Bmw media Information 9/2007 Page b mw au Salon international de l’automobile 2007 de Francfort. Table des matières. Bmw à l’iaa francfort 2007. (résumé)








télécharger 402.12 Kb.
titreBmw media Information 9/2007 Page b mw au Salon international de l’automobile 2007 de Francfort. Table des matières. Bmw à l’iaa francfort 2007. (résumé)
page4/23
date de publication02.02.2018
taille402.12 Kb.
typeRésumé
ar.21-bal.com > comptabilité > Résumé
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   23




4. BMW à l’IAA Francfort 2007 :
« BMW EfficientDynamics »
dans toutes les séries.
4.1 Authenticité, modernité,
grand tourisme :
La nouvelle BMW Série 6 Coupé.
La nouvelle BMW Série 6 Cabriolet.



Deux voitures de rêve prennent le départ pour un nouveau tour de circuit. Grâce à des retouches ciblées apportées à la ligne caractéristique, à un intérieur peaufiné au niveau de détails choisis et valorisé par de nouvelles touches de couleur, grâce à des innovations au niveau des organes d’entraînement, des systèmes d’aide à la conduite et des dispositifs de sécurité, les nouvelles BMW Série 6 Coupé et BMW Série 6 Cabriolet gagnent encore en attrait. Avec leur sûreté de style et leurs technologies avancées, ces deux modèles réussissent à incarner avec authenticité le concept de la voiture de grand tourisme classique tout en lui apportant une interprétation moderne. Principale nouveauté sous le capot : c’est la première fois, qu’un Diesel assure la propulsion et la rentabilité d’une voiture de ce segment. Le Diesel de six cylindres en ligne et 3,0 litres le plus puissant au monde confère à la BMW Série 6 un dynamisme efficace s’exprimant
d’une manière particulièrement impressionnante. Les moteurs à essence bénéficient, eux aussi, de larges mesures d’optimisation de leurs consomma­tions et de leurs émissions, comprenant notamment l’injection directe
de type « High Precision Injection » pour le six-cylindres en ligne ainsi que la récupération de l’énergie libérée au freinage et la commande de certains groupes auxiliaires asservie aux besoins. La nouvelle boîte automatique sport à six rapports est également adaptée de manière idéale au caractère de la BMW Série 6. Elle autorise les longues distances parcourues à un rythme
de croisière confortable tout en offrant à tout moment la possibilité de convertir spontanément la puissance concentrée en des accélérations vigoureuses.

Le style et le sport – voilà deux genres que la BMW Série 6 maîtrise à la perfection, qu’il s’agisse de l’élégant coupé sport dans la meilleure tradition grand tourisme ou du cabriolet de luxe dynamique à bord duquel les occupants peuvent savourer le vent de la course avec un plaisir inégalé.
Ces deux modèles allient leurs points forts aux aptitudes convaincantes
d’une 2+2 places spacieuse pour une utilisation au quotidien.

Le coupé et le cabriolet de la BMW Série 6 incarnent une tradition de fascination pour la mobilité et le succès dans le domaine du sport automobile née il y a rien moins que 70 ans. Des automobiles comme la BMW 327/28 Coupé, la BMW 3200 CS, la BMW 3.0 CSi ou encore la BMW Série 6
de première génération sont représentatives de cette alliance unique entre l’élégance et la sportivité tournée vers la compétition depuis longtemps



typique de BMW. L’histoire du plaisir à la fois exclusif et dynamique
de la conduite à ciel ouvert a été marquée par la BMW 327 Cabriolet, la BMW 335 Cabriolet et la BMW 503 Cabriolet. Elles ont toutes posé
des jalons dans la construction automobile, sur le plan technique comme stylistique, et eu un impact durable sur le développement ultérieur
de la marque et de ses produits.


