Bmw media Information 9/2007 Page b mw au Salon international de l’automobile 2007 de Francfort. Table des matières. Bmw à l’iaa francfort 2007. (résumé)








télécharger 402.12 Kb.
titreBmw media Information 9/2007 Page b mw au Salon international de l’automobile 2007 de Francfort. Table des matières. Bmw à l’iaa francfort 2007. (résumé)
page16/23
date de publication02.02.2018
taille402.12 Kb.
typeRésumé
ar.21-bal.com > comptabilité > Résumé
1   ...   12   13   14   15   16   17   18   19   ...   23

Avec cette offensive, ce n’est pas la première fois que BMW décline le plaisir de conduire dans une catégorie de voitures de plus petites dimensions.
La série des BMW 02 présentée en 1966 est encore aujourd’hui considérée comme une pionnière en matière de dynamisme et d’agilité. La transmission
à l’essieu arrière, des moteurs puissants et de la place pour quatre person-nes – telles étaient les principales caractéristiques d’une série qui a connu le succès pendant plus de 12 ans. Son design se distinguait par des proportions dynamiques, avec un court porte-à-faux à l’avant, une ligne de ceinture marquée, un capot moteur allongé et un empattement long – des éléments de style qui, dans leur interprétation moderne, donnent également une esthétique unique à la BMW Série 1 Coupé. Autre parallèle intéressante : l’édition spéciale BMW 2002 Turbo, qui surpassait encore la BMW 2002,



haut de gamme de la BMW Série 02, était déjà à l’époque un modèle aux performances imbattables. Avec son moteur bi-turbo de 225 kW/306 ch,
la BMW 135i Coupé est une réinterprétation contemporaine de ce concept dans une nouvelle catégorie de voitures.


Lancement aux Etats-Unis : la BMW Série 1 poursuit sa marche triomphale à travers le monde.

Avec la sortie de la BMW Série 1 Coupé, ce sera aussi bientôt le lancement de la BMW Série 1 comme modèle d’accès sur le marché des Etats-
Unis. Avec le lancement de la BMW 135i Coupé, le concept du plaisir de la conduite sportive dans une voiture de dimensions compactes fera alors également fureur sur le marché états-unien. La BMW Série 1 poursuit ainsi
sa marche triomphale à travers le monde. Cette première états-unienne élargira nettement sa présence sur les marchés internationaux.


Un design extérieur qui la démarque nettement de la concurrence.

La nouvelle BMW Série 1 Coupé poursuit le développement du langage formel de la série. Sa ligne sportive lui assure une place exceptionnelle dans
le segment des voitures compactes. L’avant allongé, l’habitacle décalé
en arrière – ici désigné par le terme de « greenhouse » ou cellule vitrée – et l’arrière tronqué permettent à la deux-portes de se démarquer nettement de la concurrence. Or, cette esthétique individuelle est le corollaire d’un concept exceptionnel. Le design extérieur aux surfaces dynamiques, les passages de roue au modelé puissant et les longues portes sans cadre sont la traduction optique d’un concept à propulsion unique sur ce segment. Modèle haut de gamme, la BMW 135i Coupé se distingue à l’extérieur, entre autres, par un kit aérodynamique M modifié ainsi que par la lèvre de spoiler (gurney) de série exclusivement disponible en association avec la motorisation haut de gamme des modèles Diesel. La nouvelle couleur de carrosserie rouge Sedona métallisée est disponible en exclusivité pour la BMW Série 1 Coupé. Le choix de peintures est complété par huit autres couleurs métalliques et trois
coloris standard.

Eléments typiques marquant sa filiation sur l’avant de la voiture.

Le design de la partie avant marque nettement la filiation avec les autres modèles de la BMW Série 1. La forme de la grille de calandre, le double haricot caractéristique de BMW, avec son encadrement chromé très prononcé, ainsi que la forme des phares sont identiques. Avec leurs anneaux corona réalisant la fonction d’éclairage diurne, les phares ronds bi-xénon disponibles en option permettent également d’identifier le coupé comme appartenant indéniablement à la famille BMW.

Corps de carrosserie stable et cellule vitrée donnant une impression de légèreté.

