Note de l'auteur








télécharger 0.53 Mb.
titreNote de l'auteur
page1/4
date de publication09.07.2017
taille0.53 Mb.
typeNote
ar.21-bal.com > loi > Note
  1   2   3   4
Instincts maternels.

Par Calleigh Watson.
Crossover: Mutant X / Stargate SG 1.

Episode numéro 1.
Rating : Shipp Sam/Jack, Brennan/Shal et Adam/Emma.

Saison : MutantX courant saison 2 et pour Stargate SG1 courant saison 6 (enfin je crois celle avec Jonas.)

E-mail : trinity.de.kilkenny@voila.fr Pour en savoir plus sur moi : calleigh.skyblog.com

Disclamer : Pas à moi ! Les personnages ne m'appartiennent pas (sauf Allyson et Andréa pour le moment. ) Je ne me fais pas d'argent sur leur dos !!!

Dédicace : A tout mes amis qui me donne l'envie d'écrire... Je cite Margaux, Mulet, Sandy, Flubber, Mathieu, Doudou, et ceux auquel je n'ai pas pensée... P.S. Pour la plupart se sont leur surnoms c'est plus drôle... lol.

Note de l'auteur : Ceci est le premier épisode d'une saga de surement onze épisodes (il ne devait y en avoir que neuf au debut mais bon, vous savez ce que c'est l'imagination...

Episode 2 : Félines malgré nous. (crossover MutantX / Stargate SG1)

Episode 3 : Virus mortel. (crossover MutantX / Stargate SG1 / JAG)

Episode 4 : Quand la jeunesse revient. (crossover MutantX / Stargate SG1)

Episode 5 : Enlevements. (crossover MutantX / Stargate SG1 / Missing)

Episode 6 : Un mutant en perdition. ( crossover MutantX / Stargate SG1 / Smallville)

Episode 7 : Comme un lion en cage. (crossover MutantX / Stargate SG1 / Jake 2.0)

Episode 8 : Orage magnétique. (crossover MutantX / Stargate SG1 / Xmen3)

Episode 9 : Disparitions. (crossover MutantX / Stargate SG1 / Les Experts : Las Vegas / Le Caméléon / NCIS / JAG)

Episode 10 : La porte. (crossover MutantX / Stargate SG1 / MutantX)

Episode 11 : L'école. (crossover MutantX / Stargate SG1 /...)

Pour les épisodes 7, 10 et 11, ce sont des titres peut-être provisoire.
Bonne lecture...

%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%
Couloir d’un vaisseau goa’uld.
SG 1 avait pour mission de récupérer un tock’ra infiltré. Pour couvrir plus de terrain, le colonel O’neill avait séparé l’équipe en deux. Jonas Quinn et Teal’C avaient reçu pour ordre de fouiller la partie ouest du vaisseau, Jack et Samantha fouillaient le reste. Le couloir était de forme arrondie ne laissant aucune visibilité.

Sam : Jack, arrêtes toi !

Jack : Pourquoi ?

Sam : On est pris au piège, il y a deux gardes devant à environ 50 mètres et six derrière a à peu près 70 mètres.

Jack : Comment… ?

Sam : ( lui coupant sèchement la parole) Je le sais, c’est tout !

Jack : Tu prends ceux à l’avant…

Sam : Non, attend…

Le major Carter qui jusque là était face à lui se retourna et scruta le mur.

Sam : Il y a une porte là !

Jack : Je ne vois rien !

Sam : (agressive) Mais elle est là !

Elle actionna l’interrupteur et ils passèrent la porte juste avant l’arrivée des gardes.

Jack : Samantha j’ai le droit de savoir, d’avoir des explications, comment fais-tu ?

Sam : ( une pointe de colère dans la voix) ça suffit Jack ! C’est à cause de toutes ses questions qu'on a rompu, je t’ai dit que je ne peux pas te répondre.

