La grande enigme dieu & L’univers au lecteur








télécharger 433.62 Kb.
titreLa grande enigme dieu & L’univers au lecteur
page6/19
date de publication07.02.2018
taille433.62 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > loi > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   19

V. Nécessité de l’idée de Dieu.



Dans les chapitres précédents, nous avons démontré la nécessité de l’idée de Dieu. Elle s’affirme et s’impose en dehors et au-dessus de tous les systèmes, de toutes les philosophies, de toutes les croyances. Aussi est-ce libre de toute attache avec une religion quelconque que nous nous livrons à cette étude, dans l’indépendance absolue de notre pensée et de notre conscience. Car Dieu est plus grand que toutes les théories et tous les systèmes. Voilà pourquoi il ne saurait être atteint ni amoindri par les erreurs et les fautes que les hommes ont commises en son nom. Dieu plane au-dessus de tout.

Dieu est au-dessus de toutes les dénominations, et si nous l’appelons Dieu, c’est faute d’un nom plus grand, comme l’a dit Victor Hugo.

La question de Dieu est le plus grave de tous les problèmes suspendus sur nos têtes et dont la solution se lie d’une manière étroite, impérieuse, au problème de l’être humain et de sa destinée, au problème de la vie individuelle et de la vie, sociale.

La connaissance de la vérité sur Dieu, sur le monde et la vie est ce qu’il y a de plus essentiel, de plus nécessaire, car c’est elle qui nous soutient, nous inspire et nous dirige, même à notre insu. Et cette vérité n’est pas inaccessible, comme nous le verrons ; elle est simple et claire ; elle est à la portée de tous. Il suffit de la rechercher sans préjugés, sans parti pris, à l’aide de la conscience et de la raison.

Nous ne rappellerons pas ici les théories, les systèmes innombrables que les religions et les écoles philosophiques ont élevés à travers les siècles. Peu nous importent aujourd’hui les disputes, les colères, les agitations vaines du passé.

Pour élucider un tel sujet, nous avons maintenant des ressources plus hautes que celles de la pensée humaine ; nous avons l’enseignement de ceux qui ont quitté la terre, l’appréciation des âmes qui, ayant franchi la tombe, nous font entendre, du sein du monde invisible, leurs avis, leurs appels, leurs exhortations.

Il est vrai que tous les Esprits ne sont pas également aptes à traiter ces questions. Il en est des Esprits d’outre-tombe comme des hommes. Tous ne sont pas également développés ; tous ne sont pas parvenus au même degré d’évolution. De là, les contradictions, les différences de vue. Mais au-dessus de la foule des âmes obscures, ignorantes, arriérées, il y a des Esprits éminents, descendus des hautes sphères pour éclairer et guider l’humanité.

Or, que disent ces Esprits sur la question de Dieu ?

L’existence de la Puissance suprême est affirmée par tous les Esprits élevés. Ceux d’entre nous qui ont étudié le spiritisme philosophique savent que, tous les grands Esprits, tous ceux dont les enseignements ont réconforté nos âmes, adouci nos misères, soutenu nos défaillances, sont unanimes à affirmer, à proclamer, à reconnaître la haute Intelligence qui gouverne les êtres et les mondes. Ils disent que cette Intelligence se révèle plus éclatante et plus sublime à mesure que l’on monte les degrés de la vie spirituelle. Il en est de même des écrivains et des philosophes spirites, depuis Allan Kardec jusqu’à nos jours. Tous affirment l’existence d’une cause éternelle dans l’univers.

« Il n’y a pas d’effet sans cause, a dit Kardec, et tout effet intelligent a forcément une cause intelligente. » Voilà le principe sur lequel repose le Spiritisme tout entier. Ce principe, lorsque nous l’appliquons aux manifestations d’outre-tombe, démontre l’existence des Esprits. Appliqué à l’étude du monde et des lois universelles, il démontre l’existence d’une cause intelligente dans l’univers. C’est pourquoi l’existence de Dieu constitue un des points essentiels de l’enseignement spirite. J’ajoute qu’il est inséparable du reste de cet enseignement, parce que, dans ce dernier, tout se lie, se coordonne et s’enchaîne. Que l’on ne nous parle pas de dogmes ! Le spiritisme n’en comporte pas. Il n’impose rien ; il enseigne. Tout enseignement a ses principes. L’idée de Dieu est un des principes fondamentaux du spiritisme.

