Chapitre 1 Ce que Dieu montre et dit








titreChapitre 1 Ce que Dieu montre et dit
page2/28
date de publication13.07.2017
taille1.1 Mb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > loi > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   28

Chapitre 2 - La Rédemption dévoilée




Exode 25:1-9

« L’Éternel parla à Moïse, et dit: Parle aux enfants d’Israël. Qu’ils m’apportent une offrande; vous la recevrez pour moi de tout homme qui la fera de bon coeur. Voici ce que vous recevrez d’eux en offrande: de l’or, de l’argent et de l’airain; des étoffes teintes en bleu, en pourpre, en cramoisi, du fin lin et du poil de chèvre; des peaux de béliers teintes en rouge et des peaux de dauphins; du bois d’acacia; de l’huile pour le chandelier, des aromates pour l’huile d’onction et pour le parfum odoriférant; des pierres d’onyx et d’autres pierres pour la garniture de l’éphod et du pectoral. Ils me feront un sanctuaire, et j’habiterai au milieu d’eux. Vous ferez le tabernacle et tous ses ustensiles d’après le modèle que je vais te montrer. »
Dans le chapitre 1, nous avons vu que le sanctuaire représente ce que Dieu veut « montrer et dire », c'est une aide visuelle de Dieu, la démonstration de Son action salvatrice en Jésus-Christ. Chaque chose dans le sanctuaire, les agencements, les matériels, les objets, le rituel et les services devait révéler Jésus-Christ. C'est ce que nous allons étudier en détail dans le prochain chapitre. Dans ces deux premiers, nous aurons une vue d'ensemble qui permettra de comprendre que tout gravite autour du sanctuaire. Dans le premier chapitre, nous avons vu le sanctuaire comme une révélation du plan de la Rédemption offert par Dieu et nous avons vu que Christ est la réalité du sanctuaire. Dans ce chapitre, nous verrons comment le sanctuaire dévoile le plan de la Rédemption.
Le « plan directeur » est le plan qui vous donne le développement d'un projet de son début à sa fin. C'est ce que le sanctuaire fait pour nous. Il dévoile le plan de la Rédemption depuis son commencement et nous conduit directement à son terme. Il est nécessaire de garder en mémoire que le sanctuaire représente l'Évangile et particulièrement quand il interprète Daniel 8:14 qui est le texte clé sur lequel notre église est fondée. Il y a six points pour montrer ce que le sanctuaire souhaite révéler et comment il devient une réalité en Jésus-Christ.
1. Dieu a rencontré le pécheur dans le sanctuaire. Aujourd'hui Dieu nous rejoint en Jésus-Christ. C'est la bonne nouvelle pour le monde.
2. Dieu s'est révélé Lui-même au pécheur dans le sanctuaire. Exode 29:46. Maintenant Dieu s'est révélé Lui-même en Jésus-Christ. Jésus dit à Philippe dans Jean 14:9 « Celui qui m'a vu a vu le Père ». Aussi, quand nous voulons voir Dieu et voir comment Il est réellement, nous regardons à Jésus. Ceci est extrêmement important parce que beaucoup de chrétiens ont une image de Christ et ont une autre image de Dieu. Ils pensent que Christ est aimable et généreux mais que Dieu est violent, qu'Il est un juge en colère avec une fourche prêt à vous pousser dans le feu. Ce n'est pas la vérité. Dieu était en Christ se révélant Lui-même à nous. Ceux qui ont vu Christ ont vu Dieu.
3. Dieu habitait avec le pécheur dans le sanctuaire. Exode 25:8; 29-46. Maintenant Il habite avec nous en Christ et à travers Christ nous avons vu Sa gloire. Matthieu 1:23 dit: « Son nom sera Emmanuel - Dieu avec nous ».
4. Dieu parlait avec le pécheur dans le sanctuaire. Maintenant Il nous parle en Christ. Hébreux 1:2 met cela très clairement en évidence: « Après avoir autrefois, à plusieurs reprises et de plusieurs manières, parlé à nos pères par les prophètes, Dieu, dans ces derniers temps, nous a parlé par le Fils... » En d'autres termes, Christ est le « langage » de Dieu qui nous parle, à nous qui vivons dans la période du Nouveau Testament.
5. Dieu acceptait le pécheur dans le sanctuaire. Lévitique 1:4. Maintenant Il nous accepte en Christ. « Nous sommes acceptés dans le bien-aimé » nous dit Paul dans Éphésiens 1:6.
6. Dieu pardonnait au pécheur dans le sanctuaire. C'est en Christ que nous recevons le pardon des péchés. Aussi nous voyons que le sanctuaire est un type de l'Évangile. Quand nous parlons de « la petite corne qui profane le sanctuaire » dans Daniel 8, nous devons comprendre cela dans le contexte du Nouveau Testament et avoir une vue d'ensemble.