La silhouette sportive de la nouvelle BMW Série 1 Coupé est caractérisée
par des lignes marquantes. La ligne de ceinture courant au-dessous de
la surface vitrée est l’élément le plus marquant de la vue de profil. Les bas
de caisse au modelé prononcé accentuent le jeu des surfaces convexes
et concaves sur les parois latérales de la carrosserie. Avec les ailes larges
et puissantes, ces formes musclées contribuent à souligner le caractère
sportif de la BMW Série 1 Coupé.

Le montant B vitré, sombre, est typique des coupés BMW. Il donne l’impression que les vitres forment une surface ininterrompue. Contrastant avec la stabilité du corps de carrosserie, la cellule vitrée donne ainsi une impression de légèreté. Le « pli Hofmeister » typique des voitures de la marque BMW est considéré comme un élément en soulignant le dynamisme. Le tracé de la ligne de toit formant un angle vif au point de retombée sur
une partie arrière particulièrement courte est également caractéristique pour ce coupé. La longue porte sans cadre et le montant B fortement incliné décalent le centre de gravité optique de la silhouette vers l’essieu arrière.

Des lignes de lumière horizontales soulignent l’impression de puissance à l’arrière.

La nouvelle BMW Série 1 Coupé est dotée d’un arrière puissant et d’un
troi­sième feu de stop intégré. Détail soulignant le caractère sportif, le capot
du coffre à bagages est doté d’un becquet façonné dans la masse soulignant optiquement l’arrière court et augmentant la portance sur l’essieu arrière
à vitesse élevée.

La subdivision intérieure des blocs optiques arrière en forme de L reprend l’horizontalité des lignes dans la partie arrière de la carrosserie. Les feux de marche arrière et clignotants se présentent sous la forme de bandes blanches. En outre, des conduits de lumière horizontaux intégrés dans les blocs optiques arrière et illuminés par des diodes électroluminescentes (DEL) donnent une plus grande homogénéité à l’éclairage. Grâce à cet élément de design déjà connu sur d’autres familles de modèles, la BMW Série 1 Coupé est identifiable en tant que voiture de la marque BMW même dans l’obscurité. Les feux de stop s’allumant en deux temps d’intensité différente en fonction de la pression de freinage sont également un élément d’identification de la marque BMW ayant en outre pour effet d’augmenter la sécurité dans le trafic.

Un design intérieur caractérisé par la douceur des courbes et l’horizontalité des lignes.

L’intérieur de la BMW Série 1 donne une impression de clarté comme de solidité et de qualité supérieure. La jonction entre les zones avant et arrière est assurée par des éléments dynamiques horizontaux. Conçu pour accueillir jusqu’à quatre personnes, l’intérieur confère à la voiture un prestige haut
de gamme qui se rencontre sinon seulement dans les catégories supérieures.

Le poste de conduite se caractérise par des lignes et des surfaces amples
et tendues. La partie supérieure du tableau de bord est réalisée en noir, dans une matière noble dont la grenure au caractère naturel souligne l’impression de qualité. Réalisée dans l’une des couleurs intérieures dominantes –
noir, gris ou beige au choix –, la partie inférieure du tableau de bord souligne l’horizontalité du design, donnant une sensation d’espace généreux.

La console accueillant les éléments de commande des fonctions de diver­tissement et de climatisation s’intègre harmonieusement dans le tableau de bord grâce à de doux arrondis et à des transitions fluides entre les surfaces. Typique pour la marque BMW, le bouton multicommandes « Controller »
du système de commande optionnel iDrive a été intégré dans la console centrale. Des surfaces galvanisées au brillant perlé ornent, notamment, les gâchettes d’ouverture de la porte, le dispositif d’ouverture de la boîte à gants, les boutons rotatifs de la radio et de la climatisation automatique optionnelle, le bouton multicommandes « Controller » du système iDrive ainsi que les barrettes décoratives du volant sport gainé de cuir optionnel.

La finition cuir Boston disponible en option souligne encore l’impression
de qualité supérieure. La partie inférieure des portes accueille de pratiques porte-cartes intégrés à la garniture.

Quatre places et de nombreuses possibilité de personnalisation.

