Document de travail sur le projet de contrat de territoire








télécharger 44.75 Kb.
titreDocument de travail sur le projet de contrat de territoire
date de publication12.07.2017
taille44.75 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > loi > Documentos







Document de travail sur le projet de contrat de territoire


Le Pays a été créé en 2004 et compte 59 914 habitants_INSEE pop 2012 (15ème rang régional). Depuis plus de dix ans, fort d’une organisation territoriale et du soutien des pouvoirs publics, le Pays Bourgogne Nivernaise contribue à créer les conditions du développement.

Les élus de l’association Pays Bourgogne Nivernaise conscients des faiblesses qui caractérisent le territoire, souhaitent porter un projet stratégique d’accueil de nouveaux actifs est de nouvelles activités en s’appuyant sur les forces du territoire et la valorisation des nombreux potentiels locaux.


Pour autant, ces derniers sont convaincus que la stratégie visant à développer l’ATTRACTIVITE TERRITORIALE est à même de renverser les tendances démographiques, économiques et sociales en cours. L’ingénierie quotidienne développée sur et par les territoires en actuelle recomposition vis-à-vis de la Loi et la gouvernance élus-représentants de la société civile réunis dans un cadre associatif, sont de véritables atouts pour la mise en œuvre d’un programme d’actions.
Les axes de travail sur la période 2015/2020 sont de trois ordres : FAIRE RESTER - potentiels locaux, FAIRE VENIR - offre globale locale et FAIRE VALOIR - cible des jeunes actifs.


D’une ambition affichée et partagée par les acteurs du Pays BN, il s’agit de la « booster » durant ces prochaines années en une véritable dynamique territoriale 2015/2020 avec, les engagements publics contractualisés, soutenant ainsi les opérations locales cohérentes avec les objectifs et complémentaires au programme LEADER, validé en 2015.
Les élus des EPCI composant le Pays n’ont pas trouvé d’accord unanime en 2015 pour créer un syndicat mixte PETR Bourgogne Nivernaise (refus des communautés de communes de Loire et Nohain et de Loire et vignobles). La démarche, visant à créer un ou plusieurs SCoT(s) s’est également heurtée à l’absence de consensus local entre les rives de la Loire et celles de l’Yonne – périmètre du Pays.

La signature du contrat de territoire 2015/2020 avec l’Etat, la région et le département est repoussée à la fin 2016.

Dans ce cadre, le conseil régional de Bourgogne Franche Comté, met à disposition des Pays une enveloppe financière transitoire de 200 000 € afin de répondre aux besoins de celui-ci et accompagner ainsi des opérations sur la période intermédiaire à la construction des contrats. Trois opérations ont ainsi été présentées à la collectivité territoriale au printemps 2016.
Des potentiels à faire valoir :


  • Une localisation stratégique à proximité de l’Ile-de-France, au carrefour de plusieurs régions ;

  • La porte d’entrée Nord sur la Nièvre et Ouest sur la région Bourgogne Franche-Comté ;

  • Un territoire rural de 56 500 hab_RP 2013, fort d’un cadre naturel et paysager marqué notamment par les activités agricoles (notamment 4 vignobles et 2 AOC) et maillé, organisé autour de 3 pôles de centralité (20 000 hab_RP 2013) et 7 de proximité (10 000 hab_ RP 2013) ;

  • Le Pays est très boisé, avec le chêne comme essence dominante à fort potentiel - bois d’œuvre en industrie, bois de chauffe en plaquettes forestières ;

  • Un patrimoine historique et naturel à forte notoriété, vecteur de retombées économiques et de flux touristiques - La Loire, les vignobles et les AOC, les canaux (Latéral à la Loire, Du Nivernais), chemin de St Jacques de Compostelle et les sites touristiques classés de La Charité-sur-Loire et Clamecy ;

  • Un solde migratoire excédentaire (+0,18% - 2007/2012, -0.03 en 58 et 0 en BFC_source INSEE. 5/2016) avec de nombreux résidents secondaires et de nouveaux arrivants, ayant une bonne image du territoire ;

  • Une offre foncière et immobilière concurrentielle doublée d’infrastructures terrestres;

  • Une diversité du tissu économique avec des TPE et PME à fort potentiel de développement (seconde transformation du bois, mécanique de précision, agroalimentaire, …) ;

  • Une sphère publique au-dessus de la moyenne régionale (2 points et 4ème rang régional) avec un secteur de la santé pourvoyeur d’emplois dans la fonction publique hospitalière (1 533 emplois) et le médico-social ;

  • Une offre locale d’informations sur la formation et l’emploi présente sur les 3 principaux bassins de vie ;

  • Une offre de formation initiale et continue présente sur le territoire : agro-viticole, métiers de l’eau, ferronnerie d’art.


