D. U. K. E catalogue Livres Août 2013 Chapitre 2








télécharger 421.57 Kb.
titreD. U. K. E catalogue Livres Août 2013 Chapitre 2
page7/15
date de publication01.07.2017
taille421.57 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > loi > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   ...   15

Gary BRANDNER : « Carrion »


« Il est beau garçon. Les yeux, surtout : gris pâle, étranges. Il habite un quartier pourri. Il gagne sa vie - plutôt mal - grâce aux tarots et aux dames d'âge mûr en mal d'espoir. Sa carte indique : « McAllister Fain, Maître de l'Occulte ». Au fond, c'est un charlatan.

Et puis, un jour, le coup de chance : un milliardaire amoureux et désespéré. Leanne, sa femme, est jeune et belle, mais elle est morte. Elle repose dans un caisson réfrigéré. Et le miracle : McAllister réussit là où les médecins ont échoué ! Leanne ouvre les yeux. Elle vit !

Les médias s'emparent de l'histoire. On flaire l'imposture et la bonne affaire. Mais quand McAllister ramène à la vie le petit Miguel, c'est la gloire. Et l'horreur. Car les morts n'aiment pas qu'on les dérange… »

J’ai Lu Poche – Collection Epouvante – 1989 – 345 pages – 180 grammes.

Etat = Marques de stockage sur plat ainsi qu’un choc en bas de tranche, mais OK, bel intérieur / bonne tenue : 1,80 €uros.
Ramsey CAMPBELL : « La lune affamée »

A Moonwell, la vie se déroule, calme et sans histoires. On interdit simplement aux enfants de traîner du côté du gouffre, sur la lande. C'était, paraît-il, une mine de plomb, du temps des Romains. On dit aussi que les druides y célébraient leurs rites. Aujourd'hui, ce n'est plus qu'un cratère sans fond, mais on y voit parfois d'étranges lueurs. Surtout les nuits de pleine lune.

Depuis l'arrivée de Godwin Mann et de ses disciples les choses ont changé à Moonwell. Il a rassemblé les gens sur la lande et leur a tenu ce discours : une puissance maléfique est tapie au fond du gouffre et il faut l'en chasser, tout comme il faut extirper le mal du cœur des hommes. Alors il est descendu au fond du gouffre. Là quand il est remonté, l'horreur a commencé…

J’ai lu épouvante – 1988 – 475 pages – 230 grammes.

Etat = quelques légères marques de stockage, une infime cassure sur tranche mais propre et tout à fait ok, bon état général : 2 €uros.
Collectif : « Histoires de sexe et de sang »

Là tout n’est que luxure, horreur et volupté… Femmes fatales, créatures de rêve, mantes religieuses… leur corps est un appât pour le pauvre pécheur. Malheur à celui qui mord à l’hameçon : il pourrait bien y perdre son âme, son caleçon et le reste.

Anna, par exemple. Cheveux au vent, tout de blanc vêtue… Comment ne pas se laisser prendre au piège de son charme ?

Et tante Edith, femme jusqu’au bout des ongles, troublante, ensorcelante…

Et Kristi, image de magazine, corset noir et cuissardes, papillon de chair et de mort…

Partenaire à la fois désiré et honni, l’homme donne corps à ses fantasmes. Certains vont même au-devant, quand ce n’est pas au-delà. Sur l’écran rouge de leurs nuits blanches, c’est de plaisir qu’ils mourront, qu’ils soient sado, maso ou bien macho…

Robert BLOCH, Gary BRADNER, Ramsey CAMPBELL, Les DANIELS, Graham MASTERTON, Stephen GALLAGHER, Richard MATHESON Ray GARTON, Karl E WAGNER et les autres : ils sont tous là ! Les maîtres de l’horreur, les chantres du sexe castrateur, les orfèvres de nos fantasmes les plus pervers et de nos cauchemars les plus dévastateurs.

Eros et Thanatos réunis dans vingt nouvelles inédites et inoubliables…


J’ai lu – 1992 – 318 pages – 160 grammes.

Etat = Une petite trace de pliure en bas de quatrième ainsi que d’infimes marques de manip’ et/ou stockage… mais rien de vraiment notable. La tranche est nickel, l’intérieur est comme neuf et l’ensemble d’excellente tenue ! Bon pour le service ! : 2,50 €uros.
Charles L. GRANT: « La force hideuse »

Dans la petite ville d'Ashford, la terreur règne. Dès la nuit tombée, les gens se cloîtrent chez eux, plus personne n'ose s'attarder dans les rues désertes. On commente à voix basse les crimes abominables d'un inconnu qui rôde dans la ville, déchiquette à mains nues les adolescents rencontrés sur son chemin et hurle à la lune comme un loup, une fois accomplis ses exploits Macabres.

Personne ne sait à quoi ressemble l'assassin. L'appelle le Hurleur. Un jour enfin on arrête un vieux clochard sadique : c'est le Hurleur.

La petite ville respire… mais très vite on découvre un nouveau corps d'adolescent atrocement mutilé.

