Constituée essentiellement de tissu conjonctif. Elle est relativement mince dans les gros troncs et plus épaisse dans les artères de moyen calibre, auxquelles elle donne leur mobilité. Les arteres








télécharger 141.21 Kb.
titreConstituée essentiellement de tissu conjonctif. Elle est relativement mince dans les gros troncs et plus épaisse dans les artères de moyen calibre, auxquelles elle donne leur mobilité. Les arteres
page2/3
date de publication27.03.2017
taille141.21 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > droit > Documentos
1   2   3

Rôle de réservoir sanguin

La paroi des veines est susceptible de se distendre passivement, ce qui permet au système veineux de constituer « le réservoir sanguin » du système circulatoire.
A l’état normal, 70% de la masse sanguine est contenu dans le compartiment veineux. En cas de nécessité (effort, hypovolémie ,...), la contraction des veines met à la disposition des secteurs artériels et capillaires une partie de cette réserve.

ELEMENTS DE COMPARAISON DE STRUCTURE ENTRE ARTERE ET VEINE

  1. lumière du vaisseau : généralement remplie de sang dans la veine, généralement vide dans l’artère

  2. tunique histologique: média développée dans une artère ; adventice dans une veine. L’adventice est généralement la tunique la plus épaisse dans une veine

  3. diamètre: le diamètre de la lumière d’une veine est supérieur à celui de sa paroi alors que c’est l’inverse pour une artère


LES CAPILLAIRES SANGUINS

En 1661, Malpighi découvre des vaisseaux très fins qu’il compare à des cheveux (« capilli ») et nomme vaisseaux capillaires. Ce sont des vaisseaux de très faible calibre nés des ultimes divisions artérielles et formant au sein des organes et tissus un réseau au niveau duquel s’effectue l’essentiel des échanges entre le sang et les espaces interstitiels.

I . TOPOGRAPHIE DES RESEAUX CAPILLAIRES

L’architecture et la densité des réseaux capillaires sont en rapport avec la nature du tissu qu’ils irriguent. Par exemple, sur coupe histologique et par mm2 de champ tissulaire, on en dénombre 50 dans le tissu conjonctif lâche, 1000 dans le cortex cérébral, 1200 dans les muscles squelettiques et 2000 dans le myocarde.

  1. Schéma général

La plupart des réseaux capillaires sont interposés entre le système artériel et le système veineux. Le plus souvent, le réseau capillaire est interposé entre une métartériole et une veinule post-capillaire. Dans ce réseau, on distingue :



Dans certains territoires, notamment quand il existe des variations importantes du flux sanguin en fonction de l’activité

Dans certains territoires, notamment quand il existe des variations importantes du flux sanguin en fonction de l’activité physiologique (derme des doigts, nez, tractus intestinal, tissu érectile), il existe des anastomoses artério-veineuses qui court-circuitent les réseaux capillaires et permettent au sang de passer directement d’une artériole à une veinule.


  1. Types particuliers de réseaux capillaires

Il existe des cas particuliers constitués par des réseaux capillaires où les vaisseaux afférents et efférents sont de même nature. On en dénombre deux catégories :

  • le système admirable, système vasculaire où se succèdent :

artériole – premier réseau capillaire – seconde artériole – second réseau capillaire - veine

Chez les Mammifères, ce type de système est rencontré exclusivement dans le rein : les capillaires glomérulaires sont interposés entre deux artérioles :

artériole efférente





artériole afférente

1er réseau capillaire

glomérulaire

NEPHRON

2nd réseau capillaire

glomérulaire
RESEAU ADMIRABLE ARTERIEL

  • les systèmes portes, systèmes vasculaires où se succèdent :

artériole – premier réseau capillaire – veine (appelée veine porte) – second réseau capillaire - seconde veine Chez les Mammifères, il existe un système porte hépatique et un système porte hypophysaire. Grâce au système porte hépatique, les nutriments absorbés par l’intestin sont directement acheminés au foie, sans passage préalable par la circulation générale. Dans le système porte adénohypophysaire, les neurohormones hypothalamiques sont véhiculées vers l’adénohypophyse où elles jouent leur rôle rapidement sans dilution dans la circulation générale.




