Procédure d’installation et de lancement de la plateforme








télécharger 185.24 Kb.
titreProcédure d’installation et de lancement de la plateforme
page2/3
date de publication09.07.2017
taille185.24 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > droit > Documentos
1   2   3

pour les infos, « Y » pour editer et « B » pour browser


S’il arrive que les bibliothèques ADCD.Z110.PROCLIB et PARMLIB ne puissent plus accepter

de modification ou de rajout de membre présents à l’intérieur (abend D37-04), c’est que

l’espace disque ou le nombre de directory block (rappel : 1 directory block pour 15 membres

environ) alloué à la création de ces pds sont arrivé au maximum. Dans ce cas il faut

appliquer la méthode suivante pour les réallouer correctement :


  1. Sur la console Master, taper la commande suivante pour arrêter ZFS qui détient la Parmib :


F OMVS,STOPPFS=ZFS


  1. Passer le job IBMUSER.PDS.JCL(ALOCPLIB) afin de renommer et de réallouer les 2 pds

PROCLIB et PARMLIB. Vous pouvez agrandir l’epace alloué ou le nombre de directory

blocks : SPACE=(CYL,(5,30,250))

Du fait que la Proclib est alloué à la logon proc du user IBMUSER, le job se met en waiting

for dataset (message sur la console Master), il suffit de se déloguer pour libérer la Proclib

et lancer le job.


  1. Il faut ensuite refaire un IPL car la PROCLIB est également détenue par le Master Scheduler

mvs, membre ADCD.Z110.PARMLIB(MSTJCL00) qui est lu à l’intialisation du système (voir

LOG), ceci a pour conséquence de conserver en mémoire une image de la PROCLIB qu’il

faut mettre à jour :


Un certain nombre de Users utilisateurs sont définis sur la machine :


USERID

PASSWORD

ADCDMST (RACF special authority)

ADCDMST

IBMUSER (All authority)

IBMUSER

SYSADM (DB2 and RACF special auth)

SYSADM

SYSOPR (DB2 and RACF special auth)

SYSOPR

ADCDA - ADCDZ (non DB2)

ADCDA - ADCDZ

WEBADM

WEBADM

OPEN1 - OPEN3

SYS1



Paramètres d’IPL :

Paramètres de

démarrage :




LOADPARM

Description

CS

CLPA and cold start of JES2. Base z/OS system functions i.e. no CICS, DB2, IMS, WAS, etc.

00

Warm start of JES2. Base z/OS system functions i.e. no CICS, DB2, IMS, WAS, etc.

WS

Warm start of JES2. Base z/OS system functions i.e. no CICS, DB2, IMS, WAS, etc.

DC

CLPA, brings in CICS LPA modules, cold start of JES2, starts up DB2 and CICS.

DB

Warmstart of JES2 and starts the DB2 and CICS.

DI

CLPA and cold start of JES2 and loads the IMS Libraries. IMS must be manually started.

CC

CLPA and cold start of JES2, loads the CICS Libraries, starts up CICS, no DB2.

CW

Warm start of JES2, and starts up CICS.

2C

CLPA, cold start of JES2, starts up DB2, no CICS.

2W

Warm start of JES2, starts up DB2, no CICS.

8C

CLPA, cold start of JES2, starts up DB2 v8, no CICS.

8W

Warm start of JES2, starts up DB2 v8, no CICS.

IC

CLPA and cold start of JES2 and load the IMS Libraries, start IMS, no DB2 or CICS.

IW

Warm start of JES2 start IMS, no DB2 or CICS.

AC

CLPA and cold start of JES2 load IMS and CICS libraries, start IMS, DB/2, and CICS.

AW

Warmstart of JES2. start IMS, DB/2, and CICS.

BC

CLPA and cold start of JES2, load WAS libraries, WAS is manually started

BW

Warmstart of JES2. WAS is manually started.

99

Points to IODF99 for IPL on MP3000. Reply 00,SYSP=xx were xx is any of the above options i.e. for cics only

xx=cc or cw.