Notez comment Dieu a révélé Son plan de la Rédemption aux Juifs et comment cette révélation est expressive pour nous aujourd'hui. Nous lisons dans Exode 25:1-2: « L'Éternel parla à Moïse et dit: Parle aux enfants d'Israël: Qu'ils m'apportent une offrande; vous la recevrez pour moi de tout homme qui la fera de bon cœur ». Cette offrande devait être utilisée pour construire un sanctuaire. Exode 25:8. Elle devait être donnée de bon cœur - une offrande volontaire. Dieu dit à Moïse qu'il devait construire un sanctuaire exactement comme celui qui lui avait été montré. Dieu est un entrepreneur très consciencieux.
Le Psalmiste nous dit que dans le sanctuaire toutes choses révèlent la gloire de Dieu. Chaque objet a une fonction et une signification. C'est pourquoi nous ne devons pas regarder le sanctuaire d'une façon désinvolte puisque tout représente l'Évangile. Il y a des zones que nous ignorons parfois, mais nous voulons regarder au sanctuaire et découvrir comment il révèle le plan du salut.
La première chose que nous étudierons sera la cour extérieure. Elle mesurait cent coudées sur cinquante. C'étaient les dimensions que Dieu avait données à Moïse. Bien sûr, nous n'utilisons plus les coudées aujourd'hui. Elle représente la distance qui sépare le coude d'un homme du bout de ses doigts. Aujourd'hui encore au Moyen-Orient et surtout dans les campagnes lorsque vous achetez un vêtement le négociant ne le mesure pas avec un mètre ruban. Il prendra le vêtement et le mesurera au moyen de son bras, depuis le coude jusqu'au bout des doigts. Les Hébreux et les érudits de l'Ancien Testament disent que la coudée était approximativement d'un pied et demi, ou dix-huit pouces, soit 45 centimètres. Si donc vous mesurez 100 coudées par un pied et demi vous obtenez 150 pieds (45 mètres). Dans Ézéchiel 43:13 Dieu nous dit que la coudée pour le sanctuaire était un peu différente de la coudée normale. C'était une coudée normale à laquelle on ajoutait la largeur d'une main. Les érudits hébreux interprètent cela comme signifiant 1.8 pied, soit environ 54 centimètres. De cette façon, la cour extérieure mesurait 180 pieds (54 mètres) par 90 pieds (27 mètres).
Cette cour extérieure avait un mur de pur lin blanc de 9 pieds de haut (2,7 mètres). Que diraient les membres de nos communautés si l'on construisait un mur de 2,7 mètres autour de nos églises? Quand nous allions à l'Église à Nairobi, il nous fallait passer devant l'ambassade de Russie. Celle-ci, comme celle d'Addis-Abeba, possédait non pas un mur, mais une grille de quatre mètres, fortifiée et barbelée à son extrémité. Ma femme avait l'habitude de dire lorsqu'elle passait là: « Je me demande ce qui se passe là dedans! » Pourquoi Dieu désirait-il qu'un mur de presque trois mètres empêche quiconque de voir à l'intérieur? Nous y reviendrons dans les deux prochains chapitres, et spécialement quand nous étudierons le motif « en Christ ».
À vrai dire, la cour extérieure était faite de deux parties. La partie Est, à main droite, renfermait l'autel des holocaustes et la cuve des ablutions qui servait aux prêtres pour se laver les mains. C'était la seule partie qui possédait une entrée sur la cour extérieure. Puis la partie Ouest, qui mesurait aussi 10,6 mètres par 13,5 mètres comme la partie Est. Il est important que nous nous rendions compte de la configuration. Au centre même de la partie Est était l'autel des holocaustes et au centre de la partie Ouest se trouvait l'arche de l'alliance. Ces deux éléments de l'ameublement étaient extrêmement importants et révélaient deux choses; - premièrement que Christ crucifié est notre espérance, mais aussi que Christ notre propitiation est également le trône de la grâce. Ceci est représenté par l'arche de l'alliance. Il est notre intercesseur.
Le peuple pouvait entrer dans la partie Est. Celle-ci était appelée le lieu de la rencontre. Dans la partie Ouest, aucune personne de l'assemblée n'était autorisée à pénétrer. Comment pouvait-on savoir où la partie Est se terminait et où commençait la partie Ouest? Il n'y avait pas de barrière à cet endroit là. Le Lieu Très Saint mesurait cinq mètres quarante sur cinq mètres quarante et le Lieu Saint mesurait dix mètres quatre-vingt sur cinq mètres quarante. Si l'arche de l'Alliance était au centre du Lieu Très Saint alors il y avait deux mètres soixante-dix du centre de la partie Ouest au milieu du rideau. Donc, du premier rideau au rideau extérieur il y avait dix mètres quatre-vingt et il y avait treize mètres cinquante du centre de la partie Ouest, qui renfermait l'arche de l'Alliance, jusqu'au rideau extérieur. Le rideau extérieur représentait l'entrée au ciel. La porte de la cour Est représentait l'engagement en Christ. « Il n'y a aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ » (Romains 8:1). Puis-je vous rappeler que le baptême dans le Nouveau Testament est toujours « en Christ ». En d'autres termes, vous ne pouvez pas être sauvé subjectivement tant que vous n'êtes pas en Christ.
