Membre du Comité International pour le Bien Etre des Gens de Mer (iscw)








télécharger 73.75 Kb.
titreMembre du Comité International pour le Bien Etre des Gens de Mer (iscw)
date de publication28.04.2018
taille73.75 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > droit > Documentos
Fédération des Associations d’Accueil des Marins

Membre du Comité International pour le Bien Etre des Gens de Mer (ISCW)

56 Rue Falguiére 75015 PARIS

N°77 MAI/JUIN 2012

France Ports Accueil

EDITO

Pour nombre de marins, la navigation c’est une succession d’escales rapides, quelques heures à peine, dans des terminaux à conteneurs qui se ressemblent tous avec leurs portiques géants, leurs quais où s’empilent des centaines de conteneurs, la ronde incessante et bruyante de gros engins roulants, bip-bip en route et éclats des gyrophares. Pour les marins des minéraliers, c’est une escale au port de chargement de deux ou trois jours, dans un environnement de charbon ou de minerais, puis quelques jours ou semaines de traversée pour arriver au port de déchargement où sera retrouvé pendant deux ou trois jours, le même voisinage poussiéreux ou boueux suivant l’époque. Et cela pendant des embarquements de plusieurs mois.

Que ce soit sur ces navires ou sur d’autres : pétroliers, cargos, caboteurs, etc. … le marin au port subit un rythme de travail tendu car il faut réaliser les opérations dans le temps fixé avec l’appréhension de la panne de matériel occasionnant un retard. Il ne peut s’empêcher d’éprouver un sentiment d’enfermement dans ces zones sécuritaires entourées de grillages où il ne lui est pas toujours facile d’aller à terre. Mais le port doit être aussi pour le marin le lieu où il doit, suivant les textes du BIT ratifiés par notre pays, trouver des lieux d’accueil et de services : informations, transport, moyens de communications avec sa famille , etc… et un lieu de convivialité , d’écoute et d’échanges où il pourra oublier pendant quelques instants le stress du bord.

Afin d’offrir cet accueil à un maximum de marins, nos associations s’adaptent, élargissent leurs heures et jours d’ouverture, s’équipent. Il faut leur en donner les moyens. Dans un article paru dans le journal »Le Marin « du 6 juillet, Alain Coudray, Administrateur Général des Affaires Maritimes, notre Président d’Honneur, souligne la modicité des « subventions volontaires «. Ces subventions qui ne représentent en moyenne que la valeur de «  quatre paquets de cigarettes « ne sont pas versées par tous. Pour leur faire perdre leur caractère aléatoire qui ne permet pas aux associations de faire des projets, d’embaucher du personnel , de s’équiper, il propose l’instauration de «  redevance de bien être portuaire « , à caractère obligatoire. Ce serait pour un «  mieux être «  du marin, mais aussi un encouragement pour tous les bénévoles qui consacrent des milliers d’heures à l’assurer. Angel Llorente..

Sommaire Page

Société des Œuvres de Mer Décès du Contre Amiral Lugan 2

Députés du monde maritime 2

International Nouvelle Convention du Travail Maritime 2

Les « drop-in «  à l’honneur 2

Bonne nouvelle pour les marins Philippins 2

Installation du Conseil Supérieur des Gens de Mer 2

Journées d’études de l’Observatoire des Droits des Marins 3

Rencontre Interports et Assemblée Générale de la Faam. 4

Nouvelles des ports et mouvements associés 5/8

Informations diverses 8

IL Y A DIX ANS : Jean Yves LEGOUAS, de l'OIT, présentait le programme de son Organisation sur la promotion du travail décent dans l'industrie maritime, qui devait se concrétiser quatre ans plus tard par la signature de la Convention Sociale Maritime de 2006, Celle-ci, en 2012, n'est toujours pas ratifiée par la France, ce qui peut étonner quelques-uns de nos responsables de l'accueil des marins ! Mais son entrée en application ne devrait pas tarder (hélas probablement sans la ratification préalable de la France, on l'espère !). Les négociations entre ITF et la Commission Internationale des Armateurs aboutissaient sur un salaire porté en 4 ans pour le matelot qualifié de 1200 à 1400 dollars par mois. Dans nos foyers on saluait l'heureuse nomination dans l'ordre du Mérite Maritime de deux dynamiques responsables :Jill Simpson à Calais et Any Morandy à Sète et l'arrivée à Dunkerque d'un nouveau Chapelain de Mission to Seafarers Phil Hiscock. Enfin on se réjouissait d'une proposition de loi de deux députés "verts" sur les droits sociaux des marins qui officialisait l'existence et les missions de l'Observatoire de droits des marins. Hélas cette proposition n'a pas dépassé le stade de la proposition mais on peut espérer que ces deux députés la reprendront devant la nouvelle Assemblée Nationale. Alain C.

  • Société des Œuvres de mer.

Nous avons le regret de vous faire part du décès du Contre –Amiral Lugan le lundi 25 juin à Brest. Ses obsèques se sont déroulées à Brest le vendredi 29 juin. Il avait été Président de la Société des Œuvres de Mer et avait toujours montré beaucoup d’intérêt pour l’action de la Faam. Nous avons présenté nos condoléances à sa famille.

