RÉsumé comité D’Étude municipal








télécharger 108.66 Kb.
titreRÉsumé comité D’Étude municipal
date de publication11.06.2018
taille108.66 Kb.
typeRésumé
ar.21-bal.com > loi > Résumé





PLAN D’URBANISME DURABLE

CHARRETTE D’IDÉATION : DIAGNOSTIC ET ENJEUX


RÉSUMÉ

COMITÉ D’ÉTUDE MUNICIPAL


DOCUMENT FINAL

Le 3 mai 2011







PRÉSENCES : (à compléter)




Membres du comité d’étude municipal – Cité de Dorval :
Edgar Rouleau Maire

Michel Hébert Conseiller municipal, District 2

Margo Heron Conseillère municipale, District 6

Robert Bourbeau Directeur général

Mario Saint-Jean Directeur Aménagement urbain

Gilles Rochette Directeur Service des loisirs et culture

Carl Minville Directeur Service travaux publics

Paul Duchesne Chef division Urbanisme

Jean-Paul Landry Chef division soutien technique

Stéphane Beaudoin Chef division voirie et parcs

Firme-conseil :
Guylaine Déziel Chargée de projet, fahey+associés | CIMA+

Claude Théberge Directeur, fahey+associés | CIMA+



ATELIER 1

BILAN DE LA SITUATION ACTUELLE
ATELIER 1 – FORCES, FAIBLESSES, OPPORTUNITÉS ET MENACES

IMAGE DE LA VILLE, POSITIONNEMENT CONCURRENTIEL, ÉLÉMENTS IDENTITAIRES ET STRUCTURANTS, VALEURS DU MILIEU, ETC.

FORCES ET FAIBLESSES

OPPORTUNITÉS ET MENACES

Quelles sont les principales forces à mettre en valeur ?

Quelles sont les principales faiblesses à enrayer?

Quelles sont les opportunités de consolidation et de mise en valeur?

Quelles sont les principales menaces à la mise en valeur?

FORCES

FAIBLESSES

OPPORTUNITÉS

MENACES

Exemple :

Grande desserte en transport (autoroute, réseau de transport collectif, train de banlieue, route verte, etc.)

Exemple :

Liaison de transport nord et sud limitée (barrière autoroutière et voie ferrée)

Exemple :

Intermodalité des modes de transport et de déplacement

Exemple :

Intégration des différents modes et coûts à la réalisation

Réaménagement de l’échangeur Dorval qui facilitera les liaisons nord-sud à l’intérieur du territoire ainsi que les déplacements des piétons et cyclistes

Barrière physique nord-sud

Réaménagement de l’échangeur Dorval




Vieux village qui a conservé somme toute son cachet et qui représente un milieu identitaire
Présence de « Rues Principales » pour la revitalisation du centre-ville

Vieux village n’a pas de délimitation précise

Meilleure gestion des usages à favoriser afin de maintenir et d’attirer des usages commerciaux plus spécialisés / de proximité et complémentaires au pôle commercial de l’avenue Dorval (ex. l’implantation du marché public vient animer le milieu)

Actualisation des données de « Rues Principales »







Ne pas dédoubler les usages, être plutôt complémentaire entre les pôles et axes commerciaux

Besoins de mise en valeur (cadre bâti, architecture, affichage, etc.)







FORCES

FAIBLESSES

OPPORTUNITÉS

MENACES




Avenue Dorval ne présente pas un dynamisme commercial (lotissement et usages hétéroclites, discontinuité de l’activité commerciale, etc.)


Réaménagement de l’échangeur de Dorval représente une opportunité pour le réaménagement de l’avenue Dorval. Identité et vocation à définir (échelle humaine et aménagements plus conviviaux)

Gestion de la circulation à améliorer (réaménagement de l’emprise)







Centre commercial Les Jardins de Dorval ne présente pas un dynamisme commercial

Types de commerces actuels ne répondent pas aux besoins en biens et services de jeunes familles (ex. bricoleur, bois, etc.)

