Selon les approches théoriques, le terme ‘coordination’ réfère à la structure de deux syntagmes ou propositions coordonnés (approches syntaxiques) ou au lien








télécharger 28.05 Kb.
titreSelon les approches théoriques, le terme ‘coordination’ réfère à la structure de deux syntagmes ou propositions coordonnés (approches syntaxiques) ou au lien
date de publication20.10.2016
taille28.05 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > droit > Documentos



FICHE REPERE :

La coordination
Selon les approches théoriques, le terme ‘coordination’ réfère à la structure de deux syntagmes ou propositions coordonnés (approches syntaxiques) ou au lien sémantique explicité par un marqueur grammatical ou prosodique. Cependant, quelles que soient les approches, l’étude de la « coordination » - whatever that is – est liée à l’apparition dans un énoncé des marqueurs AND, OR & BUT.

0) We need time for research and planning, but sooner or later we need to set sail, catch the wind and see where it takes us.
Syntaxe

Les conjonctions de coordination AND, OR et BUT relient majoritairement deux unités syntagmatiques ou propositionnelles de même fonction syntaxique. Dans le cas d’une coordination syntagmatique, on peut parler de « structure coordonnée », un terme qu’on évite d’utiliser avec les coordinations de d’énoncés. Souvent la structure coordonnée est facile à décrire, comme c’est le cas dans les segments soulignés en 1) :

  1. Helen would pick up the strands of a) brown, or red, or yellow, or whatever they currently were, and bleach them right down and re-colour them, and soothe and coax them into something b) presentable and fashionable.

En 1a = structure énumérative de GN coordonnés : les 3 premiers GN sont constitués de N de couleur alors que le dernier a pour noyau une relative sans antécédent.

En 1b = Gadj épithète complexe constitué de 2 adjectifs coordonnés par AND.
Dans l’exemple 1 une structure de GV coordonnés, tous sous la portée du modal WOULD : pick up …and bleach…and re-colour… and soothe and coax….

Plusieurs niveaux possibles de coordination ; en effet la coordination de V « soothe and coax » ne se fait pas au même niveau que celle des GV, ce qui donne :

W (pick up) and X (bleach) and Y(re-colour) and Z (soothe and coax).

On distingue ainsi 3 niveaux de coordination, avec des propriétés syntaxiques distinctes :

  • la coordination notionnelle = souvent inférieure au syntagme et incompatible avec une pause (virgule) avant la conjonction comme en 2.

  1. The very wealthy, especially the stupid and stupidly wealthy, will change their spending/investing habits very little.

  • la coordination prédicative = syntagmes coordonnés comme en 3.

  1. Not only were a) the colours and the patterns of their material extraordinarily beautiful, but the cloth had the strange quality of being invisible to anyone who was b) unfit for his office or unforgivably stupid.

  • la coordination argumentative = relie des propositions entières ou des énoncés avec le contexte antérieur comme en 4.

  1. Greg Norman has had his chances and failed to take them, but Ian Baker-Finch, the Open champion, or Craig Parry, might do better.


En 2 = structure de deux ADJ coordonnés au sein d’un GN complexe ‘the stupid and stupidly wealthy’. NB l’utilisation particulière des adjectifs dits substantivés. L’ensemble permet de construire une nouvelle classe, celle des riches idiots.

En 3a) = 2 GN coordonnés “the colours and the patterns”, l’ensemble constituant le premier GN complexe de la structure en N of N. Attention selon les analyses syntaxiques, on pourrait parler “d’effacement” dans le premier GN du segment of their material : The colours of their material and the patterns of their material…of their material est en quelque sorte factorisé dans l’énoncé. En 3b) la conjonction OR relie 2 GADJ complexes attributs.

En 4) la proposition complète Ian Baker-Finch, the Open champion, or Craig Parry, might do better est coordonnée à la proposition précédente par la conjonction BUT de sorte qu’une opposition argumentative est construite entre les deux.

Les 3 conjonctions de coordination peuvent exprimer les 3 niveaux de coordination mentionnés. A noter : AND est fréquent dans les 3 cas de figure

OR est typiquement une conjonction de syntagmes

BUT de propositions.

Avec BUT, contrairement à OR et AND = contrainte au niveau de la coordination syntagmatique :

  1. I want a plate and / or / *but a saucer.

Traditionnellement, les structures coordonnées sont décrites comme étant “symétriques”. Or, si on travaille sur des exemples réels, l’asymétrie est la plus fréquente.

