Scénarios








télécharger 186.46 Kb.
titreScénarios
page3/5
date de publication13.07.2017
taille186.46 Kb.
typeScénario
ar.21-bal.com > loi > Scénario
1   2   3   4   5

Sources : Office du tourisme de Québec, entrevues, analyse SECOR, chiffres de la LNH

Selon SECOR, le personnel des équipes de la LNH (joueurs et membres du personnel de soutien) venant à Québec pour affronter l’équipe ainsi que les officiels de la LNH « ont un profil de dépenses qui s’apparente à celui des visiteurs d’affaires »30. Compte tenu du nombre potentiel d’équipes en déplacement dans la ville lors de la saison régulière, du nombre d’officiels de la Ligue en visite par an et des montants dépensés par ce type de visiteurs, les dépenses des visiteurs sont estimées à 1,3 million de dollar (2009). Nous avons rapporté ce montant en dollar de 2012, ce qui fait que le total des dépenses des équipes visiteuses serait de 1 386 906 $ pour une année. Pour notre horizon temporel, cela représente plus de 34,6 millions de dollars (2012).

En ce qui concerne les impôts fonciers et autres taxes municipales reliés au logement des joueurs, la firme de conseil internationale spécialisée en gestion stratégique des affaires arrive à la conclusion qu’ils vont se chiffrer à 326 316 $ par année31.

Tableau 8 - Impôts fonciers et autres taxes municipales (scénario B)

(en dollar 2012)

Valeur imposable moyenne / logement

1 000 000 $ pour les joueurs

Nombre de nouveaux logements possédés

12 pour les joueurs (sur la base de l’ensemble des résidents et 50 % des non-résidents qui possèdent leur logement)

Taux des taxes foncières

1,10 % sur la valeur imposable du logement dans la Ville de Québec

Tarification pour l’aqueduc et l’égout

184 $ par logement dans la Ville de Québec

Tarification pour les matières résiduelles

155 $ par logement dans la Ville de Québec

Taux taxe scolaire

0,24 % sur la valeur imposable du logement dans la Ville de Québec

Taxe de bienvenue

0,5 % sur la tranche de la base d'imposition qui n'excède pas 50 000 $ ou, s'il est plus élevé, du montant de la transaction immobilière;

1 % sur la tranche de la base d'imposition qui excède 50 000 $ sans dépasser 250 000 $;

1,5 % sur la tranche de la base d'imposition excédant 250 000 $ (dans la Ville de Québec)

Total impôt foncier

144 708 $

Total taxe scolaire

28 373 $

Total taxe de bienvenue

172 743 $

Commissions d’agents (6%)

720 000 $

Total pour 1 an

Total pour 25 ans

345 824 $

8 645 600 $

Sources : entrevues, analyse SECOR

Il est important de noter qu’il est probable que de nouvelles maisons soient acquises par certains membres du personnel d’encadrement (entraîneurs, directeur général et personnel de soutien). Par contre, l’analyse de SECOR affirme que « compte tenu des valeurs moyennes moins élevées, l’impact serait très légèrement significatif »32.

3.5 - Bénéfices intangibles liés à la fierté concernant la construction de l’AMQ

La construction du nouvel amphithéâtre entraînera une hausse de la fierté citoyenne et du bien-être accordée à l’existence de l’infrastructure au sein du site d’Expocité. Compte tenu des circonstances entourant la production de cette ACB (manque de ressources, manque de temps), il nous est impossible de produire et d’administrer un sondage exhaustif ayant pour but de mesurer le consentement à payer des citoyens de notre population cible pour la construction de l’AMQ (préférences déclarées). Nous utilisons donc des données provenant d’une étude fondée sur un échantillon similaire à la Ville de Québec, soit Calgary. Il est important de mentionner que le CAP a été mesuré par l’utilisation de la méthode d’évaluation contingente reposant sur une question préliminaire booléenne : « Pour payer les coûts additionnels reliés à la construction du nouvel aréna, le gouvernement pourrait imposer une augmentation annuelle de la taxe sur la propriété [5$, 15$, 25$, 50$] sur toutes les maisons et appartements pendant 5 ans. Cette question serait soumise à la population par référendum et serait effective selon la règle du 50% + 1. […] Voteriez-vous pour ou contre cette proposition »33? Cette question a permis de découvrir qu’en moyenne, seulement 38% de la population de Calgary voterait en faveur d’une hausse de taxe. Estimé de ces observations préliminaires, le consentement à payer des citoyens de la Ville de Calgary pour la construction d’un nouvel amphithéâtre au centre-ville est de 13$. Le déterminant primordial mesuré par cet indicateur est l’opinion déclaré du citoyen face à la possibilité que le nouvel amphithéâtre améliore la qualité de vie au sein de l’espace urbain.

