B ernard rebaudet








télécharger 18.01 Kb.
titreB ernard rebaudet
date de publication01.04.2017
taille18.01 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > Biología > Documentos

Bernard REBAUDET

Rue du Temple

BP 8 26250 LIVRON FRANCE

T. HB. 09 60 35 36 63 – T. HR 04 75 61 74 72 – P. 06 07 80 57 13

Site www.rebaudet.com - E mail bernard@rebaudet.com


BIOGRAPHIE ET ŒUVRE
194

Juillet – août 2012 Expo avec 2 peintres Eric Dumesny et Virginie Roux Casse à la Galerie LETESSIER à ARCACHON.

3 Juin 2012 Contacté par la Mairie de Montbrison pour faire partie du jury du 13° Symposium de sculpture cette année sur le thème de ‘L’animal en mouvement », j’ai bien entendu accepté avec plaisir.

Mai – juin 2012 Exposition personnelle à la Galerie L’ART DU TEMPS à CLEON D’ANDRAN en Drôme provençale.

Mars 2012 Sélection et participation à la Biennale de ST PIERRE LES NEMOURS.

Décembre 2011 Exposition avec Patrick d’Hauthuille (Peintre et Architecte), Alain Courtaigne (Sculpteur et Architecte), à l’Atelier Z à PARIS Fondation Christiane PEUGEOT.

Sélection et participation au Salon annuel de la SNBA au CARROUSEL DU LOUVRE, où il reçoit le prix Georges HILBERT pour l’une des 2 œuvres présentées « Madona ».

Octobre 2011 Sélection et participation à ART CHEVAL à SAUMUR où il reçoit le 2° Prix pour l’œuvre présentée « Grand Sulky » en tôle soudée et patinée.

Septembre 2011 Sélection et participation à ARANIMA Galerie HIP PARIS.

Juin – juillet 2011 Sélection et participation au 18ème Festival d’Art Animalier de Pierrefitte sur Sauldre.

Classification ARTRINET : A270-A150-B220-B210-B200-C140-C170-D115

Novembre – décembre 2010 Sélection et participation au Salon Nationale des Artistes Animaliers SNAA de BRY SUR MARNE.

Octobre 2010 Expo de groupe à la médiathèque de Rambouillet.

Septembre 2010 Sélection et participation à la Biennale de Rambouillet où il reçoit le « Prix Spécial du Jury » pour les 3 bronzes sélectionnées : coq tétras en parade, pélican en vol, guenon en balade.

Juillet 2009 Biennale de sculpture de BOURGOGNE.

Nov/Déc 2008 Exposition personnelle à la Galerie DU PARC à LYON 6°.

Juillet 2007 Participe avec l’association ART A DEMEURE à l’exposition des œuvres de 10 Sculpteurs dans 10 jardins de MIRMANDE, village perché de la Drôme et l’un des « Plus beaux villages de France ».

1990 - 2000 Plusieurs voyages en Europe de l’Est où il découvre la peinture des artistes contemporains de l’Ecole des beaux-Arts de CRACOVIE, dont il rapporte de nombreuses œuvres qu’il fait découvrir à ses proches.

Son travail depuis 1990 Installé dans la Drôme le pays de son épouse Thérèse, sa collaboratrice au bureau et la mère de ses 3 garçons, il y exerce toujours sa double activité d’Architecte libéral et de Sculpteur.

Sous l’influence des sculpteurs catalans Pablo GARGALLO et Julio GONZALEZ (amis de PICASSO), le début des années 1990 est marqué par la découverte du travail du fer - matériau qui offre l’avantage d’une grande vitesse d’exécution contrairement au bois ou pierre (il ne travaille que les week-end!) -, qu’il découpe au gabarit dans des feuilles de tôle mince - il apprendra lors d’une visite récente au musée de SARAGOSSE que GARGALO faisait la même chose - puis galbe et met en forme au maillet, soude à l’arc au poste semi-auto et parachève par une patine au chalumeau et oxydes divers.

Cette technique est employée pour les grandes pièces en volume, le serpentaire et les têtes murales - cheval, taureau, rhinocéros - qu’il fait reproduire en résine patinée et en édition limitée dans l’atelier de moulage de Pierre REVOL à CREST, et pour ses bas-reliefs composées de plusieurs pièces superposées et décalées afin de recréer le volume en perspective.

1989 Première exposition dans une galerie d’Art parisienne rue de Charonne, où il aura « la chance » de se faire voler le bronze d’un grand taureau sauvage. Première reconnaissance extérieure !

1983 – 1989 Après la découverte de l’œuvre de François POMPON, s’oriente vers la sculpture du monde animal qui reste toujours son thème favori, mais refuse catégoriquement d’être cantonné dans la rubrique des « sculpteurs animaliers » : le sujet n’est en effet pas la finalité d’une œuvre d’art mais son support.

Sous la double influence de son métier d’Architecte (très impressionné par le BAUHAUS) et du cubisme, il se libère peu à peu des rondes bosses généreusement galbées pour un vocabulaire plus structuré et construit et une représentation géométrique et rythmique des plans, dans l’objectif d’une simplification minimaliste à la manière de Henri LAURENS.

Durant toutes ces belles années en Ardèche, il occupe ses moments de liberté au seul travail de la terre, d’abord le modelage de l’argile puis le moulage des œuvres originales à « bons creux à pièces » pour leur reproduction à la barbotine en 8 exemplaires, cuites et émaillées dans le four voisin de Michel POULY Potier d’Art.

En fonction de ses finances, quelques pièces sont reproduites dans le bronze à cire perdue à la Fonderie BARTHELEMY à CREST qui démarre son activité de Fonderie d’Art.

1983 De retour d’Afrique où il a exercé sa profession d’Architecte à ABIDJAN, il s’installe en libéral en Ardèche.

1978 –1980 Travaille au cabinet de MM. CURTELIN et RICARD Architectes à LYON.

1977 – 1978 Inscrit aux cours de Jean-Paul DOMERGUE Professeur à l’Ecole d’art de la Ville de Lyon, au Petit Collège Place Gadagne.

Son thème de prédilection le corps féminin qu’il modèle dans l’argile, inspiré des grands Maîtres qu’il admire, tels Jean ARP ou Henri MOORE.

1976 Son intérêt pour les peintres lyonnais, dont il admire les œuvres sur les cimaises familiales, le décide avec les encouragements du Critique d’art René DEROUDILLE à organiser dans la déjà célèbre Galerie St Georges de Mme MERMILLON, la première exposition rétrospective des œuvres d’Eugène BROUILLARD.

1974 Diplômé de l’Ecole d’Architecture de LYON où il fréquente assidûment l’atelier Volumes.

1967 Cours de dessin aux Beaux-Arts de LYON rue Neyret avec le Professeur LAMBERT.

1949 Naissance à LYON Croix Rousse, 3° d’une fratrie de 9.

Petit fils d’Emile LEROUDIER Adjoint à la culture du Maire de LYON Edouard HERRIOT et de Marius VACHON Critique d’Art, tous deux amis des peintres et de PUVIS de CHAVANNES.

Très tôt se passionne pour la pâte à modeler qui occupe une bonne partie de son enfance.

/








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com