Pour une étude sérieuse, lisez les épîtres de Paul. Si cela est trop long pour vous, lisez alors simplement l'épître aux Éphésiens. Chaque fois que vous rencontrerez les mots « en Christ » ou « en Lui » ou « dans le bien aimé » ou encore « ensemble avec Lui » soulignez-les et quand vous aurez terminé, comptez combien de fois vous avez rencontré cette expression. Cela sera une formidable bénédiction pour votre croissance spirituelle.
Il fut un temps, depuis la Réforme, où la plupart des érudits du Nouveau Testament regardaient la justification par la foi comme le thème central de la théologie de Paul. La recherche biblique moderne se détourne de cela. On pense aujourd'hui que le thème central de la théologie de Paul est le motif, ou l'idée, « en Christ ». C'est seulement quand nous avons compris cela que nous pouvons saisir le concept de la justification par la foi chez Paul. Nous aurons deux chapitres sur cette seule idée, car il est très important que nous la comprenions. C'est une vision difficile pour la pensée occidentale. Puisse Dieu vous donner la compréhension, car votre vie sera changée lorsque vous l'aurez comprise.
Après avoir surligné ces phrases, regardez les verbes qui les accompagnent. Vous y trouverez une richesse de vérités. La cour extérieure était le lieu d'où Dieu sauvait l'homme, elle représente le motif « en Christ ». La partie Est représente le ministère terrestre du Christ. La partie Ouest représente le ministère céleste du Christ. Avec l'ensemble vous avez le plan de la Rédemption de l'humanité.
Savez-vous que la plus courte distance entre les Juifs et l'arche quand ils voyageaient, ou la distance entre la tente la plus proche et l'arche devait être de plus de deux mille coudées soit environ un kilomètre? Aucune tente ne devait être dressée plus près. En 1981 j'ai tenu une série de réunions pour les pasteurs d'Égypte. Au Moyen-Orient ils tiennent beaucoup au principe de réciprocité et en voulant me faire plaisir ils me proposèrent de venir me chercher pour une visite du mont Sinaï. Nous avons parcouru en voiture la distance depuis Goshen jusqu'au Sinaï en huit heures. Je ne sais pas comment les Juifs ont pu s'organiser pendant quarante ans, car il n'y a rien que le désert - du sable, du sable et encore du sable.
Il y a là deux plaines que l'on croit être celles où les Israélites campèrent la première fois quand ils reçurent les instructions pour la construction du sanctuaire. Je crois que l'emplacement reconnu par le Dr. Horn comme étant celui où le peuple d'Israël séjourna est le bon, car, à l'emplacement du monastère Sainte-Catherine (qui est l'autre site possible) il y a tout juste une plaine. A l'emplacement du site du Dr. Horn s'étale une grande plaine et je peux comprendre comment le sanctuaire pouvait y être édifié et toutes les tentes être montées autour. Les Israélites ne devaient pas élever de tente à moins de deux mille coudées (soit un kilomètre) du sanctuaire, de sorte que tous pouvaient voir celui qui s'en approchait pour offrir un sacrifice. Certains devaient hocher la tête en disant: « Je me demande ce qu'il a bien pu faire pour avoir à offrir un sacrifice ». Mais dès lors où l'on entrait dans la cour intérieure personne ne pouvait plus vous voir. L'homme repentant était enveloppé par la justice du Christ. C'est une bonne nouvelle.
Chacune des deux parties avait deux aspects. La partie Est représente le ministère terrestre du Christ qui indique deux choses - Sa vie et Sa mort. Le sanctuaire révèle la mission terrestre du Christ. Hébreux 9:12 nous dit que Christ a obtenu pour nous une Rédemption éternelle. Nous devons être prudents quand nous utilisons des termes bibliques. Il n'est pas dit dans la Bible que Christ a fait une provision pour notre salut. Il a obtenu la rédemption éternelle. Dans Romains 10 Paul met en opposition le salut en Christ et le salut par les oeuvres. « Car Christ est la fin de la loi pour la justification de tous ceux qui croient » (Romains 10:4). Le mot « fin » ne signifie pas que Christ se détourne de la loi mais que Christ est la réalisation de la loi. Christ est l'accomplissement de la loi pour la justification de tous ceux qui croient. Romains 10:5 représente le légalisme - le salut par les oeuvres.