Tableau 9 – Bénéfices intangibles (amélioration de la qualité de vie) liés la construction du nouvel amphithéâtre (données de 2012)

Nombre de ménages (Ville de Québec)

248 819 ménages

Nombre de ménages considérés (38%)

94 551, 22 ménages

Consentement à payer (calculé comme une hausse de taxe pour la construction d’un nouvel amphithéâtre)

13$

Horizon temporel de la hausse de taxe (sondage)

5 ans

Total

6 145 829, 30$

Pour établir le nombre de ménages de la Ville de Québec en 2012, puisque nous n’avions pas accès aux données de l’année de référence, nous avons pris en compte la variation en pourcentage du nombre total de ménage entre les années 2006 et 2011 (228 095/245 365 = 7,6%). En soustrayant (245 365 - 228 095), il y a existence de 17 270 nouveaux ménages entre 2006 et 2011 (horizon temporel de 5 ans). La division de 17 270 par 5 nous emmène à une moyenne de 3454 ménages/année. Multiplié par 6 ans, cette opération nous donne l'estimation du nombre de ménages supplémentaires entre 2006 et 2012, soit 20 724. Finalement, nous additionnons les ménages de 2006 et les nouveaux ménages sur un horizon temporel de 6 ans pour en arriver à un total de 248 819 ménages existants à Québec en 2012, ce qui constitue notre estimation finale et notre point d'analyse. Prenant en compte le taux de 38% des ménages s’étant montré favorable à une hausse de taxe34, 94 551,22 ménages seront favorable à cette hausse au sein de notre population cible. Ce nombre de ménages sera multiplié par 13$, soit le consentement à payer initial, ce qui nous donnera un total de 1 229 165, 86$ pour l’ensemble des ménages se disant favorable à une hausse de taxe pour une durée d’un an. Comme l’horizon temporel proposé dans le sondage administré auprès des citoyens de la ville de Calgary est une hausse de taxe sur 5 ans, le consentement à payer mesurant la qualité de vie attribuée à la construction d’un nouvel amphithéâtre est de 6 145 829,30$ pour la population de la Ville de Québec étant favorable à une hausse de taxe.

4. - Calcul des coûts et des bénéfices selon le taux d’actualisation

L’actualisation de nos données a été réalisée pour chacun des scénarios à l’étude, soit le projet d’AMQ avec et sans une équipe de hockey professionnelle. Les calculs sont mesurés en dollar de 2009 et sont rapportés en dollar de 2012 à la fin de nos équations d’actualisation afin de correspondre à la valeur équivalente à la première année de construction de l’amphithéâtre. L’actualisation est calculée à l’aide de la formule suivante.

VAN =

Nous avons sensibilisé pour des taux d’actualisation de 4%, 6% et 8%. Le taux d’actualisation de référence est celui de 6 %. Les valeurs actualisées nettes peuvent varier d’un à deux dollars en vertu du fait que nous avons considéré les données du chiffrier Excel arrondissant automatiquement les valeurs.

En ce qui concerne les coûts d’investissements, la Ville de Québec répartit le 187M$ d’investissement de départ de la façon suivante : 14,5M$ en 2012, 48,25 M$ en 2013 ainsi qu’en 2014 et 76 M$ en 2015. Le coût de construction du stationnement est réparti entre les années 2013-14 et les réserves d’immobilisation sur l’année 2012. Pour le scénario A, les données prisent en compte pour calculer la valeur actuelle nette (VAN) du projet de l’AMQ sans équipe professionnelle locataire sont les coûts d’investissement, les coûts fixe d’entretien, les coûts indirects de la congestion routière, les bénéfices liés à la subvention du gouvernement, les bénéfices liés à la taxation sur la vente des billets, les bénéfices liés à la location du loyer de base et du loyer additionnel ainsi que les bénéfices liés à la valeur accordée par les citoyens de la Ville de Québec au bien-être et à la fierté que procure l’AMQ.

Scénario A : sans équipe

Tableau 10 – Valeurs actualisées sensibilisées

Taux d’actualisation

4%

6%

8%

Valeur actualisée des coûts

Coûts d’investissement

184 684 509$

174 878 378$

165 821 397$

Coûts fixes d’entretien

9 788 743$

7 565 112$

5 972 767$

Coûts indirects de la congestion routière

1 844 323$

1 425 363$

1 125 345$

Total

196 317 575$

183 868 853$

172 919 509$

Valeur actualisée des bénéfices

Subvention du gouvernement provincial

192 307 692$

188 679 245$

185 185 185$

Bénéfices monétaires liés à la vente de billets

31 926 068$

24 070 911$

18 562 773$

Location du loyer et droits d’affichage

69 985 396$

57 750 108$

48 733 480$

Location du loyer additionnel

2 230 233$

1 723 609$

1 360 815$

Bénéfices intangibles liés à la fierté concernant la construction de l’AMQ

4 864 613$

4 347 292$

3 895 893$

Total

301 314 002$

276 571 215$

257 738 146$

Valeur actualisée nette (VAN)

104 996 427$

92 702 311$

84 818 636$
1   2   3   4   5

similaire:

Scénarios iconScénarios pédagogiques

Scénarios iconScénarios prospectifs

Scénarios iconC. Scénarios de mise en œuvre 27

Scénarios iconC. Scénarios de mise en œuvre 27

Scénarios iconScénarios de sortie de crise du capitalisme

Scénarios iconScénarios clés de déplacement des données 6

Scénarios iconScénarios relatifs au service Web de mise à jour des appareils 13

Scénarios iconScénario pédagogique. Pour de Lièvre, Quintin & Depover (2002), IL...
«activités», «tâches», «scénarios», …, se posent des questions de «granularité», de mise en scène et d’architecture

Scénarios iconScénarios de tests Préparation au développement des tests unitaires
«Banc de test predim» c’est à dire les données (maintenant obsolètes) du réseau de Brest, de la liaison sncf brest-Rennes et du réseau...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com