3 Rue Grande 14880 colleville montgomery tél. 02. 31. 96. 12. 61 Télécopie : 02. 31. 97. 44. 63








télécharger 397.03 Kb.
titre3 Rue Grande 14880 colleville montgomery tél. 02. 31. 96. 12. 61 Télécopie : 02. 31. 97. 44. 63
page5/10
date de publication24.03.2017
taille397.03 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > loi > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10

1.3. NORMES & REGLEMENTS

Les ouvrages du présent lot devront répondre aux conditions et prescriptions des documents techniques qui lui

sont applicables, dont notamment les suivants :

DTU

DTU 25.1 : Enduits intérieurs au plâtre.

DTU 25.2 : Plafond.

DTU 25.31 : Ouvrages verticaux de plâtrerie ne nécessitant pas l’application d’un enduit au plâtre (cloisons

en carreaux de plâtre à parements lisses).

DTU 25.41 : Ouvrages en plaques de plâtre.

DTU 25.42 : Ouvrages de doublage et habillage en complexes et sandwiches - plaques de parement en

plâtre-isolant.

DTU 26 : Enduits, liants hydrauliques.

DTU 58.1 : Plafonds suspendus et annexes.

DTU 58.1. (NF P 68-203) : Plafonds suspendus.

Normes

NF P 15 : Liants.

NF P 72 : Éléments de plâtre.

NF P 75 : Isolation thermique.

NF P 85 : Produits pour joints.

Normes NF P 92. : Sécurité contre l'incendie.

Autres documents :

Règlement acoustique,

Avis Techniques concernant les colles et les matériaux,

Recommandations professionnelles concernant les joints (S.N.J.F.),

Notices de pose des fabricants.

En tout état de cause, ne seront retenues que les prescriptions et exigences maximales figurant sur l'un ou l'autre des documents mentionnés non limitativement au présent article.

La mise en œuvre des différents matériaux utilisés devra impérativement respecter les prescriptions du fabricant.

Toutes les descriptions de ces documents seront scrupuleusement observées : température de stockage et de mise en œuvre, nature et emploi de colles, préparation des supports, mise en place, nettoyage, protections, etc… Dans le cas où des dispositions contraires aux normes et règlements seraient prévues dans le présent descriptif, l'Entrepreneur devra aviser immédiatement le Maître d'Œuvre, au plus tard à la remise de son offre.
1.4. COORDINATION

L'Entrepreneur doit assurer son intervention dans le respect du planning défini avec le pilote de l'opération. Il est tenu de remettre, dans les délais impartis, aux autres corps d'état, tous les documents nécessaires à l'exécution de leurs travaux, notamment: réservations, encombrement des matériels, etc… Il s'assurera aussi que les documents nécessaires à la réalisation de ses ouvrages lui sont transmis en temps utile, notamment pour les sujétions apportées par les prestations des autres corps d'état. Il convient aussi de bien intégrer dans le planning des travaux tous les délais nécessaires aux démarches administratives et autorisations préalables à l'exécution des prestations.
1.5. ETUDES

Il sera exigé de l'Entreprise, avant tout commencement des travaux, un dossier d'études, approuvé par le Contrôleur Technique, comportant les plans d'ensemble, ainsi que les plans de détails des ouvrages, notamment au droit des liaisons avec le gros œuvre, les menuiseries et entre les éléments, ainsi que les dispositions à respecter pour les travaux de scellement et d'encastrement. Ces plans préciseront, quel que soit le type de cloison, les précautions prises ou à prendre pour la protection contre l'eau en cas d'emploi en pièces humides (cuisines, sanitaires, etc...) : liaisons au sol, revêtements assurant l'imperméabilité à l'eau.
1.6. PRESCRIPTIONS CONCERNANT LES CLOISONS

L'Entrepreneur titulaire du présent chapitre devra la fourniture et la pose de cloisons sèches de distribution et de séparation, constituées par des plaques de plâtre cartonnées reliées par une ou plusieurs ossatures métalliques, y compris :

les accessoires de pose et de fixation en sol, murs et plafonds, tels que les montants, raidisseurs pour grande hauteur, rails, pièces d'abouts, visserie, etc.., et ossatures complémentaires pour assurer la stabilité des cloisons basses et le support d'appareils et équipements divers,

un complément d'isolation phonique et thermique en laine de roche, incorporé dans toutes les cloisons.

le traitement des appuis sur la dalle conforme aux prescriptions du fabricant, avec notamment toutes dispositions particulières pour pose en pièces humides,

toutes sujétions de finition pour être livrées prêtes à peindre : traitement des joints et arrêtes vives, des raccords contre murs, plafonds et huisseries, suivant prescriptions du fabricant évitant tout risque de fissuration, fourrures bois aux raccordements avec les éléments béton.

