Arrondissement de Côte-des-Neiges – Notre-Dame-de-Grâce








télécharger 57.82 Kb.
titreArrondissement de Côte-des-Neiges – Notre-Dame-de-Grâce
date de publication31.03.2017
taille57.82 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > droit > Documentos
L’Opération patrimoine architectural de Montréal 2012
Lauréat
Arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville

Prix émérite du patrimoine

Catégorie résidentielle

10000, place Guillaume-Chambon
Construite en 1959 selon les plans de l’architecte Guy S. N. Parent, cette résidence se caractérise par sa fenestration généreuse, son parement de briques de couleurs et formats variés, son mur latéral en tuiles vernissées rouges, ses portes et fenêtres en bois, son muret en pierres de taille et ses marches d’entrée en ardoise. Tous ces éléments d’origine sont en bon état grâce à un entretien soutenu.
L’Opération patrimoine architectural de Montréal 2012
Lauréat
Arrondissement d’Anjou

Prix émérite du patrimoine

Catégorie résidentielle

7021, avenue du Bois-de-Coulonge
Construite en 1964, cette maison unifamiliale à niveaux multiples possède toujours ses principales caractéristiques d’origine. À noter la conservation des portes ornementales et la main courante assortie, signes distinctifs de l’époque de la construction. La préservation de ces éléments architecturaux, qui sont très rares sur le territoire de l’arrondissement, témoigne de l'entretien constant de cette propriété.


L’Opération patrimoine architectural de Montréal 2012
Lauréat
Ville de Beaconsfield

Prix émérite du patrimoine

Catégorie résidentielle

265, rue Acorn Ridge
En 1960, la firme d’architecture Rosen et Caruso dessine une maison de conception originale qui représente un bel exemple de l’architecture moderne de la décennie naissante. La sobriété des formes et des volumes, le jeu des matériaux et l’aménagement de la cour intérieure témoignent de cette architecture. Cette propriété a manifestement bénéficié d’un entretien soigné.
L’Opération patrimoine architectural de Montréal 2012
Lauréat
Arrondissement de Côte-des-Neiges – Notre-Dame-de-Grâce

Prix émérite du patrimoine

Catégorie résidentielle

3559, avenue Grey
Cette jolie maison de briques a été construite au début du 20e siècle. Les nombreux détails de l’ornementation, tels que les linteaux moulurés, l’imposant fronton, les insertions de pierre dans la brique, le garde-corps, les balustres et les fenêtres sont autant d’éléments qui la mettent en valeur. La rigueur de l’entretien général mérite d’être soulignée.
L’Opération patrimoine architectural de Montréal 2012
Lauréat
Cité de Dorval

Prix émérite du patrimoine

Catégorie résidentielle

1895, chemin du Bord-du-Lac

Cette résidence unifamiliale construite en 1950 se distingue par l’intégrité de toutes ses caractéristiques architecturales d’origine et son entretien exemplaire. À souligner : son revêtement en clin de bois et son imposante cheminée de pierre.

L’Opération patrimoine architectural de Montréal 2012
Lauréat
Arrondissement de Lachine

Prix émérite du patrimoine

Catégorie résidentielle

100, 44e Avenue
Construit en 1921, ce bâtiment jumelé de type four squares se caractérise par sa volumétrie à la verticale accentuée par la présence d’une galerie composée d’un toit de tôle à baguettes. Cette galerie a d'ailleurs été restaurée dans le respect de la composition d’origine. L’ensemble du bâtiment a été très bien entretenu au fil du temps.
L’Opération patrimoine architectural de Montréal 2012
Lauréat
Arrondissement de LaSalle

Prix émérite du patrimoine

Catégorie résidentielle

9164, terrasse du Plateau

Cette résidence construite en 1975, dont certaines caractéristiques, notamment le recours à la pierre et à des éléments verticaux, semblent librement empruntées à l’architecture de Franck Lloyd Wright, est surtout remarquable pour l’entretien soigné dont elle a bénéficié et pour la conservation de ses composantes d’origine.


L’Opération patrimoine architectural de Montréal 2012
Lauréat
Arrondissement de Mercier – Hochelaga-Maisonneuve

Prix émérite du patrimoine

Catégorie résidentielle

2615, rue de Bruxelles
Ce bungalow de facture moderne a été construit en 1960 selon les plans des architectes Venchiarutti & Venchiarutti, sur un terrain adjacent au développement résidentiel unifamilial du « Village Champlain ». Son design, marqué par un toit à double pente asymétrique, est représentatif de sa période de construction. Le bâtiment témoigne d’un entretien soigné.
L’Opération patrimoine architectural de Montréal 2012
Lauréat
Arrondissement de Montréal-Nord

Prix émérite du patrimoine

Catégorie résidentielle

5140, boulevard Gouin Est

Construite vers 1850 dans la paroisse du Sault-au-Récollet, cette résidence unifamiliale constitue un témoin important de l’architecture rurale traditionnelle de l’île. En 2010, grâce à des travaux de restauration judicieux, la toiture à deux versants a été refaite en tôle à baguettes et les différentes boiseries, remplacées, le tout dans le respect du caractère d’origine du bâtiment.