Un STOGROUP SMS est défini sur la partition et se nomme SG3390, les volumes disques

(seuls à être FULL SMS) associés sont : VPD82B, VPD84A, VPD85A, VPD86C, SPL001, SPL002

Les données SMS pouvant être créées sur ce Storagegroup sont associées à la Dataclass

DC3390 et à la Storageclass SC3390 et doivent se nommer ADCDZ110.**

AJOUT D’UN DISQUE Z/OS

Vérif 1) Vérifier la disponibilité des unit adress (4 digits) par la commande :

/D U,,,0A80,99 (choisir une unité disponible avec statut F-NRD)

2) Commande de création de disques additionnels : sur MS-DOS et dans le répertoire Hercules :

Dasdinit aaaaaa.uuu 3390-9 vvvvv size

^ ^ ^ ^

! ! ! !------- Nombre de cylindres (9000 pour un volume de 150000 trks)

! ! !

! ! !------- Nom de volume (z/OS)

! !----- Type d’unité

!--------- Nom fichier (ex : work99.a91)
Faire un Copier/Coller des 2 images disques ainsi créées dans le répertoire :

C:\ZOS1.10\hercules\Z110\DASD\SYS (ou IBM)

3) Mettre à jour le fichier de config  hercules.cnf  en rajoutant une ligne correspondante au volume i

  1. Faire un IPL




  1. Sous z/os il faut ensuite initialiser les disques à l’aide de l’utilitaire ICKDSF : IBMUSER.PDS.JCL(ICKDSF)

répondre au Reply généré par le job dans la log ou sur la master console pour le terminer et

formater le disque sur le système

Ce job met OFFLINE le unit adresse associé au disque, le format (SMS ou non) et remet

le unit adresse ONLINE
Connexion au CICS
Sur le terminal LCL703, taper « L A06CICSA » pour arriver sur la mire CICS.
Configurez votre session Quick3270 pour obtenir la touche CLEAR pour effacer l’écran.
taper la transaction « CESN » pour vous connecter au CICS :
CICSA   user = CICSA password = CICSA


CEMT I FI(*)  pour voir les fichiers sous cics  CEMT S FI(nomdufichier) OPE ENA (ou CLO DIS)

CEMT I TRAN(*)  pour voir les transactions sous cics

CEMT I PROG(*)  pour voir les programmes sous cics


Compilation de programmes COBOL (DB2 ou pas)
Procédures pour compiler des sources cobol et créer des load modules :

IBMUSER.PDS.JCL(COBDB2)  jcl pour compiler un prog. DB2

(appel de la proc DSN910.PROCLIB(DSNHICOB)
IBMUSER.PDS.JCL(COBNODB2)  jcl pour compiler un prog non DB2 (appel de la proc IGYWCPLG)
DFH320.CICS.ADFHPROC(DFHYITVL)  Proc. pour compiler un prog cobol CICS
IBMUSER.PDS.JCL(COBRUN)  jcl pour simplement lancer un programme cobol

IBMUSER.PDS.JCL(DBCREATE)  jcl qui lance une requête SQL pour créer DB, TBS et Table DB2
IBMUSER.PDS.JCL(DSNTIAUL)  jcl qui lance une requête SQL pour interroger une table DB2
IBMUSER.PDS.JCL(DBINSERT)  jcl qui lance une requête SQL pour insérer des valeurs dans une

table DB2
IBMUSER.PDS.JCL(DBUPDATE)  jcl qui lance une requête SQL pour mettre à jour des champs

d’une table DB2

Par SPUFI :
IBMUSER.PDS.JCL(SELECT)  requête SQL pour interroger une table DB2

IBMUSER.PDS.JCL(INSERT)  requête SQL pour insérer des valeurs dans une table DB2

IBMUSER.PDS.JCL(UPDATE)  requête SQL pour mettre à jour des champs d’une table DB2
Changement d’heure sur la machine
Il suffit de rajouter ou d’enlever 1 à la valeur TIMEZONE du membre CLOCK00 de la Parmlib :

TIMEZONE E.02.00.00


OMVS (USS/Unix)