La justice de la loi comporte deux phases. Si vous devez vous tenir juste devant Dieu au moyen de la loi il y a deux choses que celle-ci exige de vous. Premièrement, une obéissance parfaite; mais parce que nous sommes pécheurs, cette parfaite obéissance ne pourra pas nous rendre juste. L'obéissance ne peut effacer notre désobéissance. La loi exige aussi la justice et Dieu pourrait dire, « peu m'importe combien tu as été obéissant à la loi. Pour enlever ta condamnation, tu dois mourir, parce que le salaire du péché c'est la mort ».
Christ a accompli l'ensemble. L'expérience de Christ pour notre salut ne commence pas avec Son baptême, pas plus qu'elle ne débute à la croix. Elle commence à l'incarnation. Depuis le jour de sa naissance jusqu'à ce qu'il ait atteint trente-trois ans, Il a obéi parfaitement. C'est pourquoi Il peut dire « Satan est venu et n'a rien pu trouver en moi ». Mais cette obéissance parfaite ne pouvait faire de lui « Christ notre Justice ». Il devait aller à la croix et faire face à la justice de la loi. Par son obéissance positive à celle-ci et par sa mort sur la croix, Il a satisfait à toutes les exigences de cette loi en notre faveur. C'est pourquoi Christ est la fin de la loi pour tous ceux qui croient.
Rappelez-vous que, lorsque Christ mourut sur la croix, Il ne mourut pas seulement pour nos péchés passés. Il mourut pour tous nos péchés. Je vous défie de trouver un texte dans l'Ancien ou le Nouveau Testament qui dise que Christ est mort seulement pour nos péchés passés. S'il vous plaît n'utilisez pas Romains 3:25, car je ne voudrais pas que vous soyez embarrassé. Si vous prenez ce texte, vous l'utilisez en dehors de son contexte. En Christ nous avons le pardon pour tous nos péchés. Je reviendrai là-dessus en détails.
Ceci est le ministère terrestre de Christ. Quand Celui-ci monta au ciel, Il y alla avec une justice qui qualifie tout être humain pour l'éternité dans la mesure où la personne accepte ce don. Nous pouvons lire dans Romains 5:18: « Ainsi donc, comme par une seule offense la condamnation a atteint tous les hommes, de même par un seul acte de justice la justification qui donne la vie s'étend à tous les hommes ». Ceci est la bonne nouvelle de l'Évangile. C'est ce que Christ a confié à l'Église afin qu'elle le proclame au monde - par Son obéissance, la justice a atteint tous les hommes comme un libre don pour la justification qui donne la vie, pas simplement pour la justification, mais pour la justification qui donne la vie.
Notez ici une distinction. Quand il parle de notre condamnation en Adam et de notre justification en Christ, il y a un mot que Paul utilise avec Christ et qu'il n'utilise pas avec Adam. C'est le mot « don ». Ce qui est nôtre par Adam, est nôtre par droit de naissance parce que, par nature, nous sommes enfants d'Adam. Ce qui est nôtre en Christ est un don et comme tout don vous ne pouvez en jouir tant que vous ne le recevez pas. Romains 5:17 montre cela: « Si par l'offense d'un seul la mort a régné par lui seul, à plus forte raison ceux qui reçoivent l'abondance de la grâce et du don de la justice régneront-ils dans la vie par Jésus-Christ lui seul ». Le ministère céleste de Christ comprend également deux phases: le service quotidien et l'annuel. Après avoir terminé son ministère terrestre Christ entra au ciel, non pas dans le temple de Jérusalem, mais dans le ciel même pour intercéder en notre faveur.
Certains enseignent que le jour des expiations a été accompli à la croix et nous voulons réfléchir dans ce sens également afin d'être au clair au sujet du ministère céleste de Christ qui commença en l'an 31 et qui ne se terminera pas avant que la terre soit restaurée et que le péché soit éliminé. Une des choses que nous devons garder à l'esprit est la différence entre le type et l'antitype. Dans le livre des Hébreux, nous apprenons que le sanctuaire est une parabole. Vous ne pouvez pas développer une parabole dans tous ses détails. Dans un type, vous ne pouvez pas projeter toutes choses d'une manière détaillée, sinon vous seriez troublé. Le livre des Hébreux met cela en évidence à maintes reprises. Je voudrais donner deux exemples. Dans le sanctuaire terrestre, il y avait le sacrifice du matin et le sacrifice du soir, les cinq autres types de sacrifices individuels et le jour des expiations. Mais en réalité, il n'y avait qu'un sacrifice. Que vous parliez du sacrifice quotidien ou des sacrifices annuels du jour des expiations, chacun d'eux indique un seul sacrifice.