Députés du monde maritime

Les nouveaux députés de nos ports  

Dunkerque :Christian HUTIN (MRC)

Gravelines : Jean Pierre DESCOL (UMP)

Calais : Yann CAPET (PS)

Boulogne : Frédéric CUVILLIER (PS)*

Rouen :Valérie FOURNEYRON (PS)*

Le Havre : Catherine TROALLIC (PS)

St Malo : Gilles LURTON (DVD)

Lannion : Corinne ERHEL (PS)

Brest : Patricia ADAM (PS)

Concarneau : Gilbert Le BRIS (PS)

Lorient : Gwendal ROUILLARD (PS°

Nantes : Marie Françoise CLERGEAU (PS)

St Nazaire : Marie Odile BOUILLE (PS)

La Rochelle : Olivier FALORNI (DVG)

Bordeaux : Sandrine DOUCET et Michèle DELAUNAY (PS)

Bayonne : Colette CAPDEVIELLe (PS)

Narbonne : Marie Hélène FABRE (PS)

Sète : Sébastien DENAJA (PS)

Martigues : Gaby CHARROUX (FG)

Marseille : Henri JIBRAYEL et Patrick MENUCCI (PS)

La Réunion :Huguette BELLO (PS)* Ministres
C'est une représentation en majorité de gauche et très féminine. Merci de nous signaler les erreurs éventuelles et les noms des suppléants des deux ministres.

La nouvelle équipe du gouvernement compte dans ses membres le Premier Ministre (Nantes), le Ministre des Affaires Etrangères (Laurent Fabius -Rouen), le Ministre de la Défense (Jean Yves Le Drian – Lorient) la Ministre des Sports (Valérie Fourneyron –Rouen) et le Ministre des Transports et de l’Economie de la mer (Frédéric Cuvillier –Boulogne sur Mer).


  • International

Nouvelle Convention du travail maritime : La ratification prochaine par la Russie et Chypre de la MLC 2006 va ajouter deux signatures à celles des 28 états qui ont déjà signé. Nous allons donc arriver au chiffre de 30 états membres représentant 33% du tonnage mondial, condition exigée pour la mise en application, douze mois après, de la nouvelle Convention du Travail Maritime 2006. La Chine envisage également de ratifier cette convention. On peut seulement regretter l’absence de la France parmi les pays ayant ratifié, à cette date tant attendue par les marins de l’entrée en vigueur de cette grande convention .

Les«drop-in«(foyers-minute) à l’honneur : Une catégorie supplémentaire vient s’ajouter aux quatre déjà existantes (   foyer -  port -  personnalité - compagnie de navigation ) pour se voir décerner le titre du meilleur «  drop-in center «  de l’année. La cérémonie de remise des prix tiendra à Londres le 28 novembre 2012 à l’Organisation Maritime Internationale.
Bonne nouvelle pour les marins Philippins : L’OMI a reconnu que la formation professionnelle maritime assurée par les Philippines à ses ressortissants leur permet de figurer sur la «  liste blanche «  . Etre sur cette liste qui reconnait la compétence des marins philippins accroit leurs chances de trouver des embarquements à bord des navires étrangers.

  Installation du Conseil Supérieur des Gens de Mer.

Ce Conseil regroupe, sous la Présidence de l’Inspecteur Général de l’administration du développement durable Jean François Jouffray, le Conseil Supérieur de prévention des risques professionnels maritimes et du Bien Etre des Gens de Mer, qu’il remplace, et le Conseil Supérieur de l’Etablissement National des Invalides de la Marine. Il s’est réuni le vendredi 1er juin à Paris en présence de 55 participants. M.Cuvillier, Ministre chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche, devait y prendre la parole, mais retenu par d’autres obligations, avait délégué l’Administrateur des Affaires Maritimes François Lambert, son conseiller maritime,  pour le représenter et lui faire un rapport de nos échanges. Il avait demandé également à Mme Brehier-Guillen, Directrice des Affaires Maritimes, de lire le texte qu’il avait préparé . De ce message  j’ai noté son souhait de dialogue, d’humanité, de dynamisme, d’accueil de propositions et l’importance qu’il attache au bien être des Gens de Mer. M.Jouffray passe ensuite au rôle du Conseil Supérieur des Gens de Mer (CSGM) qui comprend trois formations :

  • Profession de marin et protection sociale (rapporteur Mme Christine Dion-Hervouet)

  • Santé, sécurité au travail, hygiène et prévention des risques professionnels (rapporteur Docteur Patrick Berciaud)

  • Bien Etre des Gens de Mer (rapporteur G.Pelen, qui représentait la Société des Œuvres de Mer et notre Fédération.

Pour cette dernière qui nous concerne particulièrement et après que G.Pelen eut exposé les missions principales de la FAAM et insisté sur nos problèmes, trois priorités ont été retenues :

- le fonctionnement des Commissions Portuaires de Bien Etre, (retard à leur mise en place et manque d’implication des collectivités locales ° - les limites géographiques de déplacement des marins étrangers en escale sur le territoire (sachant que les marins ne sont pas entrés illégalement en France et qu’ils ont des documents d’identité).- les questions associatives.

