Studiolo n°1 Revue d’histoire de l’art de l’Académie de France à Rome








télécharger 20.03 Kb.
titreStudiolo n°1 Revue d’histoire de l’art de l’Académie de France à Rome
date de publication08.06.2018
taille20.03 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > droit > Documentos
Studiolo n°1

Revue d’histoire de l’art de l’Académie de France à Rome

Sommaire
Préface, Bruno Racine (p. 4)

Éditorial, Olivier Bonfait (p. 7)

Dossier : Rome et Paris 1650-1750



Christian Michel (p. 11-19)

Les relations artistiques entre l'Italie et la France (1680-1750) : la contradiction des discours et de la pratique

À travers des textes théoriques, la correspondance des directeurs ou le témoignage des œuvres, est analysée la profonde ambiguïté qui régit les rapports artistiques entre Paris et Rome après la fondation de l’Académie de France à Rome en 1666. Si le séjour romain est plus pour un jeune artiste un moment formateur, il a un rôle symbolique fort.

Alexandre Cojannot (p. 20-40)

Le bas-relief à l’antique dans l’architecture parisienne du xviie siècle : du Louvre de François Sublet de Noyers à celui de Jean-Baptiste Colbert.

À partir de l’identification d’un dessin de Lemercier intégrant des copies de reliefs antiques dans la façade du Louvre, l’auteur montre comment l’insertion du bas-relief à l’antique dans les élévations, trace d’un goût attique vers 1640, devint un élément du vocabulaire architectural français avec Louis Le Vau.

Thierry Verdier (p. 41-63)

Architectes et décorateurs français dans la Rome de la fin du xviie siècle.

Mal connus, les architectes français à Rome à la fin du xviie siècle se regroupent dans des réseaux flous, que ne réussissent à unifier un métier encore insuffisamment professionnalisé. À travers l’analyse du corpus de références, des études et des projets pour les concours, se dégage une culture de la forme qui trouve son aboutissement dans l’élégance de la mouluration.

Bénédicte Gady (p. 64-104)

Gravure d’interprétation et échanges artistiques. Les estampes françaises d’après les peintres italiens contemporain (1655-1724).

Un examen approfondi de la production contemporaine italienne au prisme de la gravure d’interprétation française, grâce à un catalogue de plus de 700 pièces bouleverse bien des idées reçues. Le grand décor est presque absent, le portrait sur-représenté. Les relations personnelles, les circonstances locales interdisent toute interprétation trop généralisante, et soulignent la diversité des relations artistiques entre l’Italie et la France sous Louis XIV.

Anne-Lise Desmas (p. 105-148)

Pierre de L’Estache (1688 ca.-1774) : un sculpteur français à Rome entre institutions nationales et grands chantiers pontificaux.

Le parcours biographique d’un sculpteur français à Rome permet d’entrer dans le monde de l’art romain durant la première moitié du xviie siècle, des grands chantiers pontificaux aux commandes privées : réseaux artistiques et professionnels, enjeux académiques et stylistiques, rapports entre sculpture et architecture, importance de l’antique. Le catalogue de l’artiste complète cette monographie.

Varia



Thomas Golsenne (p. 149-176)

L'Annonciation de Carlo Crivelli et le problème de l'ornement.


En s’appuyant sur les outils actuels des sciences humaines et sur des théories contemporaines de l’ornemental, une nouvelle méthode d’analyse de l’œuvre d’art, en l’occurrence l’Annonciation de Crivelli (1486), est proposée, qui dépasse les lectures iconologiques ou formalistes pour aboutir à une approche privilégiant l’efficace du visuel.

Nicolas Surlapierre (p. 177-192)

La fabrique de l’Atelier : les trajets italiens de Ferdinand Springer (1926-1939).

La trajectoire d’un peintre allemand sillonnant la péninsule italienne dans les années 30 entre les perspectives de la Renaissance, l’antirhétorique du quotidien de Morandi et la peinture métaphysique de Carlo Carra. L’Italie comme grand atelier, au seuil de « l’inquiétante étrangeté » du monde moderne.

Forum




Philippe Costamagna (p. 193-220)

De l’idéal de beauté aux problèmes d’attribution : trente années de recherches sur le portrait florentin au xvie siècle.

Pendant longtemps peu étudié, le portrait florentin du xvie siècle devient un thème de recherche, malgré les difficultés d’attribution. L’article fait le point sur la bibliographie récente, sur quelques chefs-d’œuvre (le Hallebardier de Pontormo) et sur les nouvelles thématiques du portrait florentin : le concept de beauté, le portrait de cour, un style toscan pour le portrait.

