Bmw media Information 10/2007 Page L a nouvelle bmw série 1 Coupé. Table des matières. 0 Fiche signalétique. 2 0 L’efficience pour un pur plaisir de conduire. La nouvelle série bmw série 1 Coupé. (résumé)








télécharger 395.31 Kb.
titreBmw media Information 10/2007 Page L a nouvelle bmw série 1 Coupé. Table des matières. 0 Fiche signalétique. 2 0 L’efficience pour un pur plaisir de conduire. La nouvelle série bmw série 1 Coupé. (résumé)
page7/13
date de publication30.01.2018
taille395.31 Kb.
typeRésumé
ar.21-bal.com > comptabilité > Résumé
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   ...   13

Avec la sortie de la BMW Série 1 Coupé, ce sera aussi le lancement de
la BMW Série 1 comme modèle de base sur le marché des USA. Avec le lancement de la BMW 135i Coupé, le concept du plaisir d’une conduite sportive à bord d’une voiture compacte fera fureur sur le marché américain US. La série BMW Série 1 poursuit ainsi sa marche triomphale à travers
le monde. Cette première aux USA élargira très nettement sa présence sur les marchés internationaux.


4. Le design :
Puissant, impressionnant,
qui se démarque nettement
de la concurrence.


Le design reflète le dynamisme et la joie de conduire.

Le concept indépendant du Coupé dans le contexte du langage
de la forme de la BMW Série 1.


BMW 135i Coupé doté en série du pack aérodynamique M.

Les proportions dynamiques de la deux-portes montrent immédiatement que, sur la nouvelle BMW Série 1 Coupé, le plaisir de conduire est au tout premier plan. Le devant allongé, l’habitacle décalé – dit Greenhouse – contribue à en faire une interprétation indépendante du concept de coupé en lui conférant une présentation unique en son genre au sein de la compétitivité. Son aspect d’ensemble puissant et sportif confère à la BMW Série 1 Coupé une note individuelle et émotionnelle importante. Fidèle à la philosophie du design BMW, les propriétés de la voiture sont exprimées de façon très authentique par le langage de la forme du design extérieur et intérieur. Des surfaces aux formes dynamiques, des passages de roues aux contours bien musclés, des portes allongées, sans cadre renvoient optiquement à un entraînement arrière, unique en son genre dans ce segment et donc aussi à une conduite qui sinon n’est offerte que dans les catégories plus élevées de véhicules.
Le caractère de qualité premium se reflète dans l’intérieur spacieux et de finition soignée.

Par son design dynamique provocateur, le Coupé élargit le langage des formes de la BMW Série 1. Son aspect montre clairement que la deux-portes fait valoir le caractère agile et sportif de la série sous une forme particulière-ment prononcée. Surtout la BMW 135i Coupé exhibe son dynamisme
au premier coup d’œil. La version top-modèle se présente sous une optique toute personnelle. Le pack aérodynamique modifié M du pack sport M identifie sans aucune équivoque la BMW 135i comme variante la plus puissante de la série.

Attirance des contraires :
Greenhouse aérée sur une base bien stable.


Ses proportions sportives garantissent à la BMW Série 1 Coupé une entrée unique en son genre dans le segment des voitures compactes. Sa silhouette est dominée par des lignes frappantes. L’élément le plus marquant de la vue de profil étant la ligne de ceinture bien marquée sous la surface des fenêtres. Elle s’étire de l’avant jusqu’au hayon sur tout le côté et articule le corps
du véhicule en une légère structure du toit et une base compacte. A l’arrière, la ligne de ceinture passe au-dessus des feux arrière et disparaît dans la surface du hayon.

Les bas de caisse aux formes très prononcées mettent l’accent sur les surfaces convexes-concaves des parois latérales de la carrosserie. Elles présentent en plus un mouvement souple menant à l’arrière qui renforce le jeu alternant de lumière et d’ombre entre le bas de caisse et la zone inférieure de la paroi latérale. Ainsi, la silhouette semble allongée. Les passages de roues très étalés et les surfaces convexes-concaves soulignent le rayonne-ment musclé qui confère à la BMW Série 1 Coupé le caractère d’un sportif bien entraîné. Cela donne l’impression optique de la disponibilité permanente de puissance du véhicule. En plus, par son aménagement dynamisant des surfaces, la BMW Série 1 Coupé montre sa filiation avec la BMW Z4 dont le design est aussi synonyme d’agilité, de progressivité et individualité.