A l’arrière, la BMW Série 1 Coupé est dotée en série de deux sièges individuels offrant un haut niveau de confort aux passagers. Les accoudoirs ainsi que les applications de tissu ou de simili-cuir intégrées dans les revête-ments latéraux reprennent le design des garnitures de porte. Un fourre-tout placé entre les deux sièges offre un volume de rangement supplémentaire.

Pour harmoniser l’intérieur à la couleur de carrosserie choisie et affirmer son style personnel, l’acheteur du BMW Série 1 Coupé a le choix entre quatre garnitures de sièges différentes – deux en textile, une textile et cuir et une tout cuir – qui peuvent être associées, selon les coloris, à trois couleurs intérieures dominantes et neuf finitions de couleurs différentes. En ce qui concerne
les bandeaux décoratifs, six finitions permettent de choisir entre, notamment,

l’aluminium à effet poli, le bois de peuplier à la veinure particulièrement noble, le titane évoquant un haut niveau de technicité ainsi que le noir diamant au poli spéculaire et l’argent Cachemire.

Un équipement aérodynamique spécifique pour la BMW 135i Coupé.

La BMW 135i Coupé reçoit en série d’un kit aérodynamique M modifié
et optimisé sur le plan aérodynamique permettant de l’identifier en qualité
de version haut de gamme du nouveau modèle. Avec son entrée d’air centrale agrandie, le bouclier avant souligne la sportivité de la voiture. Les deux entrées d’air latérales au dessin caractéristique sont divisées par une contrefiche horizontale et limitées par des lèvres aérodynamiques (les « flaps ») légèrement évasées, ce qui souligne encore la largeur de l’avant
de la BMW 135i Coupé. En outre, la BMW 135i se distingue par sa grille
de calandre chromée dont elle est le seul modèle à bénéficier.

Les bas de caisse latéraux de la BMW 135i Coupé se distinguent optique­ment par un coup de gouge plus vigoureux. La ligne conique est optiquement renforcée par une ligne de lumière supplémentaire. Un élément anthracite
est intégré dans la partie inférieure du tablier arrière de la BMW 135i Coupé. Quant à ce tablier arrière, il s’engage dans la zone des roues plus loin que
sur les autres versions, soulignant ainsi la largeur de la voie. L’aérodynamisme est encore optimisé par une petite lèvre de spoiler – appelée « gurney » dans le sport automobile. Les garnitures des embouts du système d’échappement sont chromés noirs.

« Dynamisme efficient » grâce à deux Diesel turbo et un groupe
à essence.


Les moteurs de la nouvelle BMW Série 1 Coupé associent dynamisme, efficacité et souplesse d’une manière unique dans ce segment. Cette remarque s’applique aux deux représentants de la nouvelle génération de quatre-cylindres turbo comme au six-cylindres essence. Chacun de ces
trois groupes offre des performances élevées pour des consommations et des émissions nettement réduites. Lors du comparatif avec les modèles concurrents, chacune de ces trois variantes l’emporte dans le domaine des performances comme des consommations. Avec son rapport remarquablement favorable entre performance et rentabilité, la nouvelle BMW Série 1 Coupé souligne de manière fort intéressante le succès de la stratégie de développement « BMW EfficientDynamics ».

De considérables progrès en matière de consommation sont assurés
non seulement par des mesures mises en œuvre à l’intérieur du moteur – réduction des frictions, nouvelle forme des chambres de combustion, optimisation de la formation du mélange par injection à rampe commune

ou « High Precision Injection », commande précise de la combustion et de l’amenée d’air, mais aussi par des mesures touchant au véhicule lui-même.

De l’énergie pure grâce au bi-turbo de la BMW 135i Coupé.

Le modèle haut de gamme de la famille est la BMW 135i Coupé qui est propulsée par le premier moteur de six cylindres en ligne au monde doté de
la technologie bi-turbo, de l’injection directe d’essence « High Precision Injection » et d’un bloc-cylindres tout aluminium. La nouvelle Série 1 Coupé reçoit donc la version la plus puissante des moteurs de six cylindres en
ligne figurant au catalogue BMW.