Les débats se sont déroulés dans une atmosphère constructive et sereine. Le Président Jouffray a largement commenté les tâches de chaque formation et souligné sa volonté de réunir plusieurs fois dans l’année le CSGM, la prochaine étant fixée au 19 septembre. Nous souhaitons «  bon vent «  à cette nouvelle structure et lui apportons notre confiance. A.Llorente.
Journées d’études 2012 de l’Observatoire des Droits des marins, 21 et 22 juin 2012.

107 personnes ont assisté à ces journées mais comme elles n’ont pas été toutes présentes en même temps, cela a permis de ne pas dépasser le chiffre de 80 au-delà duquel se perd le caractère convivial et les échanges sont moins faciles. Pour traiter des différents aspects des deux grands thèmes de ces journées « L’évolution des contrôles sociaux à bord des navires français et étrangers » et «  Les accidents du travail maritime, maladies professionnelles et risques d’inaptitude à la pêche et à la conchyliculture «  vingt et un spécialistes se sont succédés. On peut trouver le texte de leurs interventions dans le document publié par l’Observatoire des Droits des Marins.* Il m’est impossible de faire un compte rendu complet mais je voudrais signaler quelques points énoncés qui ont été repris dans le texte du Cdt Ardillon et largement commentés par le Cdt Gildas Guillevic, tous deux de l’Afcan, soulignant les pressions subies par les capitaines : Taille des navires plus importante et moins de personnel à bord. - Intensification du travail à bord et poids croissant de l’administratif- Contrôles accentués , surveillance depuis la terre –Durée des escales réduites - Vie à bord : plus faible socialisation ( les nouveaux moyens de communication (isolement) et équipages multinationaux et multiculturels )- La dépossession d’une partie du savoir et de l’initiative ( gestion à terre plus importante ) - Le marin est plus technicien ( exécutant) que marin ( fortes contraintes sécuritaires et commerciales . ) . Les inspecteurs d’ITF, Pascal Pouille et Geoffroy Lamade, ont fait part de leurs expériences en ce qui concerne les contrôles techniques et sociaux à bord. Les exposés et les interventions des participants ont donné lieu à des échanges et débats très riches. L’organisation de ces journées était parfaite. Comme toujours le Professeur Patrick Chaumette a su diriger et animer les débats. Et merci à Véronique Aubert pour l’organisation et l’accompagnement de ces journées.. A.LL.

*Les journées d’études 2012 de l’Observatoire des Droits des Marins .

Contact Véronique Aubert v.aubert@obs-droits-marins-fr. http://www.obs-droits-marins-fr  

Rencontre inter ports et Assemblée Générale de la Faam

Le 7éme Congrès de la Fédération des Associations d’Accueil, organisé cette année par les associations d’accueil des marins de l’estuaire de la Loire se tiendra à St Nazaire du 12 au 14 octobre L’accueil à l’Hôtel Aquilon se fera le vendredi 12 octobre à 17h00 et le dîner à 19h30. Le samedi sera consacré à la rencontre inter ports avec les comptes rendus d’activités des structures d’accueil et l’étude des différents points soulevés. L’après-midi il est prévu une visite du port de Saint Nazaire en bateau, un accueil à Marine Accueil Loire, une réception à la Mairie, puis un dîner spectacle. Le dimanche sera réservé aux interventions des personnalités invitées et sera suivie de l’Assemblée Générale. Puis à 12h30 un «  boujaron «  et le repas . Fin du Congrès à 14h00. A la suite des changements survenus depuis la rencontre de Bayonne ( octobre 2010) au sein de notre environnement maritime ce Congrès revêt une importance particulière. Nous aurons de nombreux points à discuter. Et, comme toujours, les temps libres hors réunion seront l’occasion de multiples échanges d’informations entre les foyers.

L’adresse de MARINE ACCUEIL LOIRE est 15 rue du Port 44600 SAINT NAZAIRE Téléphone 02 40 6 66 06 05 Mail marineaccueilloire @free.fr

Nouvelles des Ports

Région Bretagne :

La Région Bretagne prépare actuellement un projet de convention pour la mobilisation de la place portuaire en faveur de l’accueil des marins en escale dans les ports de commerce de Brest, Lorient et St Malo. Cette convention passera en commission permanente de la Région du 27 septembre pour une entrée en vigueur le 27 septembre si tous les partenaires peuvent respecter ce calendrier. Le projet de texte de cette convention peut être adressé à ceux qui le souhaitent.