Aujourd’hui, la BMW Série 6 assume également un rôle primordial dans
le portefeuille des produits de la marque. Elle est à la fois un baromètre
de la force d’innovation et un témoin du progrès technique tout en faisant
office de caisse de résonance dans les relations avec une clientèle-cible particulièrement exigeante. Les voitures de cette catégorie permettent en effet une interaction particulièrement intense entre le constructeur automo-bile et sa clientèle. Les automobilistes optant pour une BMW Série 6 Coupé ou une BMW Série 6 Cabriolet manifestent ainsi délibérément leur préférence pour la marque BMW tout en exprimant leur affinité profonde pour l’innovation technique, la qualité premium et l’individualité du style. Cette démarche s’accompagne d’une réflexion particulièrement intense sur le produit et ses détails, non seulement avant, mais aussi après l’achat. Quelles qu’elles soient, les innovations passées au crible du jugement de cette clientèle critique ont
le pouvoir de définir le progrès de toute la marque. Il en résulte une fonction de produit pilote attribuée à la BMW Série 6 non seulement dans le domaine du design, mais aussi dans le domaine des systèmes de commande, des fonctions de confort, des technologies mise en œuvre sur le train roulant et des systèmes d’aide à la conduite.

Plus de 75 500 voitures construites en un peu plus de trois ans seulement,
ce chiffre prouve avec éclat que la marque a parfaitement réussi à renouer avec la tradition des modèles de grand tourisme haut de gamme. Sur ce segment disputé avec acharnement par de nombreux modèles de prestige,
la BMW Série 6 arrive – en termes d’immatriculations – en deuxième position des voitures de sport de grand luxe. Ainsi, elle a d’emblée nettement
distancé toutes les concurrentes aux qualités de polyvalence comparables.

Un dynamisme indéniable : un design extérieur retouché

Ce n’est pas seulement avec ses moteurs que la nouvelle BMW Série 6 incarne cette force d’innovation grâce à laquelle la marque occupe une position de pointe dans le contexte concurrentiel. Le design du coupé et du cabriolet atteint lui aussi un niveau de qualité que seul le processus de développement appliqué au sein du BMW Group permet de réaliser.
Alors que les motoristes exploitent un art de l’ingénieur forgé par plusieurs décennies d’expérience pour continuer d’accroître constamment le dynamisme efficace grâce à des technologies toujours nouvelles, le succès du design BMW repose sur une interprétation avant-gardiste des valeurs

traditionnelles de la marque témoignant de la plus grande créativité. L’esthétique de la BMW Série 6 est le reflet authentique des caractéristiques d’une voiture au dynamisme des plus élevés, au caractère raffiné, à la qualité extrêmement élevée et aux technologies avancées.

L’esthétique convaincante et cohérente jusque dans le détail est essentielle-ment déterminée par les formes sculpturales. Vus de l’extérieur, le coupé
et le cabriolet apparaissent comme dessinés d’un seul jet, toutes les lignes caractéristiques de la BMW Série 6 créant un lien harmonieux et sans discontinuité entre l’avant, les flancs et l’arrière. Les surfaces généreuses au galbe musclé composent également un ensemble harmonieux. Quel que
soit l’angle de vue, elles expriment une l’élégance sportive particulièrement dynamique. Grâce à ce langage des formes, la BMW Série 6 Coupé s’est établie en qualité d’interprétation moderne et innovante des concepts de grand tourisme classiques. De même, le design de la BMW Série 6 Cabriolet fait de cette voiture un symbole du plaisir de la conduite sportive et élégante
à ciel ouvert.

Puissance et caractère sous tous les angles de vue.

Sur la nouvelle BMW Série 6, les messages élémentaires véhiculés par le design sont soulignés par des retouches de détail ciblées. Ce travail de précision fait apparaître avec encore plus de clarté le caractère sculptural
de la voiture vue de devant, de derrière comme de profil. Il souligne égale-ment les qualités sportives de la BMW Série 6. La puissance et le caractère du coupé et du cabriolet sont désormais encore plus évidents. A l’avant,
les lignes marquantes prenant naissance au niveau des montants avant pour se pro-longer sur le capot moteur et converger vers le double haricot BMW en forme de flèche dynamique, sont reprises par les lames au modelé
plus prononcé dans la prise d’air inférieure. Cette dernière est plus large que sur le modèle précédent. En bas, elle est délimitée par une ligne de lumière accentuant encore la largeur de voie de la voiture. Les clignotants redessinés émettent désormais leurs signaux au moyen d’unités de diodes électro-luminescentes à effet cristallin. Par leur dessin caractéristique, les optiques avant confèrent un regard concentré au visage de la BMW Série 6,
alors qu’une nouvelle technique d’éclairage apporte un gain en brillance.
Les doubles phares ronds bi-xénon de série sont protégés par du verre
clair. Ils intègrent des anneaux corona permettant désormais de bénéficier
du système d’éclairage diurne propre à BMW.

