Contrôle de la qualité de service des Réseaux mobiles dans la ville de Dakar : cas de Tigo & Orange








télécharger 382.6 Kb.
titreContrôle de la qualité de service des Réseaux mobiles dans la ville de Dakar : cas de Tigo & Orange
page6/7
date de publication22.10.2016
taille382.6 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > loi > Documentos
1   2   3   4   5   6   7

4.1- Présentation du système tactique de détection et de relèvement R&S TMS 210 :
Le système R&S TMS 210 se compose d’un récepteur ESMB, d’un radiogoniomètre, d’une unité de commutation R&S ZS129x et d’un ordinateur portable équipé du logiciel R&S Argus ou RAMON correspondant. Grâce à sa modularité, ce système peut s’adapter à la diversité des tâches à accomplir :

  • Sous la forme d’un système « ManPack », composé du récepteur R&S ESMB et de l’antenne manuelle goniomètre, transport possible par un seul opérateur pendant le fonctionnement, par exemple pour la localisation de petits émetteurs (Homing),

  • Sous la forme d’un système portable, composé de récepteur R&S ESMB, de l’antenne manuelle goniomètre et d’un ordinateur portable. Cet ensemble


Constitue un système de détection opérationnel pour la reconnaissance camouflée, par exemple,

  • Sous la forme d’un système transportable complet avec radiogoniomètre dans une mallette de transport, par exemple comme station mobile de détection et de relèvement.

Nous préciserons que dans notre cas d’étude, nous utiliserons un système de détection et de relèvement R&S TMS 210.


      1. Présentation du Front avant du R&S TMS 210

Le système de détection et de relèvement R&S TMS210 est composé d’un récepteur ESMB, d’un radiogoniomètre numérique DDF 195 0,5MHZ à 3000 MHz (équipé d’un processeur radiogoniométrique R&S EBD195 constituant le cœur) qui est relié à 5 antennes externes, d’une unité de commutation R&S ZS129A1 et d’un PC équipé d’un logiciel R&S RAMON correspondant..


ZS129A1

Récepteur ESMB

Radiogoniomètre DDF 195
e:\documents and settings\houinsa\mes documents\mes images\2007_01_02\s6301915.jpg

Figure 11 : Système tactique de détection et de relèvement R&S TMS210



4.1.1.1- Présentation et principe de fonctionnement du radiogoniomètre DDF 195
Le radiogoniomètre R&S DDF 195 est un équipement de localisation de la direction du signal reçu par le récepteur auquel il est relié. Il reprend, pour l’essentiel, le concept de base du DDF190. Il s’agit par conséquent d’un système monocanal se composant d’une ou plusieurs antennes et du processeur radiogoniométrique R&S EBD195. Du fait du concept monocanal, il ne nécessite qu’un seul récepteur disposant d’une sortie. Cela peut être n’importe quel modèle du commerce. Toutefois, les récepteurs de surveillance ESMB (utilisé dans notre cas), EB 200 et ESMC de Rohde & Schwarz sont particulièrement adaptés à cet usage car ils sont dotés d’interfaces évitant d’avoir à définir des gammes de fréquences à partir du processeur radiogoniométrique. Outre le fait qu’il permet d’utiliser des récepteurs de type courant, le concept monocanal mis en œuvre dans le radiogoniomètre R&S DDF195 offre un certain nombre d‘autres avantages:

  • Possibilité de réaliser des solutions systèmes extrêmement compactes et flexibles

  • Simplicité des raccordements: seuls sont nécessaires un câble HF et un câble de commande

Le radiogoniomètre numérique peut être actionné selon deux méthodes utilisant le traitement numérique du signal :

  • Dans les bandes VHF et UHF, le radiogoniomètre utilise le principe de l’interférométrie par corrélation.

  • Dans la bande HF, la valeur du relèvement est calculée, selon la méthode Watson-Watt, à partir des signaux délivrés par l’antenne à cadres croisés R&S ADD119.



L’utilisation de ce principe est une condition préalable essentielle pour la réalisation d’antennes à très large bande. De cette façon, il est possible de couvrir la totalité de la gamme de fréquence comprise entre 0,5 MHz et 3000 MHz avec seulement trois antennes, pouvant être associées avec une grande souplesse pour constituer un système global. En présence de plusieurs antennes, il est nécessaire d’utiliser l’unité de raccordement R&S GX190 par l’intermédiaire de laquelle le processeur commandera la commutation des antennes. L’unité GX190 assure également la répartition des signaux de commande sur les antennes. Le radiogoniomètre est utilisé suivant trois modes :

-Normal : Ce mode est de préférence employé pour des réseaux de radio surveillance, le processus de DF est commencé et arrêté par le giclement du processeur de DF. L’affichage de roulement suit les diverses directions de l'incidence des signaux sans n'importe quel retard.