Un noyau Unix est présent sur la machine (comme sur tous les systèmes Z/OS) :



Vous arrivez sur le noyau UNIX de Z/OS (USS) :



Pour sortir et revenir à ISPF, tapez « exit » et valider par la touche Enter


Paramétrage de TCPIP

Taper la commande IPCONFIG dans une fenêtre DOS afin de connaître votre

adresse IPV4 et celle de la passerelle par défaut si vous êtes derrière une Box

Aller dans la PROC nommée ADCD.Z110.PROCLIB(TCPIP) et faites ceci :
A l’aide de la commande « SEL » (sur la ligne de commande) et du curseur

placé sur la ligne ou figure le fichier ADCD.Z110.TCPPARMS(PROF2), tapez

ENTER puis « e » pour éditer ce fichier de configuration TCPIP.
Sous la ligne ou figure l’instruction « HOME », inscrivez l’adresse IP que vous voulez donner à votre Host ou laisser celle indiquée.

Sous la ligne ou figure l’instruction « GATEWAY », inscrivez l’adresse IP correspondante à celle de votre passerelle par défaut à la place de celle

indiquée de même que sur la ligne juste en dessous « DEFAULTNET ».
Modifier ensuite le fichier de configuration « hercules.cnf » comme ceci :
#********************************************************************

# CTCI COMMUNICATION DEVICES *

#********************************************************************

#0E20.2 LCS 10.0.1.20

0E20 CTCI 192.168.0.4 192.168.0.16  remplacer par l’IP donné à votre Host et l’IPV4

0E21 CTCI 192.168.0.4 192.168.0.16  remplacer par l’IP donné à votre Host et l’IPV4
Pour prendre en compte ces modifications, vous n’avez plus qu’à effectuer un

arrêt relance de la machine, c’est-à-dire un IPL

Dans la bibliothèque IBMUSER.PDS.JCL figurent plusieurs jcl’s pour faire du transfert FTP entre le Host et votre PC dont FTPGET et FTPPUT.

Noter qu’il vous faut indiquer comme adresse IP, dans ces jobs, celle

correspondante à votre adresse IPV4 et non celle de votre passerelle par

défaut.
Pour de petits fichiers (en ASCCI donc au format texte, non binaire), vous

pouvez simplement utiliser la fonction de transfert de votre émulateur de terminal (IND$FILE avec Quick 3270), cela suffit amplement mais pour de gros fichiers, binaires notamment, mieux vaut utiliser FTP sur le réseau TCPIP

Tout ce qui suit ne représente que de l’information


ISMF


Sur ISPF, pour accéder à ISMF, taper commande  M.2 puis 2.1 pour accéder à la gestion des disques et valider l’écran obtenu avec les paramètres suivants :


On obtient le panel suivant avec les informations concernant tous les disques présents sur la plateforme Z/OS :


Tapez sur la touche F11 jusqu’à avoir la colonne « Physical Status » qui indique si le disque

a le status CONVERT ce qui veut dire qu’il a été initialisé avec le paramètre STORAGEGROUP

par jcl et utilitaire ICKDSF et qu’il est full SMS.

Sinon, son status est NONSMS et vous pouvez tapez la commande « CONVERT » dans la colonne de gauche. Le disque est ainsi prêt à être intégré dans un Storage group SMS (groupe de disques

pouvant être défini via ISMF). Par contre, si des données sont présentes sur le disque, elles devront impérativement être intégrées dans une StorageClass et une DataClass sinon le CONVERT ne fonctionnera pas).


Commandes SMS


D SMS,VOL(VOLSER)         display du Stogroup auquel appartient le volume

D SMS,SG(SGVOLSER),LISTVOL  display des informations SMS des disques inclus dans le

Stogroup « SGVOLSER »

D SMS,STORGRP(ALL),LISTVOL  display des unit SMS et des volsers correspondant à tous

les Storage group présents sur le système.

