stèle de marbre montée sur le dos d’une tortue et une cloche de bronze dont le cri sourd résonnerait à 15 km.

Puis, transfert pour une promenade à pied dans les jardins de Phu Mong où vous assisterez à un cours de calligraphie.

En fin de matinée, visite du tombeau de Tu Duc. Arrêt sur la route pour la visite d’une fabrique de bâtons d’encens.
Déjeuner au restaurant local.
L’après-midi, visite de la Cité Impériale construite sur le modèle de Pékin, elle fait partie du patrimoine architectural. En cours de visite, vous assisterez à un spectacle de danses royales au théâtre Duyet Thi Duong.
En fin d’après-midi, balade dans le Marché Central de Dong Ba…
Ce marché existe depuis la période du roi "Gia Long" et se situait autrefois à la porte Dong Ba (la porte de l'Est). Le marché a en son milieu une maison commune de 2 étages appelée " Dinh Quy gia". Le 11ème année des "Thanh Thai" (1899), le marché de Dong Ba fut déplacé du terrain largement ouvert appelé "giai" à la rue de Truong Tien.
Dîner chez Mme Y Thao.
Nuit à l’hôtel Hue Queen 3* ou similaire.
Jour 06- HUE / DANANG / HOI AN

Petit déjeuner.
Départ pour Danang via le col des nuages, ensuite continuation vers l'ancienne ville de Hoi An.
Découverte du musée des Chams en chemin…
Le musée Cham fut construit en 1915 par deux architectes Delaval et Auclair, sur les plans de Henri Parmentier. L'architecture du musée est inspirée directement des motifs simples de l'art Cham. Le musée s'est étendu au fur à mesure des trouvailles archéologiques dans les autres provinces du pays. En 1936, lors de l'inauguration, le musée fut appelé "Musée Henri Parmentier"
Arrivée à Hoi An pour le déjeuner.
Puis, visite de la ville portuaire…
Hoi An, l'ancienne cité de FaiFo située sur la rivière Thu Bon à 30 km au sud de Danang c’est l'une des plus charmantes villes du Vietnam. Dès la fin du XVe siècle, Chinois, Japonais, Indonésiens, Hollandais, Portugais, Français y ont établi des comptoirs. Plus que partout ailleurs, c'est ici  que le temps c'est arrêté pendant plusieurs décennies pour vous distiller des émotions inoubliables. Les maisons  aux façades  colorées de jaune et aux volets turquoises qui se reflètent dans la rivière, le trafic des sampans, son marché riche aux mille produits, parfums et saveurs sont autant de raisons pour s’arrêter à Hoi An.




Flânerie dans les petites rues et découverte du pont japonais et la pagode Phuc Kien.
En fin de journée, croisière en bateau sur la rivière Thu Bon pour admirer le coucher du soleil.
Dîner dans un restaurant local.
Nuit à l'hôtel Indochine 3* ou similaire.
 Jour 08 - HOI AN / DANANG Q HO CHI MINH VILLE (Ex. Saigon)

Petit déjeuner à l’hôtel.
Transfert jusqu'à l'aéroport de Danang puis envol à destination de Ho Chi Minh Ville, perle de l'Extrême-Orient. Accueil par votre guide local francophone puis transfert à l'hôtel.