Dunkerque : "Un nouveau genre de trafic se met en place depuis l'an dernier à Dunkerque : les croisières vers l'Europe du Nord. Après le Costa Marina, venu l'an dernier, le Costa Voyager a fait 4 escales en mai et juin dans notre port. Cela a été l'occasion de rencontrer l'aumônier du bord, de proposer d'assurer le transport des marins qui le souhaitaient  vers le centre-ville. Malheureusement, Dunkerque étant le port d'embarquement des passagers, pas le temps pour tout le personnel de descendre. Mais grâce à l'aumônier burundais, nous avons pu découvrir la réalité du travail à bord de ces navires, un rythme différent de celui des porte-conteneurs ou des minéraliers, mais aussi astreignant et rude. Nous en avons profité pour remettre aux marins philippins, le tiers de l'équipage, les Filipino Balita. Depuis, l'aumônier a demandé au navire de s'y abonner pour le recevoir directement à bord. Nous leur avons également fourni quelques répertoires des Seamen's clubs, aucune information de ce type n'existant à bord. Nous devrions retrouver un navire de cette compagnie l'an prochain, le trafic des navires de croisière semblant être bien enclenché à Dunkerque."Marie Françoise Darondeau.
Loon Plage :

L’Association Loonoise des Amis des Marins (ALAM) a tenu son Assemblée Générale le Mardi 5 juin dans la Maison des Associations. En ouvrant la séance, le Président fait observer une minute de silence à la mémoire d’un bénévole, décédé en cours d’année, et des marins disparus. Il passe ensuite sur le fonctionnement du foyer et s’étend plus longuement sur l’action de la petite équipe de bénévoles engagés plus spécialement dans les visites de navires. Plus disponibles que les autres visiteurs , ils peuvent rester plus longtemps à bord à discuter avec les marins et à leur apporter un peu d’air d’un pays où ils ne peuvent descendre parce que l’escale est trop brève ou bien pour des raisons de service. Ces visiteurs ont pris l’habitude de rédiger un petit rapport de leurs visites. La lecture de ces rapports permet d’avoir une meilleure idée de l’évolution du métier des marins, de leurs problèmes et d’orienter notre action pour répondre aux changements du milieu maritime. On assiste à un basculement du monde vers les pays d’Asie : gros pourvoyeurs de main d’œuvre, de navires. De plus en plus les armateurs confient la gestion de leurs navires à des sociétés de gestion qui assurent le recrutement des équipages, l’exploitation commerciale et technique du navire (shipmanagement) ou s’adressent à des agences de main d’œuvre très nombreuses en Ukraine qui leurs fournissent des équipages complets. Dans les deux cas les liens sont distendus entre compagnies de navigation et leurs marins. Le Président fait état d’une étude d’ISEMAR (Institut supérieur d’économie maritime de Nantes /St Nazaire qui indique que de nombreux accidents de mer sont la cause d’erreurs humaines et que des études sont entreprises pour en chercher les raisons et trouver des solutions. Une d’elles est de permettre au marin de trouver à l’escale, même si elle est courte, la possibilité de services et de quitter pendant quelques instants le stress du bord. Le Président rend compte de l’installation à Paris du Conseil Supérieur des Gens de Mer dont nous attendons qu’il apporte réponse à nos différents problèmes. Le rapport financier, commenté par le comptable qui vérifie nos comptes fait apparaitre un déficit financier de 2.600€. A.LL

Calais :

Après avoir été reportée plusieurs fois à cause de problèmes sur le port, la commission portuaire de bien être du port de Calais s’est enfin réunie le mercredi 13 juin. Nous devons rendre hommage aux Affaires Maritimes de Boulogne pour leur ténacité à faire aboutir le projet. L’ordre du jour était le suivant : Règlement intérieur : adopté après quelques remarques sur la composition de la commission– Présentation de l’Association Calaisienne des Amis des Marins qui est au service du monde des marins depuis 16 ans. Le local, bien situé sur la zone portuaire, est mis gracieusement à disposition par la Région. L’AGISM finance (23.000€) l’animateur salarié en CDI qui effectue 30 heures par semaine. Il assure avec 5 bénévoles l’ouverture du foyer de 18h00 à 22h00, du lundi au vendredi. Un minibus de 9 places, financé par le syndicat international des transports ITF permet de transporter les marins. Le foyer connaît des problèmes de financement : les subventions (AGISM, Région, Mairie, … représentent la quasi-totalité du budget. Les deux représentants, Président et Secrétaire du Conseil de Bien Etre (CBE) du port de Dunkerque ont indiqué qu’il existait dans ce port plusieurs sources de financement dont les contributions volontaires versées par les armateurs que viennent compléter les subventions diverses (dons d’associations philanthropiques, cotisations des adhérents.) Ces ressources sont gérées par le CBE qui les redistribue ensuite aux 3 associations existantes sur la place. La commission va prendre contact avec les partenaires portuaires pour voir si cette proposition peut recevoir un accueil favorable à Calais. Il est suggéré également de créer des équipes de visiteurs de navires qui pourraient se rendre sur les navires dans la journée. Leur formation pourrait être assurée par Jill Simpson qui a suivi un stage de huit jours à Rotterdam et a déjà formé plusieurs visiteurs de navires. Une évaluation du nombre de marins fréquentant le foyer par rapport au nombre de marins en escale sera réalisée pour trouver le bon dimensionnement pour les prestations du foyer. La commission se réunira dans la première quinzaine de décembre pour désigner les membres du bureau
Rouen :

