Selon la légende, Reims fut créée par Remus, le frère du fondateur de la Rome antique. Le peuple celte qui habitait la région aurait pris de ce fait le nom de








télécharger 10.47 Kb.
titreSelon la légende, Reims fut créée par Remus, le frère du fondateur de la Rome antique. Le peuple celte qui habitait la région aurait pris de ce fait le nom de
date de publication03.02.2018
taille10.47 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > droit > Documentos
Haut du formulaire



La Reims antique

Selon la légende, Reims fut créée par Remus, le frère du fondateur de la Rome antique. Le peuple celte qui habitait la région aurait pris de ce fait le nom de Rèmes.
Vers 80 avant Jésus-Christ, ils établirent un oppidum qu’ils baptisèrent Durocortero (« forteresse ronde»).
Après la conquête romaine, Durocortorum est intégrée à la province de Belgique et en devient la capitale. A son apogée, avec ses 30 000 habitants, la cité gallo-romaine était devenue l’une des plus peuplées au nord des Alpes.
Vers 260 est fondé l’évêché de Reims.
Lors des grandes invasions, en 407, l’évêque Nicaise est massacré par les Vandales devant l’église qu’il avait fait bâtir. Il deviendra le patron de la ville de Reims.



Le baptême de Clovis

Le baptême de Clovis, roi des Francs, par Remi, évêque de Reims, eut lieu le jour de Noël 498 dans un baptistère dont l’emplacement est occupé aujourd’hui par la cathédrale Notre-Dame. La conversion de Clovis au christianisme, religion d’une Eglise héritière du pouvoir romain, lui permit de légitimer sa mainmise militaire sur une Gaule alors très divisée.
C’est suite à ce baptême, qui scella le rapprochement de l’Eglise et de l’Etat, que naîtra le régime monarchique de droit divin français. C’est aussi grâce à lui que Reims deviendra le siège du sacre des rois de France.

La Cité des Sacres

En 816 eut lieu le premier sacre royal à Reims, celui de Louis le Pieux.
La cérémonie, généralement longue de cinq heures, se déroulait dans la cathédrale Notre-Dame, dès lors que celle-ci fut bâtie. Elle se poursuivait par le banquet du sacre au Palais du Tau et par un pèlerinage auprès du corps de l’évêque Remi, dans la basilique qui lui est consacré.
Le sacre le plus mémorable reste celui du dauphin Charles VII, conduit à Reims par Jeanne d’Arc le 17 juillet 1429 après la levée du siège d’Orléans.
Au total, 33 souverains se sont fait couronner à Reims, le dernier en date étant Charles X, en 1825.

Au Moyen Âge, Reims prospérait en écoulant ses draps, toiles et autres produits textiles sur les foires du sud de la Champagne et en commerçant avec la Hanse. L’essor du champagne, à partir du règne de Louis XIV, vint compléter la gamme de ses productions.

Deux des plus célèbres enfants de la ville, Jean-Baptiste Colbert, Contrôleur général des finances du roi, et Jean-Baptiste de La Salle, précurseur de la pédagogie moderne, naquirent à Reims au XVIIème siècle.

La Reims moderne

Comme partout ailleurs, la révolution industrielle bouleversa l’apparence de la ville, qui passa de 30 000 à 120 000 habitants en moins d’un siècle. De riches hôtels particuliers remplacèrent les maisons à pans de bois.
Quelques-uns des premiers meetings aériens internationaux se déroulèrent à Reims au début du XXème siècle. Reims est en effet l’un des berceaux de l’aéronautique.
Puis vint la Première Guerre mondiale.
Le 4 septembre 1914, un mois après le début des hostilités, l’armée allemande entra dans Reims. Elle fut vite repoussée, mais elle se retrancha dans les forts alentour.
De là, la Wehrmacht bombardera la ville pendant 3 ans et demi. La cathédrale, très durement frappée, recevra près de 300 obus. Le siège se soldera par la destruction de 80 % de la ville et la mort de plus de 5 000 victimes.

La nouvelle Reims, qui surgit des décombres dans l’entre-deux-guerres grâce à l’intervention de 325 cabinets d’architectes, affiche un visage plein d’éclectisme dans son architecture, marquée en particulier par le style Art déco.