L’Opération patrimoine architectural de Montréal 2012
Lauréat
Ville de Montréal-Ouest

Prix émérite du patrimoine

Catégorie résidentielle

217, avenue Ballantyne Nord


Cette magnifique demeure a été construite en 1913 selon les plans des architectes Wadsworth et Henderson, bien connus grâce à la réalisation d'hôtels pour le Chemin de fer Canadien Pacifique. Son revêtement de brique, ses fenêtres, ses lucarnes et ses chevrons exposés sont tous d’origine et bien entretenus. La porte avant en bois avec imposte et la marquise ont été fidèlement reconstituées.

L’Opération patrimoine architectural de Montréal 2012
Lauréat
Ville de Mont-Royal

Prix émérite du patrimoine

Catégorie résidentielle

1707, boulevard Laird

Construite en 1949, selon les plans des architectes Thibodeau & Thibodeau, cette résidence de type « manoir anglais », possède un revêtement de pierre et de brique sur lequel s’adosse un colombage de bois. La façade se distingue par une fenestration asymétrique ornementée et par un pignon dont la toiture incurvée forme une marquise au-dessus de l’entrée en retrait. L’entretien de cette propriété est remarquable.
L’Opération patrimoine architectural de Montréal 2012
Lauréat
Arrondissement d’Outremont

Prix émérite du patrimoine

Catégorie résidentielle

118, avenue Maplewood
Cette magnifique résidence a été construite en 1934 selon les plans de l’architecte René Charbonneau. Au cours des années, le bâtiment a conservé ses éléments d’origine : le revêtement de pierre et son appareillage, les fenêtres de bois en verre plombé, la lucarne, la porte de bois cintrée et la toiture en ardoise. On a aussi procédé au remplacement du solinage en ayant recours au cuivre. Son entretien assidu mérite d’être souligné.

L’Opération patrimoine architectural de Montréal 2012
Lauréat
Arrondissement de Pierrefonds-Roxboro

Prix émérite du patrimoine

Catégorie résidentielle

5, rue Fortier
Cette propriété construite en 1969 selon les spécifications des propriétaires d’origine a été maintenue en bon état grâce à un entretien soutenu. La façade possède un revêtement composé de stuc avec insertion de pierres, des fenêtres à guillotine avec carrelages en bois intégrés et une porte d’entrée en bois.


L’Opération patrimoine architectural de Montréal 2012
Lauréat
Arrondissement du Plateau-Mont-Royal

Prix émérite du patrimoine

Catégorie résidentielle

4114-4118, avenue Henri-Julien
Construit vers 1895, ce triplex fait partie d’un ensemble de trois bâtiments, à l’origine identiques, possédant un parement de brique d’argile rouge et coiffé d’une fausse-mansarde d’ardoise. Ce bâtiment est toutefois le seul à avoir conservé l’intégralité de ses caractéristiques d’origine, dont ses fenêtres à crémones en bois peint et ses autres boiseries.
L’Opération patrimoine architectural de Montréal 2012
Lauréat
Ville de Pointe-Claire

Prix émérite du patrimoine

Catégorie résidentielle

14, avenue Waverly
Construit en 1952, ce bungalow en brique rouge a conservé sa sobriété et la plupart de ses éléments architecturaux d’origine. Parmi eux, les fenêtres et volets en bois et la porte d’entrée cintrée de boiserie décorative, qui témoignent du souci des propriétaires de privilégier les composantes d’origine et leurs matériaux. Cette maison a bénéficié d’un entretien soutenu.
L’Opération patrimoine architectural de Montréal 2012
Lauréat
Arrondissement de Rivière-des-Prairies – Pointe-aux-Trembles

Prix émérite du patrimoine

Catégorie résidentielle

1910, 50e Avenue
Construit en 1956, ce bâtiment résidentiel d’un étage se distingue par son architecture peu commune dans le quartier, par son matériau de parement principal, le stuc, et par la prédominance de sa cheminée en pierre. Le tout présente un état de conservation exemplaire.

L’Opération patrimoine architectural de Montréal 2012
Lauréat
Arrondissement de Rosemont – La Petite-Patrie

Prix émérite du patrimoine

Catégorie résidentielle

6720-6724, rue Chatelain
L’entretien soigné apporté par le propriétaire au fil des ans a permis de conserver les caractéristiques architecturales d’origine de ce bâtiment construit au début des années 60. C'est un bel exemple d’immeuble résidentiel réinventant le triplex, avec sa façade largement vitrée, la diversité des matériaux utilisés et sa cheminée singulière, qui lui confère l’allure d’une maison individuelle.