Ho Chi Minh ou « Saigon » est une ville tournée vers l’extérieur. Centre économique du Vietnam la ville est située au cœur de la Cochinchine dans le Delta du Mékong, le grenier à riz du pays. A la belle époque, Saigon était surnommée « le Paris ou la Perle de l'Extrême Orient. ». La romancière Marguerite Duras y vécut son enfance. Depuis, la ville n'a rien perdu de son charme colonial, avec ses belles artères arborées, ses cyclo-pousses et ses petits marchands ambulants.
Puis, départ pour la découverte de la ville :
Visite du Palais de la Réunification…
Autrefois connu sous le nom de palais de l'indépendance (Dinh Dôc Lâp) ou Palais de Norodom, le Palais de la Réunification est un palais historique dans Hô chi minh-ville, la plus grande ville de Viêtnam. Il fut conçu par l'architecte Ngô Viêt Thu, le premier lauréat du Prix de Rome en 1955. La palais fut utilisé comme lieu de travail des présidents du République du Viêt Nam pendant la Guerre du Viêtnam, ainsi que lieu de la passation officielle du pouvoir pendant l'effondrement du régime pro états-unien de Saigon le avril 30, 1975. On l'a alors connu sous le nom de palais de l'indépendance.
Déjeuner au restaurant local.
L’après-midi, poursuite de la visite de la ville :
La Cathédrale Notre Dame
La cathédrale Notre-Dame de Saigon est une cathédrale au centre de Hô-Chi-Minh-Ville au, Viêt Nam. Elle fut construite par les Français en 1863.
La Pagode Vinh Nghiem, pagode récente dont la tour de 7 étages abrite des statues de bouddha ;
La poste de Saigon, qui rappelle la présence française à la fin du 19ème siècle est la plus grande poste du Vietnam.
Visite de l'ancien quartier chinois de Cholon…
Dans ce quartier de Saïgon, se concentrent 500.000 hoas, c'est à dire les descendants des chinois. Ils parlent toujours le cantonais et gardent leur esprit de commerce, véritable fer de lance de l'économie vietnamienne. A l'époque coloniale, Cholon abritait des fumeries d’opium, des maisons closes, des tripots, tous disparus avec le communisme. De jour comme de nuit, ses marchés bruyants, ses rues bordées de petits commerces et de restaurants aux enseignes en caractères chinois ne désemplissent pas.
Petit tour dans une fabrique de laque Lam Son en fin de journée.
Dîner au restaurant local.
Nuit à l'hôtel Le Duy 3* ou similaire à Ho Chi Minh Ville.

Jour 08- HO CHI MINH VILLE / MY THO / CANTHO

Petit déjeuner à l’hôtel.
Route à destination du Delta du Mékong, plaine immense et fertile qui constitue le grenier à riz du Vietnam.
Le Mékong s’étire du Tibet où il prend sa source jusqu’au Vietnam, formant un large delta avant de se jeter dans la Mer de Chine après avoir traversé ce même pays ainsi que le Laos et le Cambodge sur plus de 4 500 km. Vaste réseau de canaux qui s’étend sur 40.000 km². La couleur jaune de l’eau est due à la terre qui fertilise tout au long de l’année les champs, rizières et les riches jardins fruitiers du Delta.
Journée consacrée à la découverte du Delta du Mékong, plaine immense et fertile.
Arrivée à Mytho. Visite de la pagode Vinh Trang.
Puis, excursion en bateau sur le Mékong, arrêts pour la dégustation de fruits tropicaux, de miel frais et de bonbons au lait de coco.
Visite de l’îlot Thoison. Balade en sampan à rame au travers d'un arroyo bordé de cocotiers d'eau. Continuation à pied, puis en carriole à cheval au milieu des vergers à la découverte des activités quotidiennes des habitants.
Après le déjeuner, continuation pour Cantho par la route.
Dîner au restaurant local.
Nuit à l'hôtel Hau Giang 3* ou similaire à Cantho.
Jour 09 - CANTHO / CHAU DOC

Petit déjeuner à l’hôtel.
Croisière sur le deuxième bras du Mékong.
Visite du marché flottant Cái Rang, le plus typique de cette région avec ses activités commerciales sur l'eau, ses fruits, ses légumes…
Petite halte dans le jardin Ba Cong d’une famille de paysans pour une dégustation de fruits tropicaux.
Croisière dans les arroyos pour assister aux activités quotidiennes des paysans vivant tout au long des rives du canal.
Puis, route vers Chau Doc.
Déjeuner en cours de route.
A votre arrivée, vous découvrirez la Pagode Tay An
Fondée en 1847, puis reconstruite en 1958, la pagode Tay An doit sa renommée à la finesse de ses centaines de statuettes en bois. A la croisée des influences hindoue et islamique, elle se dresse derrière un portique au style vietna­mien, dont le double toit est décoré de petites statues de dragons et lions, de chrysanthèmes et fleurs de lotus. Le site abrite encore une statue de Quan Am Thi Kinh, gardienne de la Mère et de l'Enfant, d’autres de Bouddha, ainsi que des sépultures de bonzes.

