Arrondissement de Côte-des-Neiges – Notre-Dame-de-Grâce








télécharger 57.63 Kb.
titreArrondissement de Côte-des-Neiges – Notre-Dame-de-Grâce
date de publication26.03.2017
taille57.63 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > droit > Documentos
L’Opération patrimoine architectural de Montréal 2011
Lauréat
Arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville

Prix émérite du patrimoine

Catégorie résidentielle

12365, place Saint-Germain
Construite en 1958 selon les plans de l’architecte André Blouin, cette résidence unifamiliale de style moderne se caractérise par sa façade allongée, son parement de bois posé à la verticale et son mur de pierre aux arêtes arrondies. Tout a été fait pour préserver et mettre en valeur la charpente de toit distinctive, ainsi que les fenêtres et les portes en bois d’origine. Son entretien assidu mérite d’être souligné.

L’Opération patrimoine architectural de Montréal 2011
Lauréat
Arrondissement d’Anjou

Prix émérite du patrimoine

Catégorie résidentielle

7670, avenue Villars
Construite en 1959, cette maison unifamiliale est représentative du style architectural caractéristique des premiers développements domiciliaires d’Anjou, et de la banlieue montréalaise en général. Témoignant d’un entretien constant, la préservation de la quasi-totalité des composantes architecturales d’origine a permis de conserver au bâtiment son authenticité.

L’Opération patrimoine architectural de Montréal 2011
Lauréat
Ville de Beaconsfield

Prix émérite du patrimoine

Catégorie résidentielle

410, chemin Lakeshore
Cette exceptionnelle résidence d’architecture moderne a été construite en 1966 selon les plans du célèbre architecte Roger d’Astous. Cette propriété est remarquable par son revêtement de bardeaux de cèdre, récemment restauré. La fenestration abondante et le mariage des revêtements extérieurs, soit le bois et la pierre des champs, permettent une intégration réussie entre le bâtiment et son environnement.


L’Opération patrimoine architectural de Montréal 2011
Lauréat
Cité de Dorval

Prix émérite du patrimoine

Catégorie résidentielle

650, avenue Monette
Construite en 1957 selon les plans de l’architecte Émilien Bujold, cette résidence à multiples niveaux (split-level) se distingue par ses panneaux de bois et ses murs de brique aux lignes modernes. L’ajout, en 1975, d’un second garage et d’une pièce aménagée au-dessus a été effectué dans le respect de la construction d’origine.

L’Opération patrimoine architectural de Montréal 2011
Lauréat
Arrondissement de Côte-des-Neiges – Notre-Dame-de-Grâce

Prix émérite du patrimoine

Catégorie résidentielle

3476, avenue Marcil
Cette magnifique maison a été construite en 1910. Garde-corps, fer forgé, fronton triangulaire encadré par des rampants moulurés, parapet et oriel surplombés de moulures ornementales sont autant d’éléments qui la rendent typiquement montréalaise. L’ensemble témoigne de la qualité des interventions et de la rigueur de l’entretien général de cette demeure, sans conteste un joyau de Notre-Dame-de-Grâce.

L’Opération patrimoine architectural de Montréal 2011
Lauréat
Arrondissement de L’Île-Bizard – Sainte-Geneviève

Prix émérite du patrimoine

Catégorie résidentielle

7, chemin South Ridge
Construite en 1964, cette propriété se distingue par l’état de conservation remarquable de ses éléments d’origine, notamment son parement extérieur, ses portes et ses fenêtres en bois, ainsi que par l’entretien minutieux de l’ensemble.

L’Opération patrimoine architectural de Montréal 2011
Lauréat
Arrondissement de LaSalle

Prix émérite du patrimoine

Catégorie résidentielle

172, 80e Avenue
Cette résidence unifamiliale a été construite en 1961 selon les plans de l’architecte Jean-Maurice Dubé, concepteur de renom à qui l’on doit notamment la station de métro Verdun et l’école Marguerite-de-Lajemerrais. Elle se caractérise par sa façade, principalement composée de pierre et de bois, et par sa fenestration généreuse. L’imposant toit à quatre versants vient ajouter du volume à la propriété.

