J. Mi : 28 décembre 856 (Fluctuations liées aux ans)








télécharger 0.83 Mb.
titreJ. Mi : 28 décembre 856 (Fluctuations liées aux ans)
page73/77
date de publication23.12.2016
taille0.83 Mb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > loi > Documentos
1   ...   69   70   71   72   73   74   75   76   77

1871


A.B : En février, le département de Seine et Oise est frappé d'une imposition de guerre de 10.000.000 francs sur laquelle notre commune est appelée à fournir 14.776 francs.

Le 12 mars, départ du train auxiliaire prussien. Pendant l'occupation, les Allemands ont perçu les impôts, et levé d'énormes réquisitions de bétail, de fourrage et de grains. 3 jeunes soldats de Villepreux ont péri sur différends champs de bataille.

Madame Desnos est propriétaire de la ferme de la Gandonnerie.

Monsieur Gervais Nicolas est maire de Villepreux.
A.D.V.V : Suite au suffrage universel le conseil municipal est composé dans l'ordre des suffrages, de : Maingot ; Gervais ; Pigeon ; Bornay ; Eugène Barbé ; Ferret ; Oudard ; Sevestre ; Duval ; Legendre ; Lucas ; Bouquet.

Monsieur Gervais est élu maire, monsieur Pigeon sera son adjoint.

Après l'Armistice, la subdivision des sapeurs pompiers assure normalement son service.

Au titre de la contribution de guerre, Villepreux doit verser la somme de 14.732 francs 32, qui représente sa quote-part pour le canton de Marly à laquelle elle est rattachée. Cette somme est versée le 23 février, grâce à une souscription lancée dans la population.

Le 10 juin, création d'une commission chargée d'évaluer les préjudices et dommages subis pendant l'occupation.

Le 24 juin est souscrit un emprunt de 25.000 francs destiné à indemniser les propriétaires sur la base des récépissés.

Le 24 juin, le conseil municipal décide que le contrat des omnibus sera passé avec le "moins disant".
A.S-S : Le général Bertin de Veaux revient à Villepreux en mars, pour trouver sa demeure dans, un état de saleté extrême, linge volé, meubles abîmés, les cheminées «fort avariées par la violence des feux", la cave "assez vide, avec l'attention pourtant de laisser un très petit échantillon de ce qu'il y avait».. 

1872


A.B : L'agrandissement du bas coté droit de l'église de Villepreux est réalisé.

Le fossoyeur découvre une cave maçonnée dans le cimetière. Ce qui semble indiquer que des habitations s'élevaient autrefois dans cette partie du territoire.
A.D.V.V : L'aide du bureau de Bienfaisance se monte à 3.500 kg de pain pour une vingtaine de familles et à 900 kg de viande pour 15 familles.

Le 18 mai, lancement de l'adjudication pour le service des omnibus, le même jour le conseil alloue 250 francs au budget. Le 2 juin, ouverture des soumissions, Eugène Comte propose 145 francs et Théophile Moreau, 20 francs. Ce dernier est retenu. Connivence ?

1873


A.D.V.V : Lancement de la soumission pour les omnibus le 3 août. L'ouverture des plis a lieu le 10 et c'est Eugène Comte qui emporte cette fois le marché pour 174 francs.

1874


S.L-C : En juin, obsèques de Joseph Augustin Guinard, membre de l'Assemblée Constituante de 1848, colonel de la Garde Nationale de Paris. Y assistent Etienne Arago, Gambetta et plusieurs députés.
A.B : Le 5 juin, mort de Augustin Guinard. Il était membre de l'assemblée constituante de 1848, colonel de la légion d'artillerie de la Seine. Arago, Gambetta, Spuller, Lepère, Périn et d'autres députés assistent à son inhumation dans notre cimetière

Monsieur Verhaege est propriétaire du château de Villepreux.

Le canal de 85 m de long situé au Val Joyeux est comblé.

Acquisition d'une pompe foulante pour les pompiers.
A.D.V.V : Reconduction du conseil municipal, sauf monsieur Amédée Brocard à la place de Monsieur Legendre.

Le 12 avril, livraison d'une pompe à incendie pour un montant de 1.084 francs.

Mécontents de leurs indemnisations de guerre, les cultivateurs Herse, Guilpain et Verrier intentent conjointement un procès à la commune. Ils obtiennent gain de cause.

Mort de Joseph, Augustin Guinard le 5 juin. Assistent à ses obsèques Etienne Arago qui prononce un discours, Gambetta, Spuller, Lepère, etc... députés.

Aucune réponse aux appels à soumissions pour les contrats d'omnibus. A partir du 1er juillet, retour au système des subventions : soit 250 francs par an pour une période allant du 1er juillet au 31 décembre.
J.M : Joseph Auguste Guinard, dit Augustin, fils de Joseph Auguste, meurt. A ses obsèques, dans notre petit cimetière, assistèrent Etienne Arago, ancien maire de Paris en 1870 qui prononça un discours, Gambetta, Spuller, Lepère, Perin, entre autres.

1   ...   69   70   71   72   73   74   75   76   77

similaire:

J. Mi : 28 décembre 856 (Fluctuations liées aux ans) iconAnalyse plastique des œuvres : Les questions liées aux composantes...

J. Mi : 28 décembre 856 (Fluctuations liées aux ans) iconSous réserve de fluctuations monétaires, de hausse carburant ou taxes aéroport

J. Mi : 28 décembre 856 (Fluctuations liées aux ans) icon28 décembre 2016 journal officiel de la république française texte 55 sur 189
«pour les procédures ouvertes avant le 1er janvier 2006 aux documents figurant à l’annexe 8-5 au présent livre» sont remplacés par...

J. Mi : 28 décembre 856 (Fluctuations liées aux ans) iconFranco-japonaise, j’ai habité 3 ans en Italie, 18 ans en France....

J. Mi : 28 décembre 856 (Fluctuations liées aux ans) iconAvis aux jeunes de 16 ans

J. Mi : 28 décembre 856 (Fluctuations liées aux ans) iconPcsi 2 Programme de la semaine du 05 decembre au 09 decembre 2016 – colle n° 10

J. Mi : 28 décembre 856 (Fluctuations liées aux ans) iconPcsi 2 Programme de la semaine du 12 decembre au 16 decembre 2016 – colle n° 11

J. Mi : 28 décembre 856 (Fluctuations liées aux ans) iconDécret n° 2-97-176 du 4 chaabane 1418 (15 Décembre 1997) relatif...

J. Mi : 28 décembre 856 (Fluctuations liées aux ans) iconExpositions publiques vendredi 10 décembre 2010 de 14h à 18h et le...

J. Mi : 28 décembre 856 (Fluctuations liées aux ans) icon31 ans 9 ans d’expérience (7 ans en. Net)








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com