Veines sus hépatiques

2nd réseau capillaires

sinusoïdes hépatiques

artère hypophysaire supérieure

1er réseau capillaire

veine porte

veine porte hypophysaire 2nd réseau capillaire

veines mésentériques

1er réseau capillaires

intestinaux

corps cellulaires des

neurones hypothalamiques

axones

Veine

hypophysaire

FOIE

INTESTIN

HYPOPHYSE

artère mésentérique
SYSTEMES PORTE VEINEUX

II. STRUCTURE HISTOLOGIQUE

La microscopie photonique permet difficilement d’identifier plusieurs types de capillaires. La microscopie électronique en différencie trois types.

II.1. Les capillaires continus sont les plus nombreux (peau, tissu musculaire, tissu nerveux, appareil respiratoire, pancréas exocrine, ...).

Microscopie photonique : endothélium reposant sur une membrane basale continue (imprégnation


argentique). Parfois, s’observe une cellule étroitement moulée à l’endothélium : le péricyte.

membrane basale

cellule endothéliale

fibres de réticuline
péricyte

Microscopie électronique : 5 à 10 LiIm de diamètre. Qualifiés de continus car les cellules endothéliales forment une paroi ininterrompue.


ULTRASTRUCTURE D’UN CAPILLAIRE CONTINU

  1. Les capillaires fenêtrés sont localisés dans les organes où les échanges hydriques sont importants et fréquents (glandes endocrines, muqueuse gastro-intestinale, glomérules rénaux,...).

Microscopie photonique : aspect comparable aux précédents avec cependant beaucoup moins de péricytes.

Microscopie électronique : 10 à 15 LIm de diamètre. Qualifiés de fenêtrés car les prolongements cytoplasmiques des cellules endothéliales présentent de multiples pores. Ces pores (4 à 6 nm) sont parfois fermés par un mince diaphragme. La membrane basale reste continue.



pore pore diaphragmée

ULTRASTRUCTURE D’UN CAPILLAIRE FENETRE

  1. Les capillaires sinusoïdes, particuliers, sont localisés dans la moelle osseuse hématopoïétique, le foie, la rate. Ils possèdent un calibre irrégulier et se moulent sur les tissus avoisinants. Dans la rate et la moelle osseuse, on leur préfère le nom de sinus sanguins. Les capillaires sinusoïdes du foie doivent leur qualificatif à leur contour irrégulier qui présente des variations de calibre et semble dessiner une sinusoïde.


Microscopie photonique : les cellules endothéliales disjointes laissent de larges interstices entre elles. Des cellules macrophagiques sont présentes entre les cellules épithéliales (exemple des cellules de Küpffer dans le foie).

Microscopie électronique : 30 à 40 LIm de diamètre. Les cellules endothéliales ménagent entre elles de larges espaces (0.5 à 2 LIIm) permettant le passage de cellules sanguines. La membrane basale est discontinue voire parfois absente.

Les cellules macrophagiques sont situées dans l’espace péricapillaire et peuvent venir en position intravasculaire pour exercer leur fonction phagocytaire vis à vis d’éléments anormaux ou étrangers présents dans le sang circulant.

En l’absence de basale continue et de jonctions intervasculaires, la cohésion du vaisseau est assurée par un réseau de fibres de réticuline et par la pression exercée par les structures tissulaires environnantes. Ces vaisseaux semblent se « mouler » sur les structures voisines, d’où leur aspect sinusoïde.


espace intercellulaire

large



cellule de Küpffer (foie)

membrane basale discontinue

réseau de fibres de réticuline





14
ULTRASTRUCTURE D’UN CAPILLAIRE SINUSOIDE




VUE TRIMENSIONNELLES DES DIFFERENTS TYPES DE CAPILLAIRES

In “L.P. Gartner , J.L. Hiatt, Color atlas of histology, 3rd ed., 2000”





LE CŒUR

Le cœur est l’organe central de la circulation. C’est un muscle rouge et creux, pourvu d’une activité rythmique et involontaire. Dans le court repos (ou diastole) qui sépare deux contractions, ses cavités se remplissent du sang apporté par les veines. La contraction suivante (ou systole) chasse le sang dans les artères. L’efficacité de la propulsion est assurée par l’intervention successive et coordonnée de chambres étagées, dont les orifices de sortie sont pourvus de valves qui s’opposent au reflux de sang.

Le cœur est une pompe musculaire comprenant quatre cavités dont deux, les atriums (ou oreillettes), reçoivent le sang des systèmes veineux, tandis que les deux autres, les ventricules, chassent le sang dans les systèmes artériels. En raison de l’orientation de l’organe, la partie qui chasse le sang veineux dans les poumons est couramment qualifiée de cœur droit ; celle qui reçoit le sang hématosé et alimente la grande circulation est le cœur gauche.



