Sri Lanka Ceylan Chevauchée sur l’Ile Resplendissante…








télécharger 20.45 Kb.
titreSri Lanka Ceylan Chevauchée sur l’Ile Resplendissante…
date de publication02.04.2017
taille20.45 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > droit > Documentos
Sri Lanka - Ceylan
Chevauchée sur l’Ile Resplendissante…


Copyright : Randocheval

En selle sur des chevaux Marwaris importés d’Inde, récit d’une chevauchée entre temples bouddhistes, plantations de thé, rizières et plages de l’Océan Indien…

C’est une destination inattendue dans le domaine du tourisme équestre qui va accueillir notre prochaine randonnée. Les Anglais l’appelaient Ceylan, et ce nom évoque l’arôme d’un thé parfumé et de la cannelle la plus fine…

Depuis 1972, elle a pris le nom de Sri Lanka, « l’île resplendissante », et ses habitants ne se sont pas trompés tant elle recèle de beautés.

Destination-phare des voyageurs en quête de paysages spectaculaires et de découvertes culturelles, cette île tropicale accrochée au sud de l’Inde s’est tout récemment ouverte au tourisme équestre, sous l’impulsion des fondateurs de Randocheval.

Randonneurs de longue date, nous ne pouvions pas rater cette nouveauté !

Un voyage équestre original

Première originalité de ce voyage qui n’en manquera pas, nous voyageons en famille, mon mari, notre fille de 17 ans et moi, puisqu’il est possible de partir à la carte à partir de deux cavaliers. Une formule qui a contribué à nous décider par sa souplesse.

Nous allons visiter à cheval plusieurs régions de l’île, offrant des attraits particulièrement variés : jungle et sites archéologiques dans le Triangle Culturel, jardins de thé à Nuwara Eliya, rizières et plages immenses à Tissa… Un chauffeur s’occupera des transferts entre chaque région, nous permettant de visiter en toute liberté les nombreux centres d’intérêt qui jalonnent ce parcours.

Notre chauffeur nous attendait à l’aéroport de Colombo (avec un collier de fleurs, pour un avant-goût de l’exubérance végétale du Sri Lanka), et nous avons immédiatement pris la route vers le centre de l’île, la capitale ne présentant que peu d’intérêt.

Nous nous installons à l’hôtel Kandalama, un hôtel 5* à l’architecture étonnante parfaitement intégré dans une jungle verdoyante et surplombant un lac immense. L’engagement écologique de cet établissement précurseur lui a d’ailleurs valu plusieurs récompenses. De petits singes se chamaillent dans les arbres jusqu’au cœur de l’hôtel !

Les oreilles en point d’interrogation des chevaux Marwaris !

Après quelques heures de repos appréciables, nous faisons connaissance le lendemain matin avec les chevaux, des Marwaris qui nous avaient déjà enchantés lors de notre randonnée au Rajasthan il y a quelques années.

Ces chevaux aux curieuses oreilles recourbées nous avaient alors étonnés par leur endurance et leur gentillesse. Importés d’Inde récemment, ils ont permis d’introduire l’équitation, jusqu’alors quasi inexistante, au Sri Lanka.

Nous monterons les chevaux de quatre écuries différentes, la première ici dans le Triangle Culturel, une autre dans la région du thé, la troisième à Tissa et la dernière sur la splendide plage de Bentota.

Capitales en ruine dans une jungle peuplée d’éléphants

Nous sommes au cœur du Triangle Culturel, qui rassemble les anciennes capitales du royaume cingalais, dont l’architecture s’inspire du bouddhisme arrivé d’Inde il y a plus de 23 siècles. L’audace architecturale et le savoir-faire artistique de ces anciens peuples, dont les plus anciens temples rivalisent de hauteur avec les pyramides d’Egypte, ne cesseront de nous étonner.

Ces vestiges archéologiques, classés au Patrimoine Mondial de l’Unesco, sont plongés au cœur d’une jungle tropicale qui héberge une des dernières populations d’éléphants sauvages de l’île. Un « corridor à éléphants » relie les différentes zones boisées de la région pour agrandir l’espace vital ouvert aux pachydermes.

Nous serons d’ailleurs étonnés, lors des prochains jours à cheval dans cette région, par l’étroite imbrication entre le patrimoine culturel et la nature sauvage. Comme si les anciens habitants de cette île avaient su vivre en harmonie avec la nature exceptionnelle qui les entoure… L’immense lac qui s’étend au pied de notre hôtel est par exemple un réservoir artificiel construit il y a environ 2000 ans par un roi qui voulait favoriser l’irrigation des cultures de son peuple. Ces lacs sont nombreux dans toute l’île, et ils forment une importante réserve d’eau à la fois pour la population et pour les animaux sauvages.