Une puissance de 225 kW/306 ch puisée dans une cylindrée de 2 979 centi-mètres cubes autorise des caractéristiques dynamiques peu communes.
La BMW 135i Coupé accomplit le sprint du 100 km/h départ arrêté km/h en 5,3 secondes. Sa vitesse maximale est limitée à 250 km/h par voie électro-nique. Son couple maximal de 400 Newton-mètres disponible dans une très large plage de régime – de 1300 tr/min à 5 000 tr/min – dote ce groupe
de 3,0 litres de montées en régime particulièrement puissantes. Sa consom-mation moyenne selon les normes européennes est de 9,2 litres de super
aux 100 kilomètres, ce qui fait de la BMW 135i Coupé le véhicule le plus sobre de sa catégorie de puissance et un exemple particulièrement fascinant du « dynamisme efficient ».

Déploiement de puissance d’un moteur atmosphérique de cylindrée nettement supérieure.

La mise en œuvre de deux compresseurs alimentant chacun trois cylindres en air comprimé lui vaut une spontanéité jusqu’à présent encore jamais atteinte avec les moteurs turbo. L’avantage essentiel de ces compresseurs
de dimensions réduites réside dans leur faible moment d’inertie. Ainsi,
le fameux « trou turbo » autrefois typique des moteurs suralimentés – temps de réponse du turbo avant qu’il ne développe son effet bénéfique sur le développement de puissance – n’est plus perceptible. En pratique, la courbe caractéristique de puissance du groupe turbo de la BMW 135i Coupé équivaut au déploiement de puissance d’un moteur atmosphérique de cylindrée nettement supérieure.

En conservant le concept de moteur atmosphérique, un tel dynamisme n’aurait été réalisable qu’au prix d’une considérable augmentation de cylindrée, ayant pour corollaire un gain de poids correspondant avec les effets en résultant pour l’équilibre de la voiture et les consommations. La mise en œuvre de la technologie bi-turbo associée à la technologie « High Precision Injection » se révèle au contraire une méthode particulièrement efficace pour répondre
à des exigences encore plus élevées en termes de puissance et de couple du moteur.

L’injection directe d’essence « High Precision Injection » économise jusqu’à dix pour cent de carburant.

C’est à l’injection directe d’essence « High Precision Injection » que revient
le rôle essentiel dans ce concept visant à une consommation de carburant aussi économe que possible. Grâce à l’injection directe d’essence de deuxième génération, le moteur bi-turbo délivre sa puissance accrue sans que sa consommation de carburant augmente et sans faire aucun compromis au niveau du dynamisme. La disposition des injecteurs dans la culasse
dans la proximité immédiate des bougies d’allumage autorise une précision jamais atteinte dans le dosage du carburant injecté. Par rapport à un moteur turbo à injection par tubulure d’aspiration de même puissance, le moteur
de la BMW 135i Coupé inscrit à son actif une réduction de consommation d’environ dix pour cent.

La BMW 123d Coupé : l’excellence en matière d’efficience et
de puissance.


Le nouveau quatre-cylindres de la BMW 123d Coupé à double suralimenta­tion « Variable Twin Turbo » ouvre de nouvelles dimensions au point de
vue du développement de puissance et du comportement en matière de consommation. Avec une cylindrée de 1995 centimètres cubes et une puissance de 150 kW/204 ch, c’est le premier moteur Diesel tout alu du monde atteignant une puissance au litre de plus de 100 ch. C’est aussi
le premier Diesel à double suralimentation « Variable Twin Turbo » de son segment. Le moteur délivre sa puissance maximale à 4 400 tr/min. Son
couple maximal de 400 Newton-mètres est disponible dès les 2 000 tr/min.

Avec une vitesse maximale de 238 km/h et un sprint du 100 km/h départ
arrêté accompli en 7,0 secondes, ce groupe dote la nouvelle BMW 123d Coupé de performances exceptionnelles. Cette capacité d’accélération et une con-sommation moyenne de 5,2 litres aux 100 kilomètres en cycle d’essai conforme aux normes européennes sont le fruit de la stratégie de développement
« BMW EfficientDynamics ». La BMW 123d Coupé se classe également en tête de sa catégorie par des émissions de CO2 de seulement 138 grammes au kilomètre.

