Réunion des zones tampons : 24








télécharger 224.96 Kb.
titreRéunion des zones tampons : 24
page1/9
date de publication10.07.2017
taille224.96 Kb.
typeRéunion
ar.21-bal.com > loi > Réunion
  1   2   3   4   5   6   7   8   9
Auteur : Guillaume PETIT

Direction de l’étude : Dr Pierre-Marie CHAPON et Dr Kevin PHALIPPON

29 juillet 2016 |

Rapport d’étude Indicateur de pertinence territoriale des logements-foyers et des EHPAD, une analyse territoriale pour une optimisation de l’offre en fonction des besoins

Quel environnement géographique favorable à l’implantation d’établissements d’hébergement pour personnes âgées?





29 JUILLET 2016


Table des matières





Introduction 3

I La composition de l’environnement géographique des établissements est-elle un critère de choix pour les publics cibles de l’étude ? 5

Les cibles de l’étude 5

Etablissements cibles 5

Les publics visés 5

Prise de contact avec les résidents et professionnels 7

Le pré-questionnaire 8

Les résultats 8

II L’utilisation de la Méthode Hiérarchisée Multicritères (MHM) 13

La pertinence de l’utilisation de la MHM 13

La MHM appliquée à notre objet d’étude, choisir les cibles environnementales autour des structures d’hébergement 14

Les installations favorisant les déplacements : 15

Les installations liées à la santé 16

Les installations liées aux services 17

Les installations liées aux commerces 17

Les installations et conditions liées à l’environnement 18

Les installations liées aux relations sociales 19

Calcul de la hiérarchisation moyenne par public cible 20

La réalisation de cartes 21

Choix des lieux et échelles cartographiables : 21

Récupération ou créations de cibles environnementales géocodées dans les espaces à cartographier : 22

Création de zones tampons se basant sur le réseau viaire : 22

Réunion des zones tampons : 24

Attribution des coefficients des cibles environnementales calculés précédemment : 25

Détermination cartographique des lieux les plus favorables (plus forte superposition et/ou plus forte superposition de cibles classées comme importantes : 25

III Les environnements favorables et leur composition selon les publics cibles 27

Des préférences différentes selon le type d’établissement et de publics dans la proximité des cibles environnementales: des besoins pratiques et des besoins psychologiques 27

Identifier sur des cartes les zones les plus favorables grâce à l’indicateur 29

Le quartier Jean Macé, une zone très favorable dont l’étendue varie selon les publics cibles 30

Une zone favorable en cœur de ville à Corbas 35

Sur la Métropole de Lyon, schématiser les grandes zones les plus favorables 40

Conclusion 44

Bibliographie 45

Table des illustrations 48

Cartes 49

Equations 49

Figures 49

Tableaux 49


Introduction



Depuis 50 ans, les démocraties européennes, nord-américaines et asiatiques voient l’espérance de vie à la naissance de leur population augmenter. En France, elle est passée de 64 à 78 ans environ pour les hommes et de plus de 69 ans à 85 ans pour les femmes entre 1960 et 2011 (INSEE, 2012). Avec la chute des taux de mortalité et de natalité concomitante, la France fait face à un vieillissement croissant de sa population qui devrait continuer encore plusieurs décennies selon l’ensemble des scénarios retenus par l’INSEE. Ainsi, 24,5 % ont plus de 60 ans en 2015 contre 20,4 % en 2000 et cette part attendrait plus de 32% en 2060 selon les projections de Blanpain et Chardon en 2010.
Bien que le maintien à domicile des personnes âgées soit à la fois leur souhait et celle des politiques publiques en application, ces personnes disposent de capacités psychomotrices amoindries qui mettent à mal leur autonomie. Cela tend à les rendre captifs de leur logement, qui n’est la plupart du temps pas adapté à leurs besoins, et à les isoler. Pour ces raisons, elles peuvent demander à être hébergés au sein d’établissements d’hébergement pour les aînés, médicalisés ou non en fonction de leur état de santé.

L’implantation de ces établissements est dictée, la plupart du temps, par des considérations foncières et de potentialités locales, sans accorder d’intérêt à la qualité de l’environnement géographique de proximité. Ainsi ces établissements se retrouvent ainsi aussi bien au cœur des communes comme à leur marge, dans des quartiers périphériques résidentiels ou au milieu des champs, où la motorisation est indispensable à chaque déplacement.