Notre bilan de l’année passée n'a pas été bon avec un déficit que n’avait jamais connu notre association, la fréquentation du foyer n'est pas en cause mais les marins achètent moins d'où une diminution de notre marge commerciale due principalement à la chute des ventes des cartes téléphoniques, nos quatre cabines sont souvent vides alors que précédemment il fallait intervenir pour limiter la durée des communications. De fait il est beaucoup plus rentable et agréable pour les marins de communiquer par wi fi et webcam avec les 3 PC du foyer ou leurs ordinateurs personnels. En cause également la diminution des subventions reçues et l'augmentation de la masse salariale due à des contrats aidés moins favorables que les années précédentes, tout cela nous a conduits à prendre des mesures au printemps pour essayer de résorber ce déficit en 2012 par différentes actions sur nos coûts, non renouvellement de contrat, diminution d’horaires, réduction de nos frais de garage, et utilisation plus rationnelle de nos véhicules. Il est prévu de sortir un bilan simplifié à fin juin pour faire le point de nos finances. Côté positif nous avons participé en mai à la 2éme réunion de la Commission de Bien Être du port de Rouen, organisme managé par le Délégué à la Mer et qui permet aux différents acteurs de la vie portuaire rouennaise de mieux connaître et appréhender la réalité des difficultés de notre foyer, ce qui était informel auparavant, devient plus structuré et amène à des résultats qui se sont concrétisés par le versement en 2012 d’une subvention par le Grand port Maritime de Rouen. Manquent encore à ces réunions les représentants des Agents et Consignataires maritimes mais nous ne désespérons pas de les y voir un jour prochain. Suite aux infos recueillies auprès du foyer de la Pallice la Rochelle lors de l’AG de la FAAM à Paris en janvier dernier, nous vendons désormais les cartes téléphoniques Lebara dont les marins sont demandeurs. Nous attendons pour juillet le versement d’un subvention d’ITF pour remplacer notre minibus le plus ancien qui avec ses 200 000km au compteur grève lourdement notre poste entretien véhicules. Samedi 23 Juin, un barbecue sympa a réuni près d’une trentaine de personnes, salariés et bénévoles, moment de détente bienvenu en attendant le passage du tour de France à Rouen les 4 et 5 Juillet prochain, attention ça va coincer sur les quais. Pour cet été, beau temps et belle mer à tous, René
St Malo : Notre local et maintenant terminé Nous attendons la convention avec la Région Bretagne pour aménager et commencer notre activité. Louis Trottin.

La Rochelle/la Pallice :

Nous avons tenu notre assemblée générale en mai, et ce fut l’occasion de faire le bilan de l’année écoulée . Notre association se porte bien, financièrement le bilan se solde par un léger déficit qui s’explique par le passage au dernier trimestre d’un salarié en contrat aidé à un contrat à durée indéterminée. Le bilan des activités lui aussi s’avère positif par les nombreuses actions réalisées et par les participations à différentes manifestations .Celles-ci ont eu pour conséquence une meilleure implantation de Marin’Escale dans le tissu social rochelais, une connaissance et reconnaissance accrues de notre association. Vous pouvez d’ailleurs consulter ce bilan sur notre site .En ce qui concerne le rapport moral, si l’on constate une légère baisse de la fréquentation par rapport à l’année précédente, on peut se féliciter de l’avancée importante dans notre financement par l’implication importante du Port et indirectement des armateurs. Reste à espérer que la taxe portuaire sera bientôt réalité pour regarder l’avenir avec sérénité .De nouveaux objectifs ont été définis pour l’année en cours , à savoir un développement de la communication , pour ce faire nous aurons recours à l’aide de stagiaires de supdeco qui ont commencé à établir un certain nombre de projets , en particulier la création d’une exposition permanente présentant Marin ’Escale , et la recherche de fonds auprès des différents acteurs portuaires et des fondations . Pour les salariés, chacun en fonction de ses compétences et de ses centres d’intérêt s’est vu attribuer un secteur particulier de responsabilités (animation, informatique, gestion des stocks …), organisation qui clarifie le rôle de chacun. Le renouvellement du tiers des administrateurs n’a pas créé de surprises, en revanche le nouveau bureau se compose de deux femmes et de quatre hommes, la parité devient presque une réalité. Fin Juin ,la fréquentation atteignait le chiffre de 6000 personnes , avec un mois de mai record où 1062 marins ont fréquenté notre foyer … Ce premier semestre nous a vu parcourir plus de 6300 kilomètres et 540 navires ont été visités ..2012 s’annonce donc comme une bonne année en terme de fréquentation .Jean Munier

Bordeaux :

En ce qui concerne Bordeaux, notre Association Escale Gironde (EEG) avance à son rythme... Notre dernière Commission de Bien Être des marins vient d'avoir lieu le 22 juin dernier. Nous avons eu l'occasion de faire le point devant le comité en commentant le dossier rédigé (par notre Trésorier: Jean-Luc) selon pièce jointe (Faam EEG1 et 2). Ce document a pour but de montrer que les bénévoles attendent un foyer avant de pouvoir rentrer dans l'action. Cependant, selon les informations du CBE le projet se décale maintenant pour fin 2013/début 2014...! Pour ne pas décourager les bonnes volontés, nous avons trouvé un arrangement avec le Port pour obtenir un local avec une adresse afin de donner une crédibilité à la suite de notre démarche. Nous pensons pouvoir régler cette question avant les vacances d'été et engager dès la rentrée un certain nombre d'actions: formation pour monter à bord des navires, rencontres avec les consignataires, première prises de contact avec les marins ... 