Qui est ce nouvel assassin, encore plus sanguinaire que l'autre ?

J’ai lu épouvante – 1987 – 382 pages – 190 grammes / Etat = une petite trace d’étiquette de prix arrachée en bas de quatrième, ainsi qu’une très fine cassure de la tranche sans quoi, il est tout à fait OK et bon pour le service : 2 €uros.
James HERBERT : « Le sombre »

Dans la banlieue sud de Londres, une avenue paisible... où l'on n'a pas oublié cependant le suicide collectif qui ensanglanta, il y a six mois, la maison Beechwood désormais inhabitée. Et soudain la violence resurgit, se déchaîne : en une nuit deux crimes et deux suicides - ceux là même des meurtriers. Le Mal vient-il de la vielle demeure ?

Non loin, d'autres assassinats sont commis, atroces, délirants, et la destruction de Beechwood est ordonnée…

C'est alors que, venue de nulle part, une masse ténébreuse et sans cesse grandissante obscurcit le ciel de Londres. Et quand elle s'abat sur la ville, commence le règne du Sombre - celui de la peur, du sang et de la folie…

J’ai lu épouvante – 1986 – 351 pages – 180 grammes.

Etat = quelques petites marques de lecture et manipulation mais rien de bien notable, bel exemplaire : 2,50 €uros.
K.W JETER: « Le ténébreux »

En Californie, le mouvement psychédélique n'a pas laissé que de doux rêveurs. Les années ont passé, mais « l'Hôte » vit toujours dans la tête des membres du Groupe Wyle. L'Hôte… une drogue qui permettait à Wyle d'expérimenter ses théories psychologiques révolutionnaires au moyen de la communication télépathique, qui entraînait ses adeptes dans une folie meurtrière collective, une drogue qui modifiait irrémé-diablement la chimie du cerveau !

Bien des années plus tard, Tyler tente toujours de fuir ce passé atroce en menant une vie normale.

Mais les hallucinations se multiplient, les membres du Groupe réapparaissent et c'est toujours le même visage qui s'impose à leur cerveau malade… un visage entouré d'un halo bleuté, souriant de toutes ses dents acérées…

J’ai lu épouvante – 1988 – 316 pages – 170 grammes / Etat = quelques petites marques de lecture et manipulations, ainsi qu’une légère pliure en bas de quatrième, mais rien de véritablement sérieux, tout à fait O.K !!! 2,50 €uros.
Dean R. KOONTZ: « Le visage de la peur »

Billy cassait la croûte. Comme un cochon d’ailleurs. Rôti froid, mortadelle et beignets, il avait une faim de loup. Ça lui faisait toujours cet effet après. Les boîtes de bière étaient maculées de traînées rougeâtres : le Boucher n’avait pas enlevé ses gants pour manger. Par la porte ouverte, il apercevait le corps d’Edna gisant dans une mare de sang. Un beau brin de fille, pas vraiment coopérative au départ, mais son couteau avait su la convaincre… avant de lui ouvrir le ventre…

Pour rigoler, il avait même découpé le nombril de la fille et lui avait mis dans la main. Il aimait bien signer ses meurtres de façon originale. Et ça déconcertait tellement les flics ! Encore quelques meurtres bien sanglants et tous les obsédés sexuels, névrosés et refoulés de tout poil qui peuplaient New York termineraient le boulot pour lui.

J’ai lu épouvante – 1987 – 254 pages – 140 grammes.

Etat = une légère trace de pliure en haut de quatrième ainsi que quelques p’tites marques d’usage de-ci de-là… mais rien de sérieux ni même de réellement notable ! Tranche non cassée, intérieur propre et sain, très bon état général !!! 2,50 €uros.

Collection « J’ai Lu Épouvante »
Thomas MONTELEONE : « L’horreur du métro »

Le cadavre était presque réduit à l'état de squelette. Sur quelques lambeaux de chair verdâtre rampaient encore une multitude de choses voraces, grouillement informe de gélatine visqueuse, agitée de convulsions obscènes. Soudain les "choses" parurent remarquer la présence de Whitney, l'exterminateur de rats, et son hurlement de terreur et d'agonie résonna longuement dans les couloirs déserts du métro.

De Whitney, on ne retrouva que quelques os bien blancs, bien propres. De Jeff, le surveillant des égouts, et de Sam, le vieux poivrot, pas davantage. Et l'inspecteur Corvino, chargé de l'affaire, soupçonne que ces meurtres inexplicables ne font que commencer. Comme si, en creusant ces tunnels immondes dans les entrailles de la terre, l'homme l'avait violée et devait dès lors payer pour ce crime…

J’ai lu épouvante – 1987 – 312 pages – 170 grammes.

Etat = un extérieur « moyen+ » ( marques de stockage, petites pliures et cassures… ) nous indique que le livre a été lu et relu… mais l’intérieur « comme neuf » nous précise que cela a été le fait de quelqu’un de très soigneux : 1,80 €uros.

Leigh NICHOLS : « L’antre du tonnerre »

La tête avait été tranchée du reste du corps, l’épiderme avait des nuances gris-vert, on voyait du pus aux commissures des lèvres, des ampoules hideuses autour du nez tuméfié, des taches noires suintantes de décomposition aux coins des yeux.

