Puissances et tensions dans le monde de la fin de la Première Guerre mondiale à nos jours








télécharger 39.86 Kb.
titrePuissances et tensions dans le monde de la fin de la Première Guerre mondiale à nos jours
date de publication10.09.2018
taille39.86 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > droit > Documentos
Thème 2 :

Puissances et tensions dans le monde de la fin de la Première Guerre mondiale à nos jours.
Question 1 : Les chemins de la puissance.

La question est divisée en 2 parties :

- Les États-Unis et le monde depuis les 14 points du président Wilson.

- La Chine et le monde depuis 1949.
Introduction générale :
La notion de puissance est ici centrale. Les chemins de la puissance décrivent donc les moyens, et les rythmes par les quels ces deux Etats sont parvenus ou se sont maintenus dans leur statut de puissance.
Les définitions suivantes sont déjà maitrisées : Puissance, Puissance complète, Superpuissance, Hyperpuissance.
Deux problématiques pour cette étude :
- Comment se construit et évolue une puissance ?
- Quelles sont les origines historiques de la conflictualité entre la Chine et les Etats-Unis depuis l’après-Seconde Guerre mondiale ?
Consigne :

1) lire le cours suivant. http://users.polytech.unice.fr/%7eclaudine/fimo/images/skinneblend/degrade.gif

2) définir les termes soulignés en gras.

3) Dans la marge de droite posez les questions sur ce que vous ne comprenez pas.

4) Vous pouvez colorier la colonne de gauche par un dégradé en fonction du code suivant : accélération ou renforcement tend vers le rouge. Ralentissement ou déclin relatif de la puissance en tend vers le bleu.

1ère partie : Les Etats-Unis et le monde depuis 1918.

I. Entre isolationnisme et interventionnisme.

A) Une tentative de refonder l’ordre international (1918-1919).

1) 1918 : Les EUA sont dans le camp des vainqueurs. Ils s’imposent comme partenaire important pour régler la paix.

2) Le président démocrate Wilson (un de ses proches conseillers est un certain Roosevelt) expose 14 points (pas de négociations secrètes entre les Etats, libre circulation sur les mers, ouverture des frontières pour les échanges économiques, droits des peuples à disposer d’eux même (y compris dans les colonies), création de la SDN). Wilson prône un fort interventionnisme des EUA dans les relations internationales.

3) Mais vision de Wilson rejetée aux Etats-Unis par ceux qui préfèrent l’isolationnisme. L’opinion publique et surtout le sénat rejette le traité de Versailles. Les EUA ne siégeront pas à la SDN. Les démocrates perdent l’élection présidentielle. Election du républicain Harding qui a pour slogan « America First ».

B) Un isolationnisme relatif (1919- 1939).

1) Les années 20 : « les années folles ». Grande prospérité économique. EUA prêts à intervenir dans d’autres pays mais sans que cela ne soit contraignant. Ainsi plan Dawes : participent au règlement des réparations allemandes. Interviennent également pour s’assurer la stabilité de dictatures (les fameuses républiques bananières) en Amérique latine pour préserver les intérêts de leurs FTN (United Fruit Company notamment).

2) La crise de 1929 plonge les EUA dans la grande dépression. Repli sur soi : protectionnisme, rapatriement des capitaux investis en Allemagne.

3) L’élection en 1932 de Roosevelt (un disciple de Wilson) ne change pas la politique extérieure. La priorité est au redressement économique intérieur. Réduction des interventions en Amérique latine (politique de bon voisinage).

C) La fin définitive de l’isolationnisme (1939-1945).

1) L’opinion publique reste hostile à toute intervention face à la montée des tensions internationales dans les années 1930 (invasion de la Chine par les japonais n’est condamnée que moralement, les EUA s’interdisent de vendre des armes à des pays qui sont en guerre). Les EUA restent neutres face à la politique d’agression du régime nazi en Europe (remilitarisation, invasion des Sudètes, de la Pologne etc…).

2) Fin 1940, Roosevelt décide de rompre avec l’isolationnisme. Il s’engage aux coté du RU. La loi prêts-bails (mars 1941) permet de fournir une aide matérielle au RU et à tous les pays en guerre contre les forces de l’Axe. Août 1941 : signature par Roosevelt et Churchill de la charte de l’Atlantique.

3) 7 décembre 1941 : attaque de Pearl Harbor provoque entrée en guerre des EUA. Permet à Roosevelt de justifier face à l’opinion publique et au congrès la fin de l’isolationnisme.

II. L’affirmation de la puissance américaine (1945-1950).

A) Les Etats-Unis, vainqueurs de la seconde guerre mondiale.

1) Les EUA, contribuent à la victoire contre l’All. Nazie (8 mai 1945) → occupation d’une partie de l’Europe de l’Ouest.

2) 2 bombes atomiques lancées sur le Japon à Hiroshima et Nagasaki (6 et 9 août 1945) → capitulation du Japon le 20 septembre 1945 → monopole nucléaire → point central du « hard power ».