Le 15 septembre prochain, Jean-Michel, qui préside à la demande du Cardinal de Bordeaux,  la toute jeune Asso de la Mission de la Mer (qui existait jusque dans les années 70), organise une rencontre à Bordeaux-Bassens pour les Assos de Marins de Nantes à l'Espagne. Cette réunion aura l'avantage, entre autre, de faire connaître la situation de l'EEG et d'influencer les autorités invitées.  Reçu le 1er août : Nous avons réussi à obtenir enfin du Port de Bordeaux un local à Bassens mais qui, pour l'instant, n'est pas ouvert au public mais va nous servir dans un 1er temps de Bureau pour notre Asso. De cette base, à la porte même du Terminal de Bassens, nous souhaitons nous faire connaître sur les quais et par les Agents consignataires et pouvoir rapidement monter à bord des navires. Dans un 2ème temps, le Port construira un foyer pour l'accueil de nos marins mais cela ne sera pas avant 18 ou 24 mois....A suivre. Bien amicalement Pierre H.

Jill Simpson, notre formatrice de visiteur de navires, a été demandée pour assurer une session en novembre. Elle pense avoir des «  élèves «  de Bordeaux, Bayonne et la Rochelle. Nos amis de Bordeaux m’ont demandé si nous n’avions pas de gilets fluo.avec l’inscription «  seamen’s Club «  pour aller sur les quais. Je ne sais pas si un foyer en possède mais on pourrait toujours envisager d’en faire confectionner pour tous les foyers. Qu’en pensez vous ? Angel Llorente.
 Port la Nouvelle 

Ces quelques lignes pour vous donner des nouvelles de l'évolution des travaux concernant le foyer. Le gros - œuvre commencé par la Mairie le 24 Janvier 2012 touche à sa fin. Il reste les sanitaires à terminer. Jean-Pierre, membre de l'Association et retraité du BTP, coordonne les différents corps de métier, à savoir : -Climatisation -Maçonnerie (enduit intérieur), -Electricité,-Menuiserie, -Installation et achats des ordinateurs. Les deux premiers ont été réalisés avec succès. Par contre, la Mairie ne nous a pas donné son accord pour l'électricité. Il a fallu revoir le problème autrement, il faut "tirer" une ligne de la sacristie jusqu'au foyer. Nous avons l'accord de Luc Caraguel  pour faire ce branchement. Tout ceci pour vous dire qu'il  faut payer ces entrepreneurs et trouver des financements. La CCI nous a versé une subvention de 8000€. La Région nous a octroyé 10.000€, nous avons rédigé un nouveau dossier  pour demander une augmentation de cette somme. Grâce à notre action auprès des prestataires, nous avons obtenu 8€ par bateau de la part de trois d'entre eux: ils sont 8 en tout, que nous allons démarcher en Juillet. Nous commençons un nouveau dossier auprès d'ITF  pour pouvoir terminer le paiement de cet investissement  particulièrement lourd pour notre association. Pour les quatre premiers mois de l’année nous avons transporté 219 marins et reçu 81 cargos. Par ailleurs, concernant les grands travaux du port une commission nationale de débats publics se réunit en septembre 2012. On verra donc après l’évolution de cette grande transformation. Voilà un petit résumé de notre "mission". N'hésitez pas à nous téléphoner au 04 68 40 44 70 si des renseignements complémentaires devaient être nécessaires pour votre article. L'ouverture pourrait se faire  courant Septembre. Encore merci pour tout. Avec toute mon amitié.  Martine COUSIN Dernière

nouvelle : Le foyer sera inauguré le dimanche 9 septembre en présence de nombreux invités

.

 Port de Bouc :

Ce premier semestre 2012 a été vraiment difficile financièrement pour notre association. Nous avons terminé l’année 2011 avec un déficit comptable de 10.000 Euros, et nous n’avons reçu le reliquat de la subvention 2011 du Conseil Régional qu’en ce début juin (normalement versée en mars/avril). Autant vous dire que nous avons vraiment galéré ; obligés de différer et retarder des commandes (épicerie, souvenirs, cartes SIM), ce qui a engendré une baisse automatique des ventes et a grevé encore un peu plus notre budget. De plus notre fournisseur de parfums nous a subitement lâchés, ce qui a occasionné un flottement de quelques semaines ; heureusement nous avons trouvé assez rapidement un autre fournisseur et tout rentre progressivement dans l’ordre.