Visite du temple de la Dame Chua Xu…

La légende raconte que des brigands voulurent un jour dérober la statue de la déesse Chua Xu érigée au sommet du mont Sam. Par on ne sait quelle force, la statue ne cessa de s’alourdir au fur et à mesure que les pillards s’éloignait, si bien qu’ils durent l’abandonner. Retrouvée par les villageois, il fut décidé de la porter au village. La déesse Chua Xu apparut alors, et déclara que seules quarante vierges pourraient soulever la statue, ce qui fut fait. Elles prolongèrent leur effort jusqu’au moment où, la statue devenue extraordinairement lourde, elles ne purent plus progresser. Le conseil du village en conclue donc que c’était précisément à cet endroit que la déesse souhaitait que soit installée sa statue.
Le Tombeau de Thoai Ngoc Hau…
Le mausolée de Thoai Ngoc Hau est situé devant le temple Chua Xu. Haut fonctionnaire au service de la dynastie Nguyen, Thoai Ngoc Hau (1761-1829), il fut le premier à défricher la région et à y faire creuser des canaux. Il ordonna avant sa mort qu'on érige son tombeau au pied du mont Sam. Il fut enterré avec ses deux femmes à cet endroit. Des pèlerins lui rendent hommage tous les ans pendant le sixième mois lunaire.
Croisière pour la visite d’un élevage de poissons du village des Chams.
Il s’agit d’un village de la minorité Cham où un atelier de tissage de serviette se trouve avec le tissage des couleurs traditionnelles (sarongs et serviettes). Nous avons la chance d'apprendre davantage sur le peuple du delta du Mékong sur les maisons sur pilotis, en particulier les minorités ethniques Cham.
Installation à l’hôtel.

Dîner au restaurant local.
Nuit à l'hôtel Halong 3* ou similaire à Chau Doc.
Jour 10 - CHAU DOC / PHNOM PENH (CAMBODGE)

Petit déjeuner.
Transfert jusqu'à l'embarcadère où vous prendrez le bateau à destination de Phnom Penh au Cambodge. (bateau rapide Blue Cruiser ou similaire)
A votre arrivée, accueil par votre guide local francophone et transfert jusqu'à l’hôtel.
Déjeuner au restaurant en ville.

Départ pour une première visite de la ville de Phnom Penh, la capitale du Cambodge, située dans le sud-ouest du pays, sur la rivière Tonle Sap, un affluent du Mékong.
Découverte du Wat Phnom ou « montagne cosmique ».
C’est là que selon la légende, Dame Penh déposa les images en bronze du Bouddha et la statue de Préah Noreay, qu’elle avait trouvé au creux de l’arbre qui dérivait au gré de flots. D’une hauteur de 27m, le Wat Phnom domine la ville à qui il donne son nom.
Puis visite du Musée National de Phnom Penh et de la Pagode d’Argent .
Dîner au restaurant en ville.
Nuit à l’hôtel Juliana 3* ou similaire.  
Jour 11: PHNOM PENH / SIEM REAP

Petit déjeuner à l’hôtel.
Petite balade matinale dans le quartier colonial où vous visiterez la Poste de Télécommunication et le Monument de l’Indépendance...
Le Monument de l’Indépendance, construit en 1957 à Phnom Penh, est contemplé par 100 têtes de dragons sur le sommet et d’une sculpture cambodgienne sur le mur d’une belle couleur marron foncée. Chaque année, le 9 novembre, une fête revendiquée par le roi Norodom Sihanouk a lieu au Monument de l’Indépendance situé dans la capitale de Phnom Penh, pour commémorer la réception de l’Indépendance proclamée par le roi Norodom Sihanouk en 1953.
Route vers Siem Reap. Vous découvrirez les Temples de Sambo Prei Kuk en chemin.
Sambor Prei Kuk, situé à une trentaine de kilomètres de la ville de Kampong Thom, offre le premier grand ensemble architectural préangkorien dit du style de Sambor Prei Kuk. Capitale du royaume du Tchenla (ancêtre du Cambodge), sous le règne du Roi Içanavarman, baptisée à l'époque Içanapura, ce site est formé de trois groupes architecturaux:
Le Groupe Nord : Prasat Sambor…
Le Groupe Nord, visible depuis la route d'arrivée du site, est le moins bien conservé. Plusieurs tours ont été endommagées par des bombardements pendant la guerre civile de 1970 à 1975.
Le Groupe Central : Prasat Tao…
Prasat Tao signifie "le Temple des lions", référence aux deux lions qui montent la garde devant le Prasat. Ces deux lions aux crinières très originales, merveilleusement sculptées, témoignent de la qualité de la sculpture en ronde bosse à l'époque du Tchenla, au VIIème siècle.
Le Groupe Sud : Prasat Yeaye Peou…
C'est le groupe le mieux conservé et sans doute le plus pittoresque. On peut admirer des monuments, cachés dans la forêt claire et paisible. Plongé dans le passé très lointain, en ce lieu hors du temps, on éprouve une sensation de bien-être et de sérénité.
Déjeuner en cours de route .
Puis, continuation du voyage jusqu’à Siem Reap.
Dîner et nuit à l’hotel Apsara Holiday Boutique 3*Sup ou similaire.
Jour 12: SIEM REAP

Petit déjeuner à l’hotel .




