Résumé Cet article s’intéresse au développement historique du travail intérimaire. Cette forme d’emploi a fait son apparition au début du siècle dernier aux États-Unis et en Grande-Bretagne.








télécharger 112.47 Kb.
titreRésumé Cet article s’intéresse au développement historique du travail intérimaire. Cette forme d’emploi a fait son apparition au début du siècle dernier aux États-Unis et en Grande-Bretagne.
page1/9
date de publication23.10.2016
taille112.47 Kb.
typeRésumé
ar.21-bal.com > loi > Résumé
  1   2   3   4   5   6   7   8   9



La construction sociale du travail intérimaire : de ses origines aux États-Unis à son institutionnalisation en France
Rachid Belkacem, Cathel Kornig

Pour citer cet article

Belkacem R., Kornig C. (2011), « La construction sociale du travail intérimaire : de ses origines aux États-Unis à son institutionnalisation en France », Socio-Économie du Travail n° 33 (Économies et Sociétés, tome XLV/8), aout 2011, p. 1301-1327

Résumé

Cet article s’intéresse au développement historique du travail intérimaire. Cette forme d’emploi a fait son apparition au début du siècle dernier aux États-Unis et en Grande-Bretagne. À partir des années 1940, porté par de grandes entreprises de travail temporaire nouvellement créées, son développement rapide concernera tout d’abord le domaine du secrétariat. Introduit en France au début des années 1950, son institutionnalisation, c’est-à-dire sa reconnaissance économique, sociale et politique, sera progressive.

Summary

The aim of this paper is the study of the historical development of temporary work. Temporary workers agencies (TWA) appear first at the beginning of the last century in the United States and in the United Kingdom. From the years 1940 on, their fast development carried by large companies of temporary work would be based first of all on the secretarial work needs. Introduced in France during the 1950s, its institutionalization (economic, social, and political recognition as a useful activity for the community) has been progressive.

Mots clés : travail temporaire, travail intérimaire, intérim, entreprises de travail temporaire, bureaux de placement, agences d’emploi

Classification JEL : J41

Introduction


Ces dernières décennies ont été caractérisées par une forte croissance des formes particulières d’emploi (FPE). Les FPE se sont développées en marge du modèle canonique de l’emploi, que l’on caractérise généralement par le contrat de travail à durée indéterminée (CDI) et par l’unicité de l’employeur. Aucun pays industrialisé n’a échappé à cette tendance. Parmi ces FPE, certaines sont très anciennes, comme le rappelait Bernard Fourcade [1992]. Plus récent, le travail intérimaire est présenté dans la littérature comme la plus particulière des FPE [Germe, Michon, 1979] en raison d’une part, de son caractère temporaire et, d’autre part, du dédoublement de la figure de l’employeur qui le caractérise, entre un employeur d’usage (une entreprise qui utilise le travailleur, on parle d’entreprise utilisatrice) et un employeur de fait (une entreprise de travail temporaire – ETT) qui rémunère ce travailleur et le met à disposition de cette entreprise utilisatrice.

Pendant longtemps, les ETT ont été perçues de façon très négative en France mais également chez nos voisins européens ou sur le continent nord-américain. Publié en 1973 en France, l’ouvrage de Guy Caire s’intéressait à leur rôle sur les marchés du travail. Son titre ne pouvait pas être plus évocateur : « Les nouveaux marchands d’hommes ? » Mais aujourd’hui, les opérateurs d’intérim sont reconnus comme d’importants acteurs de la gestion des ressources humaines et comme des partenaires actifs des services publics de placement. Le contraste est flagrant.

Comment expliquer cette évolution ? Comment comprendre que les ETT soient passées d’une marginalité teintée de condamnation morale à une indiscutable reconnaissance institutionnelle ?

Pour rendre compte de cette évolution, ce papier sera structuré en trois principaux moments. Tout d’abord, nous essaierons de déterminer les origines historiques du travail intérimaire, ses premiers développements aux États-Unis et en Europe. Ensuite, nous nous interrogerons sur les premières initiatives internationales et européennes en matière de normalisation de cette forme d’emploi. Enfin, nous nous focaliserons sur la situation particulière de la France qui est souvent présentée comme le pays qui dispose de la législation sur l’intérim la plus protectrice en Europe. À cette occasion, nous cernerons les différents principes qui ont gouverné l’institutionnalisation de l’intérim, c’est-à-dire sa reconnaissance en tant que forme d’emploi utile pour la collectivité.