Des faiblesses à dépasser :


  • Un déficit démographique lié au solde naturel négatif (-0.54% entre 2007 et 2012, -0.39 en 58 et + 0.17 en BFC_source INSEE. 5/2016) et au départ des jeunes à peine compensé par l'arrivée de nouveaux actifs et de retraités (+0.18%_RP2007-2012). Un territoire faiblement peuplé (21ème rang régional avec 29 hab. /km2, 32 hab en 58 et 59 hab en BFC_INSEE 2012) avec une population moins jeune qu’en région (2ème rang régional pour la part des 60 ans, 26% contre 30%_RP 2012) et un vieillissement important des actifs entre 2007 et 2012 (en augmentation de 3% entre 2007 et 2012) ;

  • Une zone d’emploi marquée par des indicateurs socio-économiques les plus dégradés en Bourgogne :

      • 1 417 emplois salariés perdus entre 2007 et 2012 (industriels notamment), soit une plus forte baisse qu’au niveau régional : -6% contre – 3% en région avec un transfert des emplois vers les services (commerce, médico-social,…).

      • Une des plus forte hausse de la demande d’emploi (+61%_ source INSEE, RP 2007/2012),

      • Un des plus forts taux de chômage de longue durée (2ème rang régional)

      • une précarité accrue (taux de pauvreté de 14.4%, soit +1.6% / région et un revenu médian faible : 15ème rang en région) et plus généralement par un taux d’emploi et d’activité plus faibles qu’en région (- 4 points/ région et 23ème rang régional)

      • Des projections INSEE indiquant une baisse de 8,5% de la population active (23 849 en 2012), particulièrement marquée pour les 40-54 ans (-0.3% en région) ;

  • Des difficultés d'appariement entre l’offre et la demande d'emploi, liée à la diversité de l’offre-métier et à l’étendue du territoire. Le solde des personnes venant d’autres zones et les résidents qui vont travailler en dehors du territoire est négatif : - 539). Un niveau de qualification faible (42% sans diplôme contre 38% en région), notamment des jeunes, qui cumulent des freins d’accès à l'emploi (mobilité, logement), un nombre moins élevé de jeunes bacheliers partant en enseignement supérieur ;

  • Un Contrat Local de Santé en cours de renouvellement sur le Pays avec un important volet d’actions de prévention en direction des jeunes et d’informations gérontologiques sur la population âgée ;

  • Un secteur agro-viticole peu en synergie avec les secteurs du tourisme, du bois, imprimeries ;

  • Une offre foncière et immobilière d’entreprises lacunaire ou inadaptée, plus globalement une absence de stratégie de développement économique coordonnée sur le territoire ;

  • Une offre de services publics en recul et d’équipements sportifs et culturels vieillissants, structurée principalement sur trois pôles de centralité ;

  • Une déprise sur les bourgs-centres tant au niveau commercial que résidentiel ;

  • Un territoire caractérisé par 3 bassins de vie trans-départementaux, sans identité territoriale des rives de la Loire à celles de l’Yonne et sans coopération organisée à l’échelle de chacun de trois bassins de vie avec des effets limités de diffusion sur le reste du territoire.


Pour ce faire, 4 défis territoriaux à relever pour les années futures sont identifiés :

IMPULSER le regain démographique dans un contexte de forte concurrence territoriale ;

RENFORCER les dynamiques de l’entreprenariat et de l’emploi ;

MAINTENIR l’équilibre territorial et la dynamique des pôles de centralité et de proximité ;

DEVELOPPER l’identité et la notoriété du territoire.

