Au cours des dix dernieres annees, I'economie tunisienne est devenueplus








télécharger 1.39 Mb.
titreAu cours des dix dernieres annees, I'economie tunisienne est devenueplus
page2/12
date de publication24.12.2016
taille1.39 Mb.
typeCours
ar.21-bal.com > comptabilité > Cours
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   12

Figure [la] : Complexite economique et valeur d'opportunite, 2010"

FR4

US4


Maroc : comment

' s.» =


renforcer les capacites en

faveur de I'economie du
L*

ES"1(Rˍ

LTUfOg
SVIˍ


savoir ?
o

Oh


Oh

O
=5


Median = -0.16

|MAR I
=A,.
ALˍ DOIUS

MUS (


SLˍ

Tunisie : comment

liberer le potentiel

des capacites ?


Id


>

etS.


sfˍ

, COB

CCMRX -

GN| <ˍ"4 COˍJ
-1 0 1

Index de comolexite economiaue


Source : Hausmann, Hidalgo et al. (2011).

Source : Hausmann, Hidalgo et al (2011).

ˍ'Source : Hausmann, Hidalgo et al (2011).

Remarque : score ICE 2010 de 0,3 et -0,4 pour la Tunisie et le Maroc, respectivement. Remarque : OMS- Global

Health Observatory.

Source : Hausmann, Hidalgo et al.(2011), analyse Whiteshield.

o

Whiteshield Partners
sua '-®'

Remarque : lespays MENA sont marques d'une etoile verte

Figure [lb] : Indice de complexite economique pour la Tunisie et le Maroc, de 1965 a 2007ˍ''

La question generale a se poser est la suivante : dans quels secteurs et dans quelles entreprises la

BERD doit-elle investir pour que cela produise des effets benefiques sur I'innovation, I'emploi et

le developpement de I'economie du savoir en Tunisie, tout en rentabilisant son investissement ?

Pour repondre a cette question, il faut la decomposer en plusieurs elements :

· Comment realiser une « valeur d'opportunite » en Tunisie ?
· Quels sont les facteurs qui accelerent ou, au contraire, qui freinent le renforcement des

capacites fondees sur le savoir ?

· Dans quel(s) domaine(s) se situent les lacunes en matiere de capacites et d'innovation ?
· Ou se situent ces lacunes, geographiquement, aux echelons national et sous-national ?
· Quelles sont les lacunes par type de reseau de chaines de valeur ?

· Comment les combler dans la pratique, c'est-a-dire quelles sont les entreprises ou les

projets a cibler ?

En s'appuyant sur la notion de complexite economique, Whiteshield a entrepris une demarche

exhaustive, qui repose sur les statistiques des exportations, les donnees sectorielles et

geographiques, ainsi que sur une serie d'enquetes evaluant les freins a I'innovation, lies a la fois

aux secteurs prive et public a I'innovation, et sur les tendances en matiere de propriete

intellectuelle et les publications scientifiques. Cette demarche associe trois unites d'analyse :

capacites, reseaux de chaines de valeur et territoires. Elle permet de reperer les lacunes en

matiere de capacites et d'innovation et d'envisager des actions pratiques, en particulier les

investissements qui offrent d'importantes retombees en amont dans des regions ou qui sont
Sources : Hausmann, Hidalgo et al, (2011), analyse Whiteshield, Banque africaine de developpement, Banque

mondiale.

Whiteshield Partners

9

realises dans des secteurs precis, en faveur de certaines technologies et entreprises. La demarche

adoptee dans le present rapport couvre quatre etapes, mises en oeuvre sur une periode de quatre

mois : examen de la situation de base, croisement des donnees, analyse des lacunes et

rec ommandations.


Possibilites d'investissement dans les technologies de I'information et de la communication, le

secteur de I'electronique et de I'electricite, et la sante

Ces trois secteurs entrent dans le PIB a hauteur de 4,8 milliards d'euros, de 2,2 milliards d'euros

et de 398 millions d'euros, respectivement.

