Scénarios








télécharger 186.46 Kb.
titreScénarios
page1/5
date de publication13.07.2017
taille186.46 Kb.
typeScénario
ar.21-bal.com > loi > Scénario
  1   2   3   4   5
UNIVERSITÉ LAVAL

Méthodes d’analyse des politiques 1 – ECN-6957

ANALYSE COUT-BÉNÉFICE:

AMPHITHÉATRE MULTI FONCTIONNEL DE QUEBEC



PRESENTÉ PAR :

Benoit Béchard – 908 226 284

Yao Doukouré – 111 064 957

Francis Marchand – 111 072 912

Mathieu Paré – 907 212 830

Remis le 24 novembre 2014 à

Mme Sarah Trabelsi

Table des matières

    1. Contexte………………………………………………………………………………3

    2. Problématique………………………………………………………………………..3

    3. Objectifs du projet…………………………………………………………………...4

    4. Justifications………………………………………………………………………….4

    5. Approches d’interventions possibles………………………………………………..5

    6. Scénarios……………………………………………………………………………...6

    7. Population cible………………………………………………………………………7

    8. Horizon temporel………………………………………………………………….....7

2.0 Analyse des coûts du projet de l’AMQ……………………………………………...8

2.1 Coûts d’investissement………………………………………………………………8

2.2 Coûts fixes d’entretien……………………………………………………………….9

2.3 Coûts indirects de la congestion routière………………………………………….10

3.0 Bénéfices……………………………………………………………………………..11

3.1 Bénéfices liés à la subvention du gouvernement provincial……………………...11

3.2 Bénéfices monétaires liés à la vente des billets……………………………………11

3.3 Bénéfices liés à la location du loyer et droits d’affichage………………………...12

3.4 Bénéfices liés aux dépenses des équipes visiteuses et impôts fonciers…………...13

3.5 Bénéfices intangibles liés à la fierté………………………………………………..15

4.0 Calcul des coûts et bénéfices selon le taux d’actualisation……………………….17

5.0 Comparaison avec le scénario de référence……………………………………….20

6.0 Limites……………………………………………………………………………….22

Liste des tableaux

Tableau 1 – Coûts d’investissement……………………………………………………..8

Tableau 2 – Coûts fixes d’entretien……………………………………………………..9

Tableau 3 – Coût de la congestion……………………………………………………..10

Tableau 4 – Recettes de taxation des billets…………………………………………...11

Tableau 5 – Bénéfices de location de base……………………………………………..12

Tableau 6 – Bénéfices du loyer additionnel…………………………………………...13

Tableau 7 – Dépenses locales des équipes visiteuses………………………………….13

Tableau 8 – Impôts fonciers et autres taxes municipales…………………………….14

Tableau 9 – Bénéfices intangibles……………………………………………………...16

Tableau 10 – Valeurs actualisées sensibilisées Scénario A…….……………………...18

Tableau 11 – Valeurs actualisées sensibilisées Scénario B……………………………19

Tableau 12 – Valeur actuelle nette du scénario de référence………………………...20

Tableau 13 – Comparatif scénario de référence/scénarios étudiés………………….21

Annexes 1 à 10………………………………………………………………………….27

Analyse coûts-bénéfices du projet de l’Amphithéâtre multifonctionnel de Québec

1.1 - Contexte

Suite au succès des célébrations entourant le 400e anniversaire de la Ville de Québec, où plus de 2,4 millions de personnes (locaux et touristes) ont participé ou assisté à au moins une activité1, des hauts dirigeants d'instances municipales et provinciales souhaitent profiter de cet élan afin de propulser Québec au rang des grandes métropoles internationales. Afin d’accroître la visibilité et la capacité d’attraction d’événements sportifs et culturels majeurs de la Ville de Québec, les dirigeants ci-haut constatent que les infrastructures sportives sont en piètre état. C’est ainsi que le gouvernement du Québec a chargé M. Claude Rousseau, PDG des Remparts de Québec de la Ligue de Hockey Junior Majeur du Québec, de procéder à une évaluation des principales infrastructures sportives de la région de la Capitale-Nationale. Par la suite, M. Rousseau a annoncé la création d’Équipe Québec, un groupe d’experts aux horizons professionnels diversifiés, afin de l’épauler dans sa mission de « conseiller le gouvernement du Québec quant au financement d’infrastructures permettant d’accueillir des compétitions de calibre international »2.

