Examen de français n° 2








télécharger 81.77 Kb.
titreExamen de français n° 2
date de publication28.04.2018
taille81.77 Kb.
typeExam
ar.21-bal.com > loi > Exam
Lycées: Ahmed Toufik El-Madani

Ifri

Niveau : 3 AS. Durée : 2H.

Examen de français n° 2
Sujet 1

TEXTE

Parmi les jugements contradictoires les plus répandus au sujet des effets possibles du petit écran, ceux qui concernent la vie culturelle mobilisent beaucoup de passion. Certains voient dans cet instrument le moyen de faire rayonner les plus belles acquisitions de l’esprit et, par conséquent de les démocratiser en les faisant entrer dans des foyers et dans les couches sociales qui, sans cela, vivraient dans l’isolement intellectuel ; d’autres au contraires craignent que la télévision ne détourne son public de la culture véritable en lui offrant un simulacre d’instruction, en l’éloignant de la lecture au profit d’un monde de communication qui favorise plutôt la passivité de l’esprit.

En fait, la plupart des données empiriques montrent qu’effectivement les gens passent moins de temps à lire à partir du moment où ils acquièrent un poste récepteur. Mais on constate que l’usage du petit écran les détourne surtout des livres de fiction et stimule au contraire le recours à des livres sérieux ou à des ouvrages d’information. Enfin, il faut considérer aussi qu’une grande partie de la population ne lit jamais, avec ou sans télévision. Dans ce cas, le temps passé devant le petit écran entre en concurrence non point avec une activité culturelle, mais avec la fréquentation du café ou des occupations de ce genre, de sorte qu’alors le peu de gain pour l’esprit procuré par la télévision est de toute manière un bénéfice net.

(…) les enfants ayant la télévision chez eux ne sont ni moins curieux ni moins entreprenants, ni moins actifs que les autres ; ils ont dans l’ensemble les mêmes résultats scolaires. Les adules eux-mêmes ne manifestent une passivité accrue que pendant les premières années suivant l’achat du poste et ils recouvrent ensuite leur niveau normal d’initiative et de dynamisme.

Ce qui est plus probable, c’est que la télévision, même si elle ne fait pas baisser le niveau de réussite à l’école, fait concurrence à celle-ci, dans la formation des esprits, dans la culture au sens le plus large du mot et constitue, selon le mot de George Friedmann, une sorte d’école parallèle.

Jean CAZENEUVE

« Les communications de masse »

QUESTIONS
Compréhension de l’écrit :

1) Quel est le thème abordé dans le texte ?

2) Dans quelle phrase du texte, l’auteur exprime-t-il son opinion ?

3) Relevez les arguments pour et contre la télévision et classez-les dans le tableau suivant.

Pour la télévision

Contre la télévision

-

-

-

-











4) Relevez du texte 03 expressions qui désignent la télévision

5) A- Que signifie l’expression : « les jugements contradictoires »

B- Que concernent ces jugements ?

6) Quel est le but de l’auteur ?

7) Proposez un titre au texte.

8) « D’autres au contraire craignent que la télévision ne détourne son public de la culture véritable en lui offrant un simulacre d’instruction »

  • Remplacez le terme souligné par un autre articulateur exprimant le même rapport.

9) Réécrivez les phrases suivantes en remplaçant « les enfants », par « l’enfant »
« Les enfants ayant la télévision chez eux ne sont ni moins curieux, ni moins entreprenants, ni moins actifs que les autres. Ils ont dans l’ensemble les mêmes résultats scolaires ».

II-Production écrite :

Traitez l’un des sujets au choix :

  1. Faites le compte-rendu objectif du texte.

  2. La télévision est-elle votre distraction préférée ?

-Pourquoi ? Donnez vos raisons.

Bon courage

Lycées: Ahmed Toufik El-Madani

Ifri

Niveau : 3 AS. Durée : 2H.

Examen de français n° 2
Sujet n° 2

Texte :

A l’aube des temps historiques, l’Algérie est peuplée de berbères. Ces peuples, les uns nomades, les autres sédentaires connaissent l’écriture.

Dans sa première organisation étatique, l’Algérie s’appelle Numidie et plusieurs générations de rois Berbères la gouvernent.

A partir du IIIème siècle avant l’ère chrétienne, ces rois sont en butte aux interventions des phéniciens puis à la pression impériale des Romains. A la chute de Carthage, au IIème siècle, Massinissa a réussi à unifier la Numidie et à faire prospérer la capitale Cirta.