A côté du corps puissant de la voiture, la « Greenhouse », sport et plate, décalée vers l’arrière, donne une impression de légèreté. Ses contours souples correspondent au concept de voitures compactes et différencie très nettement ce coupé des autres deux-portes fermées de la marque BMW.
En même temps, l’aménagement de la surface haut de gamme confère à la BMW Série 1 Coupé compacte le sérieux des séries de modèles plus élevées.

Eléments typiques et nouveaux de série sur la l’avant de la voiture.

L’expression ouverte et active de l’avant identifie incontestablement le nouveau coupé comme membre à part entière de la BMW Série 1. L’arrangement de la grille de calandre, des haricots, typiques de BMW,
avec un cadre chromé très prononcé et des phares correspond aux éléments de l’avant de la voiture 5 et 3 portes. Les garnitures de couleur sombre qui entourent les feux produisent un contraste optique avec les montures rondes métalliques des doubles phares impressionnants. Les phares ronds bi-xénon en option, y compris leurs anneaux lumineux coronaires pour la lumière de conduite de jour caractérisent le Coupé comme étant indiscutablement une BMW. Par l’encadrement chromé nettement caractéristique des haricots,
le modèle compact a un aspect particulièrement haut de gamme.

La différenciation par rapport au modèle trois, voire cinq-portes à arrière incliné est réalisée par la nouvelle forme du bouclier avant. Sur les modèles BMW 123d Coupé et BMW 120d Coupé, elle présente dans la moitié inférieure une grande entrée d’air centrale et deux ouvertures latérales décalées. Elles sont divisées horizontalement et limitées par des biellettes
qui absorbent la flèche du capot du moteur. Les phares anti-brouillard sont intégrés dans les segments en résultant dans la zone supérieure. Une grande surface homogène sans moulures protectrices recouvre le pare-chocs positionné derrière.

Authentique dans l’expression.

Ses propriétés d’agilité et de dynamisme expriment clairement que la
BMW Série 1 Coupé est réaliste, mais en même temps passionnée, consciente de sa valeur mais sans effets exagérés. La BMW Série 1 Coupé est une véritable BMW à tous les niveaux et ne cède en rien aux séries
plus élevées du fabricant dans son exigence de qualité premium et dans
son aspiration à la position de leader dans son segment. Le montant B vitré, sombre est typique d’un coupé de BMW. Il donne l’impression d’une surface vitrée ordinaire, mise en plus en valeur par la ligne chromée extérieure en option. Le « pli Hofmeister » typique de BMW, au pied du montant C, donne, comme élément dynamisant, un élan vers l’avant. La ligne du toit arrive
à son point culminant derrière le montant B, donnant ainsi l’impression d’une forme légèrement conique. Par son optique, même à l’arrêt, elle symbolise
le dynamisme en soulignant le caractère sportif du coupé agile.

La longue porte sans cadre et le montant B fortement incliné déplacent
le centre de gravité optique de la silhouette sur l’essieu arrière. La position assise du conducteur paraît également décalée vers l’arrière. Ces deux
effets sont là pour l’agilité et le dynamisme. En plus, ils soulignent le concept de la propulsion arrière sur la BMW Série 1 Coupé, unique en son genre
dans ce segment.

L’arrangement arrière se distingue aussi du segment compact.

L’arrière de la BMW Série 1 Coupé est puissant et bien typé. Des lignes horizontales mettent en relief la largeur du véhicule. Alliées aux passages de roues nettement étalés, elles soulignent en plus l’excellente tenue de route du coupé. Détail soulignant particulièrement le caractère sportif, le hayon est doté d’un becquet façonné dans la masse soulignant optiquement l’arrière court et augmentant la portance sur l’essieu arrière à vitesse élevée. En outre, l’arrière dispose d’un troisième feu de stop, intégré dans le becquet.

La subdivision intérieure des blocs optiques arrière en forme de L reprend l’horizontalité des lignes dans la partie arrière de la carrosserie. Les feux
de marche arrière et clignotants se présentent sous la forme de bande blanche. En plus, des conduits de lumière horizontaux intégrés dans les blocs optiques arrière et illuminés par des diodes électroluminescentes (DEL) donnent une plus grande homogénéité à l’éclairage. Grâce à cet élément de design déjà connu sur d’autres familles de modèles, la BMW Série 1 Coupé est identifiable comme BMW, même dans l’obscurité. Les feux de stop s’allumant en deux temps d’intensité différente en fonction de la pression de freinage sont également un élément d’identification de la marque BMW, ayant en outre
pour effet d’augmenter la sécurité dans le trafic.