L’Opération patrimoine architectural de Montréal 2012
Lauréat
Arrondissement de Saint-Laurent

Prix émérite du patrimoine

Catégorie résidentielle

940, rue Leduc
Construite en 1947, cette résidence en pierre a fait l’objet d’un entretien soigné. Les nouvelles fenêtres sont en bois et identiques à celles d’origine. Un ajout a été réalisé au-dessus du garage en réutilisant les pierres de la façade latérale, le tout dans un judicieux souci d’harmonie.

L’Opération patrimoine architectural de Montréal 2012
Lauréat
Arrondissement du Sud-Ouest

Prix émérite du patrimoine

Catégorie résidentielle

260-262, rue Beaudoin
Construit vers 1900, ce duplex avec escalier intérieur est représentatif d’une typologie dominante dans le quartier de Saint-Henri. Il a conservé la plupart de ses composantes d’origine, notamment sa corniche, sa maçonnerie, sa fenestration et son entrée cochère, une situation exceptionnelle dans le quartier. L’entretien de ce bâtiment mérite d’être souligné.
L’Opération patrimoine architectural de Montréal 2012
Lauréat
Arrondissement de Ville-Marie

Prix émérite du patrimoine

Catégorie résidentielle

2197-2199, rue du Souvenir
Ce bâtiment a été construit en 1893-1894, dans un style architectural inspiré du Second Empire. Une minutieuse opération de restauration effectuée en 2010, en plus d'un entretien soigné au fil des années, a permis au bâtiment de conserver sa magnifique apparence d’origine. Son revêtement de pierres à bossage, ses boiseries décoratives, son escalier, ses portes d’entrée ainsi que sa toiture recouverte de tuiles d’ardoise en témoignent.

L’Opération patrimoine architectural de Montréal 2012
Lauréat
Arrondissement de Villeray – Saint-Michel – Parc-Extension

Prix émérite du patrimoine

Catégorie résidentielle

7530-7538, avenue Casgrain
Construit en 1932, cet immeuble à logements multiples de trois étages possède un parement de briques d’argile. Il a conservé ses éléments architecturaux d’origine tels que les portes et les fenêtres de bois à double châssis munies de vitraux, ainsi que les linteaux en pierre artificielle. Le bon état de conservation de ce bâtiment témoigne d’un entretien soutenu.

L’Opération patrimoine architectural de Montréal 2012
Lauréat
Ville de Westmount

Prix émérite du patrimoine

Catégorie résidentielle

4264, boulevard Dorchester
Construite en 1895, cette maison en rangée au parement de pierre a bénéficié au fil des ans d’un entretien soigné qui lui a permis de conserver son authenticité. Les fenêtres et la porte d’entrée en bois agrémentées de magnifiques vitraux contribuent à l’élégance de la façade. À souligner la conservation exceptionnelle du couronnement en étain orné de tourelles.

similaire:

Arrondissement de Côte-des-Neiges – Notre-Dame-de-Grâce iconArrondissement de Côte-des-Neiges – Notre-Dame-de-Grâce

Arrondissement de Côte-des-Neiges – Notre-Dame-de-Grâce iconCathédrale de Notre-Dame Historique de la construction Le Parvis...

Arrondissement de Côte-des-Neiges – Notre-Dame-de-Grâce iconCommuniqué Pour diffusion immédiate Centre culturel de Notre-Dame-de-Grâce
«Le projet choisi répond aux besoins de la population croissante du quartier. Ce nouvel équipement culturel sera un lieu de rassemblement...

Arrondissement de Côte-des-Neiges – Notre-Dame-de-Grâce iconResidence le clos notre dame

Arrondissement de Côte-des-Neiges – Notre-Dame-de-Grâce iconVitrail du Sanctuaire Notre-Dame d'Etchemin

Arrondissement de Côte-des-Neiges – Notre-Dame-de-Grâce iconCathédrale Notre Dame de la Treille – lille

Arrondissement de Côte-des-Neiges – Notre-Dame-de-Grâce iconEglise saint-laurent notre-dame d’ondres

Arrondissement de Côte-des-Neiges – Notre-Dame-de-Grâce iconCasa notre-Dame vous invite à découvrir Beauvais

Arrondissement de Côte-des-Neiges – Notre-Dame-de-Grâce iconAtelier montage : Fountaine Pajot
«la Recouvrance 70ft» & «Notre Dame de Romingol 65ft» Brest (france) 1995& 1996

Arrondissement de Côte-des-Neiges – Notre-Dame-de-Grâce iconJe découvre le plan de pompéI
«régions» (en latin regio), chaque arrondissement se divise en îlots (insula) délimités par quatre rues, chaque maison de l’îlot...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com