Les isolants feront l’objet d’un certificat de qualification ACERMI.

L'Entrepreneur est seul responsable de la qualité de mise en œuvre afin d'obtenir un degré d'affaiblissement acoustique et une résistance thermique au moins équivalents à ceux demandés dans les présentes pièces écrites. Le bourrage complet de tout interstice par le matelas de laine minérale est impératif.

Marouflage

Le marouflage ou le collage des calicots sera réalisé selon les prescriptions du fabricant et avis techniques, pose de bandes armées sur les angles saillants. Le parement plâtre apparent devra avoir un aspect de surface compatible avec la mise en peinture y compris au droit des joints sur lesquels le peintre effectue une révision d'enduit.
1.7. RECEPTION DES OUVRAGES

Les cloisonnements seront réceptionnés à partir des critères définis dans le DTU 25.41, soit essentiellement :

planéité générale : 5 mm sous une règle de 2 m appliquée en tous sens.

planéité locale : 1 mm sous une règle de 0.20 m appliquée en tous sens.

verticalité : 5 mm au maximum admise sur la hauteur d'un étage courant.

L'Entrepreneur prendra toutes les dispositions nécessaires pour laisser ses ouvrages d'un aspect très propre sans aucune trace de salissures de montage.
1.8. PRESCRIPTIONS CONCERNANT LES FAUX PLAFONDS

Mise en œuvre

Les plaques seront parfaitement raccordées sur les murs extérieurs et les refends intérieurs pour éviter toute infiltration d'air parasite. Pour éviter que les pointes en acier galvanisé ne ressortent ultérieurement, l'Entrepreneur veillera à ce que leurs têtes soient légèrement enfoncées par rapport à la surface de la plaque sans toutefois provoquer un poinçonnement de la feuille de carton. Toutefois, la fixation par vis auto-taraudeuses sera chaque fois que possible préférée.
Qualité des matériaux

Pour tous les plafonds de tous types, l'entrepreneur du présent lot devra l'exécution de tous ouvrages nécessaires à la réalisation des ossatures de fixation et de pose. Ces ossatures comprendront tous les éléments utiles en fonction du type de plafond et de la nature du support. L'entrepreneur déterminera la disposition et les sections des différents éléments de l'ossature en fonction des portées, du type de plafond, de la nature du revêtement, des surcharges dues à l'appareillage électrique ou autres, etc., de manière à assurer dans tous les cas une tenue parfaite des plafonds et à donner toutes garanties de sécurité. Tous les éléments de l'ossature et ceux de fixation en métal ferreux seront traités contre la corrosion, par galvanisation à chaud.
Sujétions particulières, encombrement des plenums

En raison de l’encombrement des plenums par le passage des équipements des lots techniques, l’entrepreneur du présent lot doit inclure dans sa prestation toutes les sujétions et difficultés d’exécution en résultant, ossature supplémentaire pour grande portée afin de limiter les suspentes dans certaines zones, tous les calpinages particuliers, incorporation de grilles, appareils techniques dans les faux plafonds, renforts chevêtres et découpes, adaptation des suspentes pour passage de tuyauteries, etc.
Passage au droit des joints de dilatation

Cf. NFP 68-203-1.

Plafonds suspendus sur ossature apparente ou semi apparente : Les appuis des panneaux doivent permettre le mouvement du gros œuvre sans risque de chute. Plafonds suspendus a ossature non apparente : Les panneaux doivent être interrompus à l’aplomb de la ligne de JD et l’espace vide ainsi créé doit être revêtu d’un couvre joint fixé sur l’un des côtés seulement
1.9. ETANCHEITE A L’AIR