Voyons autre chose encore. Dans le sanctuaire terrestre, Dieu demeurait dans le Lieu Très Saint. Ce qui faisait la sainteté de ce lieu ce n'était pas la construction, mais la présence de Dieu Lui-même. Le prêtre intercédait pour le peuple dans le Lieu Saint mais il y avait un problème; celui qui intercédait pour le peuple était pécheur lui-même. C'est pourquoi on trouvait un rideau entre Dieu et lui, à cause des infirmités de l'homme. Dans Hébreux 7:28, il nous est dit: « En effet, la loi établit souverains sacrificateurs des hommes sujets à la faiblesse; mais la parole du serment qui a été fait après la loi établit le Fils, qui est parfait pour l'éternité ».
Les prêtres qui officiaient dans le sanctuaire terrestre étaient des hommes pécheurs. Ils avaient des infirmités et des faiblesses. Aussi était-il nécessaire qu'il y ait toujours une barrière entre le prêtre et Dieu. De même, au jour des expiations lorsque le prêtre pénétrait dans le Lieu Très Saint cette barrière était représentée par un sacrifice spécial que celui-ci devait offrir pour lui-même. Christ n'a pas eu besoin d'offrir un sacrifice pour lui-même, Il est mort pour vos péchés uniquement parce qu'Il était sans péché.
Ici encore il y a une distinction à faire. Le prêtre devait offrir un sacrifice pour lui-même et pour sa famille avant de pouvoir entrer dans le Lieu Très Saint. Malgré cela, on attachait une corde autour de sa taille pour le cas où il mourrait là, afin qu'on puisse éventuellement l'en retirer puisque personne ne pouvait entrer. Ceci est le type, mais en réalité il n'y a pas de barrière entre Christ et Dieu. C'est pourquoi, par Jésus-Christ, nous pouvons aller à Dieu directement et en toute confiance parce qu'il n'y a pas de barrière.
Pensez-vous que je prêche une hérésie? Je vais vous donner une confirmation, et pour ceux qui parmi vous le souhaitent, un appui d'Ellen White. Nous n'avons pas besoin d'elle pour faire la preuve d'un tel enseignement parce que notre doctrine est basée sur les Écritures, mais pour ceux qui le souhaitent je vais donner une citation. Premièrement dans Jésus-Christ page 761: « Le grand sacrifice est consommé. La voie qui donne accès au Lieu Très Saint est ouverte. Un chemin nouveau et vivant est préparé pour tous ». Le trône de la grâce où siégeait la gloire de Dieu dans le Saint des Saints est découvert pour tous ceux qui acceptent Christ comme la propitiation pour leurs péchés. Un autre texte se trouve dans le livre Paraboles, page 386: « Christ vint pour détruire chaque mur de séparation afin de laisser ouverte chacune des parties du temple pour que toute âme puisse avoir un libre accès à Dieu ». Mais aussi le S.D.A Bible Commentary, à la page 1109: « Une route nouvelle et vivante devant laquelle aucun voile n'est accroché est offerte à tous ».
Quand Christ mourut sur la croix le voile entre le Lieu Saint et le Lieu Très Saint fut déchiré de haut en bas. Dieu fit cela afin de montrer qu'il n'y avait plus de barrière entre un Dieu saint et un homme pécheur qui vient à Lui par Jésus-Christ. Il y a là un libre accès. Voici un texte d’Hébreux 10:19-20: « Ainsi donc, frères, nous avons, au moyen du sang de Jésus, une libre entrée dans le sanctuaire ». Nouveau pour l'ancien; par l'ancienne voie, l'homme du peuple ne pouvait entrer dans la partie Ouest. Le prêtre ne pouvait pas venir à Dieu directement. Il y avait toujours ce voile. « Par la route nouvelle et vivante qu'Il a inaugurée pour nous au travers du voile, c'est à dire de sa chair, et nous avons un souverain sacrificateur établi sur la maison de Dieu; approchons-nous donc avec un cœur sincère, dans la plénitude de la foi, les coeurs purifiés d'une mauvaise conscience et le corps lavé d'une eau purifiée ».
Ceci est une bonne nouvelle! Vous voyez que le voile extérieur représente l'entrée au ciel. Le voile intérieur représente l'entrée dans la présence de Dieu. Et je remercie Dieu de ce que par Jésus-Christ nous n'avons pas seulement accès au ciel sans voile, mais de ce que nous avons accès à Dieu Lui-même. C'est là le privilège d'être chrétien.