Pour relever ces défis, le Pays Bourgogne Nivernaise a organisé et élaboré une proposition d’actions priorisées pour constituer le projet de territoire.
Il se décline en 3 objectifs stratégiques :
1 FAIRE RESTER : Maintenir les actifs sur le Pays Bourgogne Nivernaise

2 FAIRE VENIR : Renouveler l’offre économique du Pays Bourgogne Nivernaise

3 FAIRE VALOIR : Renforcer la notoriété pour les habitants et l'attractivité du territoire

Et 10 objectifs opérationnels détaillés ci-dessous :

FAIRE RESTER : Maintenir les actifs sur le Pays Bourgogne Nivernaise


    1. Dynamiser l'accès à l'emploi, à la formation et à l'entrepreneuriat :

Le Pays est impliqué dans la démarche Nièvre Compétences, coordonnée par la Maison Départementale de l’Emploi et de la Formation qui a vocation à faire se rencontrer les besoins des entreprises et les compétences disponibles sur le territoire. Cette démarche est un premier niveau de structuration des partenaires pour conduire des actions de promotion des métiers et de mise en place de «  formations à la demande ». Cette structuration est à renforcer afin d’en démultiplier l’efficacité.


  • Soutenir les actions de promotion des métiers et de l'emploi local pour favoriser le développement des entreprises et de secteurs d'activités

  • Favoriser la structuration de guichet unique par bassin économique pour l'accueil, l'information, l'orientation des demandeurs d'emplois, salariés, jeunes, entreprises

  • Soutien à la création d'entreprise et à l'entrepreneuriat

  • Soutenir les initiatives d'insertion des publics en difficulté et en situation professionnelle de handicap




    1. Agir sur les conditions de maintien de la jeunesse en Pays Bourgogne Nivernaise :




  • Faciliter l’accès aux services et aux soins en levant les freins à la mobilité et au numérique

  • Accompagner les initiatives permettant le développement de formations initiale et continue dans l'enseignement supérieur

  • Favoriser la création d'une offre d'accueil pour les étudiants, stagiaires, apprentis, jeunes médecins ou internes, jeunes travailleurs




    1. Conforter les pôles de centralité et de proximité dans leur offre globale aux habitants et aux nouvelles populations :

Engager une politique d’attractivité sur le Pays Bourgogne Nivernaise demande que soit améliorée l’attractivité des villes et centres-bourgs structurant le territoire. Le maillage territorial en bourgs, bourgs d’appui et villes d’appui doit être renforcé en confortant l’offre de services et toutes les fonctions (espace public, habitat, commerces, vie culturelle), dans l’objectif de faire levier sur l’installation de nouveaux habitants, et ce, de manière équilibrée sur l’ensemble du territoire.


  • Soutenir la rénovation ou la création d’équipements sportifs et culturels

  • Aider à la création et à la rénovation d'équipements scolaires, périscolaires et petite enfance


FAIRE VENIR : Renouveler l’offre économique du Pays Bourgogne Nivernaise




    1. Soutenir une offre résidentielle innovante et de qualité répondant aux attentes des nouveaux arrivants :

La démarche d’accueil de nouvelles populations du Pays Bourgogne Nivernaise s’attache à la cible des jeunes actifs. Améliorer les conditions de réceptivité demande à ce que l’offre d’habitat corresponde aux attentes nouvelles des familles et aux exigences de qualité environnementale, d’aménagement et d’intégration à l’architecture locale.


  • Soutenir la rénovation énergétique de logements communaux

  • Soutenir les projets de requalification d'immobilier de centre-bourg

  • Soutenir la création de logements collectifs




    1. Construire une offre renouvelée d'accueil économique pour réactiver le développement et la création d'entreprises sur la Bourgogne Nivernaise :


S’engager dans une politique d’accueil de nouvelles activités nécessite que soit traitée la question de l’offre en immobilier et foncier d’entreprises. Cet objectif contribue à ce que le territoire puisse apporter une réponse aux différents parcours résidentiels des entreprises.