On nous dit parfois : A quoi bon s’occuper de cette question de Dieu ? L’existence de Dieu ne peut être prouvée ! Ou bien encore : L’existence de Dieu ou sa non-existence est sans influence sur la vie des masses, sur la vie de l’humanité. Occupons-nous de quelque chose de plus pratique ; ne perdons pas notre temps à des dissertations vaines, à des discussions métaphysiques.

Eh bien ! N’en déplaise à ceux qui tiennent ce langage, je répéterai que la question de Dieu est la question suprême, la question vitale par excellence ; je répondrai que l’homme ne peut pas s’en désintéresser, parce que l’homme est un être. L’homme vit, et il lui importe de savoir quelle est la source, quelle est la cause, quelle est la loi de la vie. L’opinion qu’il se fait de la cause, de la loi de l’univers, cette opinion, qu’il le veuille ou non, qu’il le sache ou non, se reflète dans ses actes, dans toute sa vie publique ou privée.

Quelle que soit l’ignorance de l’homme au sujet des lois supérieures, en réalité c’est d’après l’idée qu’il se fait de ces lois, si vague et si confuse qu’elle puisse être, c’est d’après elle qu’il agit. Cette opinion sur Dieu, sur le monde, sur la vie - remarquez que ces trois sujets sont inséparables - cette opinion, les sociétés humaines en vivent ou en meurent !

C’est elle qui divise l’humanité en deux camps. Et l’on voit partout des familles en désaccord, en désunion intellectuelle, parce qu’il y a plusieurs systèmes sur Dieu : le prêtre ayant inculqué l’un à la femme ; le professeur ayant enseigné l’autre à l’homme, quand il ne lui a pas suggéré l’idée du néant.

Ces disputes, ces contradictions s’expliquent, d’ailleurs. Elles ont leur raison d’être. Il faut se rappeler que toutes les intelligences ne sont pas arrivées au même point d’évolution ; que toutes ne peuvent voir et comprendre de la même manière et dans tous les sens. De là, tant d’opinions, de croyances diverses. La possibilité que nous avons de comprendre, de juger, de discerner ne se développe en nous que lentement, de siècles en siècles, d’existences en existences. Notre connaissance, notre compréhension des choses, se complète et s’éclaire à mesure que nous nous élevons sur l’échelle immense des renaissances. Tout le monde le sait : celui qui est placé au pied d’une montagne ne peut voir ce que contemple celui qui est parvenu au sommet. Mais, en poursuivant son ascension, l’un arrivera à voir les mêmes choses que l’autre. Il en est de même de l’esprit dans son ascension graduelle. L’univers ne se dévoile pour lui que peu à peu, à mesure que sa capacité d’en comprendre les lois se développe et grandit.

De là viennent les systèmes, les écoles philosophiques et religieuses qui répondent aux divers degrés d’avancement des esprits qui s’y classent et, souvent, s’y confinent.
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   19

similaire:

La grande enigme dieu & L’univers au lecteur icon2. La vie a--t--elle un sens ? Sommes--nous préédestinéés ? Compétences...
«Dès le sein de ta mère, je t’ai connu.» IL a ainsi pensé que Dieu était son père et qu’il allait venir chercher le dessin. Mais...

La grande enigme dieu & L’univers au lecteur iconL'Autobiographie de him ras Tafari Haile Selassie I
«Créateur» en éthiopien. Sa Mère s'appelait Wayzäro Yashimabet, ou «Mère de Dieu», elle n'eut qu'un seul enfant et fut rappelé à...

La grande enigme dieu & L’univers au lecteur iconEn particulier les sonnets ''France, mère des arts'' [page 31]
«J'ai passé l'âge de mon enfance et la meilleure part de mon adolescence assez inutilement, lecteur, mais, par je ne sais quelle...

La grande enigme dieu & L’univers au lecteur iconRéunion du 2 février 2016
«P’tit Bréautais» présentera un jeu «énigme» pour les vacances de Pâques avec remise de lots

La grande enigme dieu & L’univers au lecteur iconPremier épisode L’énigme du «Creek Sanglant» I
«sa ville» fût posée le jour de l’anniversaire de la naissance de sa fille, de telle sorte qu’on célébrât du même coup la première...

La grande enigme dieu & L’univers au lecteur iconNote au lecteur

La grande enigme dieu & L’univers au lecteur iconNote au lecteur

La grande enigme dieu & L’univers au lecteur iconNotes au lecteur

La grande enigme dieu & L’univers au lecteur iconNote au lecteur

La grande enigme dieu & L’univers au lecteur iconNote au lecteur








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com