Cela veut-il dire que le jour des expiations a été accompli à la croix? La réponse est non. Le jour des expiations était centré autour des deux boucs. Il est vrai que le bouc pour l'Éternel, qui était tué au jour des expiations représentait la croix, mais le bouc qui représentait Azazel n'a pas trouvé sa réalisation en l'an 31. Cela reste dans le futur et revêt une importance particulière quand nous examinons le jour des expiations. Que représente Azazel? Cela concerne la voie qui mène au ciel et celle qui conduit dans la présence de Dieu; une voie qui a été laissée ouverte pour toute âme qui accepte Jésus-Christ comme son Sauveur.
Quand nous considérons le ministère céleste, nous constatons deux phases: Premièrement, l'intercession. Pourquoi? Parce que Jésus intercède continuellement pour nous. Lisez Hébreux chapitre 7. Je veux attirer votre attention sur deux mots de ce chapitre. Le dernier mot du verset trois, « continuellement » (ou « à perpétuité ») mais aussi au verset 25 « toujours vivant » et encore le mot « à tout jamais » (ou « éternellement ») au verset 28. Ce sont des synonymes au mot Hébreux « tamid » qui signifie « le quotidien ». Retournons au verset trois: « Il est sans père (ceci représente Christ ayant une prêtrise éternelle), sans mère, sans généalogie, il n'a ni commencement de jours ni fin de vie, mais il est rendu semblable au Fils de Dieu; ce Melchisédek demeure sacrificateur à perpétuité ». C'est le même mot qui est utilisé dans l'Ancien Testament pour « le quotidien ». En d'autres termes, tant que nous restons pécheurs, nous avons besoin d'un intercesseur. Puis-je vous rappeler un autre texte en Romains 8:34; peut-être que cela nous aidera à comprendre pourquoi nous avons continuellement besoin d'un intercesseur à la droite de Dieu: « Qui les condamnera? (Paul dit que ce ne peut être Christ parce que) Christ est mort; bien plus, Il est ressuscité, Il est à la droite de Dieu, et Il intercède pour nous! »
Lorsque nous retournons à Hébreux 7:28 (dans l'original la division en chapitre n'existe pas). En regardant au verset 1 du chapitre 8 nous lisons: « Le point capital de ce qui vient d'être dit, c'est que nous avons un tel souverain sacrificateur, qui s'est assis à la droite du trône de la majesté divine dans les deux, comme ministre du sanctuaire et du véritable tabernacle, qui a été dressé par le Seigneur et non par un homme ». Nous avons un Avocat, Christ, qui est assis à la droite de Dieu et qui intercède pour nous. C'est notre espérance. Un temps vient où Dieu éliminera le péché et c'est cela le jour des expiations. Le péché doit être éradiqué. Aujourd'hui nous avons besoin de mettre des verrous à nos portes pour empêcher les voleurs d'entrer. Nous n'aurons plus besoin de cela dans la nouvelle Jérusalem parce que le péché aura disparu. Là, il n'y aura plus ni voleurs ni assassins. Puisse Dieu nous bénir afin que, lorsque nous venons à Lui par Jésus-Christ, nous puissions y aller hardiment.
Dieu a un plan pour vous et moi et ce plan n'est pas partial. Du début à la fin tout est de Dieu. Dieu a planifié notre salut, Il a planifié notre Rédemption du début à la fin et la Bible nous assure que ceux qui placent leur foi en Christ ne seront pas désappointés. Aussi, levons les yeux vers Jésus-Christ qui nous a précédés et qui intercède pour nous. Bientôt Il reviendra pour nous prendre avec Lui.
Jésus a dit à ses disciples: « Dans la maison de mon Père il y a beaucoup de demeures ». C'est la traduction KJV mais l'original ne dit pas cela. Je pense que si Jean vivait aujourd'hui il dirait: « Dans la maison de mon Père il y a des chambres pour tous ». Quand vous arrivez à un motel et que vous voyez l'affiche: « complet » cela veut dire qu'il n'y a plus de chambre pour vous. C'est trop tard. Mais dans la maison de Dieu il y a des chambres pour tout le monde.
Il y a de la place pour tous dans le royaume de Dieu. Il est le Rédempteur, Il est la propitiation pour tout homme et Dieu souhaite que chacun puisse y entrer. Il prépare une place pour chacun, mais Il ne forcera personne à venir. C'est pourquoi Il a retardé Son retour, car Il souhaite que personne ne périsse. Notre travail consiste à annoncer cela au monde! Il nous est donné l'ordre de prêcher le message de réconciliation. Puisse Dieu nous aider à annoncer au monde que nous avons un Sauveur qui a vaincu pour nous; pas simplement pourvu, mais obtenu pour la race humaine un salut plein et complet. Et ce salut est un don pour tous si seulement il est accepté avec reconnaissance. Puisse Dieu nous bénir afin que nous comprenions le message du sanctuaire et que nous devenions une lumière pour Lui dans toutes nos communautés.
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   28