Jack : Non Sam, tu as rompu ! Mais on en discutera à la base.

Teal’C : (par radio) O’neill on a le tock’ra.

Jack : On arrive rendez-vous à la porte.

Le major Carter qui était coincé entre Jack et le mur, repoussa violemment le colonel O’neill et commença à avancer vers la porte des étoiles.

La relation entre Jack O’neill et Sam Carter était très tendu. En effet, suite à une mission catastrophique il y a quelques mois, ils eurent une relation dans le plus grand secret. Puis au bout d’un certain temps cette relation était devenue conflictuelle, Samantha étant de plus en plus agressive et sur la défensive, ils passèrent leur temps à se disputer et ils avaient fini par rompre au grand damne de Jack O’neill.
Base Cheyenne Mountain. Salle d’embarquement.
Hammond : SG 1 bon retour au bercail, comment c’est passé la mission ?

Jack O’neill regarda Sam puis reporta son attention sur le général.

Jack : Très bien, mon général !

La jeune femme posa sa main sur sa bouche et sorti de la salle en courant.

Hammond : Qu ‘est ce qu’elle a ?

Jack : Je l’ignore. Je vais voir.

Le colonel O’neill passa plusieurs minutes à chercher le major Carter, il l’a trouva dans la salle d’entraînement à frapper violemment sur un mannequin en plastique rembourré. Il s’approcha doucement.

Jack : Tu devrais être à l’infirmerie.

Sam : Ca peu attendre deux minutes.

Jack : Samantha je ne te comprends plus. Tu es tellement différente.

Sam : (explosant la tête du mannequin à coup de poing) Je suis enceinte ça te va comme excuse.

Après ses mots, elle sortit de la pièce et se rendit à l’infirmerie laissant Jack en plan.
Six mois plus tard…
Hammond, Jonas et Teal’C attendaient patiemment des nouvelles du major Carter. Le colonel O’neill, lui, faisait les quatre cents pas devant la porte de l’infirmerie. Quand le docteur Fraiser sortit, elle semblait exténuée.

Jack : (anxieux) Alors ?

Janet : L’accouchement c’est bien passé mais les jumelles Allyson et Andréa sont très faible étant donné que Sam a accouché deux mois avant terme, je les ais mises en couveuse.

Jack : Mais elles vont bien ???

Janet : Oui.

Hammond : Peut-on voir la jeune maman ?

Janet : je crains que non. Général, je peux vous parler en privé.

Jack : J’ai le droit de savoir.

Hammond : Jack, Jonas, Teal’C vous devriez aller vous reposer, il est 3h30 du matin.

Jack : Mais…

Hammond : C’est un ordre, colonel !

Le docteur Fraiser attendit qu’ils s’éloignent pour prendre la parole.

Janet : L’état de santé de Sam et des petites est grave. L’accouchement ne sait pas aussi bien passer que je l’ais laissé entendre au colonel O’neill. Il faut absolument que je contacte le généticien qui s’occupe du major.

Hammond : J’aimerais des explications.

Janet : Désolé mon général ! Secret professionnel. Mais je peux vous dire qu’il y a un risque de les perdre toutes les trois si je ne fais rien.

Hammond : Faites-le !
Le Sanctuaire. Chambre de Brennan.
Shalimar se réveilla dans les bras de son amant, elle se leva discrètement pour ne pas le réveiller mais il était trop tard, et déjà Brennan la rattrapa par la taille et la fit tomber sur le lit.

Shal : Brennan, non.

Brennan : Shal, il est quatre heure du mat’.

Shal : Je sais mais j’ai besoin d’aller courir un peu.

Brennan : Un peu ! Tu vas faire quoi…dix, vingt kilomètres.

Shal : Et puis-je dois retourner dans ma chambre avant qu’Emma ne vienne me chercher pour aller faire du shopping.

Brennan : Pourquoi ne pas tous simplement mettre les autres au courant pour nous deux ?

