Résumé : 3








télécharger 384.5 Kb.
titreRésumé : 3
page4/20
date de publication01.07.2017
taille384.5 Kb.
typeRésumé
ar.21-bal.com > loi > Résumé
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   20

I.2. La mission



L’objet de ce travail est l’étude d’une transmission de données vidéo, codées JPEG, dans un environnement semi urbain. Le signal émis dans la bande Industrielle Scientifique et Médicale ISM à 2.4 GHz est altéré par des phénomènes de trajets multiples et de masquages.
Pour l’ONERA, le travail a consisté à développer, sous Simulink, un outil permettant de tester différents schémas d’émetteur/récepteur numérique résistant aux trajets multiples. Pour SUPAERO le travail s’inscrit dans le contexte plus particulier des Trophées Micro Drone. Il s’agit de proposer et de simuler des schémas de transmission résistant aux multitrajets en vue de durcir la transmission de données issues d’une charge utile vidéo pour micro drone [Bur, 03].
Le travail consistera à proposer, dans un premier temps, un modèle de canal de propagation tenant compte des trajets multiples et des masquages. Viendra ensuite l’étude de schémas de transmission (codage, modulation, récepteur numérique) résistant aux multitrajets. Enfin, une implantation sous Simulink des schémas retenus sera présentée. Les modèles développés seront ensuite intégrés dans une compilation de modèles Simulink plus génériques, pour l’ONERA.

I.3. Contexte des compétitions micro drones

I.3.1. Objectifs



Le « Trophée Micro-Drones 2004 » est une compétition de micro-drones organisée dans le cadre des « Journées Micro-Drones 2004 » par SUPAERO et l'ENSICA. Le Trophée comprend : une exposition statique, 3 épreuves définies ci-après et des présentations en vol. L’édition 2004 du Trophée Micro-Drones s’est déroulée du 15 au 17 septembre 2004 sur le campus de SUPAERO et sur un terrain sécurisé de la DGA situé à Fonsorbes dans la région de Toulouse.

I.3.2. Description des épreuves.




I.3.2.1. Vol d’avancement avec transmission d’image.



Le micro-drone doit voler pendant 2 minutes minimum le long d'un triangle de 100m de côté avec une charge utile de 10 grammes. Le triangle est situé à 20 m de la zone de contrôle. Si le micro-drone emporte une charge utile (caméra, GPS, etc), la masse de la charge utile sera déduite des 10 grammes. Une planche de l'opticien entourée par une clôture de 2 mètres de hauteur est placée le long du parcours pour évaluer la capacité du micro-drone à identifier une cible et à réaliser une vidéo-transmission en temps réel.


Figure 2. Vol avec transmission d’image.

I.3.2.2. Vol stationnaire indoor.



2 cibles, représentant des fenêtres en façade de bâtiment sont placées le long d'un mur (à 3m et 5m de hauteur). Chaque cible contient une planche de l'opticien, invisible du sol, à détecter par le micro-drone au cours du vol. La capacité de décollage et d'atterrissage vertical est requise pour cette épreuve. Pour les micro-drones non équipés de capteur d'images, un vol stationnaire de 3 secondes sera réalisé devant chaque cible.


I.3.2.3. Vol autonome.



Le micro-drone doit suivre en vol autonome une route définie par un carré de 300 mètres de côté. Les coordonnées GPS des quatre sommets du carré sont fournis à l'avance (cf. site des Journées Micro-Drones). Les concurrents doivent fournir une image claire de la cible et ses coordonnées GPS. Un bonus est accordé aux micro-drones dont le plan de vol peut être interrompu par une phase de vol manuelle pour autant que cette phase de vol ne nécessite pas un opérateur expert en pilotage (ordres de haut niveau seulement).



Figure 3. Vol autonome

I.3.3. Réglementions sur les puissances d’émission.



Dans le tableau national de répartition des fréquences, l’ANFR autorise une puissance d’émission de 10mW en extérieur et 25 mW en intérieur dans la bande ISM. La largeur de bande n’est pas imposée.


Bande de fréquence ou fréquence centrale

Puissance max

Largeur des canaux

Références

2400-2483.5MHz

Equipement non spécifiques

PIRE max : et 2.5mW/10 mW à l’extérieur 10mW à l’intérieur des bâtiments

Non imposée

Décision ART 02-1087 02-1088

2400-2483.5MHz

Réseaucx Locaux

PIRE max : et 10 mW à l’extérieur 100mW à l’intérieur des bâtiments

Non imposée

Décision ART 02-1008 02-1009


Tableau 1. Réglementation de l’ANFR sur l’utilisation d’équipements radio faible puissance, courte portée.
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   20

similaire:

Résumé : 3 iconRésumé

Résumé : 3 iconRésumé

Résumé : 3 iconRésumé 1

Résumé : 3 icon[Tapez le résumé du document ici. IL s'agit généralement d'une courte...
...

Résumé : 3 iconRésumé général

Résumé : 3 iconRésumé en Français

Résumé : 3 iconRésumé de l’histoire

Résumé : 3 iconRésumé d'auteur

Résumé : 3 iconBibliographie Résumé

Résumé : 3 iconRésumé de thèse








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com