Après lui, malgré la résistance et le génie politique de Jugurtha, la Numidie est de nouveau partagée. Enfin l’empereur Caligula décrète l’annexion. Dés lors, en marge des révoltes contre les romains se crée dans ce pays, appelé le « grenier des hommes » une nouvelle civilisation dont les vestiges architecturaux parsèment le territoire de l’actuelle Algérie.

Après la désagrégation de cette civilisation par les vandales au VIème siècle, et tandis que l’Europe dans une période obscure, l’Afrique du Nord avec l’arrivée des Arabes porteurs d’une nouvelle spiritualité, participe à la naissance d’une autre civilisation.

L’Algérie est organisée successivement en plusieurs royaumes puis liée au destin de l’Afrique du Nord qui constitue une entité géographique et politique.

Au XIème siècle, les Almoravides, originaires du Sahara occidental, réalisent l’unité du Maghreb ; puis au siècle suivant les Almoravides portent l’unité du Maghreb à l’un des sommets de la civilisation. C’est l’époque où le Maghreb a joué à plein son rôle de lien entre l’Afrique, l’Orient et l’Europe, et se couvre de pistes, de ports et de marchés. Durant des siècles, sont bâtis les plus beaux monuments de l’architecture arabe d’occident dont la sobriété alliée à l’élégance reflète une civilisation à son apogée.

Au XVIème siècle, les tentatives de conquêtes espagnoles coïncident avec la désagrégation du royaume de Tlemcen. Puis les turcs, auxquels il a été fait appel pour défendre Bejaia et Alger, installent une régence sur l’Algérie. C’est le début d’une étape de l’urbanisme algérien qui est marqué d’un nouveau style : mosquées, minarets, palais turco vénitien.

Puis au milieu du XXème siècle, la conquête coloniale amène la destruction d’un nombre considérable d’édifices et leur remplacement par des constructions de style occidental.

Extrait du guide « Algérie 3 »

QUESTIONS :

I-Compréhension :

1-Ce texte est l’œuvre d’un : -écrivain

-témoin d’événement

-historien

  • Choisissez la bonne réponse.

2- Citez les multiples conquérants qui sont passés par l’Algérie, en complétant le tableau suivant

Conquérants

Période







3- Les rois originaires de l’Algérie ont-ils défendu ce pays contre les conquérants ? Justifiez votre réponse en relevant une phrase du texte.

4- Relevez le nom de (02) gouverneurs originaires de l’Algérie.

5- Les vandales ont sauvegardé la civilisation romaine Vrai ? Faux ? Justifiez votre réponse.

6- Les Arabes étaient porteurs d’une nouvelle spiritualité et civilisation.

  • Quels sont les (03) aspects qui caractérisent celles-ci ?

7- Le Maghreb était le carrefour de plusieurs continents. Relevez l’expression qui l’indique.

8- Classez les conquérants suivant leur origine : Français- Espagnol- Turcs- Arabes- Romains.

L’orient

L’Occident







9- Relevez un indice qui indique le caractère objectif du texte.

10- Parmi les titres suivants, choisissez celui qui convient au contenu du texte :

A-L’Algérie et la conquête coloniale.

b-L’Algérie et la civilisation Romaine.

c-L’Algérie au fil des temps.

11-Quelle est la visée communicative du texte ?

II- Expression écrite :

Traitez l’un des sujets au choix :

  1. Faites le compte-rendu du texte.

  2. A l’occasion de la fête de l’indépendance, le comité de votre quartier vous invite à participer aux activités culturelles qu’organise la mairie en rédigent un texte pour informer les enfants sur un moment fort de la guerre d’Algérie.

-Précisez et décrivez l’événement.

-Où s’est-il passé ? Qui l’a déclenché ?

-Quelle sont ses causes ? ses conséquences ?

BONNE CHANCE


Lycées: Ahmed Toufik El-Madani

Ifri

Niveau : 3 L. Ph. Durée : 2H.