L’Opération patrimoine architectural de Montréal 2011
Lauréat
Arrondissement de Mercier – Hochelaga-Maisonneuve

Prix émérite du patrimoine

Catégorie résidentielle

4240-4244, rue Adam
Construit en 1945, ce bâtiment est représentatif de l’architecture moderniste de l’époque. Entièrement résidentiel depuis les travaux réalisés avec soin entre 2005 et 2007, il abritait auparavant un salon funéraire au rez-de-chaussée. Les deux entrées avec portes en bois ont été restaurées, alors que la fenestration a été remplacée, le tout en respectant la composition originale du bâtiment ainsi que son expression architecturale sobre et élégante.

L’Opération patrimoine architectural de Montréal 2011
Lauréat
Ville de Mont-Royal

Prix émérite du patrimoine

Catégorie résidentielle

369-371, avenue Morrison
Construites en 1951, ces maisons jumelées ont été magnifiquement bien conservées. Les lucarnes supérieures, l’avant-toit imposant, les insertions de brique, les contrevents en bois, tout comme les entrées, confèrent beaucoup de charme à l’ensemble.

L’Opération patrimoine architectural de Montréal 2011
Lauréat
Ville de Montréal-Ouest

Prix émérite du patrimoine

Catégorie résidentielle

234, rue Wolseley Nord
Construite en 1920, cette résidence possède des éléments architecturaux inspirés du mouvement Arts and Crafts. À noter la mansarde de style « farm house », les fenêtres en bois et les persiennes. Cette maison a clairement bénéficié d’un entretien soutenu au fil des années.

L’Opération patrimoine architectural de Montréal 2011
Lauréats
Arrondissement d’Outremont

Prix émérite du patrimoine

Catégorie résidentielle

300, avenue Outremont
Ce bâtiment, connu comme le « Presbytère de la première église Saint-Viateur », a été conçu par l’architecte Casimir St-Jean. Construit en 1904 face au parc Outremont, il se distingue par sa façade en pierre grise à bossage et ses boiseries blanches, ses éléments de pierre de taille lisse et son parapet à haute corniche. Son entretien assidu mérite d’être souligné.
Prix émérite du patrimoine

Catégorie commerciale, industrielle ou édifice de bureaux

1000, avenue Laurier

L’Occitane en Provence
Ce bâtiment d’usage mixte construit en 1908 abrite une boutique à la fenestration généreuse qui articule bien le croisement de l’avenue Laurier et de la rue Hutchison. Les deux façades de pierre calcaire lisse agencée au cadrage judicieusement coloré des vitrines mettent bien ce commerce en valeur.
L’Opération patrimoine architectural de Montréal 2011
Lauréat
Arrondissement de Pierrefonds-Roxboro

Prix émérite du patrimoine

Catégorie résidentielle

19806, boulevard Gouin Ouest
Construite en 1937, cette maison a conservé la majorité de ses éléments d’origine. Les fenêtres, les allèges, les linteaux, ainsi que la porte d’entrée en bois, ont été maintenus en bon état grâce à un entretien soigné. Les vitraux ajoutent indéniablement au charme de cette résidence.

L’Opération patrimoine architectural de Montréal 2011
Lauréat
Arrondissement du Plateau-Mont-Royal

Prix émérite du patrimoine

Catégorie résidentielle

265, rue du Square-Saint-Louis
Construit vers 1885, ce cottage comportant un logement en sous-sol fait partie d’un ensemble de quatre bâtiments quasi identiques possédant un parement de pierre calcaire grise. Tout comme ses voisins, il est coiffé d’une fausse-mansarde qui a été complètement restaurée en prenant soin de reprendre les boiseries, solins, tuiles d’ardoise et autres éléments d’origine.