La fréquentation est à peu près stable, 30/soir à Port de Bouc et 18/soir au PC. . Au niveau du personnel nous avons un chauffeur qui prend sa retraite ce mois de juin, nous allons procéder à l’embauche de deux personnes à mi-temps en contrat aidé. Comme vous le savez peut-être déjà Arnaud de Boissieu va nous quitter à la fin de l’été, appelé sous d’autres cieux (marocains), et sera remplacé par Bruno Lery du Havre. Le nombre de bénévoles actifs se maintient toujours aux alentours de 20.Nous avons tenu notre AG annuelle le 15 février. Nous avons rencontré l’architecte de la mairie de Port de Bouc en vue de la rénovation de notre foyer : affaire en cours. Ensuite un problème qui nous préoccupe actuellement est la situation de notre annexe sur les quais porte-conteneurs. Le foyer est ouvert tous les jours en soirée et fonctionne avec une seule personne. Or avec l’agrandissement de Fos 2XL, la privatisation des manutentionnaires du port et la fermeture des différentes zones, pour raisons de sécurité/sûreté, une bonne partie des marins ne peuvent plus accéder à pieds à nos locaux. Cela veut dire que nous devons aller les chercher en minibus, ce qui nécessite la présence d’une deuxième personne, que nous sommes dans l’incapacité de fournir pour l’instant (humainement et financièrement). Nous avons bien sûr alerté la Commission Portuaire et tenu deux réunions avec tous les acteurs concernés et nous attendons une issue favorable. Enfin le Jasmine a été vendu pour la somme dérisoire de 105.000 Euros, qui ne couvre qu’une petite partie de la créance réclamée par le port. Sans un geste efficace du port, les marins (et leur avocat, payé au pourcentage) n’auront pas un sou. Pour l’instant les réponses du port sont purement administratives et négatives ; désolé, c’est la loi, on ne peut rien faire. Notre dernier recours serait une lettre des marins au commandant du port pour expliquer tout ce qu’ils ont perdu dans cette affaire. De toute façon, loi ou pas, tout cela est triste et injuste. François Bascove.
Marseille :

Cette année la saison des croisières ne s’est jamais vraiment arrêtée et nous recevons de très nombreux marins, certains samedis plus de 650 et malgré nos espérances nous sommes toujours dans le même foyer. Les travaux de construction du nouveau foyer n’ont pas commencés, pour un problème administratif, l’appel d’offre clos en mars a été annulé. Le foyer de Forbin reçoit tous les soirs une vingtaine de marins grâce à un paquebot, l’Atlantic Star, qui est en vente depuis 3 ans et sur lequel il y a en permanence 80 marins. Autrement les activités des bassins est de Marseille sont assez faibles. Du fait de ce manque d’activités, les visites de l’après-midi sur les bateaux sont réduites. Par chance actuellement nous n’avons pas à nous occuper de navires abandonnés et de marins hospitalisés. Après avoir fait deux demandes à ITF, une pour le renouvellement d’un véhicule et l’autre pour l’installation de l’Internet, nous avons eu la joie d’apprendre que nos dossiers étaient acceptés et nous attendons d’avoir l’argent sur notre compte pour passer les commandes. L’installation informatique que nous avons choisie devrait nous permettre de gérer nos douze PC et 100 liaisons Internet simultanément. Nous pensons résoudre notre problème d’affaiblissement du signal dû à l’éloignement du central téléphonique en mettant deux MODEM avec deux lignes téléphoniques sur la même installation. Le système gérant automatiquement la partition entre les deux MODEM en fonction de la demande. Nous avons cette année pu recruter deux salariées avec des contrats aidés et un nouveau bénévole, Toni, très dynamique et efficace est venu nous rejoindre. Le mercredi 4 juillet nous avons eu une réunion de la Commission Portuaire. C’était la deuxième depuis le début de l’année. G.Pelen.

Port Réunion :

Pour la deuxième année consécutive la Direction de la Mer Sud de l’Océan Indien a organisé la réunion de la commission portuaire de bien-être des gens de mer au centre. A l’ordre du jour : le bilan d’activité 2011, équipements et moyens en fonctionnement des services de bien-être des gens de mer à la Réunion. une réunion qui  a porté ses fruits

Rapport de mai et juin 2012 : Mon collègue aumônier catholique est en congé pour 2 mois en ce moment. Je suis tout seul à gérer le centre des marins, à visiter les bateaux, à transporter les marins, à recevoir les marins au centre. Je travaille en ce moment de 8 h à 22 h tous les jours. Soit plus de 14 h de travail par jour ce qui n’est pas vraiment facile pour moi et pour ma famille. Je n’ai pas le choix car nous n’avons pas assez de bénévole. Y a-t-il des personnes en France qui souhaiteraient venir à la Réunion. L’hébergement sera pris en charge,

Durant le mois de juin il y a eu dans notre port 2 semaines de grève des dockers. Les bateaux ne pouvaient plus entrer . J’ai profité de cette période calme pour m’occuper des équipages des bateaux de pêche où la majorité sont Malgaches. Pour la troisième année consécutive, le foyer a organisé la Journée Mondiale des Gens de Mer, cette année encore, l’occasion de réunir la grande famille des Marins pour un moment d’hommage, de partage et de convivialité. Moment d’hommage pour ces marins qui, quotidiennement sillonnent les océans et apportent aux terriens des produits de confins toujours plus proches, Moment de partage entre gens de métier qui ont en commun, sous une forme ou sous une autre, l’expérience de la mer .. Moment de convivialité qui nous a rassemblés, tous, au Centre International d’accueil des Marins le 28 juin 2012, Je remercie vivement la présence des autorités et les agents maritimes lors de cette journée : leur participation a, sans doute aucun, contribué à la réussite et à l’impact de cet évènement qui rappelle à tous, l’importance cruciale des Gens de Mer dans la vie économique de notre ile. C’est aussi notre manière à nous, d’adresser nos chaleureux remerciements pour le soutien et l’appui qu’ils nous témoignent tout au long de l’année dans la réalisation de nos missions et actions.