Figée d’horreur, Susan avait reconnu la tête de Jerry Stein, son fiancé, mort treize ans auparavant dans des circonstances horribles, lors d’une cérémonie d’initiation dans une confrérie. Il est bien difficile de conserver son sang-froid, quand les hallucinations et les visions de cauchemar se succèdent. Dans ce monde de démences et d’épouvante, Susan se sent sombrer peu à peu…

J’ai lu – 1986 – 251 pages – 140 grammes.

Etat = de fines cassures (doublées de petits défauts de pelliculage) sur tranche, ainsi que quelques menues marque de lecture(s), usage et manipulation(s)… mais rien de bien grave pour autant, intérieur propre et sain et ensemble de bonne tenue !… 1,70 €uros.
Daniel RHODES : « L’ombre de Lucifer »

Certains accusent la terrible vague de chaleur qui s'est abattue sur le village. D'autres, à voix basse, évoquent l'ancienne malédiction du Templier… Mais nul ne comprend pourquoi les habitants de Montsévrain sont soudain victimes d'horribles hallucinations et meurent de si étrange façon… La réponse se trouve peut-être là-haut, dans la villa près de la forteresse. Là où l'historien John McTell passe ses jours et ses nuits à déchiffrer le mystérieux grimoire de Guilhem le Templier, brûlé pour sorcellerie 700 ans plus tôt…

Fasciné par ses découvertes, McTell refuse de voir l'évidence. Et pourtant il n'est déjà plus le même.

On ne s'initie pas à certaines révélations sans danger…

J’ai lu épouvante – 1988 – 253 pages – 130 grammes.

Etat = quelques légères marques de stockage, une infime cassure sur tranche mais propre et tout à fait ok, bon état général : 2,20 €uros.
Lisa TUTTLE : « Le couteau sacrificiel »

Sarah s'installa confortablement dans le canapé et ouvrit le manuscrit poussiéreux : journal de Nancy Owen pour l'année 1923.

« J'étais comme droguée, et je restai impuissante quand, de son sac de cuir, Jade sortit un couteau. Il saisit Yolanda par les cheveux et lui tira la tête en arrière de façon à lui dégager le cou. Puis d'un geste brusque et violent il lui trancha la gorge. Le sang gicla, inondant le corps nu de Jade… »

Couverte d'une sueur glacée, Sarah referma le Journal d'une main tremblante. Derrière elle, sans un bruit, la porte se referma doucement. La lumière clignota puis s'éteignit et Sarah se retrouva seule dans le noir…

J’ai lu épouvante – 1987 – 253 pages – 140 grammes.

Etat = quelques infimes marques de manip’, ainsi qu’une marque laissée par une étiquette de prix arrachée un peu sauvagement en bas de quatrième… mais l’ensemble est très bien, tranche non cassée, intérieur propre, etc. : 2 €uros.
----------------------------------------------------------
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   ...   15

similaire:

D. U. K. E catalogue Livres Août 2013 Chapitre 2 iconD. U. K. E catalogue Livres Août 2013
«diaboliques» valurent à leur auteur de nombreux reproches qu’il repoussa avec orgueil. Délicieusement décadentes et érotiques, plusieurs...

D. U. K. E catalogue Livres Août 2013 Chapitre 2 iconD. U. K. E catalogue Livres Juin 2012 Chapitre 3

D. U. K. E catalogue Livres Août 2013 Chapitre 2 iconD. U. K. E catalogue Livres Juin 2012 Chapitre 2
«plat» en bas de couverture / bord de tranche… sans quoi IL est comme neuf !!!…

D. U. K. E catalogue Livres Août 2013 Chapitre 2 iconD. U. K. E catalogue Livres Juin 2012 Chapitre 4
«colonel Fabien». IL est grièvement blessé à la tête le 25 octobre 1942. La police française l’arrête à Paris le 30 novembre 1942,...

D. U. K. E catalogue Livres Août 2013 Chapitre 2 iconCatalogue des pepinieres de l’Arboretum de Balaine Liste et Tarifs...

D. U. K. E catalogue Livres Août 2013 Chapitre 2 icon3e partie du catalogue – 3e jour de vente (mercredi 26 août)

D. U. K. E catalogue Livres Août 2013 Chapitre 2 icon4e partie du catalogue – 4e jour de vente (jeudi 27 août)

D. U. K. E catalogue Livres Août 2013 Chapitre 2 icon2e partie du catalogue – 2e jour de vente (mardi 25 août)

D. U. K. E catalogue Livres Août 2013 Chapitre 2 icon1ère partie du catalogue – 1er jour de vente (lundi 24 août)

D. U. K. E catalogue Livres Août 2013 Chapitre 2 iconD. U. K. E catalogue Livres – Février 2014 Chapitre 2
«Cerbe», qui est d'une grande beauté bien que son visage ne comporte ni bouche, ni nez, ni oreilles, mais un seul œil, énorme, à...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com