  1. He spoke little, but always to the point.

Ici, difficile de dire ce que BUT relie… Sans always, on aurait une coordination de 2 syntagmes qualifiant le procès spoke : he spoke little but to the point. Mais la suite ??he spoke always to the point n’est pas attestée ; on aurait he always spoke to the point. On peut expliquer l’asymétrie ici à nouveau en mentionnant l’effacement de spoke dans le deuxième conjoint.

D’autres asymétries parfois sont analysées comme illustrant une utilisation non-coordinative des coordonnants par exemple, parce qu’on ne peut pas échanger les conjoints de place comme on le ferait par exemple pour My sister and my boyfriend were gone (my boyfriend and my sister…):

  1. Hands up or I’ll shoot! She closed the door silently and took a seat next to me.

En réalité, peu de coordinations permettent l’interchangeabilité de leurs conjoints. C’est pourquoi, certains linguistes considèrent que les conjonctions de coordination fonctionnent un peu comme des prépositions et sont donc, à ce titre, tout à fait compatible avec l’asymétrie. NB l’asymétrie d’une structure coordonnée doit être commentée.
Sémantique

La coordination marquée par les conjonctions s’établit entre 2 unités linguistiques qui sont de fait considérées comme à la fois homogènes et néanmoins distinctes. Ce qui fait que, dans certaines conditions, la coordination de conjoints apparemment contraires ou identiques est attestée.

  1. She is a doctor and not a doctor.

  2. We spent years and years trying to find out.

La structure coordonnée “a doctor and not a doctor” semble a priori impossible car contraire, de même d’un point de vue logique, parler de “years and years” est redondant. Or, la coordination paradoxalement permet la mise en place de conditions d’interprétation tout à fait banales : en 8) on peut dire qu’elle a le diplôme mais par exemple qu’elle n’a jamais pratiqué ; en 9) la répétition de conjoints identiques référant à des durées indéfinies permet la construction d’un haut degré glosable par “un nombre incalculable d’année”. On notera qu’avec les autres coordonnants, la coordination de conjoints identiques ne peut se faire.

A l’opposé, la mise en relation d’unités linguistiques trop différentes bloque la possibilité d’avoir une coordination attestable comme on le voit en 10 & 11 :

  1. *I hate her or what are you saying?

  2. *He is good-looking but not here yet.

  3. A girl and whatever you say will be ok.

Une autre caractéristique des conjoints coordonnés : ils sont mis sur le même plan énonciatif, c’est-à-dire, qu’ils sont considérés comme de statut informationnel équivalent. C’est pourquoi certains effets comiques peuvent être construits :

  1. Are you here to buy a car or a Mercedes ?(classe vs élément => on a l’impression que la Mercedes n’est pas considerée comme une voiture)

  2. Yes I will marry you. And what do you want for dessert ? (Engagement solennel vs question banale => les deux énoncés deviennent banals)

Chaque conjonction de coordination = une opération sémantique fondamentale qui consiste à mettre en relation un élément repéré (AND Y) et un élément repère X au sein d’un domaine qui inclut donc X et Y.

AND est la trace d’une coordination associative : Y ne se différencie en rien de X.

OR est la trace d’une coordination disjonctive : Y se différencie un peu de X mais ils ne sont pas incompatibles.

BUT est la trace d’une coordination dissociative : Y se différencie de X de sorte qu’ils sont potentiellement incompatibles.

  1. My password is ok but I can’t check my e-mail.

En 15, la proposition I can’t check my e-mail est considérée comme se dissociant de My password is OK puisque la conclusion de cette première proposition (I should be able to check my e-mail) s’oppose au contenu de la deuxième.
Problématiques standard
Enumération avec AND et OR:

En anglais, on distingue 3 types d’énumération selon l’explicitation de la coordination :

A, B and C : « classique » ; le plus fréquent sauf avec OR. Idée de liste fermée.

A and B and C : « emphatique » ; assez fréquent dans les passages oralisants. Idée de liste que l’on peut sans cesse compléter.

A, B, C : forme assez rare, surtout dans le cas d’éléments syntagmatiques. Plutôt réservée à la description un peu poétique. Idée de liste laissée en suspens.

  1. Miss Parkinson lived alone in a big bay-windowed house of Edwardian brick with a vast garden of decaying fruit trees and untidy hedges of gigantic size. She was great at making elderberry wine and bottling fruit and preserves and lemon curd and drying flowers for winter. (corrigé sur www.capesanglais-ling.fr/)

  2. [in a train] they had to reach up for hat and coat and case.