Opportunité de réaménagement du pôle avec une vocation mixte des fonctions (requalification du Méga Centre)







Peu ou pas de commerces dans la partie nord et ouest du territoire










Difficulté d’accéder à la propriété (coût très élevé des propriétés)

Logement abordable




Population assez homogène – pas de problématique sociale majeure










Présence de bâtiments municipaux intégrant la géothermie

Territoire de faible densité

Site ou secteur présentant des potentiels de redéveloppement

Mixité des fonctions à privilégier, intégration de pratiques durables (déplacement à pied, vélo, etc.)







Réseau de transport collectif non optimal


Transport actif




FORCES

FAIBLESSES

OPPORTUNITÉS

MENACES




Grandes surfaces de stationnement – îlots de chaleur (ex. stationnement ADM et stationnement Bell-2000 places)







Lac Saint-Louis et les accès publics

Très bonne desserte en équipements, parcs et espaces de loisirs et de détente « Il fait bon de vivre à Dorval » (services et infrastructures sportives de 1er niveau, centre aquatique)

Bonne répartition et localisation sur le territoire, même au secteur nord (centre communautaire satellite, aréna, etc.)

Émissaire pluvial se déversant dans le lac


Développement et accessibilité à des activités et sports nautiques (en lien avec le lac Saint-Louis)

Adaptation des équipements selon les besoins de la population (ex. jeux d’eau)

Plage pour baignade (coût élevé)

Programme d’infrastructures pour trouver une solution à l’émissaire pluvial (ex. Fonds vert)






ATELIER 2

LES ENJEUX SELON DES THÈMES IDENTIFIÉS

ATELIER 2 - THÈME 1 : MILIEU DE VIE ET ÉCONOMIE SOCIALE
Objets de discussions : profil socio-économique, secteur/quartier résidentiel, densité, desserte et typologie d’habitations, patrimoine, équipements culturels, de loisirs et sportifs, parcs et espaces verts, etc.


EXTRAITS DU PLAN D’URBANISME EN VIGUEUR

  • Diversifier et améliorer la qualité du stock de logements afin de mieux répondre aux besoins des personnes âgées (18 % de la population en 2006) et des jeunes familles (stock de logements nécessitant des réparations majeures)

  • Élaborer des programmes locaux de rénovation (60 % du cadre bâti érigé avant 1960) et d’adaptation résidentielle pour les personnes âgées

  • Encadrer le développement des projets résidentiels afin de préserver le caractère du territoire (nouvelles constructions haut de gamme et de dimensions imposantes transformant la cohérence et l’image des quartiers)

  • Élaborer les modalités d’encadrement des interventions sur les bâtiments et les ensembles patrimoniaux

  • Mettre en valeur le parcours riverain le long du chemin Bord-du-Lac (noyau villageois ancien s’articulant autour d’une rue commerciale traditionnelle, patrimoine bâti et naturel, forme urbaine) -– secteur de planification détaillée de portée locale

  • Établir des mécanismes de protection des espaces verts, des terrains et des bâtiments patrimoniaux

  • Assurer une intégration harmonieuse des nouvelles constructions et des transformations de bâtiments le long du parcours

  • Encadrer les travaux de rénovation par l’application de mesures règlementaires efficaces

PRINCIPES DE DÉVELOPPEMENT DURABLE (quelques pistes …)

  • Qualité de vie (échelle humaine, convivialité et intégration urbaine)

  • Santé publique, sécurité urbaine

  • Intégration et mixité sociale et culturelle

  • Logement abordable/condo abordable, logement social

  • Mixité des usages du territoire

  • Densité et esthétique urbaine

  • Préservation du centre du village et mise en valeur du patrimoine bâti et architectural

  • Desserte locale et de proximité en équipements et services (proximité des destinations quotidiennes : épiceries, pharmacies, cafés et restaurants)

  • Gestion écologique de l’eau (ex. gestion des eaux de ruissellement, réduction de la consommation d’eau potable, bande de protection riveraine)

  • Efficacité énergétique (ex. consommation énergétique dans les bâtiments, utilisation dans le quartier de l’énergie renouvelable et de l’énergie tirée de déchets)