DEVSERV SMS,0A80,30  display des informations SMS des disques à partir de celui

ayant le unit 0A80

DFHSM

Cette plateforme Z/OS 1.10 possède le produit DFHSM version 1.10 .0 ; le membre de la Parmlib contenant la configuration associée se nomme : ADCD.Z110.PARMLIB (ARCCMDC1)
Le paramètre ADDVOL y précise les disques systèmes ou autres ne pouvant pas être gérés par DFHSM :

Ex: ADDVOL ZASYS1 UNIT(3390) PRIMARY(NOAMIG NOAB NOAREC NOAD)
Ainsi que les disques dont les fichiers doivent être automatiquement migrés

(excepté les pds de load modules) :

ADDVOL ZAIMS1 UNIT(3390) PRIMARY(AMIG NOAB NOAREC)
Il précise également les volumes disques servant de volumes de migration ML1 :
Ex : ADDVOL USR001 UNIT(3390) MIGRATION(ML1) THRESHOLD(80)

le paramètre THRESHOLD représente le seuil d’occupation en pourcentage

au-delà duquel les fichiers sont automatiquement migré en ML2 sur K7, dans

le cas de cette plateforme, ce paramètre ne sert à rien évidemment puisqu’il

n’y a ni K7, ni lecteur de K7.

Sur cette plateforme, les fichiers pouvant être migrés sur disques secondaires (MIGRATE1) doivent impérativement avoir un ou plusieurs alias associés à la Management Class SMS MC3390.

C’est dans la définition de cette Management Class que l’on définit le nombre de jours à partir duquel les fichiers sont migrés.

Donc s’il on veut migrer un fichier manuellement, il faut taper la commande « HMIG » devant le fichier en 3.4, ce fichier sera migré sur les disques USR001 ou USR002 déclarés comme tels.

Quelques commandes :

  • Pour bloquer toutes les fonctions d'HSM : F HSM,HOLD ALL ;

  • Pour libérer toutes les fonctions d'HSM  : F HSM,RELEASE,ALL ;

  • Pour stopper la fonction de RECALL : F HSM,HOLD RECALL ;

  • Pour libérer la fonction de RECALL : F HSM,RELEASE RECALL ; 

  • Pour voir les actions en cours de DFHSM : F DFHSM,Q ACT

  • Pour soustraire un disque (vvvvvv) de la gestion d'HSM : entrer sous TSO (menu 6) :
    HSENDCMD DELVOL vvvvvv PRIMARY ;

  • Pour soumettre un disque (vvvvvv) à la gestion d'HSM : entrer sous TSO (menu 6) : 
    HSENDCMD ADDVOL vvvvvv PRIMARY ;

  • Pour migrer un fichier manuellement : appeler le fichier par le menu 3.4 et entrer HMIG en face de ce fichier, pour le rappeler sur son disque d’origine, taper HRECALL.

r



Quelques commandes utiles sur la master console :
1   2   3

similaire:

Procédure d’installation et de lancement de la plateforme iconSolution b-web V4 Procédure d’installation

Procédure d’installation et de lancement de la plateforme icon20/03/2013 Date de péremption : Type de procédure : Procédure négociée

Procédure d’installation et de lancement de la plateforme iconArticle 1 : objet du marché à procédure adaptée 1 Objet et durée du marché à procédure adaptée

Procédure d’installation et de lancement de la plateforme iconRéunion de lancement 10

Procédure d’installation et de lancement de la plateforme iconIntroduction et situation au Lancement du contrat (2)

Procédure d’installation et de lancement de la plateforme iconRapport de stage licence une réflexion sur les réformes du droit...
«Toute réforme de la procédure consiste aujourd’hui, à accélérer la marche du procès» écrivait le doyen hebraud (1)

Procédure d’installation et de lancement de la plateforme iconRésolution d’incident à la réception de tickets de la plateforme(londre)

Procédure d’installation et de lancement de la plateforme iconPré-lancement de WallMuse aux professionnels de la culture Communiqué de presse

Procédure d’installation et de lancement de la plateforme icon2. procedure de consultation 5

Procédure d’installation et de lancement de la plateforme iconCompétence dans le domaine de la pierre naturelle Plateforme de communication...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com