Emploi non-coordinatif de AND, OR & BUT (cf.Asymétrie de la structure coordonnée)

AND et OR dans les énoncés dits « impératifs conditionnels »

BUT adverbe ou préposition, selon qu’il exprime la restriction ou l’exception.

  1. Stay here and I’ll fetch him.

  2. He’s but a boy and I am nothing but a total stranger to him.

Coordination des adjectifs épithètes ou en apposition

Par comparaison avec le français, il existe des contraintes sur la coordination en position « épithète placé devant le nom ». Dans ce cas, la coordination se fait seulement si les adjectifs renvoient à des propriétés qui font partie du même paradigme sémantique (A black and yellow T-shirt) ou des propriétés qui sont subjectives ou évaluées (for solemn and important reasons). Ainsi, quand il y a plusieurs adjectifs avant le noms, deux structures sont privilégiées en anglais : a strong clear voice (enchâssement) / a strong, clear voice (juxtaposition).

Par ailleurs, toujours par comparaison avec le français, l’apposition d’adjectifs (donc, ni attributs ni épithètes) est contrainte en anglais de sorte qu’un adjectif seul peut difficilement être apposé : ??Young, he used to sky. Un des facteurs qui permet l’apposition d’un GADJ est son caractère complexe, par exemple l’adjectif est modifié par un adverbe ou coordonné à un autre adjectif.

  1. Many firms do manage pregnancy successfully and we are keen to learn the lessons of those that do as part of our forthcoming in-depth research into the problems employers, large and small, face.


Conjonctions suivies de connecteurs :

AND, OR et BUT voient parfois leur sémantique déterminée par l’ajout d’un connecteur :

And yet, and then, or else, but nonetheless. Discuter l’apport du connecteur. Attention aussi aux constructions corrélatives du type either….or, qui là encore impliquent une opération plus déterminée que la simple conjonction.

similaire:

Selon les approches théoriques, le terme ‘coordination’ réfère à la structure de deux syntagmes ou propositions coordonnés (approches syntaxiques) ou au lien iconConnaître les différentes approches de la sécurité

Selon les approches théoriques, le terme ‘coordination’ réfère à la structure de deux syntagmes ou propositions coordonnés (approches syntaxiques) ou au lien iconQuels apprentissages sont-ils possibles avec des exerciseurs multimédia...
«descendantes» (I e concevoir c’est appliquer une théorie pour réaliser un artefact) au profit d’approches d’ingénierie (I e concevoir...

Selon les approches théoriques, le terme ‘coordination’ réfère à la structure de deux syntagmes ou propositions coordonnés (approches syntaxiques) ou au lien iconRésumé : Cette recherche s’inscrit dans les nouvelles approches de...

Selon les approches théoriques, le terme ‘coordination’ réfère à la structure de deux syntagmes ou propositions coordonnés (approches syntaxiques) ou au lien icon«nouvelles approches de l’archéologie funéraire» inha (Paris) 4 et 5 avril 2014

Selon les approches théoriques, le terme ‘coordination’ réfère à la structure de deux syntagmes ou propositions coordonnés (approches syntaxiques) ou au lien iconAdresse : 5, cité de Phalsbourg 75011 paris
«Approches comparées de l´enseignement des langues», à l´initiative de Jean-Pierre Benoit

Selon les approches théoriques, le terme ‘coordination’ réfère à la structure de deux syntagmes ou propositions coordonnés (approches syntaxiques) ou au lien iconIntroduction générale : de quoi parle-t-on ? Quelles sont les questions...
«désordre physiologique» (par exemple une carence minérale), ou à l’action d’un agent pathogène

Selon les approches théoriques, le terme ‘coordination’ réfère à la structure de deux syntagmes ou propositions coordonnés (approches syntaxiques) ou au lien iconRésumé : L’objectif de cette recherche est de présenter l’avantage...

Selon les approches théoriques, le terme ‘coordination’ réfère à la structure de deux syntagmes ou propositions coordonnés (approches syntaxiques) ou au lien iconRésumé L’objectif de ce travail, est de montrer l’importance des...

Selon les approches théoriques, le terme ‘coordination’ réfère à la structure de deux syntagmes ou propositions coordonnés (approches syntaxiques) ou au lien iconChapitre 1 management nrc 2
«structure» dans l'entreprise: struc­ture du capital, structure juridique, structure financière, structure de coûts, structure de...

Selon les approches théoriques, le terme ‘coordination’ réfère à la structure de deux syntagmes ou propositions coordonnés (approches syntaxiques) ou au lien iconChapitre 1 management nrc 2
«structure» dans l'entreprise: struc­ture du capital, structure juridique, structure financière, structure de coûts, structure de...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com