  • Qualité et capacité des infrastructures souterraines

  • Autres

VOS PRÉOCCUPATIONS

VOS ATTENTES

Insertion résidentielle de grande superficie (« Monster House »), mauvaise intégration au milieu existant et impact sur la préservation du patrimoine bâti (insertion non harmonieuse à côté d’un bâtiment détenant une valeur patrimoniale et architecturale)

Maintien et entretien de la qualité architecturale des bâtiments (besoins de rénovation)

Meilleur équilibre dimension terrain versus dimension bâtiment

Révision et mise à jour du règlement relatif aux plans d’implantation et d’intégration architecturale

Intégration de pratiques durables (ex. maison plus verte)

Secteurs plus denses (logements multifamiliaux à loyer modique) nécessitant des rénovations majeures (ex. Garden Crescent, Royal Dixy, etc.)




Typologie de logements non adaptée aux personnes âgées plus fortunées




Ratio d’occupation du territoire de faible densité – réduire l’empreinte au sol

Réflexion à réaliser sur les façons à privilégier pour le redéveloppement (ex. boisé, espace vert, réseaux piétons et cyclistes, etc.)

Privatisation des rives, bien que la Cité de Dorval possède différents accès au lac Saint-Louis




Territoire bien desservi par les deux gares AMT et la gare Via Rail

Accessibilité à améliorer et heures de desserte pour les trains de banlieue (heures de pointe seulement)

Enrayement des nuisances pour les résidants à proximité, particulièrement pour la gare Pine Beach (nombreuses voitures stationnées dans les rues locales)




VOS PRÉOCCUPATIONS

VOS ATTENTES

Bruit routier pour les milieux de vie localisés à proximité des autoroutes et de la voie ferrée




Aéroport : une force à titre de pôle d’emplois

Aéroport : une faiblesse pour les nuisances

Personnes handicapées : charte pour favoriser leur intégration et leur déplacement (ex. Charte)

Centre Batshaw : maison de réhabilitation pour jeunes délinquants appelée à déménager




Infrastructures artérielles du ressort de l’agglomération et infrastructures locales du ressort de la Cité de Dorval :

  • Pluvial : problématique

  • Aqueduc : plan directeur

  • Égout sanitaire : plan directeur (fin été 2011)

  • Réseau complémentaire : Pointe-Claire







Problématique voie locale :

  • Emprise des rues locales (artère et collectrice) très importante

  • Circulation sur les voies locales (vitesse, perception des résidants)

  • Chemin du Bord du Lac (ex. faible emprise, mauvaise qualité de la surface du pavé, stationnement sur rue, cohabitation cycliste et voiture, etc.)

  • Avenue Dorval : aménagement actuel de l’emprise désuet




Plan directeur à élaborer :

  • Réaménagement des emprises en favorisant des aménagements durables (ex. transport actif, gestion des eaux de ruissellement, rétention, etc.)

  • Réaménagement de l’emprise de l’avenue Dorval (vocation, échelle humaine, embellissement, mesure de « Traffic Calming », stationnement, etc.)

ATELIER 2 - THÈME 2 : DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET PÔLES D’EMPLOIS

Objets de discussions : activités commerciales et de services, institutionnelles, culturelles, industrielles, récréotouristiques, etc.


EXTRAITS DU PLAN D’URBANISME EN VIGUEUR

  • Consolider les secteurs d’emplois et l’activité aéroportuaire :

  • Faire des abords de l’aéroport la porte d’entrée internationale prestigieuse de Montréal (intensifier les activités d’emplois et améliorer l’accessibilité)

  • Deux grands secteurs industriels où se concentrent diverses activités manufacturières, dont plusieurs associées au transport ou liées plus ou moins à la présence de l’Aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau de Montréal et à la facilité d’accès au réseau autoroutier

  • Secteur industriel – chemin De La Côte-de-Liesse/Autoroute 20 : espaces vacants ou sous-utilisés dans la portion nord, problématiques d’intégration fonctionnelle

  • Secteur industriel – Autoroute 40 : activités économiques en développement et accueillant différentes entreprises industrielles et commerciales

  • Favoriser et encadrer le redéveloppement des secteurs industriels vieillissants

  • Favoriser le développement du nouveau secteur d’entreprises à proximité du terrain de golf Dorval (boul. Des Sources/terrain de golf) dont l’activité principale est l’administration, la recherche ou la mise au point de produits et de technologies industrielles