La Seconde Guerre mondiale affecta peu la ville.
Pendant le conflit, Reims accueillit le quartier général d’Eisenhower. C’est là que, le 7 mai 1945 à 2h41, le général Alfred Jodl, commandant suprême de la Wehrmacht, signa la capitulation sans conditions de l’Allemagne nazie. Le texte, élaboré à la hâte par des membres de l’état-major d’Eisenhower, avait pour but de mettre un terme imminent au conflit. Il fut ratifié le lendemain à Berlin par les chefs des Etats alliés.
 
Le 7 juillet 1962, le chancelier allemand Adenauer et le général De Gaulle scellèrent à la cathédrale Notre-Dame la réconciliation entre les peuples allemand et français et érigèrent Reims en symbole de paix entre l’Allemagne et la France.







similaire:

Selon la légende, Reims fut créée par Remus, le frère du fondateur de la Rome antique. Le peuple celte qui habitait la région aurait pris de ce fait le nom de iconAu nord, à quarante kilomètres au nord de Paris. Ses habitants sont...
«cité des Sylvanectes», le peuple celte à l'origine de la cité et dont le nom est issu probablement du gaulois

Selon la légende, Reims fut créée par Remus, le frère du fondateur de la Rome antique. Le peuple celte qui habitait la région aurait pris de ce fait le nom de iconLa Rome antique est le nom que l’on donne fréquemment à la civilisation...
«premier triumvirat». Mais le rêve de César est de gouverner seul. IL conquiert alors la Gaule dans le but d’augmenter son prestige...

Selon la légende, Reims fut créée par Remus, le frère du fondateur de la Rome antique. Le peuple celte qui habitait la région aurait pris de ce fait le nom de iconManuel de subversion urbaine
«démocratique» mais nullement éclairé comme le fut, par exemple Houari Boumediene qui a donné à son peuple l’accès gratuit aux deux...

Selon la légende, Reims fut créée par Remus, le frère du fondateur de la Rome antique. Le peuple celte qui habitait la région aurait pris de ce fait le nom de iconJean frère et compagnie Quand une rubrique renferme 2 noms propres...
«centre» sont considérés comme nom propre, s’il n’en existe pas d’autres et s’ils sont employés (seuls) sans complément

Selon la légende, Reims fut créée par Remus, le frère du fondateur de la Rome antique. Le peuple celte qui habitait la région aurait pris de ce fait le nom de iconA la gloire du grand architecte de tous les mondes
...

Selon la légende, Reims fut créée par Remus, le frère du fondateur de la Rome antique. Le peuple celte qui habitait la région aurait pris de ce fait le nom de iconPhilippe le Hardi ou les fastes de la Bourgogne
«Grand Sire», fut le fondateur de la dynastie des ducs de Bourgogne Valois qui s'acheva tragiquement le 5 janvier 1477 par la mort...

Selon la légende, Reims fut créée par Remus, le frère du fondateur de la Rome antique. Le peuple celte qui habitait la région aurait pris de ce fait le nom de iconImportante vente aux encheres publiques
«… J’ai pu voir Maupassant qui est reparti de Cannes pour emmener son frère, absolument fou, chez le Dr Blanche, de sorte que je...

Selon la légende, Reims fut créée par Remus, le frère du fondateur de la Rome antique. Le peuple celte qui habitait la région aurait pris de ce fait le nom de iconMaquette de Rome par Bigot
«blanc» et IL fut peint ensuite en respectant autant que possible la couleur des éléments dans leur état naturel

Selon la légende, Reims fut créée par Remus, le frère du fondateur de la Rome antique. Le peuple celte qui habitait la région aurait pris de ce fait le nom de iconSonnet de Charles baudelaire
«la cendre latine et la poussière grecque» (‘’La voix’’), fut marqué par la tradition humaniste. Puis, à l'exemple d'un certain nombre...

Selon la légende, Reims fut créée par Remus, le frère du fondateur de la Rome antique. Le peuple celte qui habitait la région aurait pris de ce fait le nom de iconNous avons donc travaillé sur l’Europe du Nord. Les frontières de...
«Se trouvent dans l’Europe du Nord, toutes les régions s’ouvrant sur la Manche, la Mer du Nord, et la Mer Baltique.»








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com