La nouvelle couleur de la carrosserie, rouge Sedan métallisé, est disponible uniquement pour la BMW série 1 Coupé. L’éventail d’offres sera bien entendu complété par huit autres peintures métallisées et trois coloris standards.

BMW 135i Coupé à différenciation optique.

En sa qualité de top-modèle, la BMW 135d Coupé est équipée en série
d’un pack aérodynamique M modifié en vue de différencier son optique.
Avec son entrée d’air centrale agrandie, le bouclier avant souligne le concept orienté sur le dynamisme de la voiture. Les deux entrées d’air latérales au dessin autonome sont divisées horizontalement par une biellette sombre
et de petites lèvres (flaps) légèrement évasées. Elles continuent pour arriver au-dessous de l’entrée d’air centrale et dirigent ainsi le vent relatif bien
ciblé sur les roues avant en soulignant optiquement la large face de la
BMW Série 1 Coupé.

Les bas de caisse de la BMW 135i Coupé ont aussi un design autonome.
La ligne conique est optiquement renforcée par une ligne de lumière supplé-mentaire. Cette mesure de design – caractéristique des coupés BMW – donne également une impression de dynamisme même à l’arrêt.

Pour identifier la BMW 135i Coupé comme top-version, également vue
de derrière, la zone centrale du tablier arrière au-dessous du pare-chocs est peinte en anthracite mat. Le diffuseur qui y est intégré optimise l’aéro-dynamique. Les extrémités latérales des flancs, peintes dans la couleur de
la voiture, attirent l’attention sur les roues en soulignant la largeur de voie.
Les garnitures des embouts du système d’échappement sont chromés noirs. Une autre caractéristique à effet positif sur le guidage de l’air est la lèvre discrète du becquet – appelée « Gurney » dans le sport automobile.

Un design intérieur caractérisé par la douceur des courbes et l’horizontalité des lignes.

L’intérieur de la BMW Série 1 Coupé donne une impression de clarté, de solidité, tout en étant spacieux. La transition entre les zones avant et
arrière est assurée par des éléments dynamiques horizontaux. La finition
et les matériaux sont empreints d’une certaine noblesse, qui normalement, n’apparaît que dans les catégories de véhicules plus élevées.

Le poste de conduite se caractérise par des lignes et surfaces amples et tendues. La partie supérieure du tableau de bord est réalisée en noir.
Une grenure naturelle, haut de gamme, accentue l’impression de qualité.
La partie inférieure du tableau de bord, de teinte dite universelle – au
choix, noir, gris ou beige – souligne l’horizontalité du design, donnant une
sensation d’espace généreux.

La console accueillant les éléments de commande des fonctions de divertissement s’intègre harmonieusement dans le tableau de bord grâce
à de doux arrondis et à des transitions fluides entre les surfaces. Elle
se termine dans une console centrale entre les sièges avant qui abrite le « Controller » du système de commande « iDrive » et un « Cupholder ».

Des applications galvanisées à brillant perlé ornent, par exemple, les poignées d’ouverture de porte, le dispositif d’ouverture de la boîte à gants, les boutons rotatifs de la radio et de la climatisation automatique en option, le bouton multi-commandes « iDrive Controller » ainsi que les barrettes décoratives du volant sport gainé cuir en option mettent l’accent sur l’excellente présentation.

Un élément est intégré à l’intérieur des portes avant entre la ligne d’appui supérieure et l’accoudoir dont la forme suit les lignes environnantes et recouvert du même matériau que les sièges. L’équipement en cuir Boston,
en option, souligne encore l’impression haut de gamme par un enjoliveur.
Une pochette pour les cartes est intégrée dans le revêtement de la partie inférieure des portes.

Alliance de forme harmonieuse entre les zones avant et arrière.