Shal : Parce que je ne suis pas prête.

Elle s’habilla rapidement et se glissa sans un bruit à l’extérieur de la chambre de Brennan. Puis elle se dirigea vers sa chambre quand elle aperçut de la lumière dans le bureau d’Adam. Sa curiosité éveillée, elle s’y dirigea. Adam venait juste de raccrocher quand il vit Shalimar à l’encadrement de la porte.

Adam : Que faites-vous là ?

Brennan : On allait faire un peu de footing.

La féline ne put étouffer un cri de surprise et de terreur. Elle était tellement imprégnée de son odeur à lui qu’elle ne l’avait pas senti la suivre et s’était assez déconcertant pour elle, ses pouvoirs de féline lui avait toujours permit de sentir son environnement.

Adam : (à Shalimar ) Tout va bien ?

Shal : Oui, oui, ça va, j’ai juste été surprise, je croyais être seule.

Emma et Jessie arrivèrent en courant alerté par le cri de leur amie.

Adam : Puisque vous êtes tous là. J’ai des choses à vous dire. Il y a quelques minutes j’étais au téléphone avec un médecin d’une base militaire du Colorado.

Les quatre mutants intéressés entrèrent dans le bureau.

Brennan : Des militaires ? Je croyais que s’était plutôt mauvais pour nous.

Shal : Parle pour toi. Je pensais que tu t’étais rangé.

Brennan : C’est le cas.

Jessie : Alors de quoi de peur ?

Brennan : De finir en rat de laboratoire.

Le docteur Kane émit un son guttural pour les ramené au plus important.

Jessie : Désolé, tu peux continuer.

Adam pianota sur son clavier puis tourna son écran dans la direction de ses collaborateurs. Il y avait affiché un dossier de nouveau mutant.

Jessie : Elle est jolie, qui est ce ?

Shal : Jessie tu devrais penser avec ton cerveau çà changerait.

Adam : Vous allez me laisser en placer une !

Le silence fut instantané.

Adam : Merci, maintenant je peux continuer.

Emma : Qui est-ce ?

Adam : Il s’agit du major Samantha Carter.

Brennan : Une mutante ?

Adam : Oui, elle et ses deux nouveau-nés sont, d’après mes renseignements, très malade.

Shal : Qu’est ce qu’elle est ?

Adam : C’est une féline.

Emma : Elle a des caractéristiques spécifiques ?

Adam : Elle est plus forte que Shalimar et en temps normal, contrôle mieux ses instincts primaires.

Shal : (de la colère dans la voix) Elle n’a qu’à prendre ma place.

Brennan la rattrapa par la taille pour empêcher la femme qu’il aime ne parte.

Adam : Shalimar, ta place restera ta place, contrôle ta colère nous n’avons pas le temps.

Emma : Adam, tu ne nous as pas tout dit, n’est-ce pas ?

Adam : Elle travail pour l’armée sur un projet top secret.

Jessie : Quel est son métier au juste ?

Adam : Elle est astrophysicienne mais en plus de son doctorat en astrophysique, elle en a un en mécanique quantique, possède un tiers de mes connaissances en génétique et( elle se trouve être un petit génie en informatique.

Brennan : Rien que ça !

Emma : J’ignorais qu’il y avait de tels génies chez les mutants.

Adam : Shalimar, Brennan, nous allons la-bas dans le Colorado avec le double Hélix.

Emma : J’aurais aimé venir.

Adam : Désolé Emma je ne peux pas me permettre de faire enter une télépathe dans une base classé top secret.

Emma : D’accord.

Adam : Et puis j’ai besoin de toi ici pour préparer le labo.

Emma : D’accord je m’en charge.

Il lui posa tendrement la main sur la joue.

Adam : Merci. Nous partons dans cinq minutes.
Deux heures plus tard…
Le soleil se levait à peine sur la montagne qui abritait la porte des étoiles. Adam posa le double Hélix à l’orée des bois à une centaine de mètres de l’entrée de la base. En ayant mis auparavant le mode camouflage.

