Montpellier notre ville / n° 365 • février 2012








titreMontpellier notre ville / n° 365 • février 2012
page1/12
date de publication29.03.2017
taille0.7 Mb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > loi > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   12
MNV 365

montpellier notre ville / n° 365 • février 2012 / www.montpellier.fr
Montpellier,

The place to be in 2012 …..............................................................................................................

...........

p2

Sommaire
P4

Nouvelles de la ville

Cantines

Opération La cantine, ça vitamine. Parents et élus sont invités à déjeuner dans les restaurants scolaires.

P10

La ville évolue

2012, année ambitieuse

Nouveaux quartiers, nouvelles lignes de tramway… l’année qui vient poursuit la réalisation de projets ambitieux, soutenant l’emploi et prenant en compte la transition énergétique.

P 19

Quartiers

p 20

Montpellier centre

Des ateliers malins à l’école Sévigné.

P22

Cévennes

Favoriser l’approche artistique au centre de loisirs.

P 24

Croix d’Argent

La fourrière s’installe avenue de Toulouse.

P 26

Hôpitaux Facultés

Nouveaux ateliers pédagogiques au zoo.

P 28

Mosson

Sept femmes reconnues pour leurs talents.

P 30

Port Marianne

Les tout-petits au musée Fabre.

P 32

Prés d’Arènes

Hakima possède la volonté de réussir.

P 34

Art de vivre

P36 / Cinéma

Une programmation jeune public est proposée à Nestor-Burma.

P38 / Stages sportifs

Découvrez les nouvelles animations pour les vacances de février.

P41 / Le dernier des faïenciers?

François Siffre perpétue une tradition séculaire datant du 16e siècle.
WWW

montpellier.fr

À l’occasion de l’opération La cantine, ça vitamine, une vidéo est mise en ligne sur le site de la Ville expliquant le fonctionnement de la Cuisine centrale, informant sur les aliments constitutifs d’un déjeuner équilibré et les étapes de production des 9 000 repas quotidiens servis dans les 80 restaurants scolaires de Montpellier.
kiosque

Tempo n°84 sera disponible dès le 15 février dans les points de distribution habituels.

Tip Top n°48 est distribué dans tous les points jeunes.
.........................................................................................................................

p3

Edito

Hélène Mandroux, maire de Montpellier
Montpellier distinguée par le New York Times

C’

est avec un immense plaisir que j’ai appris que Montpellier figurait parmi les 45 sites à visiter en 2012, référencés par le New York Times, dans son édition du 6 janvier 2012.

Après avoir été en 2011 lauréate de neuf prix, Montpellier vient d’être distinguée par le journal new-yorkais. Elle est la seule ville française à figurer dans cette sélection.

Située parmi une liste intitulée The 45 places to go in 2012*, entre Tokyo, Londres et le Costa Rica, Montpellier a été remarquée notamment pour son innovation architecturale.

Le journaliste américain Seth Sherwood a apprécié le “cube bleu” de l’hôtel de ville dessiné par Jean Nouvel, un des plus célèbres architectes français, associé à François Fontès. Il a retenu aussi le “bâtiment futuriste” Pierres Vives imaginé par Zaha Hadid. « Son caractère de ville méditerranéenne, médiévale, mais néanmoins moderne et jeune » a également séduit le New York Times sensible par ailleurs au design des lignes 3 et 4 du tramway dessinées par le couturier Christian Lacroix.

Cette reconnaissance pour la ville augure d’une saison touristique 2012 particulièrement dense et confirme le rayonnement international de Montpellier.

L’Office de tourisme de Montpellier va proposer d’ici l’été une application smartphone autour de l’architecture contemporaine. Elle a pour objectif d’amener les visiteurs, qu’ils soient touristes ou Montpelliérains à découvrir les nouveaux quartiers et l’architecture contemporaine à travers les grands noms qui ont bâti la ville.

