J. Mi : 28 décembre 856 (Fluctuations liées aux ans)








télécharger 0.83 Mb.
titreJ. Mi : 28 décembre 856 (Fluctuations liées aux ans)
page41/77
date de publication23.12.2016
taille0.83 Mb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > loi > Documentos
1   ...   37   38   39   40   41   42   43   44   ...   77

1699


A.B : Thiersant est lieutenant de la prévôté. Les audiences de la prévôté ont lieu le mercredi.
S.H.V : Le 9 novembre est inhumé dans l'église de Villepreux, Louis Bourdin, agé de 50 ou 60 ans, ancien officier de la seigneurie de Villepreux. Sa femme se nommait Claude Gervais.

1700


S.H.V : Messire Jean-Charles Nicolas Tiersant, lieutenant de la prévôté de Villepreux et greffier en chef de la Gabelle de Montfort l'Amaury est officier prévôt de la seigneurie de Villepreux.

Léonard Philippe est commis aux Aides du roi, officier de la seigneurie de Villepreux.
A.S-S : Un nommé Thévenot est fermier de Grandsmaisons, lui même suivi d'un sieur Buisson. Mais ni l'un, ni l'autre n'y demeurèrent longtemps. La ferme avait toujours 112 ha, mais le loyer était passé de 1.450 à 1.800 livres. Thévenot, puis Buisson sont fermiers à Grand Maisons.

1701


S.L-C : François de Francini, seigneur de Grandmaisons, qui était resté propriétaire de son château et de son fief y meurt.
H.L : François de Francini meurt.
S.H.V : David Baruel, père de Claude, est sergent de la chastellenie de Villepreux.

Claude Dougny est greffier de Villepreux.

Messire Pierre Buisson est prieur de Saint Nicolas des Bordes.
A.S-S : Lorsque Madame de Fontenu, veuve de François de Francini, meurt cette année là, les biens des époux furent partagés entre les héritiers. La "maison dite du Clos-Poullain et ses terres" fut estimée 36.000 livres, la terre du Val-Joyeux 23.500 livres, la maison de Paris, rue Mazarine, 8.000 livres. La ferme fut attribuée à l'aîné des fils : Pierre François qui héritait également de l'hôtel de Grands-maisons.

1703


S.L-C : Le roi est propriétaire de Villepreux jusqu'en 1706.
H.L : Le 1er février, le comte de Maulevrier cède Villepreux au duc de Chevreuse qui l'offre au roi. L'opération se monte à 145.000 livres. Le comte de Maulevrier garde pour lui le château avec son enclos et le moulin.
S.H.V : Claude de La Granche est vicaire de la paroisse de Villepreux.
A.S-S : Le duc de Chevreuse achète la seigneurie de Villepreux pour l'offrir au roi en complément d'un échange de terres.
R.G : Le duc de Chevreuse prévoyant un supplément à payer à Louis XIV, achète Villepreux à François Colbert, comte de Maulévrier.

La ferme du Trou Moreau fait partie du Domaine royal jusqu'à la Révolution, soit pendant prés de 90 ans.

1704


S.H.V : Joseph Gourjon est vicaire de la paroisse de Villepreux.

Martin Philippe est commis aux Aides du roi, officier de la seigneurie de Villepreux.

1705


S.H.V : Claude Barruel, ex-greffier et notaire de Villepreux, est procureur en la prévôté de Saint Cyr.

Louis Troge est commis aux Aides du roi, officier de la seigneurie de Villepreux.
A.S-S : Le contrat d'échange de terres entre le roi et le duc de Chevreuse passe devant notaires le 4 juin. L'achat de la seigneurie par le roi ne modifie en rien la situation des Francini, pas plus que celle des fermiers de Grand Maisons. Le propriétaire de Grand maisons est Pierre François de Francini, aîné des fils de François. Pierre François de Francini possède des terres à l'intérieur du Grand Parc, de l'autre coté du mur par rapport aux bâtiments de la ferme : celles qui étaient aux lieux-dits St Vincent et la Croix Nôtre-Dame (les Groux). Elles totalisent 52 hectares. Il propose au roi de les lui céder, avec quelques autres qu'il achèterait pour grossir son offre (il en achète pour 70.000 livres, après avoir emprunté 30.000 livres au comte de Pontchartrain. La ferme des Graviers est acquise par lui à cette occasion). Cette proposition ne peut que plaire au roi qui cherche à acquérir toute terre située sur son Grand Parc. L'échange est accepté par le roi suivant l'arrêt du Conseil du 1er décembre.

