Fiche N° 17 : Théorie du navire








télécharger 6.32 Kb.
titreFiche N° 17 : Théorie du navire
date de publication21.10.2016
taille6.32 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > loi > Documentos

Fiche 17.1

fiche N° 17 :

Théorie du navire.

Fiche 17.1 système de construction des navires.

Selon la prédominance du type d’effort, le système de construction sera dit :

  • Transversal : section transversale rigide. Il convient pour les navires de longueur moyenne ou pour les formes AV et AR.

  • Longitudinal : résistance aux efforts tranchant et moments fléchissant. Il convient pour des navires de grande longueur et de vrac sec ou liquide.


Construction à prédominance transversale.

  • Structure générale :

      • Les serres et hiloires sont les éléments longitudinaux

      • Les membrures et porques (membrures renforcées) sont les éléments transversaux.

  • Les fonds.

      • La quille :

pièce maîtresse longitudinale, raidie par un profilé : la carlingue centrale. Elle se prolonge à l’avant par l’étrave à l’arrière l’étambot.

      • Les varangues :

pièces transversales, espacées de 80 cm, de la carlingue à la muraille. Les varangues sont reliées à la muraille par les goussets. La partie arrondie muraille / fond forme le bouchain.
Construction à prédominance longitudinale.

  • Structures générale.

    • Les porques :

sont les éléments transversaux.

    • Hiloires et serres :

seront de section renforcée, entre hiloires et serres on trouvera les lisses, poutres longitudinale de section plus faible (lisses de pont, de plafond ou de fond).

  • Les fonds.

Construction sensiblement identique à celle du système transversal sauf que les varangues sont moins nombreuses, le double fond est renforcé par des lisses de fond et des lisses de plafond.
Type de construction commune.

L’avant et l’arrière des navires est de type transversal. Elle permet la construction de différents volumes (soutes, chambre des pompes, compartiments machines, puits aux chaînes,… et de cloisons d’abordage (avant). On notera aussi que ce type de construction, poids à l’avant et à l’arrière, est une des causes qui provoque le phénomène d’arc, navire lège.

/

similaire:

Fiche N° 17 : Théorie du navire iconFiche N° 18 : Sécurité du navire

Fiche N° 17 : Théorie du navire iconRésumé : L’objectif de cet article est d’enrichir le cadre explicatif...

Fiche N° 17 : Théorie du navire iconRésumé Cerner les nouvelles connaissances qui ont des applications...
«La théorie c-k : fondements et usages d’une théorie unifiée de la conception» (Hatchuel, Weil, 2002), de nombreux travaux ont été...

Fiche N° 17 : Théorie du navire iconThèse de Doctorat «La création de valeur des T. I. C. et banques...
«La création de valeur des T. I. C. et banques de réseaux : la contribution de la Théorie de l’Architecture Organisationnelle», sous...

Fiche N° 17 : Théorie du navire iconLes différentes étapes de la construction d'un navire Les bois de marine

Fiche N° 17 : Théorie du navire iconRésumé de Théorie

Fiche N° 17 : Théorie du navire iconRésumé de Théorie

Fiche N° 17 : Théorie du navire iconBibliographie Théorie

Fiche N° 17 : Théorie du navire iconFiche pédagogique
«l’inventeur de la sculpture moderne», cette fiche propose des pistes d’analyse de l’œuvre d’art, découverte en classe de fle. L’aventure...

Fiche N° 17 : Théorie du navire icon1. La théorie de Maven Philosophie








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com