La Tunisie fait office de leader regional dans le secteur des TIC. Le pays s'est en effet classe au

premier rang en Afrique et au troisieme rang dans le monde arabe a ce titre, selon I'indice de

classement du forum economique mondial de Davos (2008). Sur la periode 2007-2012, le taux

de croissance annuel compose du secteur etait de 6 %.

L'Industrie est elle aussi bien representee dans 1'economic, le secteur des industries electrique et

electronique (lEE) ayant progresse, avec un volume d'activite de 2,2 milliards d'euros et une

croissance 16 % par an de 2005 a 2010ˍˍ.

Le secteur pharmaceutique offre lui aussi un interessant potentiel de croissance et d'innovation.

Ce marche pesait 398 millions d'euros, selon les estimations, en 2010, la progression ayant ete

de 15 % sur la periode 2004-2009ˍˍ. En outre, les pouvoirs publics ont instaure des mesures

incitatives de soutien a ce secteur en autorisant les participations etrangeres a hauteur de 100 %

du capital d'entreprises pharmaceutiques, en garantissant le libre transfert de capitaux et la

protection des droits de propriete intellectuelle, en reduisant les droits de douane sur

I'equipement, en exonerant les matieres premieres et le materiel d'emballage de droits de douane

et en accordant un taux de T.V.A. reduit, de 6%, aux produits de ce secteurˍˍ. En outre, le regime

pubhc d'assurance-maladie favorise aussi le developpement du secteurˍˍ. L'objectif est de

transformer le pays en centre regional de services medicaux d'ici a 2016. S'inscrivant dans cet

objectif, les depenses totales annuelles de sante ont represents entre 6,2 % et 6,4 % du PIB sur la


ˍˍSource : Agence de promotion de Finvestissement exterieur (FIPA Tunisie),

http://www.investintunisia.tn/site/en/article.php7id article=774 (en anglais).

ˍˍSource : Agence de promotion de I'industrie et de I'innovation, Monographic, « Les industries chimiques en

Tunisie » (2010), telechargeable a I'adrcssc http://www.tunisianindustry.nat.tn/FR/download/CEPI/mono_ich.pdf.

ˍ'Agence de promotion de Finvestissement exterieur (FIPA Tunisie),

http://www.investintunisia.tn/site/en/article.php?id_article=789.

Remarque : certains segments de la population beneficient soit de la gratuite des soins et de Fhospitalisation dans

des etablissements publics, soit d'une prise en charge partielle de leurs depenses de sante. Cette disposition figure

dans la loi relative a Forganisation de la sante et elle est detaillee dans les decrets, ordonnances et circulaires

specifiques. Source : Organisation mondiale de la sante, « Tunisia: the role of contractual arrangements in

improving health sector performance ».

Whiteshield Partners

periode 2004-2010, avec une prise en charge par I'Etat a hauteur de 54 De 2005 a 2010, la

consommation nationale de produits pharmaceutiques avait augmente de 16,7 % par an pour

atteindre 538 millions d'euros en 2010. L'approvisionnement en medicaments fabriques sur le

territoire national a augmente, passant de 14 % en 1990 a 45 % en 2010ˍ".

La BERD en Tunisie: une demarche potentiellement diversijiee de I'investissement et des

services consultatifs

Les capacites, les lacunes dans les chaines de valeur et les statistiques sur I'emploi ont ete

combinees pour donner lieu a la creation d'un indice d'investissement dans I'innovation (ci-

apres designe « indice »). Cet indice a permis de reperer les principaux secteurs de I'economie

du savoir afmde les etudier: equipement electrique et electronique, construction automobile et

aeronautique, applications informatiques professionnelles, paiement electronique et securite

logicielle, dispositifs electroniques medicaux et produits pharmaceutiques. La liste a ete elargie a

plusieurs entreprises agro-alimentaires et textiles, qui pourraient contribuer a une modernisation

des secteurs traditionnels de I'economie tunisienne, ainsi qu'a plusieurs entreprises financieres et

educatives qui pourraient lever certains obstacles a I'innovation. Plus de 300 societes ont ete

identifiees dans ces secteurs et 100 d'entre elles ont ete selectionnees afin d'etre etudiees par la