Belle journée consacrée à la visite d'Angkor Thom…
Angkor Thom couvre 10km² et est entouré de remparts de 8m de haut et de 12km de long. La cité d'Angkor Thom regroupe les temples du Bayon avec ses 216 visages, le Bayon, le Baphuon représentation du mont Meru, l’Enceinte du Palais Royal, Phimeanakas , les Terrasses des Eléphants et du Roi Lépreux.
Le Temple Bayon...
Temple bouddhique construit par le Roi Jayavarman VII au début du 13ème siècle. Bayon est un des plus extraordinaire temple bouddhiste du monde, la plus grande attraction du site d'Angkor après Angkor Vat. L'architecture du Bayon est très compliquée et mystérieuse… de loin, il ressemble à une véritable jungle de pierre. Bayon est très connu pour ses tours à quatre visages : il y en a 54 et du fait que ces sculptures colossales ressemblent à certaines représentations de Brahmâ, les archéologues français qui ont reconstruit Bayon ont d’abord imaginé avoir affaire à un temple Brahmanique. Comme à Angkor Vat, la visite du Bayon est un très grand moment de joie, d'étonnement et d'émotion.
Le Baphuon fait parti de la cité d'Angkor Thom. L'allée du Baphuon, de 172 m de long, surélevée par 352 colonnes-pilotis d’un mètre de haut mène à la pyramide. Le Baphuon s’est écroulé en raison de certains défauts de construction et est actuellement en cours de restauration. La France participe, avec d'autres pays, à la restauration du site.

Vous y découvrirez également les vestiges du Palais Royal, construit sous le règne de Suryavarman I, 150 ans avant l'érection de l'enceinte.
La Terrasse des Eléphants, qui doit son nom aux sculptures représentant une chasse aux éléphants…
Ouverture du côté est de l'ancien Palais Royal. L'ancien palais royal comporte un mur d'enceinte, sur le long de son côté Est qui est ouvert sur la Grande Place d'Angkor Thom. C'est là que se trouve la terrasse des éléphants que l'on visite en deux passages : un premier passage sur le soubassement même de la terrasse afin de profiter de la vue sur la Grande Place ; un deuxième passage, le retour, au pied de la terrasse (=au niveau du sol) afin d'admirer ses monumentales sculptures parmi lesquelles beaucoup d'éléphants. (Du haut de cette terrasse, les rois d'Angkor et leurs notables présidaient aux grandes cérémonies se déroulant sur la grande Place faisant face au Palais Royal).
La terrasse du Roi Lépreux…
La terrasse du roi lépreux est la partie nord de la terrasse des éléphants. Elle est distincte de cette dernière, bien moins longue, un peu plus haute. Les murs sont constitués de somptueux hauts reliefs à forme humaine : cet ensemble représente le royaume des morts. En haut, sur la terrasse même se trouve celui que l'on appelle le Roi Lépreux et qui est en fait le maître de ce monde (le Royaume des Morts). Il est représenté assis, tout nu, souriant… Mais il n'est qu'une copie en ciment d'une statue originale qui se trouve en sécurité au Musée National de Phnom Penh.
Déjeuner au restaurant en ville.