Premier quatre-cylindres à double suralimentation
« Variable Twin Turbo ».


La technologie de double suralimentation « Variable Twin Turbo » assure une augmentation de puissance d’une efficience particulière. Egalement qualifiée de suralimentation à deux étages, cette technologie était jusqu’à présent exclusivement réservée aux six-cylindres Diesel de BMW. C’est la première fois que ce principe est également appliqué à un Diesel de quatre-cylindres
sur la nouvelle BMW Série 1 Coupé.

L’unité de suralimentation du système de double suralimentation « Variable Twin Turbo » comprend deux turbocompresseurs sur échappement, un grand et un petit, qui assurent conjointement l’alimentation des quatre cylindres en air aspiré. En raison de son faible moment d’inertie, le petit turbocompresseur assure une puissance d’entraînement élevée dès les régimes tout juste supérieurs au niveau de point mort. A régimes plus élevés, le plus gros turbo-compresseur développe lui aussi sont effet bénéfique pour le développement de puissance. Grâce à cette configuration, l’effet turbo se déploie sans temps de retard.

Ce groupe de 2,0 litres est le premier moteur BMW à injection directe
à rampe commune dont les piézoinjecteurs injectent le carburant à une pression de 2 000 bars. Le carburant étant injecté dans chaque cylindre par sept orifices d’injection, en portions pouvant atteindre le nombre de trois, la flamme se propage en douceur pendant le cycle de travail, ce qui est surtout bénéfique à la souplesse du Diesel. L’association des qualités de dynamisme et de rentabilité, à laquelle le moteur Diesel doit son importance sans cesse croissante, atteint désormais un niveau inédit également dans la catégorie des quatre-cylindres.

Un compresseur à géométrie variable de la turbine pour la
BMW 120d Coupé.


Le moteur de la BMW 120d Coupé est doté d’un unique turbocompresseur sur échappement assurant un déploiement de puissance optimal dans toutes les plages de charge grâce à la géométrie variable de sa turbine. Un servo-moteur électrique adapte les ailettes du diffuseur de la turbine aux exigences du moment en quelques fractions de seconde et avec une précision
élevée. Ce principe permet d’assurer une réponse spontanée à bas régime
de même que des développements de puissance élevés en pleine charge.
La ­pres­sion de charge maximale est de 2,55 bars. Le gazole est injecté par
des piézoinjecteurs travaillant à une pression de 1800 bars.

Le quatre-cylindres puise dans une cylindrée de 1995 centimètres cubes
une belle puissance de 130 kW/177 ch à 4 000 tr/min. Le couple maximal de 350 Newton-mètres est disponible entre 1750 et 3 000 tr/min. La nouvelle BMW 120d Coupé atteint une vitesse maximale de 228 km/h et réalise le sprint du 100 km/h départ arrêté en 7,6 secondes. Avec une consommation de carburant de 4,8 litres aux 100 kilomètres, ce moteur atteint un niveau de sobriété peu commun, ce qui lui permet de maintenir ses rejets à un niveau exemplaire, avec des émissions de CO2 de seulement 128 grammes au kilomètre.

Les moteurs de la nouvelle BMW 123d Coupé et de la nouvelle
BMW 120d Coupé sont nettement plus légers que des Diesel de quatre cylindres comparables. La plus grande partie du gain de poids est réalisée grâce au bloc-cylindres en aluminium aux chemises de fonte grise assemblées thermiquement. Cette mesure d’optimisation réalisée dès le stade de la construction a des effets positifs qui ne se limitent pas à la rentabilité de la voiture. Le poids réduit du moteur est également favorable
à une répartition des charges harmonieuse. La voiture y gagne en agilité.

Les deux turbo-diesel sont dotés en série d’un filtre à particules.

Représentants d’une nouvelle génération de moteurs Diesel, les moteurs
de la BMW 123d Coupé et de la BMW 120d Coupé sont dotés en série
d’un filtre à particules diesel proche du moteur. Une optimisation efficace
du comportement en matière d’émissions est ainsi garantie également
dans cette catégorie de moteurs.

Récupération de l’énergie libérée au freinage pour une sobriété
et un plaisir de conduire accrus.