Tout cela paraît utile à double titre. En premier lieu, les orientations européennes en matière de politiques de l’emploi, communément appelées Stratégie européenne pour l’Emploi (SEE, fondée en 1997 au sommet européen de Luxembourg), insistent sur la nécessité de concilier davantage la flexibilité du travail et la sécurité des personnes sur le marché du travail, ce que bon nombre de chercheurs ont nommé flexicurité. Avec la révision de la SEE opérée en 2005, la flexicurité est même devenue une de ses huit priorités. Dans ce contexte, en tant que mode de flexibilité de l’emploi, le travail intérimaire est amené à jouer un rôle de plus en plus important. Les dernières évolutions réglementaires en France (loi Borloo, 2005) et chez nos voisins européens l’attestent. En second lieu, le débat autour de la qualité des emplois qui s’est développé à l’échelle européenne (orientations de la SEE) et internationale (recommandations du BIT) donne une acuité toute particulière à cette problématique. L’image de marchands d’hommes que véhiculaient les entreprises de travail temporaire était associée à des emplois souvent ingrats, aux conditions de travail difficiles, aux perspectives très limitées. Qu’en est-il aujourd’hui ? Même si pour l’essentiel les conditions de travail des intérimaires restent difficiles, les emplois peu qualifiés et peu rémunérés, les choses bougent. Annoncent-elles de vraies transformations de l’activité des ETT ?
  1   2   3   4   5   6   7   8   9

similaire:

Résumé Cet article s’intéresse au développement historique du travail intérimaire. Cette forme d’emploi a fait son apparition au début du siècle dernier aux États-Unis et en Grande-Bretagne. iconRésumé : Cet article s’intéresse aux impacts des open space en matière...

Résumé Cet article s’intéresse au développement historique du travail intérimaire. Cette forme d’emploi a fait son apparition au début du siècle dernier aux États-Unis et en Grande-Bretagne. iconRésumé Cet article s’intéresse au comportement des internautes dans...

Résumé Cet article s’intéresse au développement historique du travail intérimaire. Cette forme d’emploi a fait son apparition au début du siècle dernier aux États-Unis et en Grande-Bretagne. iconLa grande nouveauté de cette nouvelle collection : le satin imprimé
«jour venise», ce duo d’unis fait partie des indémodables à avoir dans son linge de maison

Résumé Cet article s’intéresse au développement historique du travail intérimaire. Cette forme d’emploi a fait son apparition au début du siècle dernier aux États-Unis et en Grande-Bretagne. iconBmw media Information 1/2008 Page bmw au Salon de Detroit (naias)...
«bmw efficientDynamics» qui a pour objectif de proposer aux automobilistes du monde entier des véhicules faisant référence en termes...

Résumé Cet article s’intéresse au développement historique du travail intérimaire. Cette forme d’emploi a fait son apparition au début du siècle dernier aux États-Unis et en Grande-Bretagne. iconRésumé Cet article questionne l’impact du mode de gouvernance des...

Résumé Cet article s’intéresse au développement historique du travail intérimaire. Cette forme d’emploi a fait son apparition au début du siècle dernier aux États-Unis et en Grande-Bretagne. iconOrdinateur
«calculateur automatique à grande puissance» voit le jour en 1937 au Etats-Unis. C'est l’œuvre d'un physicien Américain : Aiken

Résumé Cet article s’intéresse au développement historique du travail intérimaire. Cette forme d’emploi a fait son apparition au début du siècle dernier aux États-Unis et en Grande-Bretagne. iconQuand Bercy laissait faire la fraude à la tva sur le carbone
«fraude carrousel» qui a notamment touché la France, la Grande-Bretagne, le Danemark, les Pays-Bas et l'Espagne. La bourse italienne...

Résumé Cet article s’intéresse au développement historique du travail intérimaire. Cette forme d’emploi a fait son apparition au début du siècle dernier aux États-Unis et en Grande-Bretagne. iconL'historien et les mémoires de la Seconde Guerre mondiale aux États-Unis

Résumé Cet article s’intéresse au développement historique du travail intérimaire. Cette forme d’emploi a fait son apparition au début du siècle dernier aux États-Unis et en Grande-Bretagne. iconDans cette zone, probablement peuplée dès le Néolithique, en témoigne...

Résumé Cet article s’intéresse au développement historique du travail intérimaire. Cette forme d’emploi a fait son apparition au début du siècle dernier aux États-Unis et en Grande-Bretagne. icon0Table des matières
L’Angleterre est à la Révolution Industrielle ce que les balcons fleuris de géraniums sont à Grimentz Aux mots, nous joindrons les...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com