Le projet fait l’objet d’une certification BBC « bâtiment basse consommation énergétique ». Les bâtiments neufs doivent des performances thermiques au niveau du label BBC 2005. Les bâtiments rénovés doivent des performances thermiques au niveau du label BBC rénovation 2009. Dans ce cadre, la perméabilité de l’enveloppe I4 ne doit pas dépasse 1,2 m3/h/m2 à 4 Pa au sens de la RT 2005. L’entreprise devra veiller à la parfaite étanchéité à l'air du bâtiment pour les prestations la concernant. Elle devra veiller à assurer cette étanchéité lors du montage et de la pose de ses matériaux et matériels. Elle devra la fourniture et la pose de tout élément complémentaire nécessaire à l'atteinte de cet objectif. L’entreprise devra effectuer les formations organisées par le lot Etanchéité à l’air et participer aux réunions prévues à ce sujet. La perméabilité sera mesurée à la réception par des tests de pressurisation conformément à la norme EN13 829. Lors des tests, l’entreprise devra être présente et devra apporter, si nécessaire, les modifications sur ses ouvrages pour atteindre la valeur minimum d’étanchéité à l’air. Cette étape permettra de valider les mises en œuvre pour la réalisation de l’ensemble du bâtiment. En cas de résultats défavorables, l’entreprise s'engagera à reprendre (sans surcoût) les ouvrages présentant des défauts de réalisation. Un premier test aura lieu après mise hors d’eau hors d’air du bâtiment puis deux tests finaux. Si les résultats ne sont pas concluants après les tests prévus au lot « Test d’étanchéité à l’air », des tests complémentaires seront à la charge des entreprises en défauts jusqu’à obtention des résultats souhaités.
1.10. DOCUMENTS A FOURNIR
1/ Avant le commencement des travaux

L'Entreprise devra remettre à l'approbation du Maître d'Œuvre, dans un délai maximum de 3 semaines suivant l'Ordre de Service de démarrage des travaux, les documents suivants :

les fiches techniques précisant les caractéristiques exactes des matériels et matériaux et les divers agréments et PV,

les déclarations environnementales et sanitaires des produits mis en œuvre,

les échantillons de l'ensemble du matériel à utiliser,

les carnets de détails, les plans de mise en œuvre, de façonnage et de fabrication de l'ouvrage,

le planning de commandes et d'approvisionnement.

Ces documents sont à fournir en 4 exemplaires minimum.
2/ Avant la réception des travaux

L’Entreprise devra fournir un Dossier des Ouvrages Exécutés comprenant :

les fiches techniques précisant les caractéristiques exactes des matériels et matériaux et les divers agréments et PV,

les déclarations environnementales et sanitaires des produits mis en œuvre,

les plans de détails, de façonnage et de fabrication des ouvrages,

les notices d’entretien et de maintenance des matériels installés.

Ces documents sont à fournir en 2 exemplaires papiers + 2 versions sur CD-Rom. Tous ces éléments feront partie de la composition du Dossier d’Interventions Ultérieures sur les Ouvrages (DIUO).
2. DESCRIPTION DES TRAVAUX - CLOISONS DOUBLAGES
2.1. CLOISONS EN PLAQUES DE PLATRE SUR OSSATURE METALLIQUE

Fourniture et mise en œuvre de cloisons constituées de plaques de plâtre vissées sur une ossature métallique. L’isolation thermique et acoustique est réalisée par des panneaux semi-rigides de laine minérale.

ossature en acier galvanisé, épaisseur nominale 6/10ème, elle même composée d'une ossature périphérique simple et d'une ossature verticale simple ou double,

parement constitué d’une ou deux plaques de plâtre, posées à joints décalées et vissées sur l'ossature ci-dessus,

remplissage en panneaux semi-rigides de laine minérale.
Finition :

Les joints devront être parfaitement traités, après collage de la bande de calicot, le lissage du joint se fera par au moins deux couches successives, pour aspect fini prêt à peindre, avec utilisation d’enduit spécial feu selon

contrainte CF.
Type de plaques :

Le type de plaques de plâtre devra être choisi en fonction des exigences de résistance au feu (degré Coupe Feu), des impératifs acoustiques et de la nature de l’activité des locaux.

Plaques hydrofuges, y compris dispositions réglementaires dans les locaux humides (EB+ privatifs,

EB+ collectifs et EC),

Plaques haute dureté,

Plaques phoniques,

Plaques spéciales feu M0.
Sujétions d’intervention :

Cloisons de plancher à plancher pour parfaite continuité des performances acoustiques et coupe feu.

Pose à joints décalés obligatoire pour les parements à doubles ou triples plaques.

La pose des cloisons de distribution se fera avant les revêtements de sol.
Sujétions particulières concernant l’acoustique :

Les cloisons doivent présenter une interruption au droit de chaque cloison séparatrice : seule la plaque du côté circulation pourra être filante.

Les enduits et les bandes de joint devront être prolongés jusqu’en haut des cloisons. En aucun cas ils ne devront s’arrêter entre le faux plafond et le plafond.

Le bourrage complet des interstices avec de la laine minérale est impératif afin d’obtenir une bonne qualité d'isolation phonique.

Étanchéité à l'air périphérique par traitement du joint sur la dernière plaque selon les prescriptions du fabricant.

Étanchéité à l'air au sol par mise en place d'un joint mastic entre béton et plaques.
Composants intégrés :

Incorporations et réservations diverses avec rebouchages.