Les versions de la BMW Série 1 Coupé disponibles sur le marché européen sont dotées d’une technique de récupération de l’énergie libérée au frei­-
nage réalisée au moyen d’un système intelligent de régulation du générateur.
Par principe, le système de récupération de l’énergie de freinage de la
BMW Série 1 Coupé permet, lorsque la batterie a atteint un niveau de charge minimum, de ne plus la recharger que pendant les phases de décélération
ou de freinage et de la déconnecter pendant les phases d’accélération.
Cela signifie, d’une part, qu’une puissance accrue est ainsi est mise au service du plaisir de conduire typique de la marque BMW tout en réduisant la con-sommation et, par conséquent, les émissions de CO2.

L’idée sur laquelle repose ce système intelligent de gestion de l’énergie peut être comparée au fonctionnement des centrales d’accumulation. La nuit, on y stocke provisoirement, dans des lacs de retenue situés plus haut, de l’énergie qui sera utilisée le jour pour répondre à des pointes de charge. En vertu de
ce principe appliqué à la récupération de l’énergie de freinage dont bénéficie la nouvelle BMW Série 1 Coupé, le système reconnaît les phases de conduite énergétiquement favorables et en profite pour accumuler provisoirement dans la batterie du courant qu’il utilisera selon les besoins pour l’alimentation du réseau de bord.

Pour maximiser la durée de vie de la batterie et compenser l’élévation
du débit d’énergie, le système intelligent de gestion de l’énergie définit des cycles dits de régénération qui nécessitent l’utilisation d’une batterie
mettant en œuvre la nouvelle technologie AGM. Après un certain nombre

de séquences de charge et de décharge, la batterie est alimentée avec
une tension pulsée plus élevée permettant de réaliser des séquences de régénération ciblée.

La fonction stop & go automatique réduit les phases de fonctionnement au point mort.

Sur les voitures à boîte manuelle propulsées par l’un des nouveaux quatre-cylindres, la fonction stop & go automatique assure une efficacité plus élevée, surtout en circulation urbaine. Ce système coupe automatiquement le moteur à chaque fois qu’il tourne inutilement. Ainsi, par exemple, la consommation instantanée est réduite à zéro lors de l’arrêt à un feu rouge. Lorsque le con-ducteur met le levier de vitesses au point mort et qu’il relâche la pédale d’embrayage, l’électronique du moteur coupe le moteur sans bruit audible. Pour redémarrer, il suffit d’actionner la pédale d’embrayage. Le maintien
de la pression de suralimentation assure un redémarrage du moteur ultrarapide sans autre intervention du conducteur.

En route également, la BMW Série 1 Coupé est dotée de nouvelles fonctions créant des conditions idéales pour une utilisation du carburant aussi efficace que possible. A cette fin, la nouvelle version de la BMW Série 1 est dotée d’une indication du point de passage des rapports. L’électronique du moteur calcule à cet effet le moment le plus favorable pour le passage de la vitesse supérieure, en fonction de la situation de conduite et selon des critères de consommation. Un symbole de flèche s’allumant au combiné d’instruments indique au conducteur le moment idéal de passage de la vitesse.

Le désaccouplement de groupes auxiliaires permet d’économiser
de l’énergie.


Certains autres dispositifs visant à réaliser des économies de carburant fonctionnent de manière automatique. Ainsi, la BMW Série 1 Coupé recevant les nouveaux quatre-cylindres Diesel est dotée d’une commande active des volets d’air dans la grille de calandre. Lorsque le moteur n’a pas besoin
d’être refroidi, les volets sont fermés, ce qui s’accompagne d’une amélioration mesurable de l’aérodynamique et entraîne encore une réduction de la consommation.

En outre, le fonctionnement de nombreux groupes auxiliaires est asservi aux besoins, ce qui permet d’économiser de l’énergie. Le moteur électrique de
la direction assistée EPS (Electric Power Steering) ne consomme d’énergie
que lorsque l’assistance de direction s’avère réellement nécessaire, ce qui
se produit exclusivement lorsqu’un mouvement est imprimé au volant de manière active. Ainsi, la dépense d’énergie est nulle lorsque la voiture avance en ligne droite ainsi que lors de la négociation de virages à courbure constante ne nécessitant pas de sollicitation supplémentaire de la direction.