A l’arrière, la BMW Série 1 Coupé est dotée en série de deux sièges indivi-duels offrant un haut niveau de confort aux passagers. Les applications de tissu ou de cuir intégrées dans les accoudoirs ainsi que dans les revêtements latéraux reprennent le design des garnitures de portes. Un fourre-tout placé entre les deux sièges, offre un volume de rangement supplémentaire.
Le dossier des sièges à l’arrière est rabattable, dans un rapport 60 : 40 et élargit la fonctionnalité de la voiture compacte sportive.

Pour harmoniser l’intérieur à la couleur de carrosserie choisie et affirmer
son style personnel, l’acheteur de la BMW Série 1 Coupé a le choix entre quatre garnitures de sièges différentes – deux en tissus, une combinaison cuir-tissu et une en cuir, trois couleurs internationales et neuf coloris d’équipement. Les moulures sont disponibles en cinq versions au choix dont l’aluminium façon finition polie, la ronce de noyer donnant un aspect de noblesse, du titane donnant une impression froidement technique ainsi que
le noir diamant très brillant.

5. L’entraînement :
Leader dans la puissance et l’efficience.


Six-cylindres en ligne dans la BMW 135i Coupé,
couronnés de prix.


Quatre-cylindres Diesel à technologie turbo exigeante.

Mise en œuvre conséquente du principe
BMW « EfficentDynamics ».


Avec un éventail de moteurs, dont la plage de puissance va de 130 kW/
177 ch. à 225 kW/306 ch., la BMW Série 1 Coupé pose de nouveaux jalons dans son segment. Tous les moteurs – le six-cylindres à essence ainsi que
les deux quatre-cylindres turbo diesel – associent dynamisme, efficience et souplesse d’une façon particulièrement impressionnante. Ils offrent des performances élevées pour des consommations et des émissions nettement réduites.

Les unités d’entraînement disponibles pour la nouvelle BMW Série 1 Coupé représentent le niveau ultra-moderne du développement des moteurs
BMW et disposent, en outre, des mesures prises jusqu’à maturité de la série pour réduire la consommation et les émissions dans le cadre de la stratégie BMW « EfficientDynamics ». La récupération de l’énergie de freinage, la fonction « Auto Start Stop », l’indication du point de passage des rapports,
la commande des groupes auxiliaires, asservie aux besoins et les mesures actives d’aérodynamique comptent parmi les innovations utilisées en série sur la BMW Série 1 Coupé. Leur utilisation permet de renforcer encore le potentiel déjà exceptionnel des moteurs nouvellement développés au niveau de la rentabilité et de la réduction des émissions. Qu’il s’agisse de l’accéléra-tion, de la consommation de carburant et des émissions de CO2, toutes
les variantes de la nouvelle BMW Série 1 Coupé sont en tête dans le segment de leur catégorie de puissance respective.

Technologie bi-turbo et « High Precision Injection » sur la
BMW 135i Coupé.


225 kW/306 ch. d’une cylindrée de 2979 cm³ font de la BMW 135i Coupé
le modèle n° 1 de la série. Le premier moteur au monde six-cylindres en ligne à turbocompresseur « Twin », injection directe essence de la deuxième génération (High Precision Injection) et le bloc-cylindres tout aluminium est la variante la plus puissante dans la gamme BMW des moteurs à six-cylindres. Comme source de force pour la nouvelle BMW Série 1 Coupé, le moteur qui a reçu le prix international « Engine of the Year » dans deux catégories ainsi que dans l’ensemble, permet un plaisir de conduire, jusque là inégalé, dans le segment des voitures compactes.

La BMW 135i Coupé sprinte en 5,2 secondes de zéro à 100 km/h, la vitesse maximum limitée par électronique est de 250 km/h. Le couple maximum de 400 Newton-mètres est disponible dans une plage de régime très large – 1300 min–1 à 5000 min–1. La consommation moyenne, modérée pour cette catégorie de puissance, de 9,2 litres aux 100 kilomètres, obtenue dans le cycle de tests selon les normes de l’UE, fait du moteur un exemple particu-lièrement fascinant de dynamisme efficient.

L’utilisation de la technologie turbo « Twin » est garante du déploiement fascinant de puissance. L’alliance de deux compresseurs qui alimentent respectivement en air trois cylindres entraîne une spontanéité exemplaire sur les moteurs turbo. L’avantage principal de la petite turbine en comparaison est son faible moment d’inertie lors de l’accélération. Le fameux « trou turbo » typique des moteurs de construction traditionnelle – le « temps de réponse » du turbo avant qu’il ne développe son effet bénéfique sur le développement de puissance – n’est plus perceptible.