Avec son empattement long, son capot moteur allongé, sa cellule vitrée décalée en arrière et sa ligne de toit basse filant dans un doux galbé vers l’arrière, la BMW Série 6 possède les proportions d’un coupé classique. La silhouette élancée et dynamique est conservée sans compromis également sur la BMW Série 6 Cabriolet, grâce à la conception unique de sa capote

pliante aux extrémités en forme de foil. La nouvelle BMW Série 6 est dotée d’une ligne de lumière plus prononcée sur le bas de caisse qui a gagné
en volume et souligne ainsi encore mieux le caractère sportif de la voiture.
Les nouvelles peintures métallisées, bleu abyssal et gris espace, ainsi
que trois nouvelles jantes en alliage léger augmentent encore les possibilités de rehausser l’élégance sportive de la nouvelle BMW Série selon les préférences de chacun.

Les modifications apportées à la partie arrière font harmonieusement
évoluer le concept des lignes continues courant sur tout le tour de la voiture. Le modelé de la partie du capot de coffre descendant au-dessous du béquet intégré est désormais plus concave. Désormais moins verticale, elle ne dyna-mise pas seulement la vue d’ensemble mais accentue aussi les contrastes entre lumière et ombre et fait paraître toute la partie arrière plus aplatie. Sur le coupé comme sur le cabriolet, le troisième feu stop est désormais intégré dans le béquet aérodynamique. La structure intérieure des optiques arrière a également été adaptée à la ligne générale. Toutes les sources lumineuses sont constituées par des unités de diodes électroluminescentes. L’harmonie des lignes du capot de coffre, des optiques arrière et des réflecteurs arrière a également été accentuée. La ligne marquée par le bord inférieur du béquet passe dans un mouvement descendant vers l’extérieur où elle est reprise par le contour extérieur des optiques arrière. Poursuivant son mouvement descendant en reprenant la forme des optiques, elle retourne vers l’intérieur pour se fondre dans le contour des réflecteurs plats, plus allongés.

Typique pour la BMW Série 6 : harmonie du design extérieur et intérieur.

Le dynamisme de la ligne extérieure mis en scène avec une élégance de bon ton se retrouve également à l’intérieur de la BMW Série 6. En analogie avec l’esthétique extérieure, l’idée directrice d’une « harmonie dynamique » trouve son expression dans des lignes sobres et fluides et des surfaces tendues avec vigueur. C’est ainsi que l’auvent partant sous le pare-brise se prolonge selon une courbe dynamique jusque dans les garnitures des portières droite et gauche pour venir encadrer les accoudoirs. Le conducteur et son passager avant sont environnés de formes tendues qui se retrouvent sur une console centrale prolongée jusqu’aux sièges arrière. Ainsi, le prestige et l’élégance de bon ton de l’intérieur sont aussi visibles que perceptibles. L’affinement de
la qualité des matériaux utilisés pour certains éléments de commande dans la nouvelle finition chrome gris perle ainsi que de nouvelles couleurs pour
les bandeaux intérieurs et les garnitures accroissent encore l’exclusivité de la nouvelle BMW Série 6. En alternative à la finition standard, des bandeaux décoratifs en érable madré, bouleau foncé ou aluminium à polissage longitu­dinal soulignent encore l’apparence haut de gamme de l’intérieur, lui conférant au choix une note d’élégance de bon goût ou de grande technicité.

La dotation optionnelle, qui intègre les cuirs Pearl exclusifs habillant également les accoudoirs, les poignées de porte et la console centrale, est désormais également disponible en rouge château et en marron sellier, couleur nouvellement proposée dans le nuancier.

Associant le cuir et le chrome gris perle, le bouton iDrive adopte la même esthétique que les nouveaux boutons de commande rotatifs – détail
qui renforce encore l’impression d’harmonie de l’ensemble. Sa bague en caoutchouc dur assurant une bonne prise facilite la précision de la commande du système. Pour une commande encore plus intuitive, le système iDrive de la nouvelle BMW Série 6 s’est enrichi de huit touches favorites à programmation libre permettant l’accès direct à des fonctions choisies.