  • Favoriser la mise en place de nouveaux usages satisfaisant à des critères de performance élevés et dont l’intégration urbaine est respectueuse de leur milieu

  • Porter une attention particulière à la localisation des entreprises génératrices de nuisances visuelles et environnementales (quiétude et qualité des milieux de vie)

  • S’assurer que tout projet de développement des activités aéroportuaires s’effectue dans une perspective d’amélioration et d’optimisation du réseau routier local

  • Poursuivre les efforts de mise en valeur de l’avenue Dorval et du secteur du Vieux-Village (programme de revitalisation – diversité et dynamisme de l’activité commerciale (affichage commercial, mobilier urbain)

  • Favoriser la diversification de l’offre commerciale sur l’avenue Dorval et sur le chemin Bord-du-Lac en vue de répondre aux besoins des consommateurs et de récupérer ainsi une partie des fuites commerciales (deux secteurs de planification détaillée de portée locale)

  • Ajuster la règlementation d’urbanisme en fonction de la vocation propre à chacun des axes commerciaux :

  • la protection d’éléments naturels (parcs, bois) et l’accès public à certains sites

  • l’utilisation conjointe d’Équipements collectifs, l’aménagement de certaines rues ou de certains lieux publics, l’acquisition d’immeubles ou l’amélioration du stationnement et l’accès au transport collectif

  • Favoriser le dynamisme des secteurs commerciaux par l’organisation d’activités d’animation







PRINCIPES DE DÉVELOPPEMENT DURABLE (quelques pistes …)

  • Proximité des emplois (dans un rayon de 5 km)

  • Économie et développement local (commerces, industries, entreprise à domicile)

  • Zones mixtes d’habitation et de travail (petits établissements industriels, commerciaux ou de détail au rez-de-chaussée avec logements à l’étage)

  • Accès à des aliments, biens et services produits localement

  • Proximité des services civiques (services sociaux, culturels et éducatifs : écoles publiques, centres communautaires, bibliothèques, services de sécurité publique)

  • Agriculture urbaine

  • Gestion écologique de l’eau (ex. gestion des eaux de ruissellement, réduction de la consommation d’eau potable, bande de protection riveraine)

  • Efficacité énergétique (ex. consommation énergétique dans les bâtiments, utilisation dans le quartier de l’énergie renouvelable et de l’énergie tirée de déchets)

  • Faible impact environnemental :

  • Réutilisation de bâtiments, des matériaux

  • Réhabilitation ou réutilisation des sols contaminés

  • Etc.

  • Autres




VOS PRÉOCCUPATIONS

VOS ATTENTES

Nombreux changements de zonage au profit d’usages commerciaux à l’intérieur de la zone industrielle en bordure de l’autoroute 40 (vitrine)

Faible valeur ajoutée des entrepôts en termes d’emplois


Revoir la vocation

Besoins majeurs de revitalisation de la Côte-de-Liesse

Stratégie de remembrement et de redéveloppement

Plan d’accessibilité, de circulation et de stationnement

Stratégie de revitalisation du cadre bâti et des aménagements paysagers

Secteur de redéveloppement structurant à l’intersection Côte-de-Liesse et autoroute 20 (milieu déstructuré)

Stratégie de remembrement et de redéveloppement selon les nouvelles tendances et pratiques de développement durable

Localisation du site des travaux publics non adéquate

Transfert des équipements municipaux hors des milieux de vie

Site et activité aéroportuaire :

  • Éclairage

  • Dépôt de neige

  • Péril aviaire

  • Stationnement (îlot de chaleur et accumulation d’eau)

  • Terrain de golf voué à disparaître (propriété ADM)

Meilleure cohabitation et harmonisation de la vision et des intentions d’aménagement entre les administrations (fédérale versus municipale)

Diminution des îlots de chaleur (stationnement)

Maintien du golf ou requalification à des fins de parcs et espaces verts près des milieux de vie (zone tampon et patrimoine collectif)

Requalification de site industriel à des fins résidentielles au sud de l’autoroute 20 (déjà en cours, projet MV)







VOS PRÉOCCUPATIONS

VOS ATTENTES

Transfert de la maison de transition pour jeunes délinquants (Batshaw)

Requalification de l’école primaire (coin Présentation et de l’Église) pour une institution privée- enseignement trois langues

Localisation optimale à définir (accessible, près des transports collectifs, etc.)

