Electricite marine à bord 13 Les câbles








télécharger 21.96 Kb.
titreElectricite marine à bord 13 Les câbles
date de publication20.03.2018
taille21.96 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > droit > Documentos

ELECTRICITE MARINE à bord



13

Les câbles


1/1

Le courant électrique est un déplacement d’électrons à travers un conducteur métallique.

Celui-ci ne doit pas opposer de résistance à ce flux d’électrons sous peine d’échauffement de la matière.

Ce flux d’électrons est d’autant plus important que l’intensité est grande.

Il est donc nécessaire de calculer la section des câbles qui relient les différents appareils à la source d’énergie
Exemple de calcul de section d’un câble :

Pour un guindeau d’une puissance maximum de 1500W alimenté en 12 V l’intensité nécessaire à son fonctionnement sera de 1500/12= 125 A

La distance entre la batterie et le guindeau est de 10m, il faudra compter le double de longueur car le courant est continu.

Formule de calcul



Résistivité du conducteur(rho) X longueur du câble (m) X intensité = section (mm²)
0.018 x 20 x 125 = 45
pour tenir compte de l’intensité de démarrage on prendra un câble de dimension juste supérieure ( 50 mm²)


sertir et souder :
dénuder le fil sur la longueur de la cosse

avec la pince à sertir presser le corps de la cosse jusqu’à écrasement modéré. Un poinçonnage est préférable

chauffer la cosse et faire couler une goutte d’étain

recouvrir avec une gaine thermocollante et la chauffer pour la faire adhérer à la cosse




Auteur


YVES CANIVET



LE MOTEUR DIESEL MARIN



2

Principe de fonctionnement


2/3


Mise en mouvement de l’ensemble


Un certain nombre d’éléments et de pièces doivent être mus ensemble pour permettre le fonctionnement des 4 temps.

L'arbre à cames est la pièce mécanique utilisée, pour la commande synchronisée des soupapes. Il se compose d'une tige cylindrique disposant d'autant de cames que de soupapes à commander. Il est placé au niveau du vilebrequin dans le cas d'un moteur culbuté, ou d'un moteur à soupapes latérales, ou sur la culasse dans le cas d'un moteur dit « à arbre à cames en tête».

La synchronisation de l'arbre à cames avec l'arbre moteur se fait par l'intermédiaire de pignons, d'une chaîne ou d'une courroie crantée. La conception et la physionomie du moteur déterminent la position angulaire de l'arbre à cames.

Les dispositions possibles pour dépendent également de l'architecture du moteur et de ses performances. Ainsi, dans les moteurs quatre temps à combustion interne, le cycle complet de combustion nécessite deux tours de vilebrequin pour un tour de l'arbre à cames. Ce dernier doit par conséquent tourner deux fois moins vite que le vilebrequin moteur.

Les périphériques


Des organes périphériques sont également entraînés par le vilebrequin. Il s’agit de la pompe à huile, de la pompe d’alimentation du gazole, de la pompe à haute pression, des pompes de circulation des liquides de refroidissement, l’alternateur.

L’entraînement se fait soit par l’arbre à cames, une pignonerie d’engrenages, des courroies.

Propulsion


Avec les moteurs diesels marins il n’y a pas d’embrayage ni de boîte à vitesse.

A la sortie du vilebrequin est associé un inverseur qui permet la transmission de ce mouvement cinétique à l’hélice. L’inverseur le transmet soit en marche avant soit en marche arrière par une commande manuelle progressive.


14/02/2013

Auteur


YVES CANIVET



LE MOTEUR DIESEL MARIN



2

Principe de fonctionnement


3/3


Recommandations absolues

Le moteur diesel marin est robuste et nécessite un entretien permanent qui lui assure rendement et longévité. Aussi les recommandations suivantes doivent être observées :
* un moteur doit être mis en température avant son utilisation en charge
* un moteur doit toujours être en charge ; à l’arrêt, mettre en marche avant ou marche arrière selon les cas avec 100 tours de plus que le régime ralenti
* un moteur ne s’arrête que lorsqu’il est en température ; en effet avant, dans le métal des zones ‘ froides’ et des zones ‘chaudes’ se côtoient ; arrêter dans cet état entraîne un risque de déformation du moteur
* effectuer des révisions annuelles ou toutes les 200 heures de marche voir la fiche correspondante
* effectuer des grandes révisions toutes les 800 heures, voir la fiche correspondante
* hiverner le moteur s’il n’est pas prévu d’utilisation pendant trois mois et plus, voir la fiche correspondante
* prendre les précautions nécessaires à la remise en route pour ne pas faire tourner le moteur à sec d’huile, voir la fiche correspondante
* respecter les caractéristiques techniques des produits consommables
* naviguer toujours avec le maxi d’huile à la jauge, jamais plus
* mettre de l’antibactérien dans le gazole
* tenir à jour un carnet d’entretien
* naviguer toujours sans dépasser les 2/3 du régime moteur maxi
* toujours avoir le livret technique du constructeur si possible en plusieurs langues
Un moteur peut atteindre dans ces conditions 10 000 heures de durée de vie


14/02/2013

Auteur


YVES CANIVET

similaire:

Electricite marine à bord 13 Les câbles iconMarine voyage mobilier de marine, de compagnie maritime, colonial

Electricite marine à bord 13 Les câbles iconNote : les numéros suivis d’un h sont des hors-série tous les bateaux...

Electricite marine à bord 13 Les câbles iconNote : les numéros suivis d’un h sont des hors-série tous les bateaux...

Electricite marine à bord 13 Les câbles iconNote : les numéros suivis d’un h sont des hors-série tous les bateaux...

Electricite marine à bord 13 Les câbles iconNote : les numéros suivis d’un h sont des hors-série tous les bateaux...

Electricite marine à bord 13 Les câbles iconNote : les numéros suivis d’un h sont des hors-série tous les bateaux...

Electricite marine à bord 13 Les câbles iconExit câbles, fils et cordons! Les données jouent les filles de l'air....

Electricite marine à bord 13 Les câbles iconLes différentes étapes de la construction d'un navire Les bois de marine

Electricite marine à bord 13 Les câbles iconA gence de voyages cite de l’evasion
5 ancres Croisieurope. Installation dans les cabines, cocktail de bienvenue et présentation de l’équipage. Dîner à bord suivi d’une...

Electricite marine à bord 13 Les câbles iconHydraulique à câbles (2 : 1), de type commercial (modèle gt-100c-hd)








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com