L'après-midi sera consacrée à la visite du majestueux Temple d'Angkor Wat.
Ce gigantesque monument du classicisme khmer réunit, en l’une des plus belles réalisations du monde, des cultures d’origine indienne et des siècles de savoir – faire architectural. A l’apogée de sa puissance, Suriyavarman II, l’un des rois khmers les plus importants, débuta la construction de l’énorme bâtiment par les 4 côtés à la fois, de sorte que, merveille de planification, le monument, construit par d’innombrables ouvriers, architectes et sculpteurs, fut achevé en moins de 40 ans, à la fin de la vie de Suriyavarman. Si les chercheurs ne sont pas d’accord sur la fonction d’Angkor Wat : temple ou mausolée, ils sont en revanche unanimes pour admettre qu’il s’agit d’un sanctuaire. Même les Dieux – rois des Khmers avaient des palais construits en bois et recouverts de paille ou de tuiles. Les bâtiments de pierre servaient exclusivement à vénérer les Dieux et les souverains défiés.
Ascension au Temple Bakheng pour assister au coucher du soleil sur la montagne (Si le temps le permet).
Dîner spectacle de danses dans un restaurant de la ville.
Nuit à l’hotel Apsara Holiday Boutique 3*Sup ou similaire.

 

Jour 13: SIEM REAP

Petit déjeuner à l’hôtel.




Découverte de la rivière aux 1.000 lingas à Kbal Spean (petit e marche dans la forêt) dans la matinée.
Déjeuner au restaurant local.
Après le déjeuner, découverte de Banteay Srei...

Banteay Srei considéré par beaucoup de spécialistes comme le joyau de l'art Khmer et qui peut sans conteste rivaliser avec Angkor Wat.



Et de Banteay Samre ou "la citadelle des Samrès".
Il fut construit vers le milieu du XIIe siècle, probablement par les hauts dignitaires de Sûryavarman II. C'est le plus grand temple du style du Angkor Wat après le temple de Sûryavarman II à Angkor. Agrandi au XIIIe siècle sous Jayavarman VIII, le temple est très peu visité, pourtant il réserve de nombreuses surprises comme ces superbes fausses portes ou ces extraordinaires frontons en très bon état de conservation. Ils dépeignent, pour la plupart, les scènes du Ramayana avec ses divinités hindoues.
Dîner et nuit à l’hotel Apsara Holiday Boutique 3*Sup ou similaire.

 

Jour 14:  SIEM REAP PARIS

Petit déjeuner à l’hôtel.
Le matin, promenade en bateau sur le Tonlé Sap, découverte des rives et des villages flottants .
Très poissonneux, paradis des pécheurs, il abrite des villages lacustres depuis la nuit des temps. Une grande partie des marchandises arrivent par le lac et c'est le poumon de Siem Reap, car les grandes routes pour rejoindre les autres villes sont en trop mauvais état. Le lac Tonle Sap est le plus grand lac du Cambodge et sa "mère nourricière".
Puis visite du Centre Profestionnel de Chantiers Ecoles, où des jeunes sont formés aux techniques de l’artisanat traditionnel (tissage et sculpture)

Déjeuner à l’hôtel.
Transfert jusqu'à l’aéroport puis envol à destination de Paris dans l’après-midi.

Toutes prestations et nuit à bord.
Jour 15:  PARIS

Arrivée à Paris CDG en matinée.



similaire:

Tél. 02 53 35 70 10 Fax 02 53 35 70 11 iconTél. 02 53 35 70 10 Fax 02 53 35 70 11

Tél. 02 53 35 70 10 Fax 02 53 35 70 11 iconTél. 02 53 35 70 10 Fax 02 53 35 70 11

Tél. 02 53 35 70 10 Fax 02 53 35 70 11 iconTél. 02 53 35 70 10 Fax 02 53 35 70 11

Tél. 02 53 35 70 10 Fax 02 53 35 70 11 iconTél. 02 53 35 70 10 Fax 02 53 35 70 11

Tél. 02 53 35 70 10 Fax 02 53 35 70 11 iconTel : 04. 42. 97. 70. 75 – Fax : 04. 42. 97. 71. 99

Tél. 02 53 35 70 10 Fax 02 53 35 70 11 iconTél. 04. 71. 09. 03. 85 Fax. 04. 71. 02. 26. 01

Tél. 02 53 35 70 10 Fax 02 53 35 70 11 iconTél. 03. 22. 32. 48. 48 Fax. 03. 22. 77. 06. 23

Tél. 02 53 35 70 10 Fax 02 53 35 70 11 iconTél. 02 53 35 70 10 Fax 02 53 35 70 11

Tél. 02 53 35 70 10 Fax 02 53 35 70 11 iconTél. 02 53 35 70 10 Fax 02 53 35 70 11

Tél. 02 53 35 70 10 Fax 02 53 35 70 11 iconTél. 02 53 35 70 10 Fax 02 53 35 70 11








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com