De même, la commande de la pompe électrique à liquide de refroidissement n’est pas asservie au nombre de tours mais à la température et elle ne fonctionne que lorsque cela s’avère réellement nécessaire, ce qui contribue également à accroître le rendement du moteur. Avec une puissance absorbée d’environ 200 watts, elle consomme seulement à peu près un dixième de l’énergie motrice ordinairement consommée par les pompes conventionnel­les, énergie par ailleurs produite en permanence. En outre, l’entraînement
par courroie du compresseur de climatisation est doté d’un dispositif d’accouplement. Lorsque la climatisation est désactivée, le compresseur est automatiquement désaccouplé. Ainsi, le couple d’inertie du compresseur
est réduit à un minimum.

« Dynamisme efficient » également avec la boîte automatique.

Au lieu de la boîte manuelle, la BMW 120d Coupé peut, pour l’instant, recevoir en option une boîte de vitesses automatique à six rapports. Les autres motorisations suivront. La boîte automatique est dotée d’un nouveau convertisseur à dumper torsionnel intégré qui réduit les pertes d’énergie
et autorise en outre des temps de réaction et de passage plus courts. Ainsi,
la BMW Série 1 Coupé offre les sensations de conduite sportive typiques
de cette voiture également dans la version à boîte automatique.

Train roulant sophistiqué à différentiel de conception nouvelle.
1   ...   12   13   14   15   16   17   18   19   ...   23

similaire:

Bmw media Information 9/2007 Page b mw au Salon international de l’automobile 2007 de Francfort. Table des matières. Bmw à l’iaa francfort 2007. (résumé) iconB mw media Information 9/2009 Page bmw au Salon international de...

Bmw media Information 9/2007 Page b mw au Salon international de l’automobile 2007 de Francfort. Table des matières. Bmw à l’iaa francfort 2007. (résumé) iconMini media Information 9/2009 Page mini au Salon international de...

Bmw media Information 9/2007 Page b mw au Salon international de l’automobile 2007 de Francfort. Table des matières. Bmw à l’iaa francfort 2007. (résumé) iconBmw media Information 03/2008 Page bmw au 78 e Salon international...

Bmw media Information 9/2007 Page b mw au Salon international de l’automobile 2007 de Francfort. Table des matières. Bmw à l’iaa francfort 2007. (résumé) iconBmw media Information 10/2007 Page L a nouvelle bmw série 1 Coupé....

Bmw media Information 9/2007 Page b mw au Salon international de l’automobile 2007 de Francfort. Table des matières. Bmw à l’iaa francfort 2007. (résumé) iconBmw media Information 12/2004 Page L a nouvelle bmw table des matières....

Bmw media Information 9/2007 Page b mw au Salon international de l’automobile 2007 de Francfort. Table des matières. Bmw à l’iaa francfort 2007. (résumé) iconBmw media Information 1/2006 Page L e coupé bmw z4 M. Table des matières....

Bmw media Information 9/2007 Page b mw au Salon international de l’automobile 2007 de Francfort. Table des matières. Bmw à l’iaa francfort 2007. (résumé) iconBmw media Information 11/2006 Page L e nouveau bmw table des matières....

Bmw media Information 9/2007 Page b mw au Salon international de l’automobile 2007 de Francfort. Table des matières. Bmw à l’iaa francfort 2007. (résumé) iconBmw media Information 9/2006 Page L e nouveau bmw table des matières....
«visage à six yeux» du nouveau bmw x3 se démarque par de nouveaux phares ronds doubles

Bmw media Information 9/2007 Page b mw au Salon international de l’automobile 2007 de Francfort. Table des matières. Bmw à l’iaa francfort 2007. (résumé) icon1. Premières mondiales bmw au Salon de Francfort (iaa) 2003. 3 Le nouveau coupé bmw série 7

Bmw media Information 9/2007 Page b mw au Salon international de l’automobile 2007 de Francfort. Table des matières. Bmw à l’iaa francfort 2007. (résumé) iconBmw media Information 4/2008 Page bmw au Salon Auto China 2008 à...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com