BERD et faire notamment I'objet d'un examen de haut niveau. Ces societes se regroupent autour

de trois categories d'investissement (toutes les valeurs chiffrees des investissements sont des

evaluations de haut niveau dont les resultats ont ete confirmes par les entreprise):

· Capital-risque et transfert de technologies : En regie generale, les entreprises et les

projets qui necessitent un investissement de un a cinq milliards d'euros au maximum

pourraient etre regroupees dans des fonds de placement a risque dotes de 30 millions

d'euros a 50 millions d'euros chacun et co-finances par la BERD. Les pepinieres

d'entreprises du secteur public ont ete exclues du groupe, I'enquete realisee ayant abouti

a la necessite de favoriser le financement de capital-risque avec un suivi personnalise

actif.
· Acteurs de premier plan : II s'agit en general de societes pour lesquelles 1'investissement

doit etre compris entre 5 millions et 50 millions d'euros, et qui detiennent au moins 20 %

des parts de marche sur leur segment: integrateurs de services informatiques, societes de

telecommunications et acteurs du secteur de la sante.


Organisation mondiale de la sante,

http://apps.who.int/nha/database/StandardReport.aspx?ID=REP_WEB_MINI_TEMPLATE_WEB_VERSION&CO

UNTRYKEY=84669.

Source: UNIDO, « AU-UNIDO conference on economic diversification and manufacturing in Africa », 2012.

Whiteshield Partners

· Projets de plate-forme : II s'agit en general de plates-formes de croissance pour des

societes existantes, dont les besoins d'investissement supplementaire sont de I'ordre de

50 millions a 100 millions d'euros, ou qui cherchent a nouer des partenariats, comme par

exemple des integrateurs ou des acquereurs d'activites d'execution ou de traitement

d'operations de paiement electronique, activites qui passent par la collaboration entre un

certain nombre de banques locales et 1'accreditation aupres de certains organismes,

comme Visa.


Les dirigeants politiques devraient aussi envisager des actions prioritaires a court terme, a

savoir: (a) mettre en place un guichet unique pour toutes les activites d'innovation, en

particulier les subventions, les prets a taux zero, 1'implantation de pares technologiques et

d'autres applications qui ne sont pas encore pleinement coordonnees ; (b) elaborer des

criteres transparents de selection en vue de 1'accreditation d'investissements « innovants »

qui permettent de beneficier d'allegement fiscaux, d'acceder a des fmancements publics,

voire de profiter d'une expertise Internationale independante pour revaluation des projets, et

d'une reduction comprise entre deux et trois semaines, pour les delais de traitement; (c)

adapter d'autres types d'acces a des financements comme les SICAR et les prets bancaires et

adapter les criteres d'evaluation de la sovabilite en fonction des exigences des secteurs de

r innovation et des services ; (d) promouvoir plus largement un secteur prive du capital-

risque.



Whiteshield Partners

12



Methode et cadre d'analyse

Identification et selection des donnees

Un processus descendant a tout d'abord ete employe : les donnees macro-economiques et issues

d'etudes de marche ont servi a evaluer la taille et les tendances des marches (etude indirecte).

Les resultats obtenus ont ensuite ete valides par croisement avec les informations collectees dans

des entretiens, des questionnaires et des groupes de discussion, dans une demarche ascendante

(etude directe).

Etude directe : evaluation de la demande sur le terrain par des entretiens et une etude ecrite

L'etude directe a pris la forme d'une etude comportant 23 questions dans trois grands domaines :

(1) evaluation des avantages concurrentiels du pays en matiere de savoir et de capacites ; (2)

evaluation des principaux obstacles politiques et professionnels auxquels est confronte le secteur

prive ; (3) perspective sur I'innovation et le developpement de I'economie du savoir (I'annexe 1

contient la liste des questions et des participants). L'echantillon etait forme de 51 participants,

dont 75 % d'entreprises privees et 25 % d'universites, de responsables politiques, d'instituts de

recherche et d'autres organismes publics. L'enquete a ete realisee entre le 15 octobre et le 5

decembre 2012.