L’Opération patrimoine architectural de Montréal 2011
Lauréat
Ville de Pointe-Claire

Prix émérite du patrimoine

Catégorie résidentielle

10-12, avenue Drayton
Construite vers 1930, cette maison jumelée de deux étages en brique d’argile rouge comporte encore plusieurs éléments architecturaux d’origine. Parmi ceux-ci, les fenêtres à guillotine en bois et les portes d’entrée surmontées de faux balcons en fer ornemental. Le bon état de conservation de cette propriété est à souligner.
L’Opération patrimoine architectural de Montréal 2011
Lauréat
Arrondissement de Rivière-des-Prairies – Pointe-aux-Trembles

Prix émérite du patrimoine

Catégorie résidentielle

11820, rue Notre-Dame Est
Construit en 1930, ce bâtiment résidentiel de deux étages est composé d’un mélange de styles architecturaux peu fréquent à Pointe-aux-Trembles. Il se distingue grâce à son parapet en tuiles, sa façade symétrique, sa fenestration double à carrelage, ses moulures, ainsi que son fronton en béton. L’agrandissement, effectué en 1957, a repris les caractéristiques de la partie d’origine, auxquelles on a ajouté des éléments de l’époque.

L’Opération patrimoine architectural de Montréal 2011
Lauréat
Arrondissement de Rosemont – La Petite-Patrie

Prix émérite du patrimoine

Catégorie résidentielle

5960-5964, rue Viau
Ce bâtiment est un bel exemple d’immeuble résidentiel réinventant le triplex. La volumétrie de la façade et la composition architecturale lui confèrent l’allure d’une maison individuelle cossue. L’entretien soigné dont a bénéficié ce bâtiment du début des années 60 a permis de conserver ses caractéristiques architecturales d’origine.

L’Opération patrimoine architectural de Montréal 2011
Lauréats
Arrondissement de Saint-Laurent

Prix émérite du patrimoine

Catégorie résidentielle

930, rue Gohier
Construite en 1930, cette habitation unifamiliale se démarque par son authenticité. Elle a fait l’objet d’une attention particulière qui lui a permis de conserver l’ensemble de ses éléments d’origine, tels que les portes françaises avec impostes, la double fenestration en bois, la corniche, ainsi que la galerie avec ses colonnes et sa balustrade de bois.

L’Opération patrimoine architectural de Montréal 2011
Lauréats
Arrondissement du Sud-Ouest

Prix émérite du patrimoine

Catégorie résidentielle

554, rue Sainte-Madeleine
Construit en 1875, ce duplex avec escalier intérieur est un exemple de la typologie dominante dans le quartier de Pointe-Saint-Charles. Le bâtiment a conservé la plupart de ses composantes d’origine. Le bon état de la corniche témoigne de la qualité de l’entretien général de la propriété.


Prix émérite du patrimoine

Catégorie commerciale, industrielle ou édifice de bureaux

1378 et 1380, rue Notre-Dame Ouest

Café Griffintown

Bistro Duo D
Construit en 1880, ce bâtiment mixte possède un rez-de-chaussée commercial de grande qualité. Le bon entretien de l’entablement et des colonnes d’origine ajoute beaucoup de caractère à la façade de cet immeuble commercial ayant manifestement bénéficié de soins soutenus au fil des ans.

L’Opération patrimoine architectural de Montréal 2011
Lauréats
Arrondissement de Ville-Marie

Prix émérite du patrimoine

Catégorie résidentielle

5, place De Richelieu
Cette résidence fait partie d’un ensemble immobilier construit en 1925 dans le Mille carré doré. Le développement est centré sur une cour paysagée semi-privée, préservée de l’agitation du centre-ville. Cette unité a conservé l’ensemble de ses composantes d’origine. Les ouvertures, les boiseries, les éléments de fer forgé et le revêtement de maçonnerie ont été périodiquement entretenus au fil des années et confèrent au bâtiment un cachet certain.


Prix émérite du patrimoine

Catégorie commerciale, industrielle ou édifice de bureaux

451, rue Saint-Jean

DHC /Art Fondation pour l’art contemporain
Ce bâtiment a été construit en 1927 selon les plans de la firme d’architectes montréalaise Hutchison & Wood. Ses panneaux métalliques stylisés et l’expression verticale des pilastres de briques sont typiques du style Art déco. Une opération majeure de restauration effectuée en 2008 ainsi qu’un entretien soutenu ont permis au bâtiment de conserver sa magnifique apparence d’origine.