- GATE : Ce mode est employé pour la goniométrie des émetteurs dont les émissions sont interrompues brièvement par la modulation.

- CONT : Dans ce mode, la goniométrie est exécutée sans interruption de sorte qu'un roulement puisse être obtenu même pour les signaux particulièrement modulés ou très faibles pour lesquels le processus de DF n'est pas déclenché par le giclement.

Dans le cadre de la détection, il suffit de choisir le mode normal et d’utiliser les deux touches principales : « Quality » et « Level » qui permettent d’ajuster le niveau et la qualité du signal afin de pouvoir stabiliser la direction de provenance du signal reçu.

4.1.1.2- Présentation et principe de fonctionnement de l’unité de commutation R&S ZS129x
Les unités ZS129x assurent la relève de la gamme R&S ZS127x [1] conçue comme unité de commutation RF et FI pour systèmes fixes, portatifs et mobiles ; elles assurent la commutation dynamique de différentes antennes de réception sur un ou deux récepteurs. L’unité de commutation ZS129A1 existe en de nombreux modèles différents couvrant la gamme de fréquence allant du continu à 3 GHz et, selon la version, elle est équipée de sélecteurs RF 1 parmi 6,1 parmi 8, 1 parmi 12 et 2 parmi 2. La commande de la R&S ZS129A1 se fait en manuel sur la face avant ou par logiciel, par exemple via R&S ARGUS ou via des interfaces RS-232-C ou USB. Les récepteurs Rohde & Schwarz peuvent en outre piloter les unités par une interface TTL. Elle est équipée d’une carte à puce qui contient les paramètres de son fonctionnement. Le choix des antennes est effectué par les boutons sélecteurs ou grâce au logiciel R&S ARGUS.
4.1.1.3- Présentation et principe du récepteur ESMB

Le R&S ESMB est un contrôleur et un récepteur de tests pour toute la détection radio, des tâches de surveillance radio et pour des services d'enquête de radio. Il s’agit d’une unité polyvalente et universelle pour l'utilisation stationnaire et mobile. IL est relié au goniomètre et à l’unité de commutation qui sélectionne les antennes afin de permettre à l’ESMB de recevoir les signaux balayés.
Vue globale de l'exploitation d'éléments menus




  • MGC-SQU-TONE : Choisir le contrôle de gain manuel, le squelch, et le Tone; les valeurs peuvent être variées avec le potentiomètre VAR

  • ATT : Interrupteurs à bascule entre 30 atténuations dB SUR OFF ou AUTO

  • AFC : Allume le contrôle de fréquence automatique : sur on ou off

  • LEV : Interrupteurs à bascule entre SOMMET(PEAK), MOYENNE(AVG), VITE(FAST) ou RMS niveau affichage (présentation)

  • SAVE : Écrire aux emplacements de mémoire avec SAVE

  • RCL : lire aux emplacements de mémoire avec RCL.

  • TEST : Teste rapide

  • 1 2 3 4 5 6 7 8 9. 0 ENT : Pour écrire les fréquences voulues et enregistrer avec ENT.

  • FRQ : la fonction FRQ permet de choisir des fréquences

  • MEM : la fonction MEM permet de choisir un emplacement de mémoire

  • SEL : Permet de choisir un paramètre dans le menu de configuration

  • ESC : Pour aller un niveau plus haut dans le menu ou sortir du rédacteur

Après allumage du récepteur ESMB, on choisit les paramètres de configuration en utilisant les touches clés : BW (largeur bande passante), MOD (type de modulation), MGC (contrôle manuel de gain), SQU, TON, ATT (atténuation), AFC, LEVEL (niveau du signal).

Quand on appuie sur l’une des touches, le menu correspondant descend avec un certain nombre de propositions. On choisit les paramètres selon la configuration voulue puis enregistrer avec SAVE.