3) Les EUA ressortent renforcés de la seconde GM :

- 300 000 morts pendant la guerre (18 millions pour l’URSS)

- Pas de combat sur leur territoire (sauf Pearl Harbor), pas de victimes civiles

- un effort de guerre qui a permis de relancer la croissance économique.

B) Les EUA, architectes d’un monde nouveau.

1) Mise en place des Nations Unies (26 juin 1945) fondé sur principe de multilatéralisme. Le siège de l’ONU à New York.

2) Les EUA construisent d’un nouvel ordre économique mondial.

- Mise en place du FMI et la Banque mondiale à la conférence de Bretton Woods où

- le $ s’impose comme monnaie internationale.

- Le GATT est chargé d’éliminer les entraves (barrières douanières) pesant sur le commerce international.

3) EUA à l’origine des premiers tribunaux internationaux (Nuremberg et Tokyo).

C) Les Etats-Unis, leaders du monde libre.

Cependant, face à la puissance américaine se dresse le bloc soviétique dirigé par l’URSS →début de la guerre froide.

1) Le modèle américain ↔ « L’American way of life” fascine l’Europe occidentale. Influence culturelle américaine s’étend →soft power.

2) Lutte contre le communisme → Truman annonce en mars 1947 la doctrine du containment.

- Juin 1947, plan Marshall accepté par 16 pays d’Europe occidentale.

- 1950 : OTAN (Organisation du Traité de l’Atlantique Nord), alliance défensive entre EUA et Europe occid.

3) Installation bases militaires au Japon (de l’autre coté du bloc soviétique)

III. Une superpuissance dans le cadre de la guerre froide (1950-1991).

A) Un interventionnisme et un leadership assumé (années 1950 et 1960).

1) la première puissance économique du monde. Années 50 : 33% des biens produits ds le monde avec 6% de la population mondiale.

2) Les interventions militaires sont nombreuses:

- en 1950 → dans la guerre de Corée.

- 1954 → l’OTASE pour défendre les pays de l’Asie du Sud Est sur le modèle de l’OTAN.

- réaction ferme de Kennedy dans la crise des fusées à Cuba.

3) Malgré leur retard (Spoutnik et Gagarine), EUA gagnent la course à la lune (mission Apollo 11 en juillet 1969).

B) Un leadership remis en question (années 1970).

1) Un déclin net :

- Domaine militaire, enlisement dans le conflit au Viet Nam.

- Dans le domaine économique la fin du système Bretton Woods, le choc pétrolier et la fin des trente glorieuses → l’économie américaine dans une période de récession.

2) La stratégie américaine évolue dans le cadre de la détente:

- retrait du VietNam en 1975.

- En 1972, le président Nixon effectue un voyage en Chine communiste. (Rapprochement avec la Chine afin de négocier les accords de limitation des armements avec l’URSS : les accords SALT 1).

3) L’année 1979, année terrible pour les EUA:

- l’URSS envahit l’Afghanistan.

- Sur le continent américain, guérilla communiste au Nicaragua (Sandiniste).

- en Iran, le régime du Shah, très proche des Etats-Unis, est renversé par une révolution islamique anti-occidental + otages américains.

→ Le président Jimmy Carter est accusé de faiblesse.

C) Le leadership retrouvé.

1) Elu en 1980, Ronald Reagan montre une attitude beaucoup plus ferme face à l’URSS (son slogan de campagne : « America’s back ! »).

- Aide à la résistance afghane en lutte contre l’URSS, y compris certains réseaux islamistes radicaux comme Al Qaïda.

- Aide aux milices d’extrême droite (contras) pour lutter contre les guérillas communistes au Nicaragua.

2) Reagan relance la course aux armements avec le programme IDS (Initiative de défense stratégique surnommé « star wars »). → conduit à la faillite du bloc soviétique sous Gorbatchev.

3) Après l’effondrement URSS, les Etats-Unis deviennent la seule superpuissance mondiale. On parle même à l’époque d’hyperpuissance.

III. Depuis 1991, la seule puissance mondiale ?

A) Au début des années 1990, une puissance sans rivale ?

1) Dès 1989, le politologue américain Francis Fukuyama in La Fin de l’Histoire explique : Il n’y a plus d’alternative crédible au modèle de démocratie libérale porté par les Etats-Unis.

2) 1991, les EUA interviennent sous mandat de l’ONU pour libérer le Koweït, envahi par son voisin, l’Irak de Saddam Hussein. Le successeur de Reagan, Georges H. Bush (dit Bush père), parle d’un « nouvel ordre mondial » qui repose sur :

- le droit international,

- le multilatéralisme

- les Etats-Unis seraient les garants de ce nouvel ordre mondial. Ils deviennent les « gendarmes du monde ».

3) Sous la présidence de son successeur Bill Clinton, nouvelle doctrine : l’enlargement.

- En 1993, ils imposent les accords d’Oslo entre israéliens et palestiniens.

- 1995 : Ils imposent les accords de paix de Dayton qyui mettent fin à la guerre en Yougoslavie.