Brennan : C’est ici qu’elle vit.

Il observa le tunnel qui pénétrait dans les entrailles de la montagne.

Adam : Seulement en partie, c’est son lieu de travail, elle a une maison plus bas en ville.

Shal : Comment ce fait-il que tu en saches autant sur elle ?

Adam ne répondit pas et ne prononça plus un mot jusqu’au moment où ils se présentèrent. Un soldat les accompagna jusqu’au niveau –28. Mais arrivé en bas, Shalimar hésita à sortir de l’étroit cube de métal qu’était l’ascenseur.

Brennan : Tu viens, Shal ?

La féline sorti de l’ascenseur avant que les portes ne se referment sans pour autant faire un pas de plus.

Shal : Je ne sais pas si je dois.

Adam : Comment ça ?

Shal : J’ai une drôle de sensation au creux de l’estomac. Comme une sorte d’avertissement !

Adam : Il faut que tu te reprennes ce n’est pas le moment de flancher pour une question de territoire.

Soldat : Ca va aller mademoiselle ?

Shal : Oui, oui, on vous suit.

La féline portait un haut très court et décolleté comme à son habitude et cela ne passa pas inaperçu dans ce monde d’hommes. Et lorsque le soldat la reluqua, une pointe de jalousie piqua le cœur de Brennan. Mais il ne préféra rien dire. Il ne voulait pas lui enlever sa liberté et risquer de la perdre.
Infirmerie.
Les trois collaborateurs de Mutant X entrèrent dans l’infirmerie du docteur Fraiser. Deux infirmières s’activaient quand une jeune femme, une militaire en blouse blanche, plutôt petite aux cheveux châtains, leurs donna des ordres. Elles sortirent de la pièce, puis la jeune femme s’approcha des visiteurs

Jeune femme : Vous devez être le docteur Kane, je suis heureuse de vous voir.

Adam : docteur Fraiser ?

Janet : Très juste.

Les deux médecins se serrèrent la main.

Adam : Mes collaborateurs, Shalimar Fox et Brennan Mulwray.

Brennan : Enchanté.

Adam : Comment va le major Carter ?

Janet : J’ai été obligé de l’attacher à son lit, elle n’est plus elle-même.

Adam : Comment ça ?

Janet : Elle était tellement sauvage que même pendant l’accouchement nous avons dû l’attacher et lui donner des tranquillisants et des doses élevées malgré le risque encouru.

Adam : Je peux la voir.

Janet : Elle est dans la pièce d’à coté. Suivez-moi…seul.

Le docteur Fraiser conduisit Adam dans la fameuse chambre mais elle fut accablée et surprise de constater que Samantha Carter avait disparu. Le doc. déclencha l’alarme et décrocha le téléphone pour prévenir le général qui arriva peu de temps après.

Adam : Shalimar !

La féline entra dans la pièce en même temps que le colonel O’neill et le général Hammond.

Shal : (à Adam) Elle est partie il y a moins d’une heure.

Hammond : J’aimerais vraiment savoir ce qui se passe encore !

Jack : J’ais l’impression que Sam a pliée bagages.

Hammond : C’est impossible, elle était attachée.

Jack : QUOI ???

Janet : Jack, Sam est très malade et plus tout à fait elle-même.

Adam : Shal, est ce que tu peux encore suivre sa trace ?

Shal : Je crois.

Adam : Brennan, accompagne-la.

Brennan : D’accord.

Les deux mutants quittèrent la pièce.

Hammond : Comment a-t-elle pu se sauver ?

Janet : (observant les liens du lit) Elle a dû voler un scalpel ou des ciseaux pendant que je m’occupais des petites.
Pendant ce temps au Sanctuaire.
Jessie était installé derrière son clavier et faisait des recherches.