A l’aide des touches numérotées, situées à droite, introduire une fréquence choisie et valider. Une fois ce paramétrage effectué on remarquera un mouvement de variation au niveau du goniomètre. A l’aide des touches « Level »  et « Quality » du processeur EBD 195 on peut réussir à détecter la direction du signal. Il est maintenant important de commencer par relever les informations du signal ou voir

le spectre. Pour cela, appuyer sur la touche « Default » et obtenez le niveau de la qualité du signal. Appuyez sur « Display » puis « if-pan » pour avoir le spectre du signal.

-M-scan : L'ESMB contient 1000 emplacements mémoires définissables. Chaque emplacement de mémoire contient les paramètres receveurs essentiels comme la fréquence, le type de modulation, la largeur de bande, le numéro d'antenne, l'atténuation et AFC. Dans le M-scan les canaux stockés et activés sont parcourus d'une façon périodique. Il est composé de :

  • Run - : le balayage commence de l'emplacement mémoire actuel, en décrémentant les numéros d'emplacements.

  • Run + : le balayage mémoire commence de l'emplacement mémoire actuel, en augmentant des numéros d'emplacements.

  • Stop : arrêt du balayage.

  • SUPP : il s’agit du « M-scan SUPP »: il supprime l'emplacement mémoire avec toutes les informations qu’il contient.

  • CONFIG : Choisir le M-scan CONFIG dans le menu de configuration. Il sort toutes les informations relatives à la fréquence stockée dans l’emplacement mémoire.

-F-scan : Dans le mode F-scan une gamme de fréquence définie par une fréquence de début et une fréquence d'arrêt est balayée. À la fréquence actuelle la fréquence de pas est ajoutée ou soustraire selon qu’on est en run+ ou run -. Il est composé des mêmes paramètres que M-scan et donne plus de précision sur la fréquence de début, d’arrêt et le pas de fréquence. Ces paramètres jouent le même rôle que ceux du M-scan.

4.1.2 Présentation du Front arrière du TMS 210 :

(Voir ANNEXE D)

4.2- Les antennes goniométriques reliés au R&S TMS 210 dans le cas de notre étude


ADD 071

ADD 195

HF 902

HE 309
c:\users\charly\pictures\2007_01_02\s6301932.jpg c:\users\charly\pictures\2007_01_02\s6301930.jpg c:\users\charly\pictures\2007_01_02\s6301931.jpg

Fig12 Antenne HE011 Fig 13: Antenne HF 902-vertical & HE 309-active Fig 14: Antenne ADD 195/071

4.3- Quelques tests effectués avec le R&S TMS 210

Fréquences Radios

Noms de la Radio

Modulation

Type d’Antenne

goniométriques

Direction du signal capté



Caractéristiques


Band(BW) Level

88 ,9 MHZ


Dunya FM

FM

ADD195/ADD071

165° E-S

977 KHZ

41,9 dbµv

90 ,3 MHZ


Nostalgie

FM

HF 902 vertical

55° N-E

814 KHZ

51,8dbµv

92,0 MHZ


RFI

FM

HF 902 vertical

165°E-S

994 KHZ

38,0 dbµv

92,0 MHZ


RFI

FM

HE 309 - active

131°E-S

545 KHZ

71 dbµv

93,6 MHZ


Walf 3

FM

HE 011- active

313° W-N

661 KHZ

74 ,7dbµv

94 ,9 MHZ


Dakar FM

FM

HE 011- active

145° E-S

833 KHZ

75,4dbµv

95,7 MHZ


RTS1 National

FM

HE011- active

141° E-S

353 KHZ

68 dbµV

96,3 MHZ


Walf FM 2

FM

HE 309 active

180° Sud

426KHZ

76,5dbµv











































99,00MHZ


Walf Fadjri

FM

HE 309 active

121° E-S

545KHZ

72,3 dbµV

101,4MHZ


Walf Fadjri

FM

ADD195/ADD071

286° W-N

962KHZ

38,7dbµV

107,OOMHZ


Temoin FM

FM

HF 902- vertical


65° N-E

991,OKHZ

36,Odbµv



Tableau 19 : Résultats des tests effectués avec le TMS210

CONCLUSION

Le développement de nouvelles technologies et la diversification des services de voix et données ont contribué à la création d’un environnement propice à la concurrence des opérateurs télécoms. Il s’avère donc nécessaire que les services offerts aux clients puissent aussi respecter une certaine norme de règlementation.

