Note qu’on le regrettera








télécharger 242.37 Kb.
titreNote qu’on le regrettera
page1/8
date de publication02.07.2017
taille242.37 Kb.
typeNote
ar.21-bal.com > loi > Note
  1   2   3   4   5   6   7   8
COMPTE RENDU
DU CONSEIL MUNICIPAL DU 7 JUIN 2004


Présents : S. DASSAULT – N. BOULAY-LAURENT – R.M. PORLIER - T. SIMONOT – J.F. AYMARD – J.F. BAYLE (entre en séance après l’adoption du compte rendu du Conseil Municipal du 26 avril 2004) - J.M. FRITZ - F. MAHBOULI - J. RORET - P. VERNET - N. BARBIER – S. CAPRON – O. CISSE - M. MENUT-BROGUET - N. MERESSE - F. MEZZA-BELLET – M. MULTON – I. ABDOU - J. ALBOUY - J. BEDU - D. COSSON S. DANTU - S. DIAGOURAGA (entre en séance après l’adoption du compte rendu du Conseil Municipal du 26 avril 2004) - J. GUISTI - J. LEBIGRE – A. MIGLOS – J. PICARD (quitte la séance avant le vote du point n° 4.1) - B. PIRIOU – A. SILVA DA CRUZ.
Excusés ayant donné pouvoir : B. LESAGE – J.F. BAYLE (pour l’adoption du compte rendu du Conseil Municipal du 26 avril 2004) - F. ZAMBROWSKI - G. DERUEL – D. DESRUES – N. LIYAOUI – H. SCHMIT – F. GARCIN – L. MARIN – J. PICARD (aux points 1.1 – 3.1 – 4.1 – 4.2 – 4.3 – 5.1 – 5.2 – 5.3 - 7.1 et 11.1) ayant respectivement donné pouvoir à S. DANTU – J.F. AYMARD - J. RORET – O. CISSE – P. VERNET – S. CAPRON – J. ALBOUY – F. MAHBOULI – J. BEDU – A. MIGLOS.
Absents : S. GICQUELLO – F. RESTOUX – S. DIAGOURAGA (pour l’adoption du compte rendu du Conseil Municipal du 26 avril 2004).
* * *
Serge DASSAULT, ayant constaté que le quorum était atteint, ouvre la séance à 18 h 30.
Jacques PICARD voudrait s’excuser auprès de Monsieur FRITZ car il sera obligé de quitter le Conseil Municipal aux environs de 20 h 45 en raison d’une réunion publique qu’il tient ce soir à la Bourse du travail dans le cadre des élections européennes.
Serge DASSAULT note qu’on le regrettera.
Jacques PICARD informe qu’il s’agit d’un meeting avec Noël MAMERE.
Serge DASSAULT désigne comme secrétaire de séance Sylvie CAPRON.
Serge DASSAULT demande si les Conseillers ont des observations à formuler sur le compte rendu de la séance du 26 avril 2004. Il donne la parole à Madame MERESSE.
Nicole MERESSE voudrait faire une courte déclaration au nom de l’opposition.
Serge DASSAULT accepte qu’elle le fasse en fin de réunion.
Nicole MERESSE signale que sa déclaration est très courte et qu’elle pourra enrichir le débat. Elle souhaite faire une déclaration au nom de toute l’opposition, Jacques PICARD, Alain MIGLOS, Hilda SCHMIT, Jean ALBOUY, Bruno PIRIOU, Martine MENUT-BROGUET et elle-même : « Nous sommes choqués par la teneur de vos propos dans vos Lettres du Maire et particulièrement la dernière. Que s’est-il passé pour que vous en veniez à prendre votre plume pour attaquer l’opposition ? A vous lire, Bruno PIRIOU ne veut rien changer, est contre tout, dit « n’importe quoi ». Que veut dire « les actions de sabotage » ? Jacques PICARD « ne connaît rien » aux problèmes de l’emploi, de l’entreprise et de la gestion des finances. Il faudrait qu’il ait « un peu plus de plomb dans la tête ». Jean ALBOUY « ne se conforme pas aux règles les plus élémentaires du règlement intérieur » lorsqu’il demande… »
Serge DASSAULT interrompt Madame MERESSE pour indiquer que cela n’a rien à voir avec l’ordre du jour.
Nicole MERESSE poursuit la lecture de sa déclaration : « Je tiens à vous dire que lorsque vous écrivez qu’il ne se passait rien à Corbeil avant 1995, nous affirmons le contraire. Les élus de l’opposition sont les représentants de 49 % de la population, voire plus à l’occasion d’autres échéances. Nous faisons preuve d’un état d’esprit constructif, patient… »
Serge DASSAULT interrompt Madame MERESSE.
Interventions simultanées inaudibles.
Serge DASSAULT rappelle qu’ils sont là pour travailler ensemble. Si on l’attaque, il répond et si on ne l’attaque pas, il ne répond pas. Jusqu’à présent, il ne répondait pas, mais désormais, chaque fois qu’on l’attaquera il répondra.
Nicole MERESSE souhaite intervenir.
Serge DASSAULT refuse. Il voudrait faire approuver le compte rendu.
Bruno PIRIOU souhaite poser une question.
Serge DASSAULT refuse de lui donner la parole.
Bruno PIRIOU lui demande s’il fait de la politique.
Serge DASSAULT précise qu’il travaille.
Bruno PIRIOU demande s’il s’agit d’une lettre politique payée par l’argent du contribuable.
  1   2   3   4   5   6   7   8

similaire:

Note qu’on le regrettera iconNote de l’éditeur Science et perception dans Descartes
«Pourrez~vous former un plan de travail ?» Un large extrait de cette lettre d'Alain est cité dans la «Note de l'éditeur» qui se trouve...

Note qu’on le regrettera iconNote apparaît clairement. Le protocole arp
«Internet Le protocole arp» issu de CommentCaMarche net est soumis à la licence gnu fdl. Vous pouvez copier, modifier des copies...

Note qu’on le regrettera iconNote mensuelle d’analyses de Février 2016 d’
«Synthèse» de la Note mensuelle d’analyses de Février 2016 d’

Note qu’on le regrettera iconNote mensuelle d’analyses de Février 2016 d’
«Synthèse» de la Note mensuelle d’analyses de Février 2016 d’

Note qu’on le regrettera iconNote : le

Note qu’on le regrettera iconNote : 09/10

Note qu’on le regrettera iconNote explicative

Note qu’on le regrettera iconA note on the text 7

Note qu’on le regrettera iconNote de presentation

Note qu’on le regrettera iconNote preliminaire








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com