Massimiliano Rossi (p. 221-241)

Ultimi ragguagli di Parnaso. Un percorso tra gli studi seicenteschi sui rapporti penna-pennello.

Autour de quelques intrigues (langue et style, fortune, ut pictura poesis, « le parler visible »), un parcours personnel dans l’abondante littérature sur les rapports entre la plume et le pinceau dans la peinture italienne du Grand siècle qui ouvre sur quelques analyses.

Annie-Paule Quinsac (p. 242-272)

Trente-cinq ans d'études sur le divisionnisme italien : état de la question.

Ce passage en revue de l’abondante bibliographie consacrée au divisionnisme permet de souligner la complexité de ce mouvement, profondément lié à l’histoire italienne, même si les artistes eurent de fréquents contacts avec Paris. La personnalité de Segantini est, de ce point de vue, emblématique.

Giovanni Joppolo (p. 273-292)

Lucio Fontana, le Spatialisme, et les néo-avant-gardes en Italie autour de 1950.

Une analyse critique et une reconstruction historique de la chronologie des manifestes du spatialisme mettent en valeur l’importance de Lucio Fontana dans ce mouvement des néos-avant-gardes italiennes.

Informations




Liste des travaux universitaires portant sur l’art italien (1995-2000) (p. 293-301)

renaissance (xve-xvie siècles)

temps modernes (xviie-xviiie siècles)

époque contemporaine (xixe siècle)

époque contemporaine (xxe siècle)

Activités du département d'histoire de l'art de l'Académie de France à Rome (p. 302-315)


I. pensionnaires du département d’histoire de l’art

II. colloques et séminaires d’études

III. expositions

résumés des articles (français, italien, anglais, allemand) (p. 316-324)

biographies des auteurs (p. 325-326)
----- 350 pages – 250 photographies – format 21,5 x 28,5 cm – 40 euros-----

similaire:

Studiolo n°1 Revue d’histoire de l’art de l’Académie de France à Rome iconStudiolo n°2 Revue d’histoire de l’art de l’Académie de France à Rome

Studiolo n°1 Revue d’histoire de l’art de l’Académie de France à Rome iconAcadémie d’architecture de france
«architectures contemporaines» que nous avons organisés à Rome, dans la salle de la Protomothèque du Capitole

Studiolo n°1 Revue d’histoire de l’art de l’Académie de France à Rome iconDomaine : art de l’espace thematiques arts, ruptures, continuités
«architecte d’art» crée 3 types d’entrées de métro respectant le cahier des charges de la compagnie. En 1904, dans la revue «L’art...

Studiolo n°1 Revue d’histoire de l’art de l’Académie de France à Rome iconEssentiellement le cas de la France. Notion de vandalisme. Notion...
«la notion de patrimoine» revue de l’art n°49, 1980. Réédité 1995. Présent dans la biblio virtuelle

Studiolo n°1 Revue d’histoire de l’art de l’Académie de France à Rome iconRésumé operationnel «France, Art de vivre»
«France, Art de vivre» bénéficie également de perspectives favorables car le marché de la presse magazine est florissant en Russie...

Studiolo n°1 Revue d’histoire de l’art de l’Académie de France à Rome iconAcadémie Delphinale (ouvrage collectif) Regards sur mille ans d’histoire...

Studiolo n°1 Revue d’histoire de l’art de l’Académie de France à Rome iconA la salle des ventes de Limoges, 32 Gustave Nadaud bp 30058-87002 Limoges
«The Peter Hallinan Collection of Melanesian Art» et d’un article dans la célèbre revue ‘ Living in Paradise ’, May/June 1990 “:...

Studiolo n°1 Revue d’histoire de l’art de l’Académie de France à Rome icon2 0 0 5 «electron libre» Exposition collective durant 3 semaines, Paris, France «les metallos»
«Arslonga» «Glaz’Art» «Galerie Incognito» «Galerie Tiphaine» «Art Puces Café»

Studiolo n°1 Revue d’histoire de l’art de l’Académie de France à Rome iconRevue de la Bibliothèque nationale de France
«Fétichistes érudits : le travail des éditeurs de curiosa de la seconde moitié du xixe siècle», no 7, 2001, dossier «Érotisme et...

Studiolo n°1 Revue d’histoire de l’art de l’Académie de France à Rome iconHistoire (Antiquité)
...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com