Téléchargeable sur Apple Store et Android market, cette application sera disponible en français et en anglais et présentera, sous forme de commentaires audio, une vingtaine de sites parmi lesquels : le nouvel hôtel de ville, l’avenue Raymond Dugrand, les quartiers de Port Marianne ou encore Pierre Vives.
* Les 45 sites mondiaux à visiter en 2012

Les sites touristiques retenus

1. Le Panama

2. Helsinki, Finlande

3. Myanmar (ou Birmanie)

4. Londres, Grande Bretagne

5. Oakland, Californie

6. Tokyo, Japon

7. Tanzanie

8. Patagonie, Chili

9. Lhasa, Tibet

10. La Havane, Cuba

11. Moscou, Russie

12. Glasgow, Grande Bretagne

13. Puebla, Mexique

14. San Diego, États-Unis

15. La baie d’Halong, Vietnam

16. Florence, Italie

17. L’île Saint-Vincent (Antilles)

18. Moganshan, Chine

19. Birmingham, Angleterre

20. Voyage dans l’espace

21. Kerala, Inde

22. Paraty, Brésil

23. Koh Rong, Cambodge

24. Vienne, Autriche

25. Chattanooga, Tennessee

26. Dakhla, Maroc

27. Les Maldives

28. Malacca, Malaisie

29. L’Algarve, Portugal

30. Le lac Tahoe, Californie

31. Le Pays de Galles

32. L’Antarctique

33. L’Ouganda

34. L’Ukraine

35. La péninsule de Samana, République
Dominicaine


36. Dubrovnik, Croatie

37. L’île de Chiloé, Chili

38. Jordanie

39. Crans-Montana, Suisse

40. Montpellier, France

41. Nosara, Costa Rica

42. Corée du sud

43. Lodz, Pologne

44. Dalarna, Suède

45. Portovenere, Italie

Plus d’infos sur : http://travel.nytimes.com

.........................................................................................................................

p4-5
Nouvelles de la ville

Actualités
Restaurants scolaires. La qualité gustative et nutritionnelle des repas servis dans les cantines est une priorité.
Et en plus, c’est bon !

Sur plus de 18 000 enfants scolarisés dans les écoles publiques de la ville, 9 000 d’entre eux déjeunent régulièrement dans les restaurants scolaires. « Depuis toujours, nous sommes attachés à promouvoir un service de qualité pour les enfants. Une démarche de notre part qui va bien au-delà de ce que la réglementation impose en termes de diététique et de qualité », explique Jean-Louis Gély, adjoint au maire délégué à la réussite éducative.

Depuis le 30 septembre dernier, un arrêté relatif à la qualité nutritionnelle des repas servis dans le cadre de la restauration scolaire oblige les structures de restauration collective à assurer l’équilibre et la variété des plats servis. La cuisine centrale a anticipé cette règlementation depuis déjà longtemps, en appliquant ce qui n’était qu’une simple recommandation du groupement d’étude des marchés de restauration collective et de nutrition de 2007.
Variété et qualité

Pour être plus clair, la cuisine centrale respecte certaines fréquences de plats et de grammages recommandés pour les enfants, dont les besoins nutritionnels sont différents de ceux des adultes ou même des adolescents. En ce sens, certains aliments connus pour leur bénéfice sur la santé (fruits, légumes, viandes et poissons de bonne qualité nutritionnelle, produits laitiers riches en calcium) sont privilégiés. D’autres trop gras, trop sucrés (certains desserts, produits frits…) sont limités.

En revanche, il n’est aucunement question d’interdire des aliments ! « L’objectif n’est pas de mettre les enfants au régime mais bien de proposer des repas variés, équilibrés, de bonne qualité et goûteux », poursuit Jean-Louis Gély. Aucun aliment n’est proscrit, mais tout est mesuré, maîtrisé et contrôlé. « La qualité (circuits courts, produits frais, biologiques…), c’est 80 % de nos critères pour acquérir les denrées alimentaires », précise Catherine Labrousse, conseillère municipale déléguée aux restaurants scolaires.