Examen de français n° 2
Sujet 1

Texte :

Le problème de la fuite des cerveaux se pose aux pays africains depuis leur indépendance. Après une pause de quelques années, le phénomène reprend de plus belle, attisé par la bonne santé des économies occidentales. Les africains ont de bonnes raisons de s’en inquiéter : l’émigration des compétences leur coute très cher. Les pays occidentaux accélèrent leur mutation technologique, mais leur démographie ne suit pas le même rythme. Comme le taux de renouvellement des générations n’est pas assuré, la population vieillit et la formation des élites accuse un certain retard. Dans ces conditions, ces nations se tournent vers les pays du Sud ou les compétences sont disponibles, alors que les moyens industriels et les équipements font défaut. Il y a seulement quelques années tous les pays européens et les Etats Unis avaient méthodiquement verrouillé leurs frontières tentant de les rendre imperméables à l’immigration. Aujourd’hui, ils changent leur fusil d’épaule. Dans l’impossibilité de pourvoir 75000 postes d’informaticiens en souffrance, les autorités allemandes ont officiellement annoncé leur intention de faire venir de l’étranger 30000 informaticiens. En France, les besoins en main d’oeuvre étrangère sont estimé à 1.7 million d’émigrés d’ici 2050 pour assurer l’équilibre des générations et répondre aux besoins de main d’œuvre dans les secteurs les plus demandeurs : nouvelles technologies, enseignement, soit un flux de 30000 étrangers par an. Même situation aux Etats Unis, ou le boom de « nouvelles économie » liée à internet et à des activités spatiales a provoqué un assouplissement des règles de l’immigration. Or, en faisant des « exceptions » à leurs règles de verrouillage des frontières, les pays industrialisés attisent l’exode des cerveaux.

Article d’Horizon : 21 /06/2000


QUESTIONS :

I. Compréhension
1. Le texte traite d’un phénomène important qui touche les pays d’Afrique. Lequel ?

2. Relevez les raisons qui ont changé la politique de l’immigration des pays occidentaux vis-à-vis des gens du sud ?

3. Le texte emploie le mot « cerveau ». Relevez deux mots exprimant le même sens.

4. « Il y a seulement quelques années tous les pays européens et les Etats Unis avaient méthodiquement verrouillé leurs frontières tentant de les rendre imperméables à l’immigration. Aujourd’hui, ils changent leur fusil d’épaule ».

Dans ce passage le point peut-être remplacé par : a-si bien que b-parce que c-alors que.

Recopiez la bonne réponse.

5. Pour quelle raison les Etats-Unis et les pays Européens ont changé leur position vis-à-vis l’immigration ?

6. Donnez les antonymes des mots soulignés :

- Verrouiller les frontières

- La population vieillit

- Rendre imperméable

7. Remplacez le pronom souligné de la phrase par le nom correspondant :

« Les africains ont de bonnes raisons de s’en inquiéter ».

8. dans le 1er §, les deux points expriment : -une définition

-une illustration

-une explication

  • Recopiez la bonne réponse.

9. Donnez un titre au texte.

10. Quelle est la visée communicative du texte ?
II. Expression écrite
Traitez l’un des sujets au choix :

  1. Faites le compte-rendu critique du texte.

  2. Le problème de la fuite des cerveaux est toujours d’actualité. Que doivent faire les pays du sud pour mettre en terme ce problème ? donnez votre point de vue sur cette question.

Bon courage


Lycées: Ahmed Toufik El-Madani

Ifri

Niveau : 3 L. Ph. Durée : 2H.

Examen de français n° 2
Sujet n° 2

Texte :

A l’aube des temps historiques, l’Algérie est peuplée de berbères. Ces peuples, les uns nomades, les autres sédentaires connaissent l’écriture.

Dans sa première organisation étatique, l’Algérie s’appelle Numidie et plusieurs générations de rois Berbères la gouvernent.

A partir du IIIème siècle avant l’ère chrétienne, ces rois sont en butte aux interventions des phéniciens puis à la pression impériale des Romains. A la chute de Carthage, au IIème siècle, Massinissa a réussi à unifier la Numidie et à faire prospérer la capitale Cirta.

Après lui, malgré la résistance et le génie politique de Jugurtha, la Numidie est de nouveau partagée. Enfin l’empereur Caligula décrète l’annexion. Dés lors, en marge des révoltes contre les romains se crée dans ce pays, appelé le « grenier des hommes » une nouvelle civilisation dont les vestiges architecturaux parsèment le territoire de l’actuelle Algérie.

Après la désagrégation de cette civilisation par les vandales au VIème siècle, et tandis que l’Europe dans une période obscure, l’Afrique du Nord avec l’arrivée des Arabes porteurs d’une nouvelle spiritualité, participe à la naissance d’une autre civilisation.

L’Algérie est organisée successivement en plusieurs royaumes puis liée au destin de l’Afrique du Nord qui constitue une entité géographique et politique.