L’Opération patrimoine architectural de Montréal 2011
Lauréats
Arrondissement de Villeray – Saint-Michel – Parc-Extension

Prix émérite du patrimoine

Catégorie résidentielle

7901, avenue de Gaspé
Construit en 1929, cet immeuble à logements en brique a conservé ses éléments architecturaux d’origine, comme les portes et fenêtres en bois ornées de vitraux. Le bon état de conservation de ce bâtiment témoigne d’un entretien soutenu.


Prix émérite du patrimoine

Catégorie commerciale, industrielle ou édifice de bureaux

8225, boulevard Saint-Laurent

Alliance des professeures et professeurs de Montréal
Construit en 1968, cet édifice de trois étages représente un type d’architecture non traditionnel. À noter le traitement vertical de l’avant-corps, qui contraste avec l’horizontalité des ouvertures. L’entretien assidu de ce bâtiment a permis de conserver son caractère d’origine.
L’Opération patrimoine architectural de Montréal 2011
Lauréats
Ville de Westmount

Prix émérite du patrimoine

Catégorie résidentielle

344, avenue Metcalfe
Construite en 1880, cette demeure est remarquable pour ses diverses composantes en bois ouvragé, lesquelles lui confèrent une allure campagnarde. Des travaux de restauration du balcon au deuxième étage ainsi que des travaux de boiserie sur la façade ont été réalisés il y a quelques années, le tout dans le respect du caractère d’origine du bâtiment.


Prix émérite du patrimoine

Catégorie commerciale, industrielle ou édifice de bureaux

4458-4466, rue Sainte-Catherine Ouest

Divers commerces
Conçu en 1926 par Lawson & Little, architectes, ce bâtiment possède un parement de brique agrémenté de quelques insertions de pierre au niveau supérieur des façades. Un concept de design intégré pour les devantures et les enseignes a été élaboré en 2006, ce qui a donné une cohérence et une fluidité aux éléments décoratifs d’origine.

similaire:

Arrondissement de Côte-des-Neiges – Notre-Dame-de-Grâce iconArrondissement de Côte-des-Neiges – Notre-Dame-de-Grâce
«Village Champlain». Son design, marqué par un toit à double pente asymétrique, est représentatif de sa période de construction....

Arrondissement de Côte-des-Neiges – Notre-Dame-de-Grâce iconCathédrale de Notre-Dame Historique de la construction Le Parvis...

Arrondissement de Côte-des-Neiges – Notre-Dame-de-Grâce iconCommuniqué Pour diffusion immédiate Centre culturel de Notre-Dame-de-Grâce
«Le projet choisi répond aux besoins de la population croissante du quartier. Ce nouvel équipement culturel sera un lieu de rassemblement...

Arrondissement de Côte-des-Neiges – Notre-Dame-de-Grâce iconResidence le clos notre dame

Arrondissement de Côte-des-Neiges – Notre-Dame-de-Grâce iconVitrail du Sanctuaire Notre-Dame d'Etchemin

Arrondissement de Côte-des-Neiges – Notre-Dame-de-Grâce iconCathédrale Notre Dame de la Treille – lille

Arrondissement de Côte-des-Neiges – Notre-Dame-de-Grâce iconEglise saint-laurent notre-dame d’ondres

Arrondissement de Côte-des-Neiges – Notre-Dame-de-Grâce iconCasa notre-Dame vous invite à découvrir Beauvais

Arrondissement de Côte-des-Neiges – Notre-Dame-de-Grâce iconAtelier montage : Fountaine Pajot
«la Recouvrance 70ft» & «Notre Dame de Romingol 65ft» Brest (france) 1995& 1996

Arrondissement de Côte-des-Neiges – Notre-Dame-de-Grâce iconJe découvre le plan de pompéI
«régions» (en latin regio), chaque arrondissement se divise en îlots (insula) délimités par quatre rues, chaque maison de l’îlot...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com