La courbe caractéristique de puissance du groupe turbo de la BMW 135i Coupé équivaut donc au déploiement de puissance d’un moteur atmosphé-rique de cylindrée nettement supérieure, mais évite par ailleurs l’inconvénient de l’augmentation de poids d’un tel moteur avec les conséquences sur l’équilibre de la voiture. Associée à la « High Precision Injection », la mise en oeuvre du bi-turbo s’avère être une méthode particulièrement efficiente
pour répondre à des exigences encore plus élevées en termes de puissance et de couple du moteur sans devoir augmenter le poids de du groupe.

Ainsi, la « High Precision Injection » se voit attribuer une fonction clé dans
ce concept visant à une consommation de carburant aussi économique que possible. Cette deuxième génération de l’injection directe essence fait que
le moteur bi-turbo fournit cette puissance plus élevée sans consommer plus de carburant et sans concessions au niveau des qualités dynamiques.
La position des injecteurs dans la culasse, directement près des bougies d'allumage, permet un dosage du carburant injecté d’une précision encore jamais atteinte. En comparaison avec un moteur turbo de même puissance
à injection conventionnelle d’essence par tubulure d’aspiration, le moteur
de la nouvelle BMW 135i Coupé apporte une économie de carburant très sensible. Complété par l’effet des mesures exigeant plus d’efficience, telles que la récupération de l’énergie de freinage, on obtient une relation unique en son genre entre le dynamisme et la rentabilité, et ce, pas seulement dans le segment en question.
Les moteurs turbo diesel ont un filtre à particules en série.

Les moteurs turbo diesel de la nouvelle BMW Série 1 Coupé présentent
aussi de nouvelles dimensions du déploiement de puissance et
de la consommation. Les moteurs de la BMW 123d Coupé et de la
BMW 120d Coupé sont nettement plus légers que des moteurs Diesel quatre-cylindres comparables. La plus grande partie du gain de poids
est obtenu par le bloc-cylindres en aluminium avec des chemises en en
fonte grise, assemblées thermiquement. Cette mesure d’optimisation
déjà réalisée lors de la construction n’a pas de conséquences positives que sur la rentabilité du véhicule. Le poids réduit du moteur favorise en plus
la répartition harmonieuse de la charge sur l’essieu. Il en résulte une agilité meilleure. En plus, les deux variantes de Diesel sont équipées en série
de vastes mesures concernant la BMW EfficientDynamics dont font partie l’aérodynamique et une commande asservie aux besoins des groupes auxiliaires. Représentants d’une nouvelle génération de moteurs Diesel,
les moteurs de la BMW 123d Coupé et de la BMW 120d Coupé
sont dotés, en plus, en série d’un filtre à particules proche du moteur.

BMW 123d Coupé : l’excellence en matière d’efficience et de puissance.

Le quatre-cylindres de la BMW 123d Coupé, le premier turbo diesel
« Variable Twin Turbo » dans le segment, déploie une puissance
de 150 kW/204 ch. à 4400 min–1 à partir d’une cylindrée de 1995 cm³.
C’est donc le premier moteur Diesel au monde entièrement en alu-
minium qui mobilise une puissance volumétrique de plus de 100 ch.
Le couple maximum de 400 Newton-mètres est disponible dès les
2000 min–1.

La technologie « Variable Twin Turbo » assure un augmentation de
puissance d’une efficience toute particulière. Ce système, aussi qualifié
de suralimentation à deux étages, est composé d’un petit turbo-
compresseur et d’un grand, qui ensemble, assurent l’alimentation des
quatre cylindres en air aspiré. En raison de son faible moment d’inertie,
le petit turbocompresseur assure une puissance d’entraînement élevée
à des régimes situés juste au-dessus du niveau du point mort. A des
régimes plus élevés, la turbine plus importante se met en route. Grâce à
cette configuration, l’effet turbo agit sans retard.

Le moteur 2,0 litres de la BMW 123d est équipé d’une injection directe
à rampe commune, dont les piézoinjecteurs remplissent leur rôle avec une pression d’injection de 2 000 bars. Etant donné que le carburant est
injecté dans chaque cylindre par sept orifices d’injection en trois portions,
la flamme se propage en douceur pendant le cycle de travail, ce qui est bénéfique surtout pour la souplesse du groupe Diesel.