Au XIème siècle, les Almoravides, originaires du Sahara occidental, réalisent l’unité du Maghreb ; puis au siècle suivant les Almoravides portent l’unité du Maghreb à l’un des sommets de la civilisation. C’est l’époque où le Maghreb a joué à plein son rôle de lien entre l’Afrique, l’Orient et l’Europe, et se couvre de pistes, de ports et de marchés. Durant des siècles, sont bâtis les plus beaux monuments de l’architecture arabe d’occident dont la sobriété alliée à l’élégance reflète une civilisation à son apogée.

Au XVIème siècle, les tentatives de conquêtes espagnoles coïncident avec la désagrégation du royaume de Tlemcen. Puis les turcs, auxquels il a été fait appel pour défendre Bejaia et Alger, installent une régence sur l’Algérie. C’est le début d’une étape de l’urbanisme algérien qui est marqué d’un nouveau style : mosquées, minarets, palais turco vénitien.

Puis au milieu du XXème siècle, la conquête coloniale amène la destruction d’un nombre considérable d’édifices et leur remplacement par des constructions de style occidental.

Extrait du guide « Algérie 3 »

QUESTIONS :

I-Compréhension :

1-Ce texte est l’œuvre d’un : -écrivain

-témoin d’événement

-historien

  • Choisissez la bonne réponse.

2- Citez les multiples conquérants qui sont passés par l’Algérie, en complétant le tableau suivant

Conquérants

Période







3- Les rois originaires de l’Algérie ont-ils défendu ce pays contre les conquérants ? Justifiez votre réponse en relevant une phrase du texte.

4- Relevez le nom de (02) gouverneurs originaires de l’Algérie.

5- Les vandales ont sauvegardé la civilisation romaine Vrai ? Faux ? Justifiez votre réponse.

6- Les Arabes étaient porteurs d’une nouvelle spiritualité et civilisation.

  • Quels sont les (03) aspects qui caractérisent celles-ci ?

7- Le Maghreb était le carrefour de plusieurs continents. Relevez l’expression qui l’indique.

8- Classez les conquérants suivant leur origine : Français- Espagnol- Turcs- Arabes- Romains.

L’orient

L’Occident







9- Relevez un indice qui indique le caractère objectif du texte.

10- Parmi les titres suivants, choisissez celui qui convient au contenu du texte :

A-L’Algérie et la conquête coloniale.

b-L’Algérie et la civilisation Romaine.

c-L’Algérie au fil des temps.

11-Quelle est la visée communicative du texte ?

II- Expression écrite :

Traitez l’un des sujets au choix :

  1. Faites le compte-rendu du texte.

  2. A l’occasion de la fête de l’indépendance, le comité de votre quartier vous invite à participer aux activités culturelles qu’organise la mairie en rédigent un texte pour informer les enfants sur un moment fort de la guerre d’Algérie.

-Précisez et décrivez l’événement.

-Où s’est-il passé ? Qui l’a déclenché ?

-Quelle sont ses causes ? ses conséquences ?

Lycées: Ahmed Toufik El-Madani

Ifri

Niveau : 3ASL Année scolaire : 2011/2012

Durée : 2H.

Examen du 2éme Trimestre de Français
Texte :

Le travail manuel a une « mauvaise image ». Les jeunes le rejettent. Ne parvenant plus à renouveler leurs effectifs, des chefs d’entreprises ont jugé utile de lancer en direction du public des messages publicitaires pour améliorer cette image : affiches, sports à la télévision, brochures, petits films.

Mais d’où vient cette mauvaise image et de quoi tient-elle sa force ? (…)

Jamais sans doute l’image des métiers ouvriers n’a été bonne ; mais les jeunes générations d’autrefois s’y engouffraient tout de même, poussées par la nécessité, l’absence de réelles possibilités de choix, la résignation. (…) Dés que cela a été possible, l’immense majorité de ces hommes ont voulu une autre vie pour leurs enfants et la réussite scolaire.

C’est peut-être pour cette raison que l’école est perçue comme un moyen pour fuir le travail manuel, justifiant ainsi l’absence de celui-ci des perspectives d’avenir qu’elle propose. (…) Mais l’école est loin d’être seule en cause dans le discrédit dont souffre le travail manuel.

La télévision est plus ravageuse encore : montrant à longueur d’année un monde prospère et confortable, ne faisant quasiment aucune place aux réalités ouvrières et entretenant ainsi chez les jeunes une sorte de rêve éveillé, une méconnaissance et un rejet de la réalité.