Le but étant de proposer une cuisine réalisée avec des produits dont plus de 50 % sont frais. Tout cela en respectant les grands principes d’équilibre diététique. Les deux diététiciennes et les deux qualiticiennes de la Ville y veillent lors de l’élaboration des repas. Pour arriver à satisfaire un maximum les petits écoliers, des fiches d’appréciations de la qualité des repas sont envoyées à tous les restaurants scolaires des écoles. Elles permettent de connaître l’appréciation de chaque élément du repas et de modifier leur composition, afin de ne pas proposer des plats qui seraient peu plébiscités par les enfants.
Une opération vérité

En renouvelant son opération « La cantine, ça vitamine ! », la Ville développe, comme l’an dernier, une démarche de transparence. Chaque semaine jusqu’en mai, les parents d’élèves des conseils d’écoles, en compagnie des élus de la Ville sont invités à déjeuner à la cantine pour découvrir la qualité des repas. À cette occasion, ils rencontreront les responsables de la cuisine centrale et du service éducation et pourront poser toutes les questions qu’ils désirent sur le processus de préparation des repas servis dans les restaurants scolaires. Quoi de mieux que d’aller déjeuner sur place pour se rendre compte que les repas de nos enfants sont bons et de grande qualité !

Photo :

Circuits courts, produits frais, biologiques… des exigences toujours plus élevées pour les repas des enfants !

.........................................................................................................................
p5
Article 1

Grenelle II. La Ville a organisé, avec l’Agglomération, les Assises du Plan climat énergie territorial. Un premier rendez-vous pour fixer une feuille de route.
Agir ensemble pour la planète

Trois cents personnes se sont retrouvées le 12 janvier dernier au Corum pour participer aux premières Assises du plan climat énergie territorial. Ce rendez-vous était organisé avec l’Agglomération et cinq communes : Pérols, Lattes, Baillargues, Castelnau-le-Lez et Montpellier. Il avait pour but de poser les grandes lignes pour l’élaboration du Plan climat énergie territorial (PCET), dont un des objectifs est de diviser par quatre les émissions de CO2 d’ici 2050 et de porter à 23 % la part des énergies renouvelables. La loi Grenelle II de 2010 impose en effet aux communautés d’agglomération et aux communes de plus de 50 000 habitants d’élaborer leur Plan climat avant la fin de 2012.

Ces premières Assises ont donc permis à des acteurs très différents de se rencontrer : élus, techniciens des collectivités territoriales, personnes du monde associatif, entrepreneurs, chercheurs… Des personnes aux compétences multiples dans des domaines très variés, qui pourront lors du travail de préparation de ce plan, apporter leur pierre à l’édifice. Son élaboration, avec l’ensemble de ces acteurs, permettra de mutualiser les compétences et de faire des échanges de savoir-faire.

À l’échelle de la Ville, ce plan va organiser la gestion économe des ressources et des consommations d’énergies, de façon à limiter leurs impacts sur l’effet de serre. Tout cela, en développant une stratégie d’adaptation aux changements climatiques. « Il faut aujourd’hui mettre en œuvre des politiques publiques adaptées à ces nouvelles contraintes. Les collectivités locales contribuent, de façon directe, à environ 12 % des émissions nationales de gaz à effet de serre et agissent sur plus de 50 % à travers leur politique d’aménagement du territoire et d’urbanisme, d’habitat, de déplacements… C’est pourquoi nous devons écrire un programme d’actions et définir les modalités de leur réalisation » a expliqué Frédéric Tsitsonis, adjoint au maire délégué au plan climat-énergie territorial, lors de la conclusion des Assises. Pour lui : « les enjeux sont multiples, à commencer par les économies d’énergie possibles, pour la ville, mais aussi pour chaque citoyen, alors que le prix des énergies (électricité, gaz, essence) flambe. Mais, précise-t-il, « Toutes ces actions ne pourront se faire qu’avec la collaboration de chacun ! ». Les différents acteurs se retrouveront au printemps pour de nouveaux ateliers, afin d’écrire ensemble ce Plan climat énergie territorial.