1.2 - Problématique

En réponse aux différentes évaluations des projets d’aménagement, de construction ou d’amélioration des infrastructures sportives et de la mise à jour d’études sur ces dernières, Équipe Québec arrive à la conclusion que la Ville de Québec doit se munir d’un nouvel amphithéâtre multifonctionnel. Bien que le Colisée Pepsi de Québec appartienne à la Ville de Québec depuis 1949, il ne satisfait plus aux normes requises « pour attirer des événements sportifs de haut niveau […] pas plus qu’il ne répond aux normes de l’industrie du divertissement pour y tenir des spectacles d’envergure internationale »3. En fait, Équipe Québec reconnaît que le Colisée Pepsi a été construit et conçu comme un aréna, et non comme un amphithéâtre multifonctionnel. À ce sujet, en 2009, près de 73 % des soirs de fréquentation relevaient des événements sportifs. Les capacités fonctionnelles du Colisée Pepsi et la piètre qualité de ses équipements techniques empêchent la tenue d’événements d’ampleur, spécialement au niveau de l’attrait de concerts/spectacles et d’événements corporatifs.

1.3 - Les objectifs du projet

Équipe Québec justifie l’intervention publique à l’égard de ce projet d’infrastructure par quatre grandes dimensions centrales propices à susciter l’engouement de la population. Selon l’organisation, il s’avère crucial de « positionner la région de la Capitale-Nationale en tant que lieu de prédilection pour tenir des compétitions sportives nationales et internationales, mais aussi de permettre à Québec de figurer avantageusement dans la liste sélecte des villes pouvant poser leur candidature pour d’éventuels jeux olympiques d’hiver, tout en suivant une logique de développement durable »4. De son côté, la Ville de Québec exprime son souhait de « consacrer le statut de capitale, revitaliser un secteur de la ville en difficulté et ainsi, rendre la ville plus attrayante »5, ce qui permet d’affirmer l’harmonie des objectifs poursuivis par les acteurs engagés dans le projet.

1.4 - Justifications

Le gouvernement du Québec et la Ville de Québec estiment que la construction d’un nouvel amphithéâtre permettra de rejoindre les aspirations de départ qu’ils se sont données face à un projet de cette ampleur. En ce sens, on justifie l’intervention publique de 387M$ (97% du coût de construction) par l’expression assurée que la nouvelle infrastructure permettra à la Ville de Québec d’être une candidate sérieuse pour de futurs jeux olympiques d’hiver et qu’elle lui permettra tout autant d’être l’hôte de grands événements sportifs d’envergure nationale et internationale. De ce fait, le projet semble être un indicateur pesant pour la venue d’une équipe de hockey de calibre professionnel à Québec. De plus, l’intervention publique est justifiée par le retour prévu sur l’investissement initial. Également, une allocation locative serait versée à la Ville de Québec de l’ordre de « 15% des bénéfices nets annuels de l’exploitation des activités et spectacles sans équipe de la LNH. Avec une équipe, cette allocation serait de 10% »6.

1.5 - Approches d'intervention possibles

Le projet de construction du nouvel amphithéâtre multifonctionnel de Québec (AMQ) a été évalué au coût de 400M$. La moitié sera versée par le Gouvernement du Québec, tandis que la Ville de Québec assumera 187M$ de la facture et que l’organisation « J'ai ma place » fournira les 13M$ manquants. Ce mode de financement, presque entièrement public, est celui le plus souvent utilisé dans ce genre de projet. Pourtant, si l'on se fie à l'étude d'Ernst & Young sur laquelle se base Équipe Québec pour émettre ses recommandations, les gouvernements prennent généralement en charge « la majorité ou la totalité des immobilisations initiales et futures »7. Dans les autres cas où les investissements proviennent entièrement du secteur privé, il est noté que les propriétaires qui bâtissent sont détenteurs d'une équipe sportive des ligues majeures avant le début des projets. Le fait que ce projet-ci soit en grande partie financé par une municipalité, soit la Ville de Québec (en plus du Gouvernement du Québec), le rend particulièrement intéressant du point de vue analytique. Ce mode de financement du projet permettra aussi de cibler une population précise dans l'analyse coût-bénéfice reliée à la construction d'un amphithéâtre multifonctionnel

1.6 - Scénarios

Le scénario de référence est la conservation de l’ancienne structure du Colisée de Québec à l’état actuel en n’y apportant aucune rénovation de ses installations existantes. « En 2009 et 2010, le Colisée de Québec a obtenu des résultats d’opération ou ses revenus équivalaient à ses dépenses »8. Le statu quo ne permet pas de répondre aux trois objectifs cités précédemment, soit la revalorisation d’un secteur de la ville, la consécration du statut de capitale à la Ville de Québec et permettre à la ville d’être plus attrayante. Ce scénario engendrera des coûts d’entretien continu qui iront en augmentant au fur et à mesure que la structure de l’ancien Colisée, qui est déjà désuète, se désagrégera. Le statu quo amélioré serait de « modifier l’ancien Colisée de Québec pour lui permettre d’accueillir des événements d’envergure internationale et recevoir des compétitions de calibre olympique. Essentiellement, le Colisée Pepsi serait l’hôte de compétition de patinage artistique et de vitesse courte piste de niveau olympique »9. Pour notre analyse coût-bénéfice, ce dernier scénario ne sera pas retenu car la Ville de Québec n’a pas envisagé celui-ci en fonction du piètre état actuel du Colisée10.