Les moteurs : dynamisme accru, efficacité accrue – et pour la première fois un Diesel.

Les effets d’annonce se font toujours dans le contexte d’une position de force. Une fois de plus, la BMW Série 6 remplit cette mission d’exemplarité également dans le domaine des motorisations. Son caractère d’avant-garde se manifeste en effet, notamment, par la mise en œuvre de la stratégie de développement « BMW EfficientDynamics », unique dans cette catégorie de voitures. Inséparable du travail de développement des moteurs chez BMW, les mesures de réduction des consommations et des émissions font logiquement leur entrée sur les huit-cylindres et les six-cylindres animant
la BMW Série 6.

Par ailleurs, BMW propose désormais un moteur Diesel pour le coupé comme pour le cabriolet – une première dans ce segment automobile. C’est le Diesel de six-cylindres en ligne et de 3,0 litres le plus puissant et le plus sportif du monde qui confère maintenant un déploiement de puissance et une efficacité sans pareils à ces deux voitures particulièrement convoitées. Sous le capot
de la BMW 635d Coupé et de la BMW 635d Cabriolet, ce groupe doté d’un carter tout aluminium, d’une suralimentation bi-turbo variable (Twin Turbo Variable ou VTT) et d’une injection à rampe commune de troisième généra-tion puise une puissance de 210 kW (286 ch) et un couple maximal de 580 Newtons-mètres dans une cylindrée de 3,0 litres. Son poids étonnam­ment réduit pour un Diesel de cette catégorie de puissance est bénéfique pour l’efficacité comme pour l’agilité de la BMW Série 6.

Le système VTT – on parle aussi de suralimentation bi-étage – comprend deux turbocompresseurs de tailles différentes. A bas régimes, le petit turbo entre d’abord en action. Grâce à son faible moment d’inertie, il produit
aussitôt son effet bénéfique sur le déploiement de puissance, sans retard, spontanément, à la moindre sollicitation de la pédale d’accélérateur.

Au fur et à mesure que le régime augmente, le deuxième turbocompresseur, plus gros, entre également en action. Ainsi, le couple maximal est atteint
dès les 1 750 tr/min. Le moteur délivre sa puissance maximale à 4 400 tr/min.

Ce Diesel hautement performant révèle son caractère sportif lors du
sprint des 100 km/h départ arrêté que la BMW 635d Coupé accomplit en 6,3 secondes et la BMW 635d Cabriolet en 6,6 secondes. La vitesse maximale des deux modèles est bridée à 250 km/h par l’électronique. Par sa consommation moyenne de 6,9 litres pour le coupé et de 7,2 litres pour le cabriolet, déterminée selon le cycle d’essai européen, la BMW 635d fait figure de référence dans son segment sur le plan de l’efficacité. L’augmentation de l’autonomie en résultant, qui passe à 1015 kilomètres maximum pour le coupé
et à 970 kilomètres maximum pour le cabriolet, renforce l’aptitude aux longues distances – marque traditionnelle de toute voiture de grand tourisme.

Souveraineté inégalée : le huit-cylindres animant la BMW Série 6.

Incarnation même d’un déploiement de puissance souverain, la motorisation haut de gamme de la nouvelle BMW Série 6 est également un huit-cylindres. Le 4,8 litres animant la BMW 650i Coupé et la BMW 650i Cabriolet fournit 270 kW (367 ch) à un régime de 6 300 tr/min et délivre un couple maximal de 490 Newtons-mètres à 3 400 tr/min. Le moteur ultramoderne en aluminium est doté de la distribution VALVETRONIC à gestion de la charge sans papillon, du calage variable des arbres à cames d’admission et d’échappe-ment double VANOS ainsi que d’une ligne d’admission bi-flux pilotée. Grâce
à ces raffinements techniques, à une gestion moteur revue et à de larges mesures de réduction des consommations, le huit-cylindres n’impressionne pas seulement par son extrême silence de fonctionnement, sa grande spontanéité de réaction et une caractéristique de couple corsée, mais aussi par une grande sobriété et des émissions réduites.