Enjeux de conversion du patrimoine religieux (ancienne église convertie en centre communautaire)




Projet en développement d’un centre aquatique







ATELIER 2 - THÈME 3 : PAYSAGE ET ENVIRONNEMENT

Objets de discussions : milieux naturels et patrimoine paysager, boisés/arbres, cours d’eau, eau, matières résiduelles, etc.


EXTRAITS DU PLAN D’URBANISME EN VIGUEUR

  • Mettre en valeur les éléments significatifs du paysage dorvalois (patrimoine bâti et naturel, parcs urbains, affichage commercial, mobilier urbain)

  • Parcours riverain du chemin Bord-du-Lac (berges du lac Saint-Louis et les parcs riverains)

  • Assurer l’intégration harmonieuse et une meilleure qualité de l’affichage commercial

  • Établir des mécanismes de protection des espaces verts, y compris les espaces récréatifs que constituent les deux terrains de golf publics (croissance des activités aéroportuaires)




PRINCIPES DE DÉVELOPPEMENT DURABLE (quelques pistes …)

  • Biodiversité

  • Paysage et espaces verts écologiques (protection du milieu naturel, rétablissement, amélioration ou création d’habitats naturels)

  • Boisés et importance de la voûte de feuillage des arbres

  • Proximité et qualité des espaces ouverts (accessibilité à pied des espaces récréatifs extérieurs publics, tels que parcs, places et milieux naturels)

  • Protection des bassins hydrographiques (réduire au minimum ou éliminer les répercussions négatives du projet sur les cours d’eau ainsi que sur les terres qui s’y drainent (érosion, sédimentation)

  • Réduction ou élimination des îlots de chaleur

  • Autres




VOS PRÉOCCUPATIONS

VOS ATTENTES

Préservation des acquis (lac Saint-Louis, forêt urbaine mature, grande qualité des parcs et espaces verts, etc.)

Présence et préservation de l’arboretum municipal (127 arbres)

Arrimer les orientations relatives à l’entretien et la valorisation de la forêt urbaine avec la Politique de l’arbre de l’agglomération de Montréal

Révision du règlement de zonage pour la hauteur des haies

Requalification des golfs à court et moyen termes (propriété ADM)

Meilleure rétention des eaux de ruissellement

Ligne électrique d’Hydro-Québec

Enfouissement progressif et élimination des poteaux (ex. chemin du Bord-du-Lac)

Problématique urbaine pour la faune : présence de mouffettes et de ratons laveurs




ATELIER 2 - THÈME 4 : TRANSPORT DURABLE ET ACTIF
Objets de discussions : Réseaux routiers, de transport collectif, cyclables, parcours piétons, autres modes alternatifs de déplacement, transport lourd et de matières dangereuses, nuisances sonores, gestion du stationnement, etc.


EXTRAITS DU PLAN D’URBANISME EN VIGUEUR

  • Favoriser l’utilisation de modes de transport autres que l’automobile (deux gares de train de banlieue et un terminus d’autobus facilitant l’intermodalité train-autobus)

  • Minimiser les nuisances environnementales engendrées par le réseau autoroutier (intensité de la circulation résidence-travail-loisirs, problèmes de pollution et de congestion autoroutière, particulièrement aux échangeurs Dorval et Des Sources)

  • Améliorer les liens entre le secteur nord et le secteur sud de l’arrondissement :

  • Concevoir des mesures destinées à atténuer l’enclavement du secteur nord

  • Réaménager l’échangeur Dorval, en collaboration avec le ministère des Transports du Québec, afin d’améliorer la fluidité de la circulation locale et de permettre une hiérarchisation des déplacements automobiles

  • S’assurer de l’amélioration de la sécurité des liens piétons et cyclistes lors du réaménagement de l’échangeur Dorval

