Résumé Cerner les nouvelles connaissances qui ont des applications potentielles dans le monde industriel s’avère une tâche extrêmement complexe et difficile à manager.








télécharger 128.39 Kb.
titreRésumé Cerner les nouvelles connaissances qui ont des applications potentielles dans le monde industriel s’avère une tâche extrêmement complexe et difficile à manager.
page9/9
date de publication28.03.2017
taille128.39 Kb.
typeRésumé
ar.21-bal.com > loi > Résumé
1   2   3   4   5   6   7   8   9

4Conclusion


Cette revue de littérature sur la théorie C-K s’inscrit dans un travail de recherche pour construire une méthodologie innovante visant à mieux piloter l’exploration. Dans la première partie, nous nous sommes d’abord penchés sur les notions et les principes de l’approche. La distinction entre la conception réglée et innovante laisse entrevoir une définition différente de l’innovation et une forme nouvelle d’exploration. Ensuite, une revue de la littérature sur les apports de la démarche C-K nous a fait découvrir qu’elle était employée pour interpréter ou analyser les succès, les échecs ou les risques d’un projet, d’une invention ou d’un outil. Des chercheurs se sont appropriés la théorie pour l’enrichir et l’étendre notamment aux mathématiques ou aux sciences cognitives. Certains ont su innover par l’approche C-K, manageant des projets créatifs, exploratoires ou collaboratifs pour innover. Ce panorama non exhaustif nous montre les chemins empruntés et ceux qui restent à défricher, laissant entrevoir une littérature qui risque de s’enrichir dans les années à venir.

Revenons à notre concept initial, c'est-à-dire à la question qui nous a conduits à nous intéresser aux différents travaux sur la théorie C-K. Permet-elle d’identifier si une nouvelle connaissance technique ou scientifique possède des débouchés industriels possibles et des marchés potentiels ? A quel moment faut-il la déployer tout en accélérant les cycles de développement ? Oui, certainement elle sera mobilisable, mais elle fait apparaître d’autres interrogations : Comment faut-il organiser le cheminement de détection ? Ce qui nous ramène à penser et à construire une ingénierie de l’innovation pour exploiter ces nouvelles connaissances. Reformulons une question pour lancer une nouvelle piste ou partition pour nos recherches. Quels seraient les dispositifs exploratoires à déployer pour sonder le potentiel de nouvelles connaissances non exploitées ? Notre réflexion nous amène à penser qu’il n’existe pas de méthodes directes pour évaluer le potentiel d’une connaissance, mais qu’on peut recourir à des investigations inédites afin d’en répertorier les applications possibles. Cependant, le marché est-il prêt à les accepter ? C’est une question à dissocier de la précédente et à laquelle la théorie C-K offre des solutions. De fait, elle propose une approche qui englobe une multitude d’outils qui se succèdent ou s’emboîtent. L’enjeu de notre recherche est de trouver ou de construire ces fameux instruments qui répondent au besoin d’une organisation.

5RéFérences


AFNOR, (1988), Recommandations pour obtenir et assurer la qualité en conception, norme X50-127, Paris: AFNOR.

Amabile, T. M. (1996), Creativity in context: Update to « The social psychology of creativity », Boulder, Colorado: Westview Press.

Amabile, T. M. (1998), How to kill creativity, Harvard business review, 76 : 5, 76–87

Béjean, M. (2007), Vers un management stratégique des fonctions de conception dans les entreprises artistiques: le cas de la création de jardins, XVIème Conférence Internationale de Management Stratégique, Paris.

Béjean, M. (2008), Le management des entreprises à prestations artistiques: activités de conception, régimes de signification et potentiel de croissance, Thèse de Doctorat en Sciences de gestion, ENSMP, Paris.

Boldrini, J.-C. (2005), L’accompagnement des projets d’innovation : Le suivi de l’introduction de la méthode TRIZ dans des entreprises de petite taille, Université de Nantes.

Boujut, J.-F., et Linca, C. (2009), Innovative Design Methods in the Food Processing Industry, Grenoble, Laboratoire G-SCOP

Caldecote, V. (1979), Investment in New Product Development, Journal of the Royal Society of Arts, 127 : 5279, 684–699.

Elmquist, M., et Le Masson, P. (2009), The value of a ‘failed’ R&D project: an emerging evaluation framework for building innovative capabilities, R&D Management, 39 : 2, 136-152.