- 1999, la Pologne, la République tchèque et la Hongrie entrent dans l’OTAN.

B) Les attentats du 11 septembre et la doctrine de G.W. Bush.

1) Depuis la fin des 90’s, les Etats-Unis cibles d’attentats perpétrés par l’organisation terroriste islamiste radicale Al Qaida.

- Ces attentats visent des intérêts américains à l’étranger (Ambassade du Kenya et de Tanzanie en 2000).

- Mais le 11 septembre 2001, les Etats-Unis sont touchés à New-York et à Washington par des attentats d’une ampleur sans précédent.

2) - Dès l’automne 2001, les Etats-Unis interviennent militairement en Afghanistan dans le cadre de l’ONU (multilatéralisme) pour renverser le régime des talibans qui soutient le réseau Al Qaïda.

- Cependant, en 2003, le président Georges W. Bush (Bush fils) décide d’intervenir en Irak accusé (à tort) de soutenir le réseau Al Qaida → intervention est refusée par certains membre permanents du conseil de sécurité (dont la France). → Les Etats-Unis interviennent quand même en Irak mais en dehors du cadre de l’ONU. → unilatéralisme.

3) Par ailleurs, les Etats-Unis sont critiqués sur la scène internationale :

- utilisation de la torture en Irak

- maintien des prisonniers en dehors du droit international sur la base de Guantanamo.

-rejet de la cour pénale internationale et du protocole de Kyoto.

→Ces décisions nourrissent l’anti-américanisme. Image des EUA dans le monde se dégrade.

C) Après 2007, un nouveau rapport au monde.

1) Le président Barack Obama tente de restaurer l’image des Etats-Unis.

- Par le discours du Caire : apaise les relations avec le monde musulman.

- retrait des troupes américaines en Afghanistan et en Irak tout en poursuivant la lutte contre Al Qaïda (assassinat de Ben Laden en 2011).

- réaffirmation de la nécessité d’un retour au multilatéralisme.

2) La crise touche les Etats-Unis à partir de 2007 → fragilité financière. Concurrence économique de plus en plus forte de la Chine.

3) La réaffirmation de la puissance russe (Géorgie en 2008 et surtout en Ukraine en 2014) montre que les Etats-Unis ne sont plus sans rivaux. De même : manque d’autorité au Proche et Moyen Orient (Syrie par exemple).

→ Les EAU ne sont plus sans rivaux. Mais reste seule puissance complète.

similaire:

Puissances et tensions dans le monde de la fin de la Première Guerre mondiale à nos jours iconLes deux superpuissances dominant le monde au lendemain de la Seconde...
«froide». Mais l’originalité de cette guerre tient également à sa dimension planétaire : progressivement, toutes les régions du monde...

Puissances et tensions dans le monde de la fin de la Première Guerre mondiale à nos jours iconCentre rhone –alpes d’ingenerie sociale solidaire & territoriale
«guerre mondiale» qui engage presque toutes les grandes puissances mondiales sur cinq ou six pays

Puissances et tensions dans le monde de la fin de la Première Guerre mondiale à nos jours iconLa Seconde Guerre mondiale une guerre d’anéantissement
Le 22 juin 1944 à 19 heures 20’, la ville de Tournan et la gare de Gretz ont été bombardées par l’aviation anglo-américaine

Puissances et tensions dans le monde de la fin de la Première Guerre mondiale à nos jours iconLes etats unis et le monde depuis 1945
«tempête du désert» première guerre du Golfe: ce que Bush père appellera le " nouvel ordre mondial" ( discours ?) 1P75 a lire

Puissances et tensions dans le monde de la fin de la Première Guerre mondiale à nos jours iconIntégrer le secteur professionnel du mouvement hlm
«nous prétendons que tout être humain a droit au logement» l’Union Confédérale des Locataires est créée en 1916 (elle deviendra la...

Puissances et tensions dans le monde de la fin de la Première Guerre mondiale à nos jours iconSciences Economiques et Sociales et Histoire-Géographie Jérémy Carvalho,...
«rideau de fer» (selon l’expression de Churchill) émerge, coupant l’Europe en deux. Les alliés de la Seconde Guerre mondiale, Américains...

Puissances et tensions dans le monde de la fin de la Première Guerre mondiale à nos jours iconLe bilan humain, matériel et moral de la Seconde Guerre mondiale en Europe

Puissances et tensions dans le monde de la fin de la Première Guerre mondiale à nos jours icon8 jours / 7 nuits en pension complète
«Malta Experience», un court métrage remarquable retraçant l’histoire de Malte jusqu’à nos jours

Puissances et tensions dans le monde de la fin de la Première Guerre mondiale à nos jours iconL'historien et les mémoires de la Seconde Guerre mondiale aux États-Unis

Puissances et tensions dans le monde de la fin de la Première Guerre mondiale à nos jours icon8 jours / 7 nuits en pension complète avec boissons
«Malta Experience», un court métrage remarquable retraçant l’histoire de Malte jusqu’à nos jours








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com