CŒUR DE CHIEN

In « W.J. Banks, Applied veterinary histology, 3rd ed., 1993”

I. STRUCTURE GENERALE

Le cœur est essentiellement constitué par du tissu musculaire strié de type particulier : le myocarde, dont les faisceaux sont organisés en plusieurs systèmes répondant aux fonctions assumées par chaque partie de l’organe. Entre les parties atriale et ventriculaire de cette paroi musculaire s’intercale une grêle charpente fibreuse, surtout affectée au maintien du pourtour des valves. La coordination fonctionnelle des diverses parties du myocarde est en outre assurée par un réseau de tissu conducteur, dit tissu nodal. L’ensemble de ces constituants est revêtu extérieurement par une mince lame séreuse, l’épicarde, tandis que toutes les cavités intérieures et les valves sont tapissées par l’endocarde, lui même continu avec l’intima des artères et des veines. Enfin, le cœur est desservi par des vaisseaux et des nerfs, nombreux et importants.

II. STRUCTURE HISTOLOGIQUE

Les parois du cœur ont une structure schématiquement analogue à celle des vaisseaux sanguins :

- la tunique interne: endocarde, correspond à l’intima. Elle est directement au contact du sang circulant,

- la tunique moyenne: myocarde, correspond à la media. Elle est composée d’un muscle spécialisé, le

muscle cardiaque responsable de la fonction de pompe du cœur,

- la tunique externe : épicarde, correspond à l’adventice.

  1. L’endocarde : tapisse l’intérieur du cœur dont elle épouse les reliefs et les dépressions.

Il comporte un endothélium reposant (par l’intermédiaire d’une lame basale) sur une fine couche sous-endothéliale de tissu conjonctif contenant des fibres de collagène et élastiques.

Au niveau de la paroi des cavités cardiaques, l’endocarde reste séparé du myocarde sous-jacent par une couche sous-endocardique de tissu conjonctif lâche renfermant des adipocytes, de petits vaisseaux sanguins, des fibres nerveuses et des cellules cardionectrices (faisceau de His et ses branches).

ENDOCARDE MYOCARDE EPICARDE

(= péricarde séreux viscéral)




PERICARDE (séreux pariétal)
STRUCTURE HISTOLOGIQUE DU COEUR

  1. Le myocarde

Le myocarde constitue l’élément principal de la paroi des cavités cardiaques. Il est plus épais dans les ventricules (surtout le gauche) qu’au niveau des atriums. Les parois cardiaques étant presque entièrement formées de tissu musculaire, leur épaisseur est proportionnelle au travail fourni. Cette corrélation est évidente lorsqu’on compare les deux ventricules. Le gauche, qui envoie le sang dans tout l’organisme, a une paroi beaucoup plus épaisse que le droit, qui ne dessert que les poumons.

Le myocarde renferme :

- des cellules myocardiques ou fibres musculaires striées cardiaques dont le rôle essentiel est la contraction,

- des cellules cardionectrices, ou cellules du tissu nodal dont le rôle est de transmettre rapidement des excitations,

- un tissu conjonctif situé entre les fibres cardiaques

- un riche réseau de capillaires sanguins et lymphatiques,

- des fibres nerveuses autonomes parasympathiques et sympathiques

I les fibres musculaires cardiaques ou cardiomyocytes

microscopie photonique :

- cellule allongée de 100 à 200 LIm de long, anastomosée avec les cellules voisines : les extrémités myocardiques se terminent par de petites ramifications qui s’imbriquent avec celles des cellules voisines. Ces systèmes de jonction spécialisées appelés stries scalariformes ou disques intercalaires constituent non seulement un solide point d’ancrage des myofibrilles mais de plus permettent une propagation très rapide des stimuli de contraction d’une cellule à une autre



A : cellule musculaire cardiaque dans une fibre musculaire cardiaque B : composants d’un disque intercalaire In « H.D.Cormack, Clinically integrated histology, 1997 »)

- un noyau en situation centrale, unique, allongé

- le sarcoplasme contient des myofibrilles analogues à celle de la fibre musculaire striée squelettique et responsables de la striation longitudinale et transversale caractéristique (parfois difficile à observer en raison de la forme ramifiée des fibres).