Avec une vitesse maximum de 238 km/h et un sprint du 100 km/h départ arrêté accompli en 7,0 secondes, la nouvelle BMW 123d Coupé a des performances de conduite remarquables. Cette capacité d’accélération et une consommation moyenne de 5.2 litres aux 100 kilomètres en cycle d’essai conforme aux normes européennes sont à inscrire à l’actif de la stratégie
de développement « BMW EfficientDynamics ». Avec des émissions de CO2 de seulement 138 grammes au kilomètre, la nouvelle BMW 123d Coupé se classe en tête de sa catégorie. C’est le premier véhicule de plus de 200 ch., qui rejette moins de 140 grammes de CO2 au kilomètre.

Grande puissance et faible émission de CO2 pour
la BMW 120d Coupé.


Un système de suralimentation également très sophistiqué est mis en
oeuvre dans le groupe d’entraînement de la nouvelle BMW 120d Coupé.
Le quatre-cylindres à 2,0 litres dispose d’un seul turbocompresseur qui, grâce à des roues à aube réglables, garantit une décharge de force harmonisée
au mieux sur toutes les plages de charge. Les roues à aubes de la turbine sont adaptées en fractions de secondes à la charge respective du moteur par un servomoteur électrique. Ainsi, une réponse spontanée est garantie aussi bien à bas régime que sous pleine charge. La pression de charge maximum est de 2,55 bars. Le gazole est amené aux injecteurs Piézo avec une
pression de 1 800 bars.

Le quatre-cylindres produit 130 kW/177 ch. à 4 000 min–1 à partir d’une cylindrée de 1995 cm³. Le couple maximum de 350 Newton-mètres
est disponible entre 1750 et 3 000 min–1. La nouvelle BMW 120d Coupé atteint une vitesse maximum de 226 km/h et sprinte de zéro à 100 km/h
en 7,6 secondes. La consommation de carburant (4,9 litres aux
100 kilomètres) et les émissions de CO2 (130 grammes au kilomètre)
sont à un niveau extrêmement bas.

Sa marche silencieuse est aussi caractéristique de la nouvelle génération des moteurs Diesel à quatre-cylindres. Ceci fait que les différences entre un moteur à essence sont à peine perçues par des conducteurs peu entraînés ou par manque d’habitude de la voiture, par ex. en cas de voiture louée. La nouvelle BMW 123d Coupé et la nouvelle BMW 120d Coupé sont équipées d’un dispositif de protection pour éviter toute erreur de carburant lors du ravitaillement à la pompe, lequel permet le remplissage exclusivement au moyen du pistolet à gazole. L’orifice du réservoir dispose d’un cliquet d’arrêt qui ne pourra être déverrouillé que par un pistolet Diesel normalisé.


Système de gestion intelligent d’énergie avec récupération de l’énergie de freinage.

Tous les moteurs de la nouvelle BMW Série 1 Coupé réunissent dynamisme, efficience et souplesse d’une façon particulièrement impressionnante.
Les quatre moteurs offrent une grande puissance avec une consommation
et des émissions réduites. Ceci est obtenu, d’une part, par des mesures concernant le moteur : Réduction des frottements, nouvel aménagement des chambres de combustion, optimisation de la formation du mélange grâce
à l’injection à rampe commune sur les turbo diesel, « High Precision Injection » sur les essences, commande précise de la combustion et du guidage de
l’air. De l’autre, les mesures concernant la voiture garantissent d’énormes avantages de consommation.

C’est ainsi que toutes les versions de la BMW Série 1 Coupé sont équipées d’un système de récupération de l’énergie de freinage, obtenue par un réglage intelligent du générateur. Ce faisant, la production de courant pour le réseau de bord est concentrée pendant les phases de décélération et
de freinage. Par contre le générateur sera désaccouplé pendant les phases d’accélération afin de mettre plus de force d’entraînement à disposition.

L’idée de ce système intelligent de gestion d’énergie peut être comparée
au fonctionnement des centrales d’accumulation. La nuit, on y retient provisoirement, dans des lacs de retenue situés en amont, de l’énergie qui sera utilisée le jour au moment des pointes de charge. En vertu de ce
principe appliqué à la récupération de l’énergie de freinage de la nouvelle BMW Série 1 Coupé, ce principe reconnaît les phases de conduite favorables à la production d’énergie et en profite pour accumuler provisoirement du courant dans la batterie qu’il utilisera, selon les besoins, pour l’alimentation
du réseau de bord.

