J. Mi : 28 décembre 856 (Fluctuations liées aux ans)








télécharger 0.83 Mb.
titreJ. Mi : 28 décembre 856 (Fluctuations liées aux ans)
page28/77
date de publication23.12.2016
taille0.83 Mb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > loi > Documentos
1   ...   24   25   26   27   28   29   30   31   ...   77

1602


S.L-C : Visite de Henri IV au château de Villepreux.
H.L : Mort à Paris de Albert de Gondy. Il était duc et pair.

Au cours d'une chasse, Henri IV séjourne au château de Villepreux le 22 et le 23 novembre.
A.B : Mort d'Albert de Gondy.

Le 12 août, mort de Johanne Varella, gérant du cardinal de Gondy. Il est enterré dans l'aile gauche de l'église, proche de l'autel.
A.H : Albert de Gondy meurt à Paris le 21 avril âgé de quatre-vingts ans. Il est enterré dans la chapelle de Gondy, derrière le chœur de l'église Notre Dame de Paris. Le portrait qui en est resté est loin d'être flatté, car il est dit qu'il était pétri d'ambition, inhumain et corrompu, ce qui contribua à son élévation prodigieuse.
R.G : Pierre de Gondi accueille Henri IV qui couche à Villepreux les 22 et 23 novembre.

1603


S.L-C : Fin de la construction d'un nouveau château par Albert de Gondy.
H.L : Albert de Gondy a fini de construire un château à Villepreux puisque dans l'aveu que son frère, Pierre de Gondy rend au seigneur de Méréville, il décrit : "un bâtiment carré avec 4 pavillons aux coins, et un au-dessus de la porte principale d'entrée, une chapelle au bout d'une grande galerie, une cour bordée de galeries avec fontaine au milieu, un jardin à la française devant, des cuisines et offices tant dessus que dessous terres".
A.B : Le 6 avril, Pierre de Gondy sacre dans la chapelle du château de Villepreux l'évêque de Rieux.

Le 20 juillet, Pierre de Gondy bénit Madeleine Masquerel, abbesse de Saint Avit (diocèse de Chartres).
A.H : L'épouse de Albert de Gondy, Claude Catherine de Clermont d'Annebaut, duchesse de Retz, dame de Versailles, meurt à Paris d'une pleurésie le 23 février, âgée de 58 ans. Dame de beaucoup de grâces et de bel esprit, par son testament du 22, elle partage ses biens entre ses enfants. Philippe Emmanuel de Gondy, comte de Joigny, eut la seigneurie de Villepreux au val de Galie.
A.S-S : D'après un acte de vente d'une pièce de terres à Val-Martin faite par lui, Joseph Chauvin, propriétaire du Clos-Poullain, demeurait : "à la Bretesche, paroisse de St Nom, au Val de Gally".

1604


S.H.V : Guillaume Nourry est sergent et tabellion de Villepreux.

Messire Jehan Flutault est vicaire de la paroisse de Villepreux.
A.S-S : Un Soulas est apothicaire à Villepreux.

1605


J.M : "Mort aux Maillets d'un passant qui était procureur du roi à Gorron, pays du Maine".

1606


S.H.V : Claude Belondeau est tabellion de Villepreux. Pierre Langron est son substitut.

1607


S.L-C : Visite du dauphin au château de Villepreux.
H.L : Henri IV vient avec le Dauphin qui s'amuse beaucoup avec l'orgue du château de Villepreux.

Le Trou-Moreau appartient à Antonin Huault, bourgeois de Paris, qui le vend à Pierre de Gondy pour 1.200 livres.
A.H : En 1607, le Dauphin (futur Louis XIII), né en septembre 1601, a six ans. La peste s'étant déclaré à Saint Germain en Laye où se trouve alors le Dauphin, on le conduit alors en voiture à Noisy, au château de l'évêque de Paris Gondi. La proximité de Noisy et de Villepreux nous incite à relater quelques menus faits concernant Henri IV et le Dauphin, ainsi que les visites que tous deux font à Villepreux. La relation suivante nous est laissé par Hérouard, médecin du Dauphin qui l'accompagne. "Le 5 septembre, le roi arrive à 10 heures, le Dauphin va au devant de lui, hors du pont-levis. A 4 heures et demi, le roi s'en va coucher à Villepreux. Le Dauphin pleure. Il suit dans le carrosse de madame de Montglat et veut aller avec le roi vers lequel il envoie un exempt au corps, monsieur de la Court, pour aller demander la permission d'aller à Villepreux. L'exempt rapporte que le roi ne le veut pas : "Hé ! Je le veux, moi, touche carrossier, touche !" L'on fait tourner le carrosse vers Noisy et le Dauphin se met en colère en arrivant, en accusant monsieur de Verneuil qui est dans le carrosse au cul des chevaux :"Ha ! C'est pépé Verneuil qui l'a dit au carrossier, fouettez le mammanga, et je vous promets que jamais je ne serai opiniâtre." Le 6 septembre, le roi arrive de Villepreux, envoie quérir le Dauphin et le mène aux Cordeliers, puis à 11 heures 3/4 part aller courir le cerf et coucher à Villepreux. Le 12 septembre, le roi est de retour de la chasse, après avoir couché à Villepreux. Il retourne à Paris à 3 heures. Le 15 octobre, le Dauphin est mené à Villepreux chez le cardinal de Gondi, il s'amuse à des régales (jeux d'orgues) qu'il y a dans la chambre. En revenant, madame de Montglat lui demande s'il aime mieux Villepreux que Noisy : "Villepreux ! - Monsieur, pourquoi ? - Parce que il y a des orgues. - Monsieur, il y en a aussi aux Cordeliers de Noisy. - Ho ! J'aime point ceux-là." Il y avait été fouetté."
S.H.V : Claude Bourguet est procureur fiscal de Villepreux, ses enfants se prénomment Jehan et Denise.