  • Améliorer la signalisation entre les secteurs nord et sud

  • Évaluer, en collaboration avec le ministère des Transports du Québec, l’opportunité de mettre en place des mesures d’atténuation du bruit le long de l’autoroute 20

  • Favoriser la desserte globale du territoire par un réseau cyclable d’arrondissement (Route verte et autres réseaux locaux)

  • Concevoir des voies de circulation sécuritaires pour les piétons et les cyclistes

PRINCIPES DE DÉVELOPPEMENT DURABLE (quelques pistes …)

  • Plan de mobilité durable : approche de l’aménagement et de gestion du territoire intégrée à la planification des transports et favorisant les modes de déplacements alternatifs et la diminution des émissions de polluants et de GES (Agglomération de Montréal : Plan de transport et Plan local des déplacements)

  • Mobilité active (cycliste et piéton)

  • Modes alternatifs de déplacements (covoiturage, voiture temps partagé, vélo en libre-service, etc.)

  • Compatibilité de la densité de population avec les transports en commun (bassin d’emplois et de population suffisant pour soutenir un service pratique de transport en commun)

  • Proximité et qualité des transports en commun (accessibilité et proximité à un point d’accès, mode de transport, fréquence)

  • Intermodalité des modes de transport

  • Interconnexion et sécurité des voies pour les piétons (réseau efficace de voies piétonnes offrant un accès direct, pratique et sûr à différentes destinations : sentiers hors route et rues bordées de trottoirs)

  • Autres




VOS PRÉOCCUPATIONS

VOS ATTENTES

Plusieurs éléments du transport ont déjà été mentionnés dans l’atelier 1 (voir ci-devant)

Intégration des réseaux récréatifs (route verte, réseau local)




Requalification des certains axes :

  • Côte de Liesse

  • Avenue Dorval




Meilleure desserte en transport collectif

Arrimage avec la Société de transport de Montréal (STM)

Requalification de la traverse piétonne souterraine de la gare de train de banlieue Pine Beach

Projet de passerelle cyclable et piétonnière

Bruit et vibration autoroutière

Demande au ministère des Transports du Québec pour l’établissement de murs antibruits pour les milieux de vie établis à proximité de l’autoroute 20 (meilleure qualité de vie et esthétisme)

Plan de mesure d’urgence et de sécurité publique en vigueur






similaire:

RÉsumé comité D’Étude municipal iconRéunion n°3 Gestion de Projet charte du projet tic 9 juillet 2008...
«Phase de définition ou pré-étude» du projet et permet, après validation par le Comité de Pilotage, de lancer le projet

RÉsumé comité D’Étude municipal iconConseil municipal : RÉsumé de la séance du 08 FÉvrier 2010

RÉsumé comité D’Étude municipal iconÀ l'article L. 2121-15 al ler du code général des collectivités territoriales,...
«Comité de gestion pour l'animation et l'information de la commune des Angles»

RÉsumé comité D’Étude municipal iconRésumé Conformément au chapitre III 2 des Directives opérationnelles...

RÉsumé comité D’Étude municipal iconLe Comité contre la torture examine le rapport de la France
«ces mesures ne paraissaient pas avoir encore porté pleinement leurs fruits», ainsi que l'a relevé le Comité européen pour la prévention...

RÉsumé comité D’Étude municipal iconRésumé Ce rapport concerne mon stage de fin d’étude de Master 2 Informatique...

RÉsumé comité D’Étude municipal iconRésumé : Cette étude se propose de porter un regard sur l'offre des...

RÉsumé comité D’Étude municipal iconCompte rendu du conseil municipal du 2 juin 2008
Le Conseil Municipal doit approuver son Règlement Intérieur, dans un délai de six mois suivant son installation. Le contenu du règlement...

RÉsumé comité D’Étude municipal iconVote des comptes administratifs 2014 des budgets «commune» et «lotissement de la Boissière»
«De Nos Gens» suite à l’avis favorable du Conseil municipal -exprimé en séance du 9 septembre 2014- à la prise en charge par la commune...

RÉsumé comité D’Étude municipal iconCompte rendu
«l’Eclairage Public» et «Aménagement des abords de la Mairie». Le Maire a donc établi deux nouvelles délibérations indispensables...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com