Microscopie électronique :

Structure d’ensemble comparable à celle de la fibre musculaire striée squelettique mais il est à souligner un nombre élevé de mitochondries et un réticulum sarcoplasmique plus développé. Le grand nombre de mitochondries dans le muscle cardiaque, comparativement au muscle strié squelettique, traduit les énormes besoins métaboliques nécessaires au maintien d’une activité myocardique permanente.
1   2   3

similaire:

Constituée essentiellement de tissu conjonctif. Elle est relativement mince dans les gros troncs et plus épaisse dans les artères de moyen calibre, auxquelles elle donne leur mobilité. Les arteres iconSurtout ‘’Une saison dans la vie d’Emmanuel’’ et ‘’Vision d’Anna’’
«J'ai commencé à publier quelques années après Françoise Sagan. C'est elle qui m'a donné le courage de le faire. Elle avait pourtant...

Constituée essentiellement de tissu conjonctif. Elle est relativement mince dans les gros troncs et plus épaisse dans les artères de moyen calibre, auxquelles elle donne leur mobilité. Les arteres iconProblème de départ : les châteaux-jouets que l’on vend aux enfants...
«château fort» lui font penser. Elle demande aussi qu’ils écrivent à quoi servaient les châteaux forts selon eux, qui y habitait,...

Constituée essentiellement de tissu conjonctif. Elle est relativement mince dans les gros troncs et plus épaisse dans les artères de moyen calibre, auxquelles elle donne leur mobilité. Les arteres iconMettre plus de Coeur dans les Restos
En matière de gastronomie et de cuisine, je me considère comme un passeur, une interface. IL me semble que la gastronomie se sent...

Constituée essentiellement de tissu conjonctif. Elle est relativement mince dans les gros troncs et plus épaisse dans les artères de moyen calibre, auxquelles elle donne leur mobilité. Les arteres iconToute reproduction interdite sans autorisation de l’auteur
«Quelle dose de risque vital et de perturbation dans leurs habitudes les individus sont-ils prêts à accepter pour tenir leur rôle...

Constituée essentiellement de tissu conjonctif. Elle est relativement mince dans les gros troncs et plus épaisse dans les artères de moyen calibre, auxquelles elle donne leur mobilité. Les arteres iconSurtout ‘’Bonjour tristesse’’, ‘’Un peu de soleil dans l’eau froide’’ et ‘’Les faux-fuyants’’
«En quoi la tragédie ressemble-t-elle à la vie?» Elle entreprit alors des études de lettres à la Sorbonne, que, ayant raté ses examens,...

Constituée essentiellement de tissu conjonctif. Elle est relativement mince dans les gros troncs et plus épaisse dans les artères de moyen calibre, auxquelles elle donne leur mobilité. Les arteres iconCoopter et écarter. Femmes dans la recherche sociologique et l’intervention sociale
«adéquates» pour les femmes ? Comment leur participation aux activités gustiennes a-t-elle influencé les vies et les trajectoires...

Constituée essentiellement de tissu conjonctif. Elle est relativement mince dans les gros troncs et plus épaisse dans les artères de moyen calibre, auxquelles elle donne leur mobilité. Les arteres iconQuelle source dans les exercices
«Nos villes d’un cœur brûlant», nous sommes invités à contempler la ville d’aujourd’hui comme elle est; dans «Les mots de Dieu pour...

Constituée essentiellement de tissu conjonctif. Elle est relativement mince dans les gros troncs et plus épaisse dans les artères de moyen calibre, auxquelles elle donne leur mobilité. Les arteres iconVictor hugo : les romans
«bienfaiteur» Frollo, le précipite du haut des tours de Notre-Dame, et se laisse ensuite mourir dans les bras d'Esméralda dans le...

Constituée essentiellement de tissu conjonctif. Elle est relativement mince dans les gros troncs et plus épaisse dans les artères de moyen calibre, auxquelles elle donne leur mobilité. Les arteres iconAdresse au destinataire (réel ou fictif) de celui-ci une demande...
«bien voyager» — du point où elle a pris forme, elle Peut gagner les réseaux plus étendus de conversation dans l’ensemble d’une organisation...

Constituée essentiellement de tissu conjonctif. Elle est relativement mince dans les gros troncs et plus épaisse dans les artères de moyen calibre, auxquelles elle donne leur mobilité. Les arteres iconComment comprenez-vous les épithètes homériques ?
«Hermès l’éblouissant» ou l’ «endurant Ulysse». Que faut-il penser de ces épithètes, quelles places occupent-elles et quelle fonction...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com