Renforts incorporés constitués de montants, d’une ou deux lisses, entretoises ou plaques bois ou profilés métalliques ou chevêtres indépendants pour fixations ultérieures de :

- Appareils sanitaires suspendus,

- Toute serrurerie, telle que barre d’appui pour handicapés, lisses, etc.

- Corps de chauffe de tous types, clapets coupe feu et accessoires du lot chauffage ventilation,

- Supports d’appareils de tous types,

- Buttoir de porte,

- Mains courantes et cimaises de protection murale,

- Châssis vitrés, portes de tout type,

Pour les portes lourdes, prévoir le renforcement des montants au droit du bâti d’huisserie,

Incorporation des bâtis supports pour les WC suspendus, lavabo, main courante,

Profilés d'angle métalliques pour les angles saillants,

A charge du présent lot : les poteaux d’about des cloisons et potelets d’angle.

Pose à l’avancement des huisseries et trappes de visites fournies par le lot Menuiseries intérieures.
2.1.1. CLOISONS 72/48

Épaisseur totale : 72 mm.

Épaisseur ossature : 48-35 mm.

Laine minérale : 45 mm.

Plaques de plâtre : 1 BA 13 de chaque côté.

Acoustique : Rw + C ≥ 39 dB.

Classement au feu : M1 - A2-s1,d0.

Résistance au feu : CF 1/2 heure

2.1.2. PLUS VALUE POUR INCORPORATION DE PLAQUES HYDROFUGES

Plus value sur les articles précédents, pour les locaux humides, où le parement sera réalisé en plaques de plâtre hydrofugées H1, y compris dispositions réglementaires en pieds de cloison :

Remplacement des plaques prévues par des plaques hydrofugées (cœur et parement) niveau H1,

Réalisation d’une barrière au passage de l’eau sous les ouvrages, en pied de cloison par joint souple sous le rail ou double cordon de mastic acrylique sous le rail.

En complément, interposition d’un U PVC en pied de cloison, permettant un relevé étanche de 2 cm au dessus du sol fini.
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10

similaire:

3 Rue Grande 14880 colleville montgomery tél. 02. 31. 96. 12. 61 Télécopie : 02. 31. 97. 44. 63 iconAdresse: 13, rue Gelestathi, gr 33100, Amfissa Fokidas, grèCE. Téléphone:...

3 Rue Grande 14880 colleville montgomery tél. 02. 31. 96. 12. 61 Télécopie : 02. 31. 97. 44. 63 iconAdresse : bp 12, 66 Grande Rue

3 Rue Grande 14880 colleville montgomery tél. 02. 31. 96. 12. 61 Télécopie : 02. 31. 97. 44. 63 iconUn coin d’art moderne
«Le groupe des Néo-Pantelants prie monsieur Un Tel de visiter son exposition qui se tiendra de telle date à telle date, telle rue,...

3 Rue Grande 14880 colleville montgomery tél. 02. 31. 96. 12. 61 Télécopie : 02. 31. 97. 44. 63 iconTél. 02 53 35 70 10 Fax 02 53 35 70 11 contact@zen-fr com Grande decouverte de l’indonesie

3 Rue Grande 14880 colleville montgomery tél. 02. 31. 96. 12. 61 Télécopie : 02. 31. 97. 44. 63 iconRéaménagement d’un abattoir à volailles 273, Grande rue

3 Rue Grande 14880 colleville montgomery tél. 02. 31. 96. 12. 61 Télécopie : 02. 31. 97. 44. 63 icon96 rue de la republique. 28200 chateaudun. Tel. 02 37 66 05 08

3 Rue Grande 14880 colleville montgomery tél. 02. 31. 96. 12. 61 Télécopie : 02. 31. 97. 44. 63 iconBoulkhir imrane hay El Oumaria, Rue 33, N° 1 Tel

3 Rue Grande 14880 colleville montgomery tél. 02. 31. 96. 12. 61 Télécopie : 02. 31. 97. 44. 63 icon44, rue de Gray 21000 dijon tél : 03 80 73 17 64 Fax : 03 80 74 21 57

3 Rue Grande 14880 colleville montgomery tél. 02. 31. 96. 12. 61 Télécopie : 02. 31. 97. 44. 63 iconAdresse : 5 rue des astres beiges 95800 Cergy Tel : 00 33 6 25 59 10 63

3 Rue Grande 14880 colleville montgomery tél. 02. 31. 96. 12. 61 Télécopie : 02. 31. 97. 44. 63 iconBp 39 rue des caraques 76460 saint valery en caux tél : 02. 35. 57....








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com