Le roi est le seigneur de Villepreux.
R.G : Le 27 mai, le collège de Montaigu, représenté par Louis Roy, principal, et Eloy Varanque, procureur, vend à Olympe de Brouilly de Pienne, épouse de Mgr. Louis d'Aumont de Rochebaron, duc d'Aumont, pair de France, gouverneur de Boulogne, la seigneurie de Fontenai, de Bois-d'Arcy ainsi que quelques autres fiefs énumérés ci-après. Le tout pour 40.000 livres. " a) La seigneurie de Fontenay comprenant 3 fiefs situés à Fontenay : l'un nommé le Grand Hôtel, lieu seigneurial de Fontenay qui fut à Monsieur Jean de Garancières et auquel sont réunis les fiefs Caulart et Crépon, le tout couvrant 17 arpents et demi, relevant dudit château de la Hébergerie de Villepreux. b) La seigneurie du Grand Arcy qui auparavant avait la maison forte, à Bois-d'Arcy, tenue du Château de Villepreux. Fiefs et seigneurie Bapteste et d'Argal, autrement dit de la Tremblaye, à Bois-d'Arcy, qui comprend la ferme, 160 arpents de terre arable et 7 arpents

de bois, prés du moulin de la Chiffe. c) Ainsi que les fiefs ci-aprés : le fief des Lays qui auparavant avait eu château et colombier, cent arpents de bois de haute futaie, le tout étant lors de ladite vente, en terre labourable et pré dont une grande partie est employée dans l'étang du Roi au Bois-d'Arcy, et tenu du château de la Hébergerie de Villepreux. Le fief Vauricher de 27 arpents sur le territoire de Villepreux. Un fief à Saint Cyr de 20 arpents tenu des Célestins de Paris, de leur seigneurie de Villetain, situé à Fontenay, au lieu dit Armigny tenu du château de Glatigny.

Le fief de la Bagottière, à Bois-d'Arcy, et le fief du Bois de Puisalou tenu du château de Villepreux. Le fief de Couste, situé à la Tremblaye, à Bois-d'Arcy.

Ces fiefs du collège de Montaigu lui appartenant au moyen de la donation que lui a faite Messire Louis de Graville, amiral de France, le treize janvier mil quatre cent quatre vingt dix neuf.

Les droits du Collège sur les fiefs et seigneurie de Courance et d'Olive, à Fontenay tenus de l'Hôtel de Fontenay au moyen de la donation faite par Gilles de Juigné, le vingt deux mars mil sept cent trois, et généralement tout ce qui appartient au collège dans les paroisses de Bois-d'Arcy, Fontenay, Villepreux, St-Cyr, Val de Galye et les Clayes".

Le roi accepte l'offre du duc de Chevreuse qui lui donne, en supplément d'échange, les terres de Villepreux et de Rennemoulin, le ler Avril. Par clause spéciale de sa vente au duc de Chevreuse, le comte de Maulévrier se réserve l'ancien château des Gondi avec son enclos et le moulin banal.

1   ...   37   38   39   40   41   42   43   44   ...   77

similaire:

J. Mi : 28 décembre 856 (Fluctuations liées aux ans) iconAnalyse plastique des œuvres : Les questions liées aux composantes...

J. Mi : 28 décembre 856 (Fluctuations liées aux ans) iconSous réserve de fluctuations monétaires, de hausse carburant ou taxes aéroport

J. Mi : 28 décembre 856 (Fluctuations liées aux ans) icon28 décembre 2016 journal officiel de la république française texte 55 sur 189
«pour les procédures ouvertes avant le 1er janvier 2006 aux documents figurant à l’annexe 8-5 au présent livre» sont remplacés par...

J. Mi : 28 décembre 856 (Fluctuations liées aux ans) iconFranco-japonaise, j’ai habité 3 ans en Italie, 18 ans en France....

J. Mi : 28 décembre 856 (Fluctuations liées aux ans) iconAvis aux jeunes de 16 ans

J. Mi : 28 décembre 856 (Fluctuations liées aux ans) iconPcsi 2 Programme de la semaine du 05 decembre au 09 decembre 2016 – colle n° 10

J. Mi : 28 décembre 856 (Fluctuations liées aux ans) iconPcsi 2 Programme de la semaine du 12 decembre au 16 decembre 2016 – colle n° 11

J. Mi : 28 décembre 856 (Fluctuations liées aux ans) iconDécret n° 2-97-176 du 4 chaabane 1418 (15 Décembre 1997) relatif...

J. Mi : 28 décembre 856 (Fluctuations liées aux ans) iconExpositions publiques vendredi 10 décembre 2010 de 14h à 18h et le...

J. Mi : 28 décembre 856 (Fluctuations liées aux ans) icon31 ans 9 ans d’expérience (7 ans en. Net)








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com