Le scénario envisagé est la construction d’un amphithéâtre multifonctionnel de 18 482 places pour des événements sportifs et de 20 396 places en formule concert11. Sept sites ont été étudiés et analysés pour la construction de façon à vérifier la qualité des emplacements selon la facilité d’accès au réseau routier, la proximité du transport en commun, la proximité des services et commerces ainsi que les contraintes environnementales des sites retenus. L’emplacement retenu fût l’actuel site Expocité, situé entre la rue Soumande et l’Axe Laurentien à Québec. L’évaluation du coût de l’infrastructure a été faite selon deux scénarios de référence, soit la « construction d’un amphithéâtre de 15 000 places évaluée à 274M$ avant taxes et la construction d’un amphithéâtre de 18 000 places évaluée à 304M$, toujours avant taxes »12. Le plus récent projet comparable est l’aréna construit et mis en service à Pittsburgh en 2010 ayant coûté 387M$/US (dollars de 2012). La Ville de Québec a finalement décidé de construire son amphithéâtre en se référant à celui de Pittsburgh, qui semble être une réussite dans cette industrie13. Le budget de construction de l’AMQ a été fixé à 400 millions de dollars14. Afin d’éclairer le lecteur sur notre démarche méthodologique, il est important de noter que nous allons produire cette analyse coût-bénéfice selon deux scénarios. D’une part, nous analyserons les coûts et bénéfices sociaux de l’AMQ sans équipe de la Ligue Nationale de Hockey (scénario A). D’autre part, nous ferons de même avec un scénario incluant une équipe de le LNH (scénario B)

1.7 - Population cible

Dans cette analyse, la population cible qui sera considérée est celle des citoyens de la Ville de Québec, qui se chiffre à 528 748 en 201215. En effet, la littérature sur le sujet affirme que l'on doit déterminer notre population cible en fonction des payeurs de taxes de l’état, la province ou la municipalité qui finance le projet16. Certes, vu le mode de financement du projet d'amphithéâtre, la population québécoise dans son ensemble sera affectée par un tel projet, mais il semble que l'angle d'analyse de la population la plus « directement » et « activement » touchée soit à privilégier dans un rapport coût-bénéfice traitant des projets de complexes sportifs professionnels. C’est pourquoi nous allons considérer seulement la population de la Ville de Québec tout en prenant compte du pourcentage de l’investissement de la Ville sur l’ensemble de l’enveloppe budgétaire (187 millions sur 400 millions, soit 46,75 %).

1.8 - Horizon temporel

L’horizon temporel correspond à la durée de vie de l’amphithéâtre à partir de la fin des travaux de construction. Avec une opérationnalisation totale prévue pour le 31 août 2015, nous utiliserons un horizon temporel de 28 ans, soit les trois années de construction + les 25 années couvrant la Convention de gestion de l’AMQ signée le 1er septembre 2011 entre la Ville de Québec et la Corporation de gestion de l’Amphithéâtre de Québec.

2. Analyse des coûts du projet de l’AMQ

Dans ce projet d’analyse coût-bénéfice de l’AMQ, les coûts vont faire référence aux sommes payées pour la réalisation du nouvel amphithéâtre multifonctionnel ainsi qu’aux externalités négatives (valeur des retards, coûts reliés à la consommation supplémentaire de carburant et les coûts liés aux émissions additionnels de GES)17 qui ont un impact sur notre population cible, soit les citoyens de la Ville de Québec. Ces coûts représentent les coûts d’opportunité, c’est-à-dire à la valeur des biens et services auxquels la population ciblée doit renoncer pour réaliser notre projet.

2.1 - Coût d’investissement

Nos coûts d’investissement correspondent à la subvention de 187 millions de dollars émise par la municipalité, au coût de construction du parc de stationnement ainsi qu'au coût associé à la réserve d'immobilisation du projet. Les coûts d’intérêts sur l’emprunt initial de 187 millions ne seront pas comptabilisés puisqu’il s’agit d’un transfert entre des agents économiques de notre population cible. Il est à noter que le coût d’investissement initial (187 millions) de la Ville de Québec reste le même selon les scénarios avec ou sans équipe de la LNH.

Tableau 1 – Coûts d’investissement (en dollar de 2012)

Types d’investissement

Coûts

Subvention de la Ville de Québec

187 000 000 $

Construction stationnement18

16 400 000 $

Réserve pour immobilisation19

4 500 000 $

Total

207 900 000 $
  1   2   3   4   5

similaire:

Scénarios iconScénarios pédagogiques

Scénarios iconScénarios prospectifs

Scénarios iconC. Scénarios de mise en œuvre 27

Scénarios iconC. Scénarios de mise en œuvre 27

Scénarios iconScénarios de sortie de crise du capitalisme

Scénarios iconScénarios clés de déplacement des données 6








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com