Les personnes âges sont plus enclines à pâtir de cette négligence dans l’implantation des établissements, puisque plus « vulnérables aux contraintes de l’environnement» (Barthélémy, 2012). Les travaux de recherche démontrent en effet que ce manque d’intérêt pour le critère environnemental pose la problématique de l’accès aux ressources territoriales, ainsi Chapon et Renard en 2009(a) montrent par exemple le lien entre la limitation des déplacements et l’éloignement des aménagements attractifs et pratiques (commerces…). Autre public fréquentant les établissements d’hébergement, les professionnels manquent pour répondre aux besoins des établissements médico-sociaux selon un rapport de l’Agence Nationale d’Appui à la Performance de ces établissements (ANAP) en 2013, et où la localisation peut jouer un rôle.

Les organisations supranationales s’emparent de la problématique et l’OMS, en 2007, recommande d’agir pour la « promotion d’un cadre de vie porteur pour les personnes âgées ». Ce cadre de vie porteur est également une des trois orientations des actions préconisées par le plan d’action international de Madrid sur le vieillissement (ONU, 2002). Ces recommandations et les nombreux travaux de recherche ont motivé le lancement d’initiatives autant internationales que locales comme le réseau des Villes Amies des Aînées en 2005 et sa branche francophone en 2012, affiliées à l’OMS.

Travaillant sur le « cadre porteur pour les personnes âgées » Chapon et Renard en 2009 définissent l’environnement favorable aux aînés comme « les espaces présentant des conditions plus favorables que d’autres par rapport aux besoins et aux pratiques de la population enquêtée ». Ces besoins et pratiques nécessitent la présence de divers commerces, services et autres activités, dont la proximité au logement, comme les établissements d’hébergement, serait plus ou moins importante pour les personnes âgées en fonction de leurs goûts et de leurs habitudes.

Associer l’environnement favorable aux aînées à la localisation des établissements d’hébergement a conduit l’association Efferve’sens à formuler et étudier la problématique de savoir quel est l’environnement favorable à l’implantation d’établissements d’hébergement pour personnes âgées.

L’étude s’axe sur le lien entre l’environnement proche et sa composition et la qualité de vie, personnelle ou professionnelle, au sein des établissements d’hébergement pour personnes âgées. Elle a pour but la création d’un indicateur de pertinence territoriale à la localisation de nouveaux établissements d’hébergements. Cet indicateur induit une première étape de hiérarchisation des cibles environnementales susceptibles d’avoir une influence. Il s’agit de livrer une série de cartographies montrant les environnements géographiques les plus favorables aux personnes âgées et aux professionnels des établissements. Elles pourront servir d’aide à la décision pour les futures politiques de gestion de l’offre proposée, tant en création qu’en regroupement d’établissements existants.
Ce travail détaille et décrit la méthodologie et les résultats obtenus dans le cadre de cette étude


  1   2   3   4   5   6   7   8   9

similaire:

Réunion des zones tampons : 24 iconÉtudes de concept sur la technologie oled
«Light Clouds» destinés aux différentes zones de bureau comme poste de travail, salle de réunion, espaces de détente et zones de...

Réunion des zones tampons : 24 iconArchitecture Practitioners Conference de Munich
«adaptive security» c'est-à-dire de voir la sécurité au service des données et des traitements et non plus uniquement pour sécuriser...

Réunion des zones tampons : 24 iconRapport d’information
«mitage» du territoire, résultat du détournement de la procédure des zones de développement de l’éolien 49

Réunion des zones tampons : 24 iconL’Haussmannisme : un modèle d’urbanisme
«de techniciens et d’administrateurs» n’intervient pas en profondeur dans les parcelles. En fait, le travail d’Haussmann consiste...

Réunion des zones tampons : 24 iconTitre II – dispositions applicables aux zones urbaines 8

Réunion des zones tampons : 24 iconDocteur en Histoire des Mondes Anciens. Université Paris IV sorbonne
«Dynamique d’occupation et zones de confins à l’époque antique : la question du territoire carnute (Ier s av. J. C. –IVe s ap. J....

Réunion des zones tampons : 24 iconLa toute nouvelle ct6 de Cadillac équipée d'un moteur V6 de 3,6 L
«ciblé» breveté permettant le refroidissement stratégique des zones les plus chaudes du moteur tout en misant simultanément sur un...

Réunion des zones tampons : 24 iconSynthèse de la réunion du Réseau des Doyens des Facultés des Sciences....

Réunion des zones tampons : 24 iconLa Réunion des Musées nationaux (Paris), Le Musée des Beaux Arts de Quimper, Les

Réunion des zones tampons : 24 iconUne histoire du steel-drum
«pan» («casserole») se perfectionna ensuite : on le fit chauffer pour renforcer le métal et lui donner une meilleure sonorité, on...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com