Pour augmenter la durée de vie de la batterie et compenser l’élévation du débit d’énergie, le système intelligent de gestion de l’énergie définit des cycles dits de régénération qui nécessitent l’utilisation d’une batterie mettant en œuvre la nouvelle technologie AGM. Ainsi, après certaines phases de charge et de décharge, la batterie est alimentée en une tension pulsée plus élevée de manière à créer des phases de régénération ciblées.

La fonction « Auto Start Stop » réduit les phases au point mort.

Sur les voitures à boîte mécanique, propulsées par l’un des nouveaux moteurs à quatre-cylindres, la fonction « Auto Start Stop » garantit encore plus d’efficience, surtout en circulation urbaine. Si le conducteur met le levier de vitesses au point mort et enlève le pied de la pédale d’embrayage, l’électro-nique du moteur coupe automatiquement le moteur. Par exemple à l’arrêt


à un feu rouge, la consommation momentanée est réduite à zéro.
Pour redémarrer, il suffit d’actionner la pédale d’embrayage, le moteur redémarre immédiatement sans autre intervention du conducteur.

L’indication du point de passage des vitesses facilite une conduite favorable à la consommation.

L’électronique du moteur de la nouvelle BMW Série 1 Coupé offre une assistance même pendant la conduite afin de ménager le plus possible la réserve de carburant. Grâce à une indication du point de passage des vitesses, un symbole de flèche s’allume au combiné d’instruments indiquant au conducteur la meilleure vitesse et l’incitant à en changer au moment idéal.

Autre réduction de la consommation par commande des groupes auxiliaires, asservie aux besoins.

Des mesures complémentaires en vue d’économiser le carburant sont effectuées tout à fait indépendamment du conducteur. En liaison avec les nouveaux moteurs Diesel quatre-cylindres, la BMW Série 1 Coupé est
dotée d’une commande active des volets d’air dans la grille de la calandre.
Si le moteur n’a qu’un faible besoin de refroidissement, les volets restent
fermés, ce qui s’accompagne d’une amélioration mesurable de l’aérodynamique et entraîne donc une nouvelle réduction de la consommation.

En outre, le fait que le fonctionnement de nombreux groupes auxiliaires soit asservi aux besoins permet également de faire des économies d’énergie. L’entraînement électrique de la direction assistée EPS (Electric Power Steering) avec la fonction intégrée Servotronic ne consomme de l’énergie que lorsque l’assistance de la direction est réellement nécessaire, par ex. si le conducteur
le souhaite. En ligne droite comme en courbe constante, le servomoteur n’utilise aucune énergie. De même, la commande électrique de la pompe de refroi-dissement n’est pas asservie au régime du moteur mais à la température et ne s’active que si c’est vraiment nécessaire. Avec une consommation de 200 watts, elle consomme seulement environ un dixième de l’énergie ordinairement consommée par les pompes classiques.

En outre, l’entraînement par courroie du compresseur de climatisation est doté d’un dispositif d’accouplement. Si la climatisation est désactivée, le compresseur est automatiquement désaccouplé. De cette manière, le couple résistant du compresseur est réduit à son minimum et le rendement du moteur continue à augmenter.

Sensation de conduite sportive à 100 pour cent également dans
la version à boîte automatique.


En alternative à la boîte mécanique de six rapports, la BMW 120d Coupé peut recevoir en option une boîte automatique qui dispose aussi de 6 rapports.
Les autres versions suivront. La boîte automatique travaille avec un nouveau


convertisseur à damper torsionnel intégré. Ceci fait que les pertes d’énergie sont réduites et permet par ailleurs des temps de réponse et de réaction
plus courts. La liaison du moteur directe assiste le caractère dynamique de
la voiture ainsi que la sélection très précise des vitesses. Un ou plusieurs rapports peuvent être « sautés » afin de rétrograder aussi vite que possible
si, en appuyant fortement sur la pédale de l’accélérateur, le conducteur exprime le souhait d’une accélération ultrarapide.