La nouvelle BMW 650i Coupé accomplit le sprint du 100 km/h départ arrêté en 5,1 secondes. Avec un temps de 5,5 secondes, le cabriolet affiche
lui aussi le potentiel d’accélération d’une sportive de haut niveau. La gestion électro­nique limite la vitesse maximale des deux modèles à 250 km/h.
La consommation moyenne déterminée selon le cycle d’essai conforme aux normes européennes est de 11,7 litres aux 100 kilomètres pour le coupé
et de 12,6 litres pour le cabriolet. Par rapport aux modèles précédents, cela représente une réduction pouvant aller jusqu’à 5 pour cent. Dans cette catégorie de puissance, on enregistre donc également un nouveau progrès dans l’esprit de la stratégie « BMW EfficientDynamics ».

Innovant : six-cylindres en ligne à technologie
« High Precision Injection ».


Le moteur de 3,0 litres à carter en magnésium et aluminium animant la BMW 630i représente le stade de développement le plus récent dans le domaine des six-cylindres. La principale innovation en est la technologie « High Precision Injection », un système d’injection directe de l’essence de deuxième génération qui permet un fonctionnement économique en mélange pauvre sur une large plage de charge, y compris dans les plages de régime plus élevées, et induisant ainsi des consommations nettement réduites même dans le cadre d’une utilisation au quotidien. Ce résultat est atteint grâce à
des injecteurs piézo-électriques d’un nouveau type placés entre les soupapes et injectant le carburant à proximité directe de la bougie. Comme d’autres mesures visant à réduire les consommations, l’injection directe fonctionnant en mélange pauvre est le fruit de la stratégie « BMW EfficientDynamics », dont les résultats sont progressivement étendus à toutes les séries de modèles de la marque.
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   23

similaire:

Bmw media Information 9/2007 Page b mw au Salon international de l’automobile 2007 de Francfort. Table des matières. Bmw à l’iaa francfort 2007. (résumé) iconB mw media Information 9/2009 Page bmw au Salon international de...

Bmw media Information 9/2007 Page b mw au Salon international de l’automobile 2007 de Francfort. Table des matières. Bmw à l’iaa francfort 2007. (résumé) iconMini media Information 9/2009 Page mini au Salon international de...

Bmw media Information 9/2007 Page b mw au Salon international de l’automobile 2007 de Francfort. Table des matières. Bmw à l’iaa francfort 2007. (résumé) iconBmw media Information 03/2008 Page bmw au 78 e Salon international...

Bmw media Information 9/2007 Page b mw au Salon international de l’automobile 2007 de Francfort. Table des matières. Bmw à l’iaa francfort 2007. (résumé) iconBmw media Information 10/2007 Page L a nouvelle bmw série 1 Coupé....

Bmw media Information 9/2007 Page b mw au Salon international de l’automobile 2007 de Francfort. Table des matières. Bmw à l’iaa francfort 2007. (résumé) iconBmw media Information 12/2004 Page L a nouvelle bmw table des matières....

Bmw media Information 9/2007 Page b mw au Salon international de l’automobile 2007 de Francfort. Table des matières. Bmw à l’iaa francfort 2007. (résumé) iconBmw media Information 1/2006 Page L e coupé bmw z4 M. Table des matières....

Bmw media Information 9/2007 Page b mw au Salon international de l’automobile 2007 de Francfort. Table des matières. Bmw à l’iaa francfort 2007. (résumé) iconBmw media Information 11/2006 Page L e nouveau bmw table des matières....

Bmw media Information 9/2007 Page b mw au Salon international de l’automobile 2007 de Francfort. Table des matières. Bmw à l’iaa francfort 2007. (résumé) iconBmw media Information 9/2006 Page L e nouveau bmw table des matières....
«visage à six yeux» du nouveau bmw x3 se démarque par de nouveaux phares ronds doubles

Bmw media Information 9/2007 Page b mw au Salon international de l’automobile 2007 de Francfort. Table des matières. Bmw à l’iaa francfort 2007. (résumé) icon1. Premières mondiales bmw au Salon de Francfort (iaa) 2003. 3 Le nouveau coupé bmw série 7

Bmw media Information 9/2007 Page b mw au Salon international de l’automobile 2007 de Francfort. Table des matières. Bmw à l’iaa francfort 2007. (résumé) iconBmw media Information 4/2008 Page bmw au Salon Auto China 2008 à...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com