Etude indirecte : examen de la litterature existante et exploitation des etudes de marche recentes

Un certain nombre d'etudes ont ete menees par des cabinets de conseil prives et des

organisations Internationales au cours des quatre dernieres annees en Tunisie : Banque africaine

de developpement (Perspectives economiques en Afrique, 2012) ; OCDE (Examen des pohitques

de I'investissement, Tunisie, 2010) ; Ernst & Young (etude Baromed 2008) ; Banque mondiale

(Note de strategic interimaire 2012) ; Forum economique mondial {Global Competitiveness

Report (rapport sur la competitivite dans le monde) 2011-2012); Societe financiere

Internationale de la Banque mondiale {Ease ofdoing business 2012) ; Organisation mondiale de

la propriete intellectuelle (Indice mondial 2012 de I'innovation) ; Banque Internationale pour la

reconstruction et le developpement et Banque mondiale {Tunisia: From Revolutions to

Institutions (Tunisie, des revolutions aux institutions), 2012) ; Fondation europeenne pour la




Whiteshield Partners
13



formation {Women and Work in Tunisia (femmes actives en Tunisie) 2010) ; Banque mondiale

{Are Jordan and Tunisia's Exports Becoming More Technologically Sophisticated (Les

exportations jordaniennes et tunisiennes deviennent-elles plus complexes sur le plan

technique ?), 2012) ; Research ICT Africa {Tunisia ICT Sector Performance Review (Examen

des performances du secteur des TIC tunisien) 2009/2010) ; Forum economique mondial et

Banque mondiale {The Africa Competitiveness Report (rapport sur la competitivite de I'Afrique)

2011).

Tous ces rapports mettent le doigt sur les trois grandes difficultes a surmonter : le chomage des

jeunes, un appareil juridique engorge, la corruption et le manque de transparence. lis precisent

egalement les trois secteurs presentant un interet potentiel: les TIC, les industries electriques et

electroniques et les soins de sante. L'encadre [1] resume les principales conclusions de certaines

pubhcations.

1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   12

similaire:

Au cours des dix dernieres annees, I\Arrêté du 24 mars 2006 portant création et définition de la mention...
«Sécurité des Ascenseurs Existants», tout cela va entraîner d’importants besoins de personnel : 1 500 recrutements par an au cours...

Au cours des dix dernieres annees, I\Résumé Un nouveau mode publication s’est développé sur Internet au...
«L’information alternative et Indépendante sur Internet, à travers le phénomène des weblogs»

Au cours des dix dernieres annees, I\Résumé : Les bancassureurs sont devenus des acteurs incontournables...
«reconfigurés» autour des nouveaux besoins du consommateur-épargnant, au cours des années à venir

Au cours des dix dernieres annees, I\Littérature russe
«un des événements les plus importants que l’histoire de l’art ait enregistrés dans ces dernières années» (p. 8)

Au cours des dix dernieres annees, I\Hall 25 (solutions pour l'industrie), le hall 11 (solutions pour...
«Au cours de ces dernières années, nous avons opéré une nouvelle évolution de nos soixante ans d'histoire», a poursuivi le directeur...

Au cours des dix dernieres annees, I\Avec ses 26 000 visiteurs et 280 exposants, l’unique Foire forestière...
«L’économie forestière suisse est une branche moderne exposée au rude climat de l’économie mondialisée, c’est pourquoi IL est si...

Au cours des dix dernieres annees, I\La Commission permanente s’est réunie en séance ordinaire à l’Hôtel...

Au cours des dix dernieres annees, I\Définition Signes et symptômes Dernières données Congrès O. T. I....
«naturel» pour un cerveau. La lecture doit s’enseigner. Le langage oral existe depuis des millions d’années tandis que l’acte de...

Au cours des dix dernieres annees, I\Croissance et transformations sectorielles : d’une économie post-industrielle...
«sociologique», rôle accru de l’Etat, rôle moteur des services collectifs. Ce thème sera repris au tournant du xxème siècle à travers...

Au cours des dix dernieres annees, I\Ce matin je me suis levé à quinze heures, hier j’avais pris la douloureuse...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com