La boîte automatique est équipée d’une fonction Steptronic. En plus du mode automatique, elle permet un changement de vitesses à la main soit par le
levier de sélection, soit par un bouton-bascule en option qui se trouve alors sur le volant. Ainsi, la nouvelle BMW Série 1 Coupé offre les sensations de conduite sportive, typiques de cette voiture, également dans la version à boîte automatique.
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   ...   13

similaire:

Bmw media Information 10/2007 Page L a nouvelle bmw série 1 Coupé. Table des matières. 0 Fiche signalétique. 2 0 L’efficience pour un pur plaisir de conduire. La nouvelle série bmw série 1 Coupé. (résumé) iconBmw media Information 1/2005 Page L a nouvelle berline bmw série...

Bmw media Information 10/2007 Page L a nouvelle bmw série 1 Coupé. Table des matières. 0 Fiche signalétique. 2 0 L’efficience pour un pur plaisir de conduire. La nouvelle série bmw série 1 Coupé. (résumé) iconBmw media Information 1/2008 Page 01. En bref. 2 02. La nouvelle...

Bmw media Information 10/2007 Page L a nouvelle bmw série 1 Coupé. Table des matières. 0 Fiche signalétique. 2 0 L’efficience pour un pur plaisir de conduire. La nouvelle série bmw série 1 Coupé. (résumé) iconBmw media Information 1/2006 Page L e coupé bmw z4 M. Table des matières....

Bmw media Information 10/2007 Page L a nouvelle bmw série 1 Coupé. Table des matières. 0 Fiche signalétique. 2 0 L’efficience pour un pur plaisir de conduire. La nouvelle série bmw série 1 Coupé. (résumé) iconBmw press 5/2003 Page La berline bmw série Table des matières. Entrée...
«Direction active» et au système antiroulis actif qu’est le «Dynamic Drive». En proposant une large gamme de pneus de roulage à

Bmw media Information 10/2007 Page L a nouvelle bmw série 1 Coupé. Table des matières. 0 Fiche signalétique. 2 0 L’efficience pour un pur plaisir de conduire. La nouvelle série bmw série 1 Coupé. (résumé) iconBmw information média 11/2015 Page Le nouveau bmw c 650 Sport. Le...
«Sécurité à 360°», le système de freinage se porte garant d’une sécurité de conduite active maximale avec de série l’abs bmw motorrad...

Bmw media Information 10/2007 Page L a nouvelle bmw série 1 Coupé. Table des matières. 0 Fiche signalétique. 2 0 L’efficience pour un pur plaisir de conduire. La nouvelle série bmw série 1 Coupé. (résumé) iconBmw media Information 12/2004 Page L a nouvelle bmw table des matières....

Bmw media Information 10/2007 Page L a nouvelle bmw série 1 Coupé. Table des matières. 0 Fiche signalétique. 2 0 L’efficience pour un pur plaisir de conduire. La nouvelle série bmw série 1 Coupé. (résumé) iconBmw media Information 10/2005 Page L e nouveau roadster bmw le nouveau...
«Engine of the Year Award», distinction de renom mondial, pour la cinquième fois consécutive – une série inégalée. Grâce au concept...

Bmw media Information 10/2007 Page L a nouvelle bmw série 1 Coupé. Table des matières. 0 Fiche signalétique. 2 0 L’efficience pour un pur plaisir de conduire. La nouvelle série bmw série 1 Coupé. (résumé) iconB mw media Information 3/2009 Page La bmw x5 M. La Bmw x6 M. Table...
«Launch Control», qui permet d’atteindre les valeurs d’accélération maximales, peut être activée en mode M. La gestion moteur et...

Bmw media Information 10/2007 Page L a nouvelle bmw série 1 Coupé. Table des matières. 0 Fiche signalétique. 2 0 L’efficience pour un pur plaisir de conduire. La nouvelle série bmw série 1 Coupé. (résumé) iconBmw media Information 9/2007 Page b mw au Salon international de...
«bmw efficientDynamics» et sa mise en œuvre dans un grand nombre de nouveaux modèles constituent le centre d’intérêt de la présentation...

Bmw media Information 10/2007 Page L a nouvelle bmw série 1 Coupé. Table des matières. 0 Fiche signalétique. 2 0 L’efficience pour un pur plaisir de conduire. La nouvelle série bmw série 1 Coupé. (résumé) iconBmw media Information 9/2006 Page L e nouveau bmw table des matières....
«visage à six yeux» du nouveau bmw x3 se démarque par de nouveaux phares ronds doubles








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com