J. Mi : 28 décembre 856 (Fluctuations liées aux ans)








télécharger 0.83 Mb.
titreJ. Mi : 28 décembre 856 (Fluctuations liées aux ans)
page56/77
date de publication23.12.2016
taille0.83 Mb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > loi > Documentos
1   ...   52   53   54   55   56   57   58   59   ...   77

1790


S.L-C : Fin de la suzeraineté du roi de France.

Le 14 juillet, cérémonie du serment civique.

Le 23 septembre, inventaire des biens de 1'église.

Un nommé Paillot subit une peine de 24 heures de prison pour vol.
H.L : Le roi de France n'est plus le suzerain de Villepreux.

Le roi ne possède plus Villepreux.

Le 7 février, nomination de la municipalité définitive. Le maire est P. Ferret, serrurier, le procureur est Prissette, notaire.

Le 18 février, premier acte de la municipalité évaluant les biens du clergé.

Le 14 juillet, cérémonie du serment civique. L'abbé Tessier dit la messe devant le château de Grandmaisons où un autel est dressé dans la demi-lune.

Le 23 septembre, inventaire des objets mobiliers de l'église, en présence de Tessier, curé et d'Eloy Tremblay, charron, marguillier.

Féret est maire de Villepreux.
A.B : La première municipalité élue ouvre un atelier de charité pour le

percement de la route de Saint Nom.

Le 20 juin, la municipalité reconstitue la milice bourgeoise, elle est armée de 41 piques.

Le 14 juillet a lieu, à la place de la demi-lune (Fontaine aux dames), où un autel a été dressé, la cérémonie du serment civique.

Le conseil général de la commune adresse aux députés de la Seine et Oise un mémoire tendant à faire ériger Villepreux en chef-lieu de canton.

Un nommé Paillot subit une peine de 24 heures de prison à Villepreux.

Le 14 juillet, la brigade de la maréchaussée figure dans le cortège de la fête du serment civique à la place de la demi-lune.

Le 17 mars, François Pierre Barbot, prieur commendataire à Paris, envoie la déclaration des biens meubles et immeubles possédés par le prieuré Saint Nicolas.

La municipalité est obligée de prendre des mesures énergiques pour empêcher les habitants de Villepreux de chasser, de fouiller les terriers et de commettre des dégâts en allant aux bois du Grand Parc de Versailles.

Le marché se tient place de la Croix.

Le 7 février, la première municipalité se réunit à l'église "faute de lieu propre pour tenir ses séances~". Puis dans l'ancien corps de garde, ensuite, le 27 février, dans une salle louée à monsieur Prissette, procureur et notaire, moyennant 113 livres par mois". Il est acheté en même temps, une table, une armoire, des registres pour la tenue des assemblées.

Monsieur Feret est maire de Villepreux.
J.M : Monsieur Féret est maire de Villepreux.

Le marché est rouvert place de la Croix (place de la Mairie).
A.D : Vente des biens nationaux - Les assignats.

"Le 2 septembre 1790, nous Maire et officiers municipaux de Villepreux, avons reçu un paquet de la part de M. de Hauteclair contenant des placards : 1° des lettres patentes du Roy du 17 mai derniers sur les décrets de l'Assemblée nationale concernant la vente des quatre cents millions des domaines nationaux ; 2° les lettres patentes du trois du mois dernier sur les décrets de l'Assemblée nationale du 31 mai relatif à l'instruction pour la dite vente ; 3° deux proclamations du roi datées du 13 juin sur les décrets du 9 mai et 1er juin derniers, relatifs à la forme et à la signature des assignats. Ouï, et ce requérant, le procureur de la commune ; disons que les dits placards seront lus, publiés et affichés en cette paroisse par notre greffier ordinaire et avons signé avec notre dit greffier. Registre de Villepreux.
A.S-S : On établit un nouveau marché place de la croix.

La première municipalité de Villepreux ouvre un "atelier de charité" pour le "percement de la butte St Nom". Il s'agit sans doute d'améliorer le profil de la route. La misère est générale et c'est un moyen de donner du travail.

Le 7 février, est nommée la municipalité définitive composée de 20 notables. Barbé en fait encore partie.

Le 14 juillet suivant eut lieu, comme dans toutes les communes de France, la cérémonie du serment civique. Le récit que fait de cette cérémonie Amédée Brocard, d'après les archives municipales, vaut d'être reproduit textuellement : "La cérémonie eut lieu à la place de la demi-lune (fontaine des Dames) où un autel avait été dressé. Le cortège, parti de l'église après la grand'messe se mit en marche dans l'ordre suivant : 1° la Maréchaussée à cheval - 2° la garde nationale et le drapeau - 3° la municipalité, le maire et le commandant de la garde nationale - 4° le procureur, les greffiers, les notables - 5° la bannière de la Vierge, suivie de jeunes filles vêtues de blanc et ayant, en guise d'écharpe, un ruban aux 3 couleurs de la Nation - 6° la bannière du St Sacrement et les Marguilliers - 7° la bannière de St Germain plus une musique composée de 2 violons et 2 serpents jouant en duo et alternant avec le chant du Veni Creator. Le cortège arrivé place de la demi-lunes fait halte. La municipalité s'est rangé à gauche, le clergé à droite et le Maire a prononcé la formule du serment. Le curé, la municipalité, les notables, etc, ont défilés deux par deux devant lui, levant la main et disant : Je le jure. Un Te Deum a ensuite été chanté. Les habitants ont alors cueilli des branches de chêne en guise d'union et en ont orné leurs fusils et leurs chapeaux. Le cortège s'est remis en marche aux acclamations de la foule qui criait : Vive la Nation, Vive le Roi ! ".

1   ...   52   53   54   55   56   57   58   59   ...   77

similaire:

J. Mi : 28 décembre 856 (Fluctuations liées aux ans) iconAnalyse plastique des œuvres : Les questions liées aux composantes...

J. Mi : 28 décembre 856 (Fluctuations liées aux ans) iconSous réserve de fluctuations monétaires, de hausse carburant ou taxes aéroport

J. Mi : 28 décembre 856 (Fluctuations liées aux ans) icon28 décembre 2016 journal officiel de la république française texte 55 sur 189
«pour les procédures ouvertes avant le 1er janvier 2006 aux documents figurant à l’annexe 8-5 au présent livre» sont remplacés par...

J. Mi : 28 décembre 856 (Fluctuations liées aux ans) iconFranco-japonaise, j’ai habité 3 ans en Italie, 18 ans en France....

J. Mi : 28 décembre 856 (Fluctuations liées aux ans) iconAvis aux jeunes de 16 ans

J. Mi : 28 décembre 856 (Fluctuations liées aux ans) iconPcsi 2 Programme de la semaine du 05 decembre au 09 decembre 2016 – colle n° 10

J. Mi : 28 décembre 856 (Fluctuations liées aux ans) iconPcsi 2 Programme de la semaine du 12 decembre au 16 decembre 2016 – colle n° 11

J. Mi : 28 décembre 856 (Fluctuations liées aux ans) iconDécret n° 2-97-176 du 4 chaabane 1418 (15 Décembre 1997) relatif...

J. Mi : 28 décembre 856 (Fluctuations liées aux ans) iconExpositions publiques vendredi 10 décembre 2010 de 14h à 18h et le...

J. Mi : 28 décembre 856 (Fluctuations liées aux ans) icon31 ans 9 ans d’expérience (7 ans en. Net)








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com