Mais force est de noter que de tout temps les chefs d’entreprise ont joué un rôle certain dans le regard porté par la société sur le travail manuel : à travers la façon dont ils traitaient leurs ouvriers, comparativement à leurs employés et cadres.

Tout cela conjugué fait que pour un jeune en particulier dans les zones d’immigration être ouvrier signifie, presque avec violence, être un exclu. Et mieux vaut être chômeur que s’y résigner car c’est garder l’espoir de ne pas être définitivement relégué dans les soutes de la société.

M.C. BETBEDER, Le Monde, 08/12/1993

QUESTIONS :

I- Compréhension :

1- Quel est le problème posé dans le texte ?

2- Quelles étaient les raisons qui ont poussé les jeunes à choisir le travail manuel ?

3- Relevez le point de vue de l’auteur.

4- Enumérez les facteurs qui ont éloigné, les jeunes du travail manuel.

5- « Et mieux vaut être chômeur que s’y résigner »

  • Le mot souligné veut dire :

  • Abandonner (un bénéfice) en faveur de quelqu’un.

  • Accepter sans résister (une chose) malgré son caractère désagréable.

  • Choisissez la bonne réponse.

  • A qui renvoie le pronom « Y » ?

6- « les jeunes générations d’autrefois s’y engouffraient tout de même, poussées par la nécessité, l’absence de réelles possibilités de choix, la résignation. »

  • Réécrivez la phrase en commençant par : le jeune…

7- Quelle est la méthode employée afin d’améliorer le cliché habituel du travail manuel ?

8-« … justifiant ainsi l’absence de celui-ci des perspectives d’avenir qu’elle propose… »

A quoi renvoie le pronom souligné ?

9-Relevez dans le texte deux marques de jugement de l’auteur.

10-Quelle est la visée communicative du texte ?

II- Expression écrite :

Traitez l’un des sujets au choix :

  1. Faites le compte-rendu critique du texte.

  2. Dans les pays pauvres, l’enfant ne jouit pas de son enfance, il est obligé de travailler afin de préserver sa dignité.

  • Exprimez votre point de vue à cet égard (Dignité : respect de soi, fierté, honneur).

BONNE CHANCE

Lycées: Ahmed Toufik El-Madani

Ifri

Niveau : 3ASL Année scolaire : 2011/2012

Durée : 2H.

Examen du 2éme Trimestre de Français

Niveau : 3ASL

Texte :
Le 1er novembre marque le début de la guerre de Libération nationale du peuple algérien. C’est aussi la naissance de celui qui allait la mener. Il s’agit du FLN. Et il porte bien son nom, Front de libération nationale pour une guerre du même nom. Dans la simple chronologie des faits. Cette naissance est intervenue exactement 124 années après le débarquement des troupes coloniales. Voila donc la raison, la colonisation que les historiens décrivent en un seul mot : crime. Et rien d’autre. Suffisant pour décrire ce mal des siècles passés marqués par toutes les formes d’agression, depuis l’occupation jusqu’à la spoliation, et ce qu’on appelait plus tard crimes contre l’humanité.

Les pays qui en allaient être la cible n’étaient rien d’autre que la chose, un butin que les puissances coloniales allaient se partager, comme le stipulait de la manière la plus explicite, l’objet du triste congrès de Berlin de 1885, puisqu’il était consacré au partage de l’Afrique. Même libérée, l’Afrique en porte les séquelles.

Le continent noir tout autant que l’Algérie, n’ont jamais attaqué qui que ce soit. Ils étaient dans leur droit de se défendre et de mettre fin à l’occupation. Voila donc une logique bien coloniale faite d’invasion, d’occupation et spoliation. C’est ce qui a été fait, et à chaque fois, on retrouvait le dénominateur commun, la libération. C’était la réponse à une violence qui leur était faite, et cela après avoir essayer toutes les voies pacifiques. Ceci pour dire qu’aussi bien la création du FLN que le recours aux armes, qu’il avait décidé, répondait à une situation historique, marquée par la colonisation et la violence que le pouvoir colonial utilisait pour conserver ses colonies, et par voie de conséquence réprimer toute contestation et étouffer tout sentiment nationaliste. Parce qu’elle marquait la faillite des voies dites parlementaires, la réaction du FLN marquait une étape nouvelle, celle de la violence. Une violence contre une autre violence, ou plus précisément contre une première violence. Une réponse donc à la violence coloniale. Et c’est pourquoi, il est dangereux sinon impensable de vouloir traiter de la violence des uns et des autres, comme s’il fallait à tout pris trouver des vertus au colonialisme, en parler autrement. Il ne s’agit pas d’une simple maladresse, mais de choix politiques bien précis.