Elmquist, M., et Segrestin, B. (2007), Towards a New Logic for Front End Management: From Drug Discovery to Drug Design in Pharmaceutical R&D, Creativity and Innovation Management, 16 : 2, 106-120.

Gadrey, J., et Zarifian, P. (2002), L’émergence d’un modèle de service: enjeux et réalités, Paris: Editions Liaisons.

Garel, G., & Rosier, R. (2008a). De la valeur client à la valeur amont - management de l’exploration et analyse de valeur. Sciences de Gestion, 64 : 1, 43-58.

Garel, G., et Rosier, R. (2008b), Régimes d’innovation et exploration, Revue française de gestion, 187 : 7, 127–144.

Gillier, T., et Piat, G. (2008), Co-designing broad scope of technology-based applications in an exploratory partnership, Design 2008, International design conference, Dubrovnik.

Gillier, T., Piat, G., Roussel, B., et Truchot, P. (2009), Portfolio management of innovation fields: Applying ck design theory in cross industry exploratory partnership, 16th International Product Development Management Conference, Twente.

Gillier, T., Piat, G., Roussel, B., et Truchot, P. (2010), Managing Innovation Fields in a Cross-Industry Exploratory Partnership with C-K Design Theory, Journal of Product Innovation Management, 27 : 6 , 883-896.

Hatchuel, A. (2001), Towards design theory and expandable rationality: the unfinished program of Herbert Simon, Journal of management and governance, 5 : 3, 260–273.

Hatchuel, A. (2004), La théorie C-K : une théorie de la conception innovante. Quels liens à TRIZ ? Journée TRIZ, Paris.

Hatchuel, A. (2008), Conception et Mathématiques : Essai sur le forcing en théorie des ensembles, in Hatchuel, A., et Weil, B. (dir.) Les nouveaux régimes de la conception : Langages, théories, métiers, Cerisy, Paris: Vuibert, 133-149.

Hatchuel, A., et Le Masson, P. (2007), Shaping the unknown and the emergent: Design theory as a new source of management knowledge, The European Academy of Management Conference, Paris.

Hatchuel, A., Le Masson, P., et Weil, B. (2004), CK theory in practice: Lessons from industrial applications, Design 2004, International design conference, Dubrovnik.

Hatchuel, A., Le Masson, P., et Weil, B. (2009), Design theory and collective creativity: a theoretical framework to evaluate KCP process, 17th International Conference on Engineering Design, Stanford University.

Hatchuel, A., et Weil, B. (2002), La théorie C-K : fondements et usages d’une théorie unifiée de la conception, Colloque sciences de la conception, Lyon.

Hatchuel, A., et Weil, B. (2003), A new approach of innovative design: an introduction to CK theory, International Conference on Engineering Design, Stockholm.

Hatchuel, A., et Weil, B. (2008), Entre concepts et connaissances: éléments d’une théorie de la conception, in Hatchuel, A., et Weil, B. (dir.) Les nouveaux régimes de la conception : Langages, théories, métiers, Cerisy, Paris: Vuibert, 115-131.

Hatchuel, A., et Weil, B. (2009), CK design theory: an advanced formulation, Research in Engineering Design, 19 : 4, 181–192.

Hendriks, L., et Kazakçi, A. (2010), A  formal  account  of  the  dual  expansion  of concepts  and  knowledge in  C-K  theory, Design  2010, International  Design  Conference, Bubrovnik.

Kazakçi, A. O. (2007), La théorie C-K-E comme fondement théorique pour assistants personnels de conception, Thèse de Doctorat en Sciences de gestion,Université Paris IX Dauphine, Paris.

Kazakçı, A. (2009), A formalisation of CK design theory based on Intuitionist Logic, International  Conference  on  Research  into  Design, ICORD09, 499-507, Chakrabarti  Banglore, India,: Research Publising Services.

Kazakçi, A., Gillier, T., et Piat, G. (2008), Investigating co-innovation in exploratory partnerships: An analytical framework based on design theory, European Research on Innovation and Management Alliance 08’ Proceedings, Porto.

Kazakçı, A. O., et Tsoukias, A. (2005), Extending the C–K design theory: A theoretical background for personal design assistants, Journal of Engineering Design, 16 : 4, 399-411.

Le Masson, P., Weil, B., et Hatchuel, A. (2006), Les processus d’innovation: conception innovante et croissance des entreprises, Stratégie et management (Hermes science.), Paris: Lavoisier.