Cela passe par un soutien à différents type d’immobiliers d’activités. Un premier champ de l’offre d’activité doit permettre de pouvoir capter des projets en émergence par le soutien à la création de lieux d’accueil facilitant la création d’entreprise. Un second champ doit permettre de valoriser l’offre existante en soutenant la qualification ou redynamisation de zones d’activités existantes ou à urbaniser. Un troisième champ doit permettre aux entreprises existantes de pouvoir améliorer leur condition d’activités, de pouvoir se développer et ainsi fluidifier le marché de l’immobilier d’entreprises sur le territoire


  • Soutien à l'expérimentation de nouvelles activités productives et commerciales

  • Aider à la création d'une offre immobilière pour le développement des entreprises

  • Soutenir les investissements de rénovation énergétique et de requalification des locaux commerciaux, artisanaux, industriels

  • Aménager et requalifier les zones d'activités et friches industrielles




    1. Accompagner le développement de l'économie touristique sur les trois bassins :

Le territoire est ainsi marqué par un fort développement du tourisme non marchand et un sous-développement du tourisme marchand. A ce titre, les offres en hôtellerie en hébergements doivent être développées. Les observations - sur les dernières années - des comportements de consommation touristique montrent une tendance au tourisme domestique dont le Pays Bourgogne Nivernaise pourrait tirer parti.


  • Créer de nouvelles prestations et services touristiques répondant aux attentes nouvelles des touristes

  • Aide au développement des hébergements touristiques marchands

  • Soutien à l'aménagement, à la modernisation et à la mise en marché des lieux d’accueil, culturels et sites touristiques du territoire

  • Aide aux études de potentiels touristiques




    1. Accompagner les mutations de l'économie et des secteurs d'activités en Bourgogne Nivernaise :




  • Faciliter les cessions, transmissions et reprises d'entreprises agricoles, industrielles, artisanales et commerciales

  • Mettre en place une stratégie de développement économique



FAIRE VALOIR : Renforcer la notoriété pour les habitants et l'attractivité du territoire





    1. Développer l'image et la notoriété du territoire :

Le Pays souhaite engager ses territoires, ses populations et organisations dans une nouvelle dynamique, dont l’ampleur, la résonnance et la pérennité dépendent de la mobilisation de tous, y compris ceux qui sont « invisibles » aux diagnostics territoriaux. Les impacts économiques, sociaux, culturels et techniques sur le territoire sont au cœur des enjeux de l’attractivité revendiquée tant pour les nouveaux habitants et touristes ciblés que les nouvelles entreprises.


  • Promouvoir l'offre territoriale



    1. Engager des coopérations depuis et dans les bassins de vie :

Situé dans un département à faible visibilité, le territoire est caractérisé par trois bassins touristiques. Petite destination en Bourgogne, les sites d'attractivité touristique sont périphériques au territoire. L'engagement dans une coopération interterritoriale et interbassin est une priorité pour faire levier et bénéficier des flux de visiteurs. Au-delà, irriguer tous les territoires du Pays Bourgogne Nivernaise à partir de sites d'attraction et des territoires captifs doit être l'objet d'une attention particulière.


  • Accompagner le projet "destination Loire

  • Ouvrir de nouvelles coopérations, notamment, sur les 2 rives de la Loire






similaire:

Document de travail sur le projet de contrat de territoire iconCe document a pour objectif l’accompagnement de l’enseignant dans...

Document de travail sur le projet de contrat de territoire iconPréambule A. Objet du document Ce document a pour objet la description...

Document de travail sur le projet de contrat de territoire iconQuelles sont les formalités d’entrée au Cameroun pour les étrangers ?
«le contrat de travail concernant un travailleur de nationalité étrangère doit avant tout commencement d’exécution être visé par...

Document de travail sur le projet de contrat de territoire iconCe document ne constitue nullement un contrat-type et IL n’est pas utilisable en l’état

Document de travail sur le projet de contrat de territoire iconRésumé : Ce document contient un bilan détaillé du projet de réalisation...

Document de travail sur le projet de contrat de territoire iconCe document est une proposition de planification proposé par Didier...

Document de travail sur le projet de contrat de territoire iconDocument de travail

Document de travail sur le projet de contrat de territoire iconProjet de contrat non engageant / confidentiel

Document de travail sur le projet de contrat de territoire icon3° Histoire des solutions à un problème technique
«béton : patrimoine et architecture. Evaluation : Qualité et quantité de la prise de notes Consigne : Respecter l’organisation et...

Document de travail sur le projet de contrat de territoire iconProjet de territoire du midour








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com