Notre première journée à cheval se déroule dans la jungle environnante, autour du lac et dans les rizières. En fin d’après-midi, au retour de notre chevauchée, nous visitons les grottes de Dambulla, creusées dans un impressionnant rocher de 160m de haut, qui rassemblent de nombreuses statues et peintures de Bouddha dont certaines ont plus de 22 siècles !

Le lendemain, nous chevauchons vers la forteresse de Sigiriya, toujours à travers jungle et rizières. Cette citadelle est perchée au sommet d’un rocher de 370m visible à des km à la ronde. Nous entrons à cheval dans les jardins qui s’étendent à ses pieds, qui remontent au 5ème siècle et dont le système d’irrigation fonctionne encore !

Nous escaladons le rocher pour découvrir les Demoiselles de Sigiriya, joyau de la peinture Sri Lankaise, dont la finesse du trait et des couleurs est intacte malgré 1500 ans d’histoire…

A cheval dans les jardins de thé de Ceylan

Les trois jours suivants sont consacrés au trajet depuis le Triangle Culturel jusqu’à la région des plantations de thé, via Kandy, capitale spirituelle de l’île. Nous y visitons le temple bouddhiste le plus sacré de l’île - le Temple de la Dent - en référence à la relique du Bouddha qu’il abrite. Nous découvrons également de splendides jardins botaniques qui illustrent la richesse végétale de l’île, et un orphelinat d’éléphants où sont recueillis les éléphanteaux dont la mère a été tuée par des braconniers.

Nous rejoignons ensuite Nuwara Eliya, au cœur des plantations de thé, pour reprendre notre chevauchée, sur d’autres chevaux Marwaris.

Changement total d’environnement, nous chevauchons parmi les jardins de thé qui offrent des paysages tirés au cordeau ! En effet, la récolte du thé consiste à prélever le bourgeon terminal de chaque branche et une ou deux feuilles juste en-dessous. Chaque arbuste est donc taillé à la main toute l’année, ce qui donne à l’ensemble l’aspect d’une succession infinie de haies impeccables qui ondulent le long des collines, comme un immense jardin à la française.

La vision de ces plantations d’un vert brillant rehaussé par les couleurs vives des saris des femmes occupées à la cueillette est un enchantement. Nous n’avions jamais eu l’occasion de monter à cheval dans des plantations de thé et nous le faisons à Ceylan, réputée dans le monde entier pour la qualité de sa production !

En fin d’après-midi, nous changeons une nouvelle fois de moyen de transport pour prendre un train au nom évocateur de Podi Menike (Petite Demoiselle) ! Nous faisons étape à Ella, un col qui offre des vues spectaculaires jusqu’à l’Océan Indien distant de 65km.

Sanctuaire de Yala, rizières et temples bouddhistes

Nous nous dirigeons vers la région de Tissa, à l’extrême Sud de l’île, au bord de l’Océan Indien. Nous y passerons les trois prochaines nuits dans un campement de luxe, dans l’esprit de ceux que nous avons connus au Rajasthan.

Le changement de climat est spectaculaire, nous sommes maintenant du côté le moins humide de l’île et la végétation devient beaucoup plus sèche.

Nous rejoignons les chevaux à mi-distance entre Ella et la côte, pour explorer à cheval ces paysages de rizières, bananeraies et lacs rafraîchissants. La traversée des petits villages est l’occasion d’aller à la rencontre de la population locale, toujours très accueillante. Nous arrivons à Tissa pour la soirée, consacrée à une démonstration de danses locales.

Le lendemain, nous chevauchons jusqu’au sanctuaire de Yala, qui abrite un grand nombre d’éléphants sauvages. Plus nous approchons du sanctuaire, plus le terrain devient sablonneux et nous progressons à travers une brousse sèche qui rappelle un peu celle d’Afrique.

Le jour suivant nous mène jusqu’au lac de Lunuganwhera où les chevaux apprécient un bain bien mérité. Nous ne pouvons nous empêcher de garder un œil vigilant : la région abrite non seulement des éléphants, mais aussi des crocodiles ! Les buffles qui paressent dans l’eau non loin ne semblent cependant pas très inquiets…

Nous mettons pied à terre le temps d’escalader un rocher d’où nous admirons toute la région de Tissa. L’immense dagoba blanc (nom local des stupas bouddhistes) nous offre l’occasion d’une photo équestre insolite !

Les plages de l’Océan Indien

Il est maintenant temps de remonter vers Colombo, mais nous ne pouvons résister à l’envie de passer deux nuits à Bentota, une des plus belles plages du Sri Lanka. Nous profitons largement des longs galops sur cette plage immense bordée de cocotiers, tropicale à souhait !