Sauf à vouloir réécrire l’histoire de la colonisation, comment en effet mettre sur un même plan, lutte de libération et colonisation alors que, historiquement, la première est venue après l’autre ? C’est dénier aux peuples le droit de recourir à tous les moyens pour recouvrer leurs droits les plus élémentaires, le premier d’entre eux étant leur existence. Ce serait donc se faire le complice d’une flagrante injustice. Là est le postulat de base.

T. Hocine. Liberté. 02novembre2009

QUESTIONS

I- Compréhension : (12 pts)

1/ « Voila donc la raison »

  • De quelle raison s’agit-il ?

2/ Relevez dans le texte les mots et les expressions qui qualifient la guerre.

3/ « C’est aussi la naissance de celui qui allait la mener ».

  • A qui renvoient les mots soulignés ?

4/ Pour quelles raisons le FLN a décidé de mener une action armée ?

5/ Pour les colons : la guerre contre le colonialisme est une maladresse.

  • L’auteur, est-il de cet avis ? Justifiez votre réponse.

6/ Quelles distinctions l’auteur fait-il entre lutte de libération nationale et colonialisme ?

8/ Classez les mots et les expressions suivants dans la colonne qui convient :

Sentiment nationaliste / occupation / invasion / lutte de libération / troupes coloniales / butin

Colonies

Colonialisme

………………………………………………………...........

………………………………………………………………

………………………………………………………………

………………………………………………………….

………………………………………………………….

…………………………………………………………


9/ Ajoutez une modalité de certitude dans chacune des phrases ci-dessous :

    • La réaction du FLN marquait une étape nouvelle, celle de la violence.

    • Même libérée, l’Afrique porte les séquelles du colonialisme.

10 / Le continent noir tout autant que l’Algérie, n’ont jamais attaqué qui que ce soit (.) Ils étaient dans leur droit de se défendre et de mettre fin à l’occupation.

  • Remplacez le point par l’un des articulateurs suivants : alors qu’ / c’est pourquoi / parce qu’.

11/ Dans ce texte, l’auteur : - informe d’un fait historique ?

- introduit un témoignage dans un fait historique ?

- analyse un fait historique ?

  • Recopiez la bonne réponse.

12/Parmi les phrases ci-dessous deux expriment un commentaire .Relevez –les.

a- Le 1er novembre marque le début de la guerre de Libération nationale du peuple algérien.

b- l’objet du triste congrès de Berlin de 1885

c- Cette naissance est intervenue exactement 124 années après le débarquement des troupes coloniales

d- Ils étaient dans leur droit de se défendre et de mettre fin à l’occupation

II- Expression écrite : (08 pts)

Traitez l’un des sujets au choix :

1-Rédigez le compte-rendu objectif de ce texte.

2-Le 1er Novembre 1954, le peuple algérien s’est soulevé pour recouvrer sa dignité et sa liberté. Rédigez un texte dans lequel vous expliquez comment et pourquoi cet événement a été possible.

BONNE CHANCE

similaire:

Examen de français n° 2 iconExamen de culture générale en arabe et français ou anglais+ examen...

Examen de français n° 2 iconFrançais 2h examen de toute l’année 2013-2014
«le téléphone portable», «les jouets d’enfance», «les maladies» et «la routine quotidienne». Les questions après sont choix multiples...

Examen de français n° 2 iconL’examen d’un placenta transmis sans aucune donnée clinique ne peut pas être informatif
...

Examen de français n° 2 iconMatière d’examen = cours oral; ce qui n’a pas été évoqué du tout...
...

Examen de français n° 2 iconM aïa Grégoire Odile Thiévanaz Professeur de français langue étrangère...

Examen de français n° 2 iconBeauté Prestige International (Groupe Shiseido)
«mètre d’argent» à l’Institut Français du Merchandising / Janus du Commerce à l’Institut Français du Design

Examen de français n° 2 iconCours de français à Alliance française de Dnipropetrovsk, cours privés...

Examen de français n° 2 iconLe français reconquiert l’Algérie
«C’est le paradoxe. On donne des visas à des trabendistes [trafiquants sur le marché noir, ndlr] et on les refuse à des types comme...

Examen de français n° 2 iconProgramme de français : Le français et les langues anciennes
«Langues et cultures de l’Antiquité» et «Culture et création artistiques» en lien avec les langues anciennes et l’histoire»

Examen de français n° 2 iconExamen








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com