Jessie : Emma, viens voir !

La jeune psionic quitta le laboratoire pour le rejoindre

Emma : Que se passe-t-il ?

Jessie : Je faisais des recherches sur la jolie mutante…

Emma : Adam ne voulait pas qu’on ouvre son dossier de mutant.

Jessie : Et je ne l’ais pas fait mais regarde cet article paru dans la presse.

Emma : (lisant) Le docteur Kane révolutionne le monde de la science à seulement 20 ans.

Jessie : Alors j’ai fait quelques recherches supplémentaires, sans toutefois ouvrir le dossier interdit et son nom complet est Samantha Elisabeth Carter Kane, elle a été adoptée.

Emma : Tu crois qu’elle pourrait être de la famille d’Adam ?

Jessie : Ca pourrait expliquer pourquoi il l’a connaît si bien et pourquoi il ne veut pas qu’on ouvre son dossier.
Cheyenne Mountain Complex. Infirmerie.
Jack : Alors qu’est ce qu’on fait pour Sam ?

Adam : Shalimar et Brennan la retrouveront vous pouvez en être certain. Shal est une des meilleures pisteuses que je connaisse. En attendant, il faut que je ramène les bébés au Sanctuaire.

Hammond : Vous ne pouvez pas les soigner ici ?

Adam : Vous n’avez pas les installations adéquates.

Hammond : Alors le docteur Fraiser ira avec vous.

Adam : Je comprends votre méfiance, et elle peut m’accompagner si elle suit les consignes. Colonel O’neill, vous serez utile aux recherches de Sam en m’accompagnant également.

Jack : Je ne vois pas en quoi je peux vous être utile.

Adam : Faites-moi confiance vous comprendrez plus tard. Docteur, j’ai besoin d’échantillons de sang récent du major pour une comparaison.

Janet : Il vous faudra des échantillons plus vieux !

Adam : Non, ça ira, j’ai déjà son profil génétique dans mon ordinateur.

Hammond : Je n’ai pas donné mon accord pour ça.

Janet : Mon général, le major Carter est…différente et la soigner est au-delà de mes connaissances. Je suis spécialiste en maladies tropicales pas en génétique.

Adam : (activant son transmetteur) Shalimar, Brennan, je rentre au Sanctuaire avec le double Hélix, dès que vous l’avez retrouvé, Jessie viendra vous chercher.

  1   2   3   4

similaire:

Note de l\Note de l'auteur

Note de l\Note a l’auteur de projet

Note de l\Cours commun / Oral 2012-2013 qu’EST-CE qu’un auteur ? Foucault, «Qu'est-ce qu'un auteur ?»
«Qu'est-ce qu'un auteur ?», Bulletin de la Société française de philosophie, 63e année, no 3, juillet-septembre 1969, pp. 73-104

Note de l\Dossier Berlin
Dem Deutschen Volke signifie qui appartient au peuple allemand ( un bel exemple de datif, mes enfants !!! note de l’auteur )

Note de l\Note Sur
«sous Word» du précieux ouvrage que Monsieur Amédée Brocard dut livrer vers 1884. Le but étant de faciliter les recherches orthographiques,...

Note de l\Note de l’auteur de la spécification : Cette spécification comprend...

Note de l\Note Sur
«sous Word» du précieux ouvrage que Monsieur Amédée Brocard dut livrer vers 1884. Le but étant de faciliter les recherches orthographiques,...

Note de l\Ecole élémentaire Claude Daniel de Laurès Commune : Gignac
«La maman des poissons» à Pézenas a dû être annulée car l’auteur que devaient rencontrer les élèves était malade. Une «visioconférence»...

Note de l\Note de l’éditeur Science et perception dans Descartes
«Pourrez~vous former un plan de travail ?» Un large extrait de cette lettre d'Alain est cité dans la «Note de l'éditeur» qui se trouve...

Note de l\Résumé d'auteur








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com