Encore une fois, nous logeons dans un hôtel 5* magnifique… Du superbe Kandalama au cœur de la jungle, en passant par l’hôtel Earl’s Regency à Kandy, le Grand hôtel colonial de Nuwara Eliya ou le campement de luxe de Tissa, la qualité des hébergements aura vraiment été un des points forts de ce voyage, nous permettant d’être frais et dispos pour profiter pleinement de nos journées à cheval.

Avant notre départ, nous étions un peu inquiets, gardant en tête les images du tsunami de 2004 qui a durement frappé les côtes de l’île. Mais l’essentiel du voyage s’effectue dans l’intérieur de l’île, qui n’a pas été touché, et la nature généreuse, couplée à la volonté des hommes, a effacé les traces de la catastrophe sur le littoral de l’Océan Indien.

Nous gardons le souvenir d’un voyage équestre hors normes, très dense mais qui n’a sacrifié ni le plaisir équestre, ni la découverte des richesses innombrables de cette île décidément bien « resplendissante » !

INFOS PRATIQUES

Formalités : Passeport valable 6 mois.

Santé : Traitement anti-paludéen recommandé. Il est nécessaire d'être à jour des vaccinations habituelles, en particulier le tétanos.

Climat : Climat équatorial, tempéré par l’altitude dans l’intérieur de l’île (surtout Nuwara Eliya). Mousson de mai à août, caractérisée par une chaleur humide et des pluies fortes mais brèves.

Dates : Départs à la carte dès 2 cavaliers.

Durée : 15 jours / 14 nuits dont 2 dans l’avion / 7 jours à cheval.

Prix : Nous consulter pour les tarifs à jour.

Le prix comprend : le transport aérien taxes incluses, la randonnée en pension complète du dîner du jour 2 au petit déjeuner du jour 14, équitation (7 journées de 4-5 heures), une voiture avec chauffeur-guide anglophone (francophone à partir de 4 personnes) pour les transferts, la garantie financière des fonds déposés chez Randocheval.

Le prix ne comprend pas : la taxe de sortie de territoire à régler à l'aéroport de Colombo (environ 10 €), les boissons, le supplément de 100 €/pers. si le groupe ne compte que 2 ou 3 cavaliers, les pourboires, les dépenses personnelles, les assurances optionnelles.

Contact : Randocheval
Chemin du Vernéa 38440 Moidieu Détourbe – France
www.randocheval.com – Tél : +33 437 02 2000

similaire:

Sri Lanka Ceylan Chevauchée sur l’Ile Resplendissante… iconMémoires électroniques, Université de Neuchâtel (par date de dépôt),...
«the art of being global» : entre discours et réalisations de projets d’aspirations mondiales dans la capitale du Sri Lanka

Sri Lanka Ceylan Chevauchée sur l’Ile Resplendissante… iconGod bless you, la res publica. Satan go to hell yes at “khan festival”...
«La cyber revolution» du palais bourbon à l’île bourbon,pour faire fleurir 8 beaux hôtels à cheval sur trois bassins et saint paul...

Sri Lanka Ceylan Chevauchée sur l’Ile Resplendissante… icon" Strasbourg – Grande-île" inscrite sur la liste du patrimoine mondial unesco

Sri Lanka Ceylan Chevauchée sur l’Ile Resplendissante… iconM. frenette f. Directeur des Etablissements d’Ile-de-France M. Pacini...

Sri Lanka Ceylan Chevauchée sur l’Ile Resplendissante… iconM. frenette f. Directeur des Etablissements d’Ile-de-France mm. M....

Sri Lanka Ceylan Chevauchée sur l’Ile Resplendissante… iconM. frenette f. Directeur des Etablissements d’Ile-de-France mm. M....

Sri Lanka Ceylan Chevauchée sur l’Ile Resplendissante… iconCap vert magie des iles
«Sé Catedral», construite entre 1555 et 1693 sur un site privilégié face à l’océan et dont IL ne reste aujourd’hui que des ruines....

Sri Lanka Ceylan Chevauchée sur l’Ile Resplendissante… iconPremier Ministre du Québec Monsieur Philippe couillard
«Marchés public» de la cci paris Ile-de-France, du Conseil Régional Ile-de-France, de l’ugap, de l’oif, du Conseil Régional Auvergne,...

Sri Lanka Ceylan Chevauchée sur l’Ile Resplendissante… iconM. barrier n. Chef du Département Ressources Humaines des Etablissements...

Sri Lanka Ceylan Chevauchée sur l’Ile Resplendissante… iconM. barrier n. Chef du Département Ressources Humaines des Etablissements...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com