A noter que la Région Réunion a offert hier dix vélos et un minibus au foyer des marins. Cadeau qui permettra aux marins en escale dans l’île de pouvoir circuler entre les quais et le centre-ville de la cité maritime.
Vie des mouvements associés

L’APMA : Association Pingouins Marins Alliés a tenu son Assemblée Générale à la Pierre Qui Vire qui nous accueille chaque année, depuis 31 ans pour un week end de réflexions entre marins, anciens des Terres Australes et des Missions polaires françaises, et alliés . Le thème de l’année portait sur l’accueil et était donc bien adapté à notre action.
Informations diverses
L’Université de Grenwich à Londres a ouvert le 20 juillet un nouveau centre de recherche consacré à la marine chinoise. Le directeur de ce nouveau centre précise : «  la Chine s’est hissée au premier rang des constructeurs de navires et apporte une contribution importante à la flotte commerciale mondiale et au marché de l’emploi maritime. Elle a entrepris un gigantesque programme de développement des ports … «  Les sujets à étudier seront :la politique nationale maritime chinoise, le développement maritime de la flotte de commerce chinoise, l’industrie de la construction de navires ( et aussi de leur déconstruction ), la main d’oeuvre maritime chinoise et sa part dans le marché mondial.

Une industrie est née, celle des équipes civiles armées embarquées, chargées de la protection de navires dans l’Océan Indien. Des sociétés spécialisées se sont constituées à cet effet et offrent leurs services qui sont en conformité avec les règles de l’OMI . Elles disposent d’un central d’opération ouvert 24 sur 24, d’un système de suivi par satellite et d’un centre d’informations. d’informations. Pour une période de huit jours, de la Pointe de Galles ( Sri Lanka) à Suez, le prix demandé est 27.500 US$ ( 22.000€) . La présence des Equipes de Protection Embarquées ( militaires ou civiles) conduit les pirates à modifier leur tactique et à attaquer en « meutes « 


L’ICSW du Sud Est asiatique tiendra une réunion à Bali (Indonésie) pour la défense des marins pêcheurs embarqués sur les «  long liners « faisant des campagnes de plusieurs mois en Océan Indien. Ce sont souvent des chômeurs provenant de pays pauvres qui s’embarquent sur ces navires sans se douter des conditions très dures qui les attendent.

similaire:

Membre du Comité International pour le Bien Etre des Gens de Mer (iscw) iconLittérature et Poésie du XVI
«un poète et un vrai poète». Membre titulaire de la Société des Gens de Lettres et de la Société des Poètes français, IL fut lauréat...

Membre du Comité International pour le Bien Etre des Gens de Mer (iscw) iconEntre direction et encadrement : communication managériale et parlers ordinaires
«Pour bien connaître la nature des peuples, IL faut être prince, et pour bien connaître celle des princes, IL convient d’être du...

Membre du Comité International pour le Bien Etre des Gens de Mer (iscw) iconÀ l'article L. 2121-15 al ler du code général des collectivités territoriales,...
«Comité de gestion pour l'animation et l'information de la commune des Angles»

Membre du Comité International pour le Bien Etre des Gens de Mer (iscw) iconSéminaire international avec comité de lecture
«espace, ville et société» obtenu avec Mention Très Bien à l’Université Paul Cézanne. Aix-Marseille III

Membre du Comité International pour le Bien Etre des Gens de Mer (iscw) iconBien-être au bureau
«Nous ne voulions pas d'un palais d'assurances» nous explique le président du comité directoire Christian Hinsch lors de la présentation...

Membre du Comité International pour le Bien Etre des Gens de Mer (iscw) icon«Ohé ! les braves gens versez votre or, nous versons bien notre sang...
«vers[é] leur sang», en versant son or, comme le disent les affiches de propagande. Ainsi, Lambert labat, père de Marcel labat, «mort...

Membre du Comité International pour le Bien Etre des Gens de Mer (iscw) iconRésumé Conformément au chapitre III 2 des Directives opérationnelles...

Membre du Comité International pour le Bien Etre des Gens de Mer (iscw) iconModèle 3 Anglais – International Cooperation
«urbaniste qualifié, certificat n°347, renouvelé en 2012, de l’Office Professionnel de Qualification des Urbanistes», membre du collectif...

Membre du Comité International pour le Bien Etre des Gens de Mer (iscw) iconTitre : Organisation et gestion des collections spécialisées : manuscrits,...
«bien familial», de l'argent économisé pour être transmis; et, bien qu'il n'eût de comptes à rendre à personne, IL éprouvait un sentiment...

Membre du Comité International pour le Bien Etre des Gens de Mer (iscw) iconTitre : Organisation et gestion des collections spécialisées : manuscrits,...
«bien familial», de l'argent économisé pour être transmis; et, bien qu'il n'eût de comptes à rendre à personne, IL éprouvait un sentiment...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com