similaire:

Chapitre 1 Ce que Dieu montre et dit icon2. La vie a--t--elle un sens ? Sommes--nous préédestinéés ? Compétences...
«Dès le sein de ta mère, je t’ai connu.» IL a ainsi pensé que Dieu était son père et qu’il allait venir chercher le dessin. Mais...

Chapitre 1 Ce que Dieu montre et dit iconNote culturelle
«yes we can …» de Obama, où l’Afrique pour célébrer sa renaissance dit : «Oui, nous en sommes capables !» (d’atteindre ce que montre...

Chapitre 1 Ce que Dieu montre et dit iconL'Autobiographie de him ras Tafari Haile Selassie I
«Créateur» en éthiopien. Sa Mère s'appelait Wayzäro Yashimabet, ou «Mère de Dieu», elle n'eut qu'un seul enfant et fut rappelé à...

Chapitre 1 Ce que Dieu montre et dit iconAvant-Propos
«tableau noir». Car ce pays, comme bien d’autres dans le monde entier, jetait le trouble dans les activités de Satan. La Bible nous...

Chapitre 1 Ce que Dieu montre et dit iconOn dit que chaque ville, chaque pays a son odeur. Paris, dit-on,...

Chapitre 1 Ce que Dieu montre et dit iconNous ferons une lecture dans le livre de l’Apocalypse 3/7 : Ecris...
«Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Eglises: veillons !» Je ne continuerai pas sur ce sujet de l’enlèvement...

Chapitre 1 Ce que Dieu montre et dit iconChapitre Préliminaire : introduction épistémologique à la Sociologie Politique
«la plus ancienne et la plus neuve des disciplines Scientifique et Morale». Nous allons démarrer notre ensemble de cours sur cette...

Chapitre 1 Ce que Dieu montre et dit iconLe nom de Dieu le Miséricordieux

Chapitre 1 Ce que Dieu montre et dit iconLe Coran, message d’un dieu criminel

Chapitre 1 Ce que Dieu montre et dit iconNom Qui nie l'existence de Dieu, de toute divinité agnosticisme








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com