Jehan Charruau, prévôt, est officier de la seigneurie de Villepreux.
J.M : La ferme du Trou-Moreau appartient à un bourgeois de Paris, Antoine Huault, qui la vend 1.200 livres à Pierre de Gondy.
A.S-S : Lorsque Thomas de Francini acquit les terres contiguës, entre la ferme et le village, pour y construire sa résidence, ancêtre du château actuel, les actes d'achat portent que sur celles-ci ne se trouvaient que : "des étables et granges en masure... deux travées d'étables en ruines ... une travée de grange en masure où il n'y a qu'un pignon debout ...

Une partie des terrains situés entre la ferme du Clos-Poullain ou Grand'maisons et le village est acquis par Thomas de Francini d'une famille noble de Toscane, appelé par Henri IV pour construire à St Germain en Laye, sous le Château-Neuf qui vient d'être achevé des terrasses et des jardins, des grottes et des rocailles à la mode italienne. C'est en 1598 ou 1599, que ce fontainier du duc de Toscane, vient s'installer à St Germain.

Thomas de Francini achète aux descendants de Jean Letellier, les terrains situés entre le chemin de la Bonne Fontaine (qui menait de la porte de Chavenay à la source) et la ferme du Clos-Poullain. Ces terrains étaient bordés au sud par le ru de Gally, à l'ouest par la route de St Nom, et à l'est par le chemin dit de St Germain. Et n'y a alors, sur le terrain que quelques

ruines de granges et de maisons, ainsi qu'en témoigne l'acte passé le ler juillet avec Mathurine Chevallier et son mari Barhélémy Huault, sergent royal à Poissy : "...la quatriesme partie d'une maison et lieu consistant en trois travées de fonds en combles, les lieux comme ils se poursuivent et se comportent estant de présent caducques, en péril éminent (sic) et inhabitable,

sis au terroir de Villepreux, lieu-dit le clos-poullain et aultrement les grands maisons ... ".

La ferme du Trou-Moreau est achetée par Pierre de Gondy à Antoine Huault.
R.G : Cette année-là ou en 1609 suivant les sources, le 13 janvier, Henri IV est reçu à dîner avec son fils Louis âgé de 8 ans au château de Villepreux.

La ferme du Trou-Moreau appartient à un bourgeois de Paris, Antoine Huault, qui la vend pour 1.200 livres à Pierre de Gondi.

La ferme du Trou-Moreau est vendue par Antoine Huault pour 1.200 livres à Pierre de Gondi, seigneur de Villepreux. A partir de ce moment, la ferme reste propriété du domaine seigneurial.

1   ...   24   25   26   27   28   29   30   31   ...   77

similaire:

J. Mi : 28 décembre 856 (Fluctuations liées aux ans) iconAnalyse plastique des œuvres : Les questions liées aux composantes...

J. Mi : 28 décembre 856 (Fluctuations liées aux ans) iconSous réserve de fluctuations monétaires, de hausse carburant ou taxes aéroport

J. Mi : 28 décembre 856 (Fluctuations liées aux ans) icon28 décembre 2016 journal officiel de la république française texte 55 sur 189
«pour les procédures ouvertes avant le 1er janvier 2006 aux documents figurant à l’annexe 8-5 au présent livre» sont remplacés par...

J. Mi : 28 décembre 856 (Fluctuations liées aux ans) iconFranco-japonaise, j’ai habité 3 ans en Italie, 18 ans en France....

J. Mi : 28 décembre 856 (Fluctuations liées aux ans) iconAvis aux jeunes de 16 ans

J. Mi : 28 décembre 856 (Fluctuations liées aux ans) iconPcsi 2 Programme de la semaine du 05 decembre au 09 decembre 2016 – colle n° 10

J. Mi : 28 décembre 856 (Fluctuations liées aux ans) iconPcsi 2 Programme de la semaine du 12 decembre au 16 decembre 2016 – colle n° 11

J. Mi : 28 décembre 856 (Fluctuations liées aux ans) iconDécret n° 2-97-176 du 4 chaabane 1418 (15 Décembre 1997) relatif...

J. Mi : 28 décembre 856 (Fluctuations liées aux ans) iconExpositions publiques vendredi 10 décembre 2010 de 14h à 18h et le...

J. Mi : 28 décembre 856 (Fluctuations liées aux ans) icon31 ans 9 ans d’expérience (7 ans en. Net)








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com