Le Masson, P., et Weil, B. (2010a), La conception innovante comme mode d’extension et de régénération de la conception réglée : les expériences oubliées aux origines des Bureaux d’études, Entreprises et histoire, 58 : 1, 51-73.

Le Masson, P., et Weil, B. (2010b), Aux sources de la R&D : genèse des théories de la conception réglée en Allemagne (1840-1960), Entreprises et histoire, 58 : 1, 11-50.

Lenfle, S. (2008), Peut-on gérer l’innovation par projet ?, in Garel, G., Giard V., Midler C., (dir.) Faire de la recherche en management de gestion, Paris: Vuibert Fnege, 11-34.

Lenfle, S. (2005), L’innovation dans les services : les apports de la théorie de la conception, Economies et sociétés, série Economie et gestion de services, 39, 2011–2036.

March, J. G. (1991), Exploration and exploitation in organizational learning, Organization science, 2 : 1, 71–87.

Morin, P., Sauvage, D., et Hatchuel, A. (2000), L’innovation intensive et rapide par la dynamique des équipes projet chez Alcatel Optronics, Congrès francophone du management de projet. Paris: AFITEP.

Oakley, M. (1990), Design Management, Cambridge: Basil Blackwell.

Pahl, G., et Beitz, W. (1984), Engineering design, The design council, London: Springer-Verlag.

Paulus, P. (2000), Groups, Teams, and Creativity: The Creative Potential of Idea-generating Groups, Applied psychology, 49 : 2, 237–262.

Pérocheau, G. (2007), Quel support pour les projets collaboratifs des Pôles de Compétitivité ? Management des entreprises innovantes à l’heure des pôles de compétitivité, PESOR, Sceaux.

Piat, G. (2005), From user-oriented design to user-oriented technological design, XIVth  International  Conference on Management of Technology, Vienna.

Pye, D. (1978), The Nature and Aesthetics of Design (Barrie & Jenkins), Bethel: Cambium press.

Rosier, R. (2007), Stratégies et organisation des processus d’exploration : le cas de la pile à combustible chez Axane Air Liquide Thèse de Doctorat en Sciences de gestion, Université Paris Est.

Segrestin, B. (2003), La gestion des partenariats d’exploration: spécificités, crises et formes de rationalisation, Thèse de Doctorat en Sciences de gestion, ENSMP, Paris.

Shai, O. (2005a), Conceptual Design Employing Common Graph Theoretic Representation, 15th International CIRP Design Seminar, Shangai.

Shai, O. (2005b), Employing Graph Representations for Design of Engineering Systems, Germany-Israel Bi-National Conference on Advances in Methods and Systems for Development of Products and Processes, Berlin.

Shai, O., Reich, Y., Hatchuel, A., et Subrahmanian, E. (2009), Creativity theories and scientific discovery: a study of CK theory and infused design, international conference on engineering design, Stanford, CA.

Simon, H. A., Klahr, D., et Kotovsky, K. (1989), The Scientist as Problem Solver, Complex information processing: the impact of Herbert A. Simon (Routledge., p. 375-398), Hillsdale, NJ: Lawrence Erl Baum Associates.

Suchman, L. A. (2007), Human-machine reconfigurations: plans and situated actions, Cambridge: Cambridge University Press.

Suh, N. P. (1990), The principles of design, New York, Oxford: Oxford University Press.

Szpirglas, M. (2001, septembre), Théorie CK et le quiproquo dans le théatre de Molière, Mémoire de DEA, Université Paris IX Dauphine, Paris.

Szpirglas, M. (2006a), Gestion des risques et quiproquos, Revue française de gestion, 161 : 2, 67–88.

Szpirglas, M. (2006b), Genèse et mécanismes du quiproquo: approches théoriques et organisationnelles des nouvelles formes de gestion des risques Thèse de Doctorat en Sciences de gestion, ENSMP, Paris.

Szpirglas, M., et Tea, C. (2008), Alertes radio et théorie c/k : Apport d’une théorie de la conception pour un REX à la SNCF, 16eme Congrès de Maîtrise des Risques et de Sureté de Fonctionnement, Avignon.

Walsh, V., Roy, R., Bruce, M., et Potter, S. (1992), Winning by design: technology, product design, and international competitiveness, Oxford: Blackwell Business.

1 La lettre grecque δ désigne le concept ou la connaissance dérivés des précédents. (Hatchuel et al., 2006 : 282).

2 La méthode « Infused Design » repose sur des fondements mathématiques solides pour les représentations combinatoires de systèmes. Elle a démontré de nouvelles formes de créativité en générant des concepts qui n'ont pas été conçus auparavant, en étudiant et en transférant grâce à des disciplines de conception apparemment sans rapport avec d’autres (Shai et al, 2009; Shai, 2005a, b)).

3 Le forcing, développé par le mathématicien américain Paul Cohen, est une technique en logique mathématique pour démontrer la cohésion et l’autonomie des résultats en théorie des ensembles. Les travaux ont été récompensés par la Médaille Fields en 1966.

4 Selon March (1991) l’exploration est « la recherche de nouvelles idées, de nouveaux marchés, de nouvelles relations ». Elle « inclut des choses comprises dans les termes tels que recherche, variation, prise de risques, expérimentation, jeu, flexibilité, découverte, innovation ».

5 Le profil C-K représente l'identité d'un partenaire à partir de la description de son espace C (ses besoins de nouveaux produits, ses difficultés que l'entreprise désirerait dénouer, etc.) et de son espace K (ses compétences, ses savoir-faire, ses technologies, ses études de marché, etc.).

1   2   3   4   5   6   7   8   9

similaire:

Résumé Cerner les nouvelles connaissances qui ont des applications potentielles dans le monde industriel s’avère une tâche extrêmement complexe et difficile à manager. iconÀ la drupa 2016, Mimaki inspire par ses nouvelles encres et ses nouvelles applications
«Nous venons de vivre à bien des égards l’un de nos salons les plus réussis», explique Mike Horsten, General Manager Marketing emea,...

Résumé Cerner les nouvelles connaissances qui ont des applications potentielles dans le monde industriel s’avère une tâche extrêmement complexe et difficile à manager. iconDates : une période difficile à dater, car c’est un phénomène européen...
«Je suis né dans un siècle où la terre a été découverte [ ] Les connaissances se sont étendues. [ ] Que nous manque-t-il encore sinon...

Résumé Cerner les nouvelles connaissances qui ont des applications potentielles dans le monde industriel s’avère une tâche extrêmement complexe et difficile à manager. iconRésumé : Cette recherche s’inscrit dans les nouvelles approches de...

Résumé Cerner les nouvelles connaissances qui ont des applications potentielles dans le monde industriel s’avère une tâche extrêmement complexe et difficile à manager. iconApprendre à apprendre ensemble
«communauté de construction de connaissances» qui regroupe des individus engagés dans la production, la proposition et le partage...

Résumé Cerner les nouvelles connaissances qui ont des applications potentielles dans le monde industriel s’avère une tâche extrêmement complexe et difficile à manager. iconAvant-Propos
«tableau noir». Car ce pays, comme bien d’autres dans le monde entier, jetait le trouble dans les activités de Satan. La Bible nous...

Résumé Cerner les nouvelles connaissances qui ont des applications potentielles dans le monde industriel s’avère une tâche extrêmement complexe et difficile à manager. iconExposé Histoire de l’art
«atelier» du monde. Le pays s’engage ainsi dans une période de prospérité. Les conditions de vie de la société évoluent, avec la...

Résumé Cerner les nouvelles connaissances qui ont des applications potentielles dans le monde industriel s’avère une tâche extrêmement complexe et difficile à manager. icon1999 À tous ceux qui, avec un dévouement passionné, cherchent de...
L'art de créer qu'atteindra une âme bienheureuse n'est point cet art par essence qui est Dieu, mais bien de cet art une communication...

Résumé Cerner les nouvelles connaissances qui ont des applications potentielles dans le monde industriel s’avère une tâche extrêmement complexe et difficile à manager. iconExtrait du rapport du Comité catholique contre la faim et pour le...
«ce n’est pas facile car IL y a des comptes blanchis. ( ) IL faut beaucoup de preuves». Une autre chancellerie explique que «le plus...

Résumé Cerner les nouvelles connaissances qui ont des applications potentielles dans le monde industriel s’avère une tâche extrêmement complexe et difficile à manager. iconÉtant donné que le mouvement adventiste s’est étendu dans toutes...

Résumé Cerner les nouvelles connaissances qui ont des applications potentielles dans le monde industriel s’avère une tâche extrêmement complexe et difficile à manager. iconDécouvrir le monde L’enfant apprend à se représenter le monde et...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com