L’objectif de notre projet était d’analyser la qualité des services offerts aux abonnés dans la ville de Dakar. Pour ce faire, nous avons commencé par présenter quelques généralités sur les réseaux mobiles, ensuite nous sommes passés à l’étude théorique des principaux indicateurs de la qualité de service à travers une méthodologie générale, ce qui nous a permis de mieux comprendre la problématique traitée par ce sujet. Ensuite nous avons évalué le pourcentage de la qualité des services offerts par Tigo et Orange à travers des mesures effectuées sur le terrain à l’aide du TEMS Investigation 8.1.1 dont dispose l’ESMT. Le dernier volet de notre projet a été consacré à l’exploitation du TMS 210 dont dispose également l’ESMT.

Toutefois, pour avoir une bonne évaluation de la qualité de service il faudrait en moyenne des centaines voir un millier de mesures ; ce qui n’a pas été notre cas car nous avons été limité par l’aspect sécurité du TEMS investigation. De même, les problèmes liés à la mise en marche du MAP et au manque de moyens financiers afin d’effectuer des tests dans toute la ville sont autant de difficultés que nous avions eu. Par ailleurs le TEMS Investigation étant un outil qui soutien aussi bien les réseaux UMTS que CDMA, nous espérons que ce travail serve de modèle pour d’autres besoins comme le contrôle de la qualité de service dans les réseaux CDMA qui évolueront, sans doute , dans la ville de Dakar.

ANNEXES

ANNEXE A : Installation du TEMS Investigation 8.1.1









ANNEXE B : Les interfaces du TEMS Investigation







ANNEXE C : Illustrations couverture réseau

  • Tigo



  • Orange


1   2   3   4   5   6   7

similaire:

Contrôle de la qualité de service des Réseaux mobiles dans la ville de Dakar : cas de Tigo & Orange iconAdresse: 7725 Sicap Mermoz, Dakar Bp: 15426, Dakar
«Blvrd Centenaire Made in China, Pavillon Dakar : Biennale de Shanghai» ( Chine )

Contrôle de la qualité de service des Réseaux mobiles dans la ville de Dakar : cas de Tigo & Orange iconLa continuité numérique, de la conception au contrôle qualité dans l’environnement catia v5

Contrôle de la qualité de service des Réseaux mobiles dans la ville de Dakar : cas de Tigo & Orange iconConditions de service et d'utilisation du logiciel Grabcad®
«Stratasys»). Si vous concluez ce contrat pour le compte d'une entité, vous déclarez que vous avez le droit, L'autorité et la capacité...

Contrôle de la qualité de service des Réseaux mobiles dans la ville de Dakar : cas de Tigo & Orange iconArchitecture de réseau et caractéristiques fonctionnelles des systèmes...
«Vue d'ensemble des Recommandations relatives au réseau de gestion des télécommu­nications»

Contrôle de la qualité de service des Réseaux mobiles dans la ville de Dakar : cas de Tigo & Orange iconDépartement technique : Service informatique
«Qos multimédia» sont les sites distants avec ToIP. La qualité de service est gérée localement via l’installation d’un cisco isr

Contrôle de la qualité de service des Réseaux mobiles dans la ville de Dakar : cas de Tigo & Orange iconLe Manuel Qualité est exclu de cette procédure (la gestion du Manuel...
«a» indique qu’il s’agit du premier document d’enregistrement créé dans le cadre de l’instruction insn°XX, b le deuxième formulaire...

Contrôle de la qualité de service des Réseaux mobiles dans la ville de Dakar : cas de Tigo & Orange iconNouveau ! Apc by Schneider Electric lance sa nouvelle gamme mge galaxy 7000
«Coldstart» permet en outre de démarrer sur batterie dans le cas de réseaux fortement perturbés à coupures fréquentes

Contrôle de la qualité de service des Réseaux mobiles dans la ville de Dakar : cas de Tigo & Orange iconCours de génie logiciel Laurent Henocque Contrôle Qualité

Contrôle de la qualité de service des Réseaux mobiles dans la ville de Dakar : cas de Tigo & Orange iconLes «Sept merveilles» de Dakar
«Sept merveilles» architecturales qui vont former le Parc culturel de Dakar sont notamment le Grand Théâtre national, l’Ecole des...

Contrôle de la qualité de service des Réseaux mobiles dans la ville de Dakar : cas de Tigo & Orange iconAssistante de direction generale
«Management en pme» qualité, rh, contrôle de gestion, achats au crp consulting balma








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com