Infos: planclimat.montpellier-agglo.com

Photo :

L’adjoint au maire, Frédéric Tsitsonis a ouvert cette première journée de travail.

EXERGUE ÉLU
Frédéric Tsitsonis,

Adjoint au maire délégué au plan climat territorial.

« Le Plan Climat énergie territorial permet de penser la ville de demain, face aux enjeux climatiques et énergétiques. »

BREVE
Deux soirées grand public

Le salon des métiers et des professionnels de l’écologie se déroule du 7 au 9 février. Rendez-vous à l’UM2, le 7 février à 20h, pour une conférence sur Les grands prédateurs: atout ou source de conflits? (accès libre) et le 8 à la même heure à l’aquarium Mare nostrum et à l’UM2 pour la projection d’Ushuaia Coelacanthe (sur réservation).

Infos: http://smpe.free.fr

ENCADRE
De quel bois j’me chauffe ?

En France, l’énergie du bois de chauffage est la première énergie renouvelable, devant l’énergie des barrages et devant le solaire. Le bois est une énergie locale à prix modéré, accessible pour les particuliers. Mais comment choisir un poêle à bois performant ? Quels sont les points clef d’une installation réussie ? Où trouver des buches de qualité ? Comment fonctionne une chaudière à granulé de bois ? Le prochain Café Climat organisé par l’Agence locale de l’énergie (ALE) répondra à ces questions et à celles du public, avec l’aide des conseillers de l’ALE et de spécialiste du bois énergie. Il se déroulera à l’ALE, le mardi 7 février à 18h30.

Infos: ALE. Salle Bagouet - esplanade Charles-de-Gaulle. Entrée libre. 04 67 91 96 96.

.….........................................................................................................................
P6
Nouvelles de la ville

Actualités
BREVES
20 353 électeurs

C’est le nombre d’inscrits sur les listes électorales de 2012. 5 395 changements d’adresse ont été enregistrés. Le total des inscrits et des changements d’adresse est à mettre en perspective avec 2006, considérée comme une année record avec 20 533 inscrits. Sur les 20 353 inscriptions, 12 300 ont eu lieu en décembre, dont 8 000 les deux dernières semaines de l’année. Les élections présidentielles auront lieu le 22 avril et le 6 mai et les législatives, les 10 et 17 juin.
Deux salons au parc

Du 1er au 4 mars, le parc des expositions accueille deux événements : la 10e édition de Créativa, le salon des loisirs créatifs ainsi que le salon Habitat sud, idées et tendances pour la maison.

Infos : 10h-19h. Parc des expositions

www.enjoy-montpellier.com
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   12

similaire:

Montpellier notre ville / n° 365 • février 2012 iconMontpellier Notre Ville : Vous avez déclaré votre candidature à la...
«soigner la vie quotidienne» et «réparer la ville». Deux expressions clés de notre campagne

Montpellier notre ville / n° 365 • février 2012 iconLa commission accessibilité de l’union des aveugles vous propose...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

Montpellier notre ville / n° 365 • février 2012 iconLa commission accessibilité de l’union des aveugles vous propose...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

Montpellier notre ville / n° 365 • février 2012 iconLa commission accessibilité de l’union des aveugles vous propose...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

Montpellier notre ville / n° 365 • février 2012 iconLa commission accessibilité de l’union des aveugles vous propose...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

Montpellier notre ville / n° 365 • février 2012 iconMontpellier notre ville / n ° 3

Montpellier notre ville / n° 365 • février 2012 iconMontpellier notre ville / n ° 3

Montpellier notre ville / n° 365 • février 2012 iconDécret n° 2012-274 du 28 février 2012 relatif à certaines corrections...

Montpellier notre ville / n° 365 • février 2012 iconLa prise en compte de la sécurité des enfants ans les opérations d’aménagements urbains
«La ville est toujours la ville de quelqu’un» Publié dans «La ville sur mesure» François Grether Grand prix de l’urbanisme 2012 Edition...

Montpellier notre ville / n° 365 • février 2012